La sortie de Suicide Squad aura fait couler beaucoup d’encre et si la communauté des fans reste à ce jour divisée par les qualités et défauts du long métrage de David Ayer, le réalisateur est revenu lui-même sur le film ce week-end via un échange sur Twitter. Et alors que durant les mois suivant la sortie Ayer était énormément sur la défensive, quelques mois de reculs lui permettent de voir plus clair sur son travail, et de promettre le mieux pour Gotham City Sirens, spin-off centré sur Harley Quinn (Margot Robbie) dont on lui a confié la réalisation (mais à priori, pas le scénario, qui sera écrit par la scénariste Geneva Robertson-Dworet). Il regrette notamment de ne pas avoir fait du Joker (Jared Leto) le méchant principal du film, mais lisez plutôt :

Merci beaucoup [en réponse à un compliment de l’internaute]. Je sais que c’est un film controversé. J’ai vraiment essayé de faire quelque chose de différent, avec une apparence et un ton propre. Je me suis inspiré de la folie des comics originaux. Faire un film c’est un voyage qui ne se fait pas en ligne droite. J’ai beaucoup appris. Les gens veulent ce qu’ils veulent, et chacun a sa propre vision des personnages, ce à quoi ils ressemblent et ce qu’ils font. Si on tente de faire plaisir au plus grand nombre, il est facile de finir avec quelque chose sans saveur. Mais j’y suis allé. Et je sais que Suicide Squad a ses défauts, mince, tout le monde le sait. Il n’y a rien de plus blessent que de prendre un journal et de voir le fruit des dernières années de travail réduit en pièces.

Le film a été un bon succès commercial, et le monde a été présenté à quelques personnages très cools du DC Universe. Et ce succès est dû en effet à ce qui fait de DC son pouvoir et son émerveillement : ses personnages. Est-ce que je ferais les choses différemment ? Oui, bien sûr. Si j’avais une machine à remonter le temps, je ferai du Joker le vilain principal et écrirait une histoire plus établie. Je dois apprendre des bonnes et mauvaises choses. J’aime faire des films et j’aime DC. J’ai quitté le lycée et j’étais peintre en bâtiment ; j’ai la chance d’avoir ce travail. Je dois donner aux personnages les histoires qu’ils méritent pour la prochaine fois. Vraiment. (et non, il n’y a pas de version secrète du film avec un tas de scènes cachées du Joker chez moi).

Gageons que David Ayer tiendra ses promesses pour Gotham City Sirens et la suite de Suicide Squad, s’il la réalise, pour offrir effectivement aux fans et au grand public une version du DC Universe qui mette tout le monde d’accord.