Entre la Légende de Darkseid et le Quatrième Monde que Urban a commencé à publier, et Steppenwolf qui apparaît dans Batman v Superman et qui a été annoncé comme étant le méchant du film Justice League (où il sera incarné par Ciaran Hinds), il était plus que temps de faire une petit Top 10 sur les New Gods. Petit rappel, les New Gods sont les personnages centraux de toute la mythologie créée par le fantastique Jack Kirby dans son ouvrage le Quatrième Monde. Ils descendent des anciens dieux (d’où le terme « New »), et se séparent entre les habitants de Neo-Genesis, un véritable paradis où tout va bien, et ceux d’Apokolips, une planète où ne règne que l’ordre et où l’espoir n’existe pas, gouverné d’une main de fer par son dirigeant qui est bien évidemment présent dans ce classement. Ces deux mondes sont en perpétuelle guerre, mais une trêve a été initiée par les chefs des deux partis, trêve qui impliquait un échange d’enfants. Notons aussi que tous les New Gods sont immortels et dotés d’une force surhumaine.

Tient d’ailleurs, petite anecdote : Jack Kirby s’inspire énormément de célébrités ou de proches à lui pour créer et caractériser ses personnages. Ainsi, Metron est inspiré de Leonard Nimoy de la série Star Trek, Big Barda ressemble à l’actrice et chanteuse Lanie Kazan, et Kirby s’est inspiré de sa relation entre lui et sa femme pour écrire le personnage et celui de son mari.

Avant de commencer, rappelons que ce top ne précise pas les créateurs des personnages. Pourquoi ? Parce qu’ils ont TOUS été créés par Jack Kirby, qui assure le rôle de scénariste et de dessinateur.


10. Steppenwolf

Il se trouve que le grand méchant du film Justice League figure en dernier dans ce classement, mais soit. Steppenwolf est un habitant d’Apokolips, mais pas n’importe lequel, puisque celui-là est de la famille du grand manitou Darkseid. En effet, Steppenwolf est le frère de Heggra, et par conséquent l’oncle de Darkseid. En plus de cela, il est le chef des armées d’Apokolips. Il se déplace avec un Hover Bike, qui ressemble un peu à celui d’Orion. Il est aussi un des rares personnages à avoir survécu à Doomsday, lors de sa visite sur Bylan 5 en compagnie de Darkseid. Il est extrêmement dangereux (il a réussi à poignarder Wonder Woman), et maîtrise parfaitement l’art de la guerre.

Étrangement, la plupart des apparitions de Steppenwolf sous Jack Kirby sont faites sous la forme de flashbacks. Lors de sa première apparition en 1972, dans New Gods #17, il apparaît dans un flashback où Darkseid lui demande de l’aide pour assassiner la femme de son rival, Highfather. Mais ce dernier réussit à tuer Steppenwolf lorsqu’il prit sa revanche. Dans un autre de ces flashbacks, lorsque Mister Miracle acquit ses pouvoirs, il voulait se venger de ce dernier qui avait une responsabilité dans la mort de la mère de Steppenwolf (du moins, elle était la seule personne qui ressemblait à une mère pour Steppenwolf). Mais il finit par être torturé, et c’est Scott Free qui l’a soigné, et par la même occasion décida de l’épargner.

Dans les New 52, Steppenwolf est surtout présent sur Terre-2, qu’il a essayé d’envahir avec une armée de Paradémons. Il a été tué par Brutaal, le Superman corrompu de cette Terre, mais il a été revu dans Darkseid War.

9. Desaad

C’est dans les pages de Forever People #2, en 1971, que Desaad apparaît pour la première fois. Lui aussi est un habitant d’Apokolips. Il seconde Darkseid dans beaucoup de ses opérations, et lui sert aussi de maître bourreau. Son nom de dieu se réfère au Marquis de Sade. Le personnage vient en réalité de Néo-Genesis. Alors qu’il était enfant, Darkseid l’a manipulé en le faisant croire que son chat avait tué son canari. Desaad se vengea du chat en l’enterrant vivant, puis tua l’oiseau de rage lorsque celui-ci réapparut. Il s’est alors enfui de Néo-Genesis et a rejoint Darkseid.

Desaad est quelqu’un de fondamentalement sadique et lâche, et qui n’hésite pas à changer de camp. Ainsi, il accepta d’empoisonner la princesse Suli, l’aimée de Uxas (le futur Darkseid), pour le compte de sa mère Heggra qui voulait que son fils épouse Tiggra. Lorsque Uxas eu vent de ce complot, il força Desaad à empoisonner sa mère. Aussi, il prétendit aider Drax, le frère de Uxas, à maîtriser la Force Oméga, mais œuvrait en réalité pour le compte du dernier, causant ainsi la mort du premier. Cependant, sa peur de Darkseid est trop grande pour qu’il se retourne contre lui.

À vrai dire, pas tout à fait. Durant l’arc Torment, il est commandé par Darkseid d’aller retirer le bâton de Highfather du Mur de la Source, pour aider le chef d’Apokolips à retrouver sa puissance. Mais Desaad retourne sa veste au dernier moment, tentant de prendre la force Oméga pour lui, mais celle-ci étant bien trop puissante pour lui, Darkseid finit par la lui absorber.

Comme Steppenwolf, Desaad est présent dans les New 52 à travers Terre-2, où c’est un changeforme qui peut prendre l’apparence de n’importe qui. Isolé sur Earth 0 dans les pages de la série Worlds’ Finest, il a pu retourner aux côtés de Darkseid lors de l’invasion de Earth-2 (dans les pages de la maxi-série hebdomadaire Earth 2 : World’s End) et n’a pas été revu depuis.

8. Glorious Godfrey

Lui aussi est un habitant d’Apokolips, et un proche de Darkseid. Créé en 1971 dans Forever People #3, Glorious Godfrey a l’apparence d’un humain normal et n’a pas de pouvoirs spéciaux, si ce n’est son incroyable talent d’orateur et pouvoir de persuasion. Godfrey a une soeur, Amazing Grace, qui a des pouvoirs similaires. Cependant, si celle-ci se concentre surtout sur la manipulation, son frère préfère se concentrer sur la persuasion.

Il est envoyé sur Terre par Darkseid, afin qu’il prépare l’arrivée de son armée pour l’invasion. Il est chargé de persuader les humains que l’Équation de l’Anti-vie va les protéger. Ses adorateurs sont nommés les Justificateurs, et portent des casque qui permettent à Godfrey de les contrôler, et il les envoie tuer les Forever People. Ces derniers retrouvent sa trace, mais se font bannir par Darkseid qui les envoie chez Desaad.

Il aura une véritable importance lors de l’event Legends (La Légende de Darkseid en français). Darkseid l’envoie sur Terre pour qu’il manipule les humains en leur faisant croire que les superhéros sont une menace pour l’humanité. Le plan fonctionne très bien, Godfrey arrive à attiser chez les terriens une haine sans borne pour les superhéros, et leur confie des molosses de guerre afin que ses adorateurs puissent lui donner un coup de main au cas où des justiciers masqués se pointeraient pour le faire taire. Mais lorsque Godfrey gifle une petite fille, son emprise disparaît et la foule commence à se retourner contre lui. Il essaie alors d’enfiler le casque du Dr. Fate, mais hélas pour lui cela n’a pas d’autre effet que de le sonner et le transformer en légume, avant de se faire enfermer à Belle Reve. On le revit dans les pages de la Suicide Squad de John Ostrander où il se fait repêcher par les Furies.

Dans les New 52, Godfrey rend visite à Batman et Ra’s Al Ghul, où il déclare vouloir récupérer le Chaos Shard, un cristal ayant appartenu à Darkseid et que Ra’s a caché dans le corps de Damian Wayne. Godfrey emporta donc son cadavre sur Apokolips, forçant Batman à aller récupérer le corps de son fils (dans l’arc Robin Rises, déjà publié en kiosque et qui arrivera bientôt en VF en librairie).

7. Highfather

Tous les personnages jusqu’ici étaient des natifs d’Apokolips, il est donc temps de changer un peu d’atmosphère. Apparu pour la première fois en 1971 dans New Gods #1, Highfather, de son vrai nom Izaya (inspiré du prophète biblique Isaïe), est le chef de Neo-Genesis. Tout commença lorsque lui et sa femme Avia tombèrent dans un piège tendu par Steppenwolf et son neveu, Darkseid (encore lui). Avia fut tuée, et Izaya se vengea sur Steppenwolf. Mais reconnaissant que la vengeance ne lui avait rien apporté, il s’exila dans un désert, en quête d’une illumination. Il rencontra alors la Source (une espèce d’entité millénaire, omnisciente et à l’origine de toute existence), et, sous le nom de Highfather, retourna à Supertown pour enseigner aux nouveaux dieux la sagesse de la Source. Source que Highfather va souvent consulter durant son règne, celle-ci affichant en effet des messages à travers un mur qui peuvent s’avérer utiles en temps de crise.

Après des années de guerre, les deux monde d’Apokolips et Neo-Genesis signèrent un traité de paix, qui impliquait entre autre l’échange d’héritier de chacun des deux mondes. Ainsi, Scott Free, le fruit d’une union entre Izaya et Vayla (une femme qui lui a porté secours après l’assassinat de sa femme), fut envoyé dans l’orphelinat de Granny Goodness, et Orion, fils de Darkseid et Tigra, fut recueilli par Highfather en tant que fils adoptif. Et alors que Scott Free a refusé de se plier à l’idéologie d’Apokolips, s’en est échappé et a rejoint Highfather, ce dernier a réussi à dompter Orion et à lui inculquer les valeurs de Neo-Genesis, faisant de lui un disciple fidèle, montrant que les deux enfants ont finit par se détourner de Darkseid, ce qui était le but de Highfather dans cette opération.

Après avoir appris que Darkseid comptait détruire la Source, Highfather lève une armée avec l’aide de plusieurs de ses aînés (dont Zeus, Odin et Arès) pour attaquer Apokolips. Mais il fut trahi par le dieu de la guerre, qui le tua. Depuis lors, il ne fait plus qu’un avec la Source, et Takion a pris les rênes de Neo-Genesis, Scott Free ayant décliné l’offre.

Ses origines ont été retouchées dans les New 52. En effet Izaya est le frère de Uxas, et il l’a rejoint lorsque ce dernier a déclaré la guerre aux anciens dieux. Ce n’est qu’après le décès de sa femme Avia, morte à cause de la guerre, qu’il s’est séparé de son frère et a fondé Neo-Genesis. Il a notamment essayé de s’emparer des pouvoirs des anneaux de couleur dans l’event GodHead qui a touché les titres Green Lantern publiés à l’époque.

6. Granny Goodness

Repartons sur Apokolips. Granny Goodness (Mamie Bonheur en français) est apparue en 1971 dans Mister Miracle #2, et est une native d’Apokolips. Cependant elle n’est pas née dans la classe dominante. En effet c’est une fille de paysans, qui a été retirée à ses parents pour en faire une Hounds (qui se traduit en français par Chiens), une milice de machines à tuer au nom de Darkseid. Une partie de leur entraînement consiste en l’élevage d’un chien, qu’elle nomme Mercy (ce qui signifie miséricorde). Vers la fin de l’entraînement en question, l’entraîneur demande à Granny de tuer l’animal, mais celle-ci refuse tue l’entraîneur. Elle se justifie auprès de Darkseid en disant que tuer Mercy l’aurait privé d’un atout non-négligeable, du fait que Mercy obéit à Darkseid avant tout. Ce dernier ordonne alors à Mercy d’attaquer Granny Goodness. Le chien obéit et attaque sa maîtresse, qui est donc obligée de le tuer pour se défendre.

Impressionné par l’esprit d’obéissance et de soumission que Granny a réussi à inculquer à son chien, Darkseid songe qu’elle pourrait en faire de même avec d’autres, et lui annonce que son entraînement est terminé. Il lui donne donc un poste plus prestigieux, celui de la formation des troupes d’élite, où elle usera régulièrement de la torture et du lavage de cerveau, transformant ainsi des innocents en machines de guerre prêt à tuer pour la gloire du seigneur d’Apokolips. Elle est également la chef des Furies, et dirige un orphelinat sur Apokolips. Elle a aussi élevé Scott Free, l’enfant venu de Neo-Genesis dans le cadre du traité de paix. Elle lui est aussi arrivée de diriger des orphelinats sur Terre, dans le but de trouver de nouvelles recrues pour l’armée de Darkseid.

Durant Amazons Attack, après les événements de Infinite Crisis, Granny Goodness se déguise en Athéna et prend le commandement des Amazones, les poussant à  entrer en guerre contre les États-Unis. Mais son déguisement finit par tomber, et elle fuit sur Apokolips. Elle fut plus tard tuée par Infinity-Man, mais il semblerait qu’elle ait survécu. Durant Final Crisis, elle a possédé l’Alpha Lantern Kraken, a accusé Hal Jordan du meurtre d’Orion et a tenté de conquérir Oa.

5. Orion

Je parlais plus tôt du traité de paix entre Neo-Genesis et Apokolips, qui impliquait entre autre un échange d’enfant. Et bien, le fils de Darkseid qui a été recueilli par Highfather, c’est lui, Orion, qui est apparu en 1971 (comme tous les autres) dans les pages de New Gods #1. Il fut occupé la grande partie de sa jeunesse à surmonter son côté sombre, avec l’aide de son père adoptif, Highfather, et de ses amis, qui comptent entre autre Scott Free, Lightray et Metron. Il se déplace grâce à son Astro-Harness, un artefact d’origine inconnue, qui lui permet aussi de se téléporter, de servir d’arme, et qui peut même se réparer tout seul.

À deux reprises Orion s’est retrouvé dans la Justice League. Il a demandé à son ami Lightray de venir, et tous deux sont restés jusqu’à la neutralisation d’un ennemi du nom de Evil Eye. Plus tard, lui et Big Barda ont rejoint la JLA en tant que représentant de Neo-Genesis. Ils ont ainsi contribué à la défaite de Starro, ou encore à la capture d’un Martien blanc qui avait retrouvé la mémoire. Ils ont cependant démissionné après un affrontement contre Mageddon, qui a forcé Orion à se séparer deux fois de sa Mother Box.

Durant Death of the New Gods, Orion arriva sur Terre, et finit par tuer son père Darkseid après un long combat. Mais l’essence de ce dernier survécut (évidemment), et lorsqu’il revint, il se vengea de son fils.

Il jouera un rôle important dans les New 52 avec l’event Godhead, dans lequel lui et Metron sont chargés par Highfather de récupérer un anneau bleu et un vert, afin d’essayer de trouver l’Équation de Vie.

4. Metron

En tant que fanatique du voyage dans le temps, votre humble serviteur doit avouer être très satisfait de voir Metron en quatrième place. Car oui, la spécialité de notre monsieur, né en 1971 dans les pages de New Gods #1, c’est bien le voyage dans le temps. En effet, grâce à sa Mobius Chair, il peut se déplacer instantanément en n’importe quel point de l’espace et du temps (dans les New 52, cette chaise lui permet aussi de voyager d’un univers à l’autre). Metron a un rôle d’observateur passif dans l’univers DC. Il n’est originaire ni de Neo-Genesis, ni d’Apokolips (sa véritable origine est inconnue), et évite un maximum le conflit entre ces deux mondes. Il œuvre en réalité pour son propre compte. Même s’il n’est ni bon ni mauvais, il lutte quand même contre Darkseid, simplement par peur de se retrouver sous le joug de ce dernier.

Metron est en fait en quête de la connaissance absolue, qu’il garde jalousement et préfère ne pas partager. Et pour cela il va à plusieurs reprises s’allier avec la Justice League (durant l’event Zero Hour notamment) comme avec Darkseid. La première rencontre entre ce dernier et Metron remonte à plusieurs siècles avant notre ère, avant que Darkseid ne soit à la tête d’Apokolips. Metron était fasciné par l’Élément X, qui avait des propriétés liées à la téléportation. Darkseid lui promit de le lui donner, s’il lui fabriquait une machine lui permettant d’envahir Neo-Genesis. Et ainsi naquirent les Boom-Tubes, technologie très récurrente dans la mythologie de Jack Kirby, qui permet aux New Gods d’ouvrir des portails entre deux régions très éloignées de l’espace. Il a finalement rejoint Neo-Genesis après l’accord de paix, et s’est lié d’amitié avec Orion et Lightray.

Il a bien évidemment beaucoup eu affaire avec l’Équation de l’Anti-vie tant convoitée par Darkseid. Dans le crossover JLA/Avengers (oui, il y a eu un crossover DC/Marvel), Metron révèle au seigneur d’Apokolips que le Phoenix Noir (Jean Grey des X-Men) est une partie de l’Équation d’Anti-vie. Durant Death of the New Gods, on apprend que le Mur de la Source avait révélé à Metron le secret de cette équation.

Dans les New 52, en plus de son rôle dans Godhead, Metron a aussi affronté l’Anti-Monitor sur Terre-3 (ce qui a conduit à l’event Forever Evil), afin d’éviter un affrontement entre lui et Darkseid. Il est ensuite revenu sur Terre-0, et urgea la Justice League d’évacuer la planète en expliquant que l’Anti-Monitor est inarrêtable (voir Darkseid War). Mais Wonder Woman, grâce à son lasso, lui fit avouer qu’il existe un moyen de l’arrêter : sa Mobius Chair. Après la destruction de l’Anti-Monitor et de Darkseid, Metron mourut, assassiné par un ennemi mystérieux alors qu’il enseignait à Owlman comment utiliser la chaise. Un évènement dont la résolution ne sera pas expliquée avant le déroulement de Rebirth.

3. Big Barda

Ça aurait été dommage que Granny Goodness soit la seule représentante de la gente féminine de ce classement. Heureusement, l’équipe de DC Planet a sauvé l’honneur avec Big Barda, qui rafle le podium de justesse. Apparue en 1971 dans les pages de Mister Miracle #4, et est la femme de Scott Free. La particularité de ce couple (qui a su conquérir le coeur de la rédaction dans un top précédent) est que Barda est plus grande et plus forte que son mari, est se montre très protectrice envers lui.

Big Barda est une native d’Apokolips. Elle a été enlevée à sa mère Big Breeda pour être entraînée comme guerrière par Granny Goodness. Elle a par la suite pris le commandement des Furies, un bataillon de femme très entraînées au combat et par conséquent extrêmement dangereuses. Elle rencontre Scott Free lors d’un raid, et tombe amoureuse de lui. Avec ses Furies et Metron, elle va l’aider à s’échapper d’Apokolips, puis va par la suite se détourner de Granny Goodness et le rejoindre sur Terre. Ils seront mariés par le Highfather de Neo-Genesis.

Quand Scott Free a rejoint la Justice League, Big Barda l’a aidé à plusieurs reprises. Alors qu’elle entraînait Fire, elle s’est fait voler son arme, le Mega-Rod, qu’elle a réussi à récupéré avec l’aide de son mari et de Huntress. Elle a aussi mené une mission qui consistait à récupérer Scott qui était perdu dans l’espace. Le couple est finalement reparti sur Neo-Genesis après avoir passé un temps dans la Justice League InternationalBarda a aussi fait partie intégrante de la JLA, avec Orion, eux deux étant en effet les représentant de Neo-Genesis. Leur mission consistait à mobiliser les héros de la Terre contre Mageddon. Elle fut aussi sollicitée plusieurs fois pour diverses missions, tantôt pour aider Adam Strange que pour s’attaquer à l’Injustice League.

Elle a plus tard, sur demande d’Oracle, rejoint les Birds of Prey. Peu après avoir affronté les Secret Six, elle s’est fait tuer par Infinity-Man dans Death of the New Gods. Dans les New 52, elle est surtout active sur Terre-2, et a joué un rôle majeur dans World’s End. On la retrouve actuellement dans les pages de Earth 2 : Society.

2. Scott Free

Même si on aime tous Big Barda, on lui a quand même préféré son mari, Scott Free, alias Mister Miracle. Apparu pour la première fois en 1971 dans Mister Miracle #1, Scott Free est le fils de Highfather, qui a été envoyé sur Apokolips dans le cadre du fameux traité de paix. Il a grandi sur Apokolips dans un orphelinat de Granny Goodness, et très vite se révolta contre le totalitarisme qui est la doctrine dominante sur la planète. Mais Scott a néanmoins gardé son innocence et son espoir, malgré l’environnement cruel dans lequel il vivait. C’est aussi durant ces années qu’il se découvrit un don pour l’art de l’évasion, qui lui est si caractéristique.

Il réussit finalement à s’échapper d’Apokolips, mais cette évasion était anticipée, et même souhaitée, par Darkseid, qui ne cherchait qu’un prétexte pour entrer de nouveau en guerre contre Neo-Genesis. Une fois arrivé sur Terre, il devint l’assistant d’un artiste de cirque, spécialisé dans l’art de l’évasion, Thaddeus Brown, qui fut vite impressionné par les aptitudes de Scott. Après l’assassinat de Thaddeus, Scott reprit l’identité de Mister Miracle, et se lia d’amitié avec l’assistant de son mentor, un nain nommé Oberon, avant de se faire rejoindre par Big Barda. Mais Darkseid avait toujours l’intention de capturer le couple pour les ramener sur Apokolips, et Scott Free a finalement pu gagner légalement sa liberté, avec un jugement par le combat.

Bien qu’étant un New God, Mister Miracle a toujours préféré les humains, et a une relation plutôt tendue avec son père, Highfather. Lorsque ce dernier mourut, il voulait que Scott Free lui succède à la tête de Neo-Genesis. Mais il déclina l’offre, et c’est Takion qui prendra la relève. Mister Miracle fut un membre de la Justice League International, comme sa femme Barda et Oberon. Il prendra plus tard une retraite temporaire, laissant un homme du nom de Shilo Norman reprendre le flambeau en tant que Mister Miracle.

Après le meurtre de sa femme dans Death of the New Gods, Scott devint instable, et se mit à enquêter sur le meurtrier. En traversant le Mur de la Source, il découvrit qu’il s’agissait de Infinity-Man, qui était un agent de celle-ci, qui essayait de récupérer l’Équation d’Anti-Vie détenue par Mister Miracle pour créer un Cinquième Monde (par opposition au Quatrième Monde).

Dans les New 52, il est surtout présent aux côté de sa femme Big Barda sur Terre-2. Comme elle, il joue un rôle important dans World’s End et la résolution du conflit contre Darkseid. C’est encore contre le Tyran d’Apokolips qu’il apportera son aide à la Justice League dans l’arc Darkseid War.

1. Darkseid

Relisez tous les paragraphes : il y a un nom qui revient dans chacune des descriptions. Ce nom, c’est le nom d’un des plus grands vilains de l’histoire des comics : Darkseid, le chef d’Apokolips. En effet le rôle qu’il a joué dans la mythologie de Jack Kirby (et dans tout le DC Universe d’une manière générale) est tellement important qu’il est impossible de parler d’un New Gods, même de seconde zone, sans parler de Darkseid. Il s’agit probablement du personnage ayant eu le plus grand impact sur tout le Quatrième Monde. Et vous allez me faire le plaisir de cliquer sur l’image ci-dessus afin de l’afficher en entier, parce que le recadrage lui donne un air un peu con.

Contrairement à ses congénères qui ont tous fait leur première apparition dans la série New Gods, Mister Miracle ou Forever People, Darkseid est apparu pour la première fois dans… Superman’s Pal Jimmy Olsen #134, en 1970, où on le voit brièvement dans un écran d’ordinateur, en tout petit. Mais c’est l’année suivante dans Forever People #1 qu’on le verra vraiment.

Darkseid, Uxas de son vrai nom, est le fils de Yuga Khan et de Heggra, et est le petit frère du pacifiste Drax, l’héritier légitime du trône d’Apokolips, que Uxas convoite bien évidemment plus que tout. Avec l’aide de son conseiller Desaad qu’il est allé cherché sur Neo-Genesis (cf. paragraphe sur le personnage plus haut), il passe sa vie à comploter pour l’obtenir. Alors que la tentative de Drax pour s’emparer de la Force Oméga (une sorte de méga-super pouvoir) se mua en échec fatal pour ce dernier, Uxas intervint, l’acheva, et lui vola la Force. Il alors pris la forme rocailleuse comme on le connaît aujourd’hui, ainsi que le nom de Darkseid.

Avant de devenir Darkseid, Uxas a été marié de force par sa mère à Tiggra, avec laquelle il eut un enfant, Orion, qui fut envoyé sur Neo-Genesis dans le cadre du fameux traité de paix. Cependant Darkseid aimera une autre femme, la sorcière Suli. Mais Heggra, qui, pensant que Suli corromprait son fils, voyait d’un très mauvais œil cette union, et décida d’ordonner Desaad d’empoisonner la sorcière. Lorsque Uxas eut vent de la conspiration, il ordonna son suivant de faire de même pour sa mère. Celui-ci s’exécuta, et ainsi Darkseid s’empara du trône d’Apokolips. Mais avant son assassinat, Darkseid a eut en enfant avec Suli, Kalibak. Même si les complots sont la marque de fabrique du tyran, ce dernier a tout de même un fort sens de l’honneur, à l’inverse de son conseiller Desaad.

Le but ultime de Darkseid est l’élimination de tout libre arbitre dans l’univers, afin de le refaçonner à son image. Pour cela, il a besoin de l’Équation d’Anti-Vie, qui lui permettrait de contrôler toute forme de vie dans le cosmos. Il est convaincu qu’une partie de cette équation se trouve dans l’esprit humain, raison pour laquelle il est si intéressé par la planète bleue. Nos superhéros ont donc du mainte fois l’affronter lors de ses nombreuses opérations sur notre planète (opérations durant lesquelles il lui arrive quelque fois de prendre part en personne).

Il a été tué dans Death of the New Gods par son fils Orion, mais il ressuscita sous forme humaine dans Final Crisis, sous le nom de Boss Dark Seid.

Il est apparu très tôt dans les New 52, où il essaie d’envahir la Terre dès les débuts du relaunch, avant de se faire arrêter par la Justice League à peine formée. Il est responsable de la destruction d’Earth 2, et est aussi au cœur de l’event Darkseid War, dans lequel il s’attaque à l’Anti-Monitor. Tué et ressuscité au cours de cet event, nul doute qu’il fera prochainement son retour au sein du relaunch Rebirth. Le multiverse n’a pas fini de trembler.


Darkseid remporte évidemment la médaille d’or, mais la compétition fut difficile. En effet Mister Miracle et Big Barda n’étaient pas loin de lui chourer sa première place. Quant à Steppenwolf, malgré son futur rôle dans le film Justice League, sa dixième position ne tient qu’à un fil, talonné de très près par Kalibak et le Black Racer, dont les skis ont touché votre serviteur suisse à un point sensible. Mais il ne faut pas s’étonner : Steppenwolf a joué un rôle très mineur dans le Quatrième Monde de Jack Kirby, et n’a eu de l’importance que bien après.

Notons que, contrairement à ce qu’on pourrait penser, les gentils de Neo-Genesis ont eu les faveurs du staff. Dans le top 5, seul un vient d’Apokolips. Enfin, mentionnons aussi les Forever People, qu’aucun des rédacteurs n’a mis dans son classement (tiens d’ailleurs je les vois en train de pleurer là-bas), ainsi que les Furies d’Apokolips qui, même si elles ont échoué à dépasser Steppenwolf, ont eu un soutien sans faille de la part de la gente féminine de notre équipe. Quant à vous, n’hésitez pas à partager votre classement des meilleurs New Gods !