Review VO - American Vampire Anthology #2
Les points positifs :
  • La diversité des histoires et des équipes créatives
  • La toute dernière case
  • Les liens avec l’histoire principale
  • Des histoires coup de coeur
  • Le retour de personnages chers à mon coeur
Les points négatifs :
  • Des histoires inégales
  • Une attente trop longue avant la suite

“What took you so long brother ?” – J.B.


  • Scénario : Scott Snyder, Joëlle Jones, Elliott Kalan, Marguerite Bennett, Shawn Aldridge, Kieron Gillen, Clay McLeod Chapman, Rafael Albuquerque   Dessins : Rafael Albuquerque, Christopher Mitten, Andrea Mutti, Mirka Andolfo, Szymon Kudranski, Leila del Luca, Richard Isanove, Artyom Trakhanov, Renato Guedes, Afua Richardson    Couverture : Rafael Albuquerque – Couleurs : Dave McCaig, Quinton Winter, Giulia Brusco, Arif Prianto, Szymon Kudranski, Trish Mulvihill, Richard Isanove, Renato Guedes, Veronica Gandini, Antonio Fabela

Quel plaisir de retrouver enfin l’univers d’American Vampire. Cette fois-ci, ce n’est pas un nouveau cycle mais juste une seconde anthologie que s’offre Vertigo. Histoire de se faire les dents en attendant la suite. Sauf que là où l’équipe créatrice tu titre joue bien le jeu, c’est qu’ils livrent tout de même des éléments qui sont liés avec le troisième cycle à venir en 2017. Et si vous saviez à quel point j’ai hâte de découvrir tout ceci et à quel point j’aime American Vampire, vous sauriez avec quelle impatience j’ai attendu cette anthologie.

L’ouverture et la conclusion de cette anthologie sont chapeautées par Scott Snyder, Rafael Albuquerque et Dave McCaig. Je peux donc vous confirmer que ces deux parties sont belles et bien en lien avec l’histoire principale. Mon coeur a tressauté à plusieurs reprises rien qu’avec ces quelques pages qui m’ont ravie concernant le futur à venir. Nous avons droit à des revenants surprises, des alliances déjà vues récemment, des visites inattendues. Et franchement, ça promet du bon. Retrouver le duo Pearl / Felicia avec des guests que j’adore en intro, puis finir par une case qui m’a chamboulée tellement c’était imprévisible, juste ça, ça aurait pu être suffisant.

Sauf qu’entre l’intro et la conclusion, on voyage autour du monde avec des lieux comme le Japon, le Nouveau Mexique, Berlin Ouest et autres. On suit des personnages différents tout en retrouvant au fil de certaines histoires des têtes familières comme Felicia au sein des VMS (Vassaux de Vénus), Skinner. On retrouve différents type de créatures, avec les différences entre les monstres, les carpathes, les américains, on peut apprendre des petits détails sur les intervenants.

Par contre qui dit anthologie, dit nombreuses équipes créatives, et différents styles. Il y a donc des histoires plus plates que les autres, des planches belles que les autres. C’est un réel plaisir de retrouver des artistes comme Renato Guedes ou des auteurs comme Marguerite Bennett. D’ailleurs cette dernière signe mon histoire coup de coeur “Bride” accompagnée par Mirka Andolfo et Arif Pirianto. Elle signe une histoire sublime et tragique tout en étant forte à la fois. Une histoire avec un gros monstre magnifié par les planches sublimes, qui au fond à un coeur et qui permet la vengeance et la justice pour une pauvre jeune fille utilisée par sa famille. J’ai été complètement séduite par ces quelques bribes d’histoire et j’aimerais pourquoi pas retrouver Marguerite Bennett sur un spin-off d’American Vampire.

En fait, on pourrait se dire que cette anthologie n’est autre qu’un recueil de petites histoires de vampires, sauf qu’au milieu il y a plein d’éléments qui nous relient à l’histoire principale, à Felicia, à Skinner, au Trader. Et je me dis que non seulement c’est un amuse bouche très alléchant pour la suite, mais je me dis aussi que les lecteurs de l’histoire principale qui feront l’impasse sur ce numéro manqueront de certains éléments. Mais sinon, cela reste une bonne lecture, qui saura probablement trouver son public bien que les histoires au milieu ne soient pas toutes très passionnantes soyons honnêtes. Et puis merde… Cette dernière case… Elle vaut bien largement les 80 pages précédentes.

3 Commentaires

  1. Le numéro Bride était fort cool, assez émouvant dans son genre.
    J’ai pas du tout aimé le numéro dans le théâtre par contre, me suis fait chier en le lisant.
    Sinon le premier et dernier numéro, dans la continuité de l’histoire, étaient vraiment biens et promettent du lourd pour la suite (cette dernière case <3), et j'ai bien aimé le retour de certains personnages.
    Sinon j'aime bien qu'ils développent l'univers avec ces anthologies, mais je préférais largement quelque chose dans le style des American Vampire Legacy (je connais pas le nom en VO) que ça. Là ça introduit plein de vampires, tu sais pas de quelle espèce, et tu ne les vois que 30s. Ils feraient mieux de faire un truc qui mettrait vraiment au point sur les différentes espèces de vampires et les différentes branches, au lieu d'en inventer de nouveaux sans arrêt sans qu'on sache d'où ils viennent, et à quelle famille ils appartiennent (surtout que le cycle 2 nous dit clairement que y'a 7 branches principales de vampires, donc ce serait cool de développer ça).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.