Nouveau Showcase se concentrant cette fois-ci sur le personnage de Captain Atom. On connait tous ce personnage secondaire au costume blanc et aux gants rouges, sauf que ce n’est pas de celui-ci dont nous allons parler. Captain Atom fait parti de ces personnages de la maison d’édition Charlton Comics. Une boîte réputée pour recycler les idées qui fonctionnait chez les autres. Blue Beetle était un mélange entre Batman et Green Hornet, et Captain Atom, comme vous allez le remarquer par vous même, est le Superman du pauvre dans un tout autre contexte géo-politique.

Showcase 130 Strange Suspense Stories 75 DC Planet img01

Le numéro qui nous intéresse est le Strange Suspense Stories #75 (je ne vous apprends rien, vous avez certainement lu le titre). Il s’agit d’une réimpression par Charlton des origines du premier Captain Atom. L’histoire débute avec le Capitaine Allen Adam travaillant sur un prototype de fusée ayant pour objectif d’envoyer le premier homme dans l’espace. Pour rappel, nous sommes en 1960, même si la réédition en question date de Juin 1965, et la Guerre Froide bat son plein. Accidentellement, la fusée est lancée, alors que notre héros est coincé à l’intérieur. Pour éviter l’explication logique, la fusée, arrivée dans l’espace, provoque une explosion nucléaire. Sur Terre, son supérieur est déjà en deuil, et apparait le Capitaine Allen Adam alors que son corps est désormais constitué d’énergie radioactive. Une tenue lui est confectionnée pour retenir les radiations produites par son corps. Son supérieur est heureux, Captain Atom est né et travaille avec le président des États-Unis, faisant de lui un héros national.

C’est à peine édulcoré, on peut craindre de tomber dans les clichés puisqu’il ne s’agit en réalité que d’une courte histoire sur les trois présentes dans ce numéro. La seconde suit l’URSS ayant lancé sa fusée dans l’espace, les États-Unis ayant « échoués » puisque le Capitaine Allen Adam est considéré comme mort, celle-ci atteint l’espace mais l’astronaute est sur le point de mourir. Captain Atom s’envole observer l’astronaute et va lui chercher un vaccin. De retour alors que la radio russe est en train d’insulter son héros, Captain Atom soigne le pilote russe qui le remercie et est étonné qu’un étranger décrit comme malfaisant dans son pays l’aide. Captain Atom ramène le vaisseau en URSS, et Igor, reçut comme le premier homme dans l’espace, dit la vérité face aux caméras, avouant que le premier homme dans l’espace est américain. Dans la même veine la troisième et dernière histoire, bien plus courte, met en avant l’aspect « arme humaine » du personnage de Captain Atom. Contrairement à ce qui est réalisé aujourd’hui, le personnage le vit bien. Il le vit tellement bien que le personnage ayant conservé apparence humaine semble bien plus déshumanisé que son successeur Nathaniel.

Showcase 130 Strange Suspense Stories 75 DC Planet img02

Au final, ce numéro témoigne de la présence d’une réflexion humaine même derrière un message très patriotique. Une philosophie très « Ditkoenne », même si bien moins approfondie que sur des personnages tel que Spider-man ou Blue Beetle. Ceci est très certainement du à la présence de Joe Gill au scénario, ce qui rend le tout bien plus lisse. Ditko est toujours un artiste impressionnant dans ses dessins par des séquences fortes comme celle de cette première illustration. Les années 60, c’est pas que du kitch et des Batman avec des costumes de couleur, c’est aussi des comics dignes d’intérêt, non pas seulement pour l’histoire des comics ou les origines de personnages emblématiques, mais surtout un rapprochement historique où les auteurs contournent cette censure pour donner un fond à leurs histoires.