Une fois n’est pas coutume, le début de la semaine est venue de s’entretenir avec vous ! Après avoir conversé des réactions de nos lecteurs sur l’optimisme de chez DC, retour à des choses plus concrètes puisque, comme vous le savez, le Lille Comics Festival se tiendra ce week-end au Tri Postal de la ville la plus célèbre du Ch’Nord (et j’ai le droit de me moquer, je suis alsacien, hein).

Nous avions eu la chance d’être présents à la dernière édition de cette manifestation en 2014, pour laquelle nous avions pu interviewer quelques invités (Simon ColebyJulien Hugonnard-Bert) – et en rencontrer d’autres, comme le talentueux Goran Sudzuka (Wonder Woman), et pour cette nouvelle édition – la 9ème ! – qui fait suite à une absence remarquée en 2015, nous serons à nouveau présent, avec une implication plus importante.

Je vous disais en effet il y a deux semaines, lors du lancement de ces éditos, que l’équipe animerait deux conférences, et je profite de ce billet pour en dire un petit peu plus – donc si vous êtes présents ça peut vous intéresser, et sinon ça vous intéressera moins mais vous pouvez quand même lire la suite, hein ! Pour un bref aperçu, l’ensemble des panels est indiqué par ici. Compte tenu des invités présents à Lille, avec notamment Glenn Fabry en tête d’affiche, nous avons décidé d’orienter nos conférences sur Vertigo et en premier lieu sur l’une des oeuvres les plus emblématiques de l’Imprint, portée récemment au petit écran : je parle bien entendu de Preacher.

En compagnie de Zeppeli et n00dle, nous discuterons donc de Preacher depuis sa création, pour aborder ses thématiques, ses atouts, en compagnie de Glenn Fabry, pour revenir sur son implication avec la série, son travail chez Vertigo – pour enfin parler de l’adaptation télévisée de Seth Rogen et Evan Goldberg, histoire de faire le pont entre les deux médias. Dans un second temps, nous profiterons du dimanche matin pour parler plus généralement de Vertigo, et surtout du Vertigo récent. Pourquoi axer sur les dernières années plutôt que l’âge d’or de l’Imprint ? Tout simplement parce que l’Imprint connaît de certaines difficultés depuis une demi-douzaine d’années, avec le passage de personnages emblématiques sous l’univers DC (et l’arrêt d’Hellblazer, donc), l’arrêt ou la pause des dernières séries phares (FablesAmerican Vampire) et plusieurs tentatives de relances qui se sont, et notamment l’an dernier, soldées par un échec commercial cuisant. Ajoutons à cela l’éviction de Shelly Bond en début d’année, et on comprendra que l’avenir ne semble pas bien radieux pour l’imprint qui a portant encore une certaine image associée à son nom. Néanmoins, les séries de qualité sont présentes (non, tout n’est pas que chez Image), et nous vous proposerons donc de discuter en compagnie de Ian Edginton (Hinterkind, annulée après 18 numéros) et Mike Dowling (Unfollow, en cours de publication) du devenir de Vertigo, en essayent de comprendre pourquoi l’imprint a tant de mal à re-décoller.

Ces conférences ont une importance toute particulière pour nous (et pour moi, en tant que personne), puisque ce sont les toutes premières que nous organisons – et nous sommes donc très reconnaissants avec l’organisation du Lille Comics Festival pour cela – et parce que le sujet nous tient également à coeur ; même si Vertigo n’est pas le sujet le plus abordé sur DC Planet, nous tentons de lui accorder autant de place que possible (ça se voit notamment avec nos podcasts Vertigo Highlights qu’on vous invite à re-découvrir), et ces conférences seront l’occasion donc d’échanger entre fans, découvreurs ou initiés.

En tous les cas, nous serons donc présents sur place tout du long donc n’hésitez surtout pas à venir nous parler (on est un peu timides aussi, des fois, vous savez), ce sera un plaisir de pouvoir échanger avec vous. On se dit à ce week-end ?

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.