Depuis le lancement d’Urban en 2012, les fans suisses romands désespéraient de ne pouvoir, comme leurs cousins français, se procurer leurs magazines issus de la gamme Urban Presse à leur kiosque habituel sur le chemin du boulot. Si il était possible un temps de passer par la Fnac et leur réseau pour les commander spécialement, au prix de longues semaines d’attente lorsque l’exemplaire désiré n’arrivait tout simplement pas, la solution la plus viable restait de passer par internet, où un délai conséquent et des frais de port onéreux décourageaient de nombreux lecteurs.

Il aura fallu quatre ans – et un reboot – pour que cette situation trouve une solution, puisque Naville, le principal distributeur de revues dans toute la Suisse romande, a pris conscience du potentiel que représentait ce public sans cesse grandissant avec la popularisation du genre sur grand écran. « Nous avons réalisé qu’il y avait un trou à combler« , explique Marlène Cler, responsable marketing pour Naville, contactée par nos soins.

Le distributeur a mis les bouchées doubles pour marquer l’arrivée dans leurs cartons de l’offre d’Urban (et de celle de Panini d’ailleurs), lançant une page Facebook dédiée à la nouvelle, ainsi qu’un concours incitant les clients à se prendre en photo avec l’une des douze figurines grandeur nature installées dans autant de sites de vente en Suisse. D’ailleurs, une carte interactive a été mise en ligne pour permettre aux fans de trouver le kiosque le plus proche où il est possible de se procurer le dernier Justice League Univers.

Voilà une nouvelle qui réjouira nos lecteurs helvètes, au nombre desquels on remercie Pipadou pour l’alerte et la photo !