Review Cinéma – Steel

Steelposter
Les points positifs :
  • On se marre quand on voit le costume.
  • Le film n’est pas trop long.
Les points négatifs :
  • Mal joué.
  • Mal réalisé.
  • Pas drôle, même pris au second degré.
  • Une sous-version de Batman.
  • Une direction artistique catastrophique.

« Sometime shit happens. » – Susan Sparks.


  • Réalisation : Kenneth Johnson – Production : Quincy Jones, David Salzman et Joel Simon
  • Scénario : Kenneth Johnson
  • Acteurs : Shaquille O’Neal, Annabeth Gish, Judd Nelson, Richard Roundtree, Irma P. Hall, Ray J.

Cette semaine, la rédaction de DC Planet a décidé de s’intéresser aux adaptations cinématographiques les moins célèbres, et c’est tout naturellement que j’ai pensé au plus grand film des années 90, le véritable « unsung hero » de cette époque bénie qui voyait sortir dans les comicshops des titres aussi raffinés que Gen 13 (titre qui a du être sponsorisé par Kleenex, if you know what I mean) et Extreme Justice (avec ses personnages au design inspiré des figurines Masters of the Universe). Et ce chef d’oeuvre du septième art n’est autre que Steel, sorti en 1997, mettant en vedette le personnage de John Henry Irons, incarné par le talentueux Shaquille O’Neal, pivot légendaire des Lakers et héros du magnifique jeu Shaq Fu, qui a traumatisé de nombreux joueurs de l’époque sur Megadrive et Super Nintendo. Les lecteurs de comics auront bien compris de quel super-héros il s’agit, mais pour les autres, laissez-moi vous expliquer brièvement les choses.

En 1993, alors que les ventes de comics de super-héros traditionnels étaient phagocytées par le début de l’école image et de sa superbe stratégie de « venez les mecs, on va faire des trucs grave violents, avec des guns, des muscles et des gros boobs. Le sang et les meufs à poil, ça fait vendre », DC décide de frapper un grand coup en tuant Superman. La presse généraliste s’empressera de relayer l’info, comme si la mort dans les comics signifiait quelque chose (c’est quand même grave con, un journaliste, dès qu’il s’agit de parler de culture pop, rappelez-vous du fameux épisode Meuporg). Tué par Doomsday (qui non, n’est pas du tout le troll de la Moria dans les comics), qui s’effondre en même temps que le kryptonien (dans une scène un peu plus cool que dans Batman V Superman : Hyper Fighting, mais ça ce n’est pas bien difficile). De ce fait, quatre nouveaux « héros » apparaissent pour remplacer l’homme d’acier, dans un arc narratif sobrement intitulé Reign of the Supermen. C’est ainsi que l’on a vu arriver, au milieu d’autres héros (dont un Superboy en mode totalement rebelle à la coupe de cheveux improbables et à la veste en cuir façon John Travolta dans Grease) le fameux John Henry Irons, homme d’acier revêtant une armure et combattant fièrement le crime à l’aide d’un marteau, sur le modèle du héros du folklore populaire afro-américain, John Henry. Ouais bon, ce n’est déjà pas une super idée à la base et ça sonne franchement 90’s et discrimination positive, mais je vous assure que c’est bien plus fin que dans le film dont je vais vous parler.

Parce que le film a la bonne idée de se couper totalement de ce contexte et de placer son intrigue dans un monde où Steel est le seul super-héros. Superman n’existe pas et son costume s’en voit donc radicalement modifié… Rien que le costume annonce la couleur, puisqu’il semble fait d’un étrange alliage de carton-pâte et de papier aluminium, mélange improbable s’il en est. On sent déjà que ça va être totalement foireux, et je vous assure que c’est peser mes mots que de vous le dire. Le personnage de Steel n’a aucun intérêt dans cette version, et ses motivations pour devenir un super-héros sont plus que douteuses, je m’en vais vous les expliquer rapidement.

John Henry Irons travaille dans l’armée américaine et se charge du développement d’armes secrètes, qui devraient révolutionner la façon de faire la guerre. Cependant, un jour, alors qu’il participait à un test, tout tourne mal et des officiels sont tués et d’autres sont blessés. C’est aussi le cas de la meilleure amie / love interest de notre héros, qui perd au passage l’usage de ses jambes. On découvrira rapidement que tout cela est lié à un complot qui vise à détourner les armes de leur usage initial, à savoir vaincre des ennemis sans les tuer, pour en faire une technologie de destruction massive et revendre tout ça a des méchants, qu’ils soient des gangs de la street, des nazis ou autres punks tout droit sortis des pages du manga Hokuto no Ken. Voilà à peu près sur quoi repose l’idée de départ. Pour empêcher cette catastrophe, notre héros décide de devenir un justicier, sous le nom de Steel, et s’installe dans une casse avec son oracle de fortune et un Alfred du pauvre. Parce que oui, ce film, c’est un peu le Batman version thug de la tèce. Rien que ça.

Le film s’embourbe très vite dans des tonnes de clichés stupides, on a droit à des scènes en civil dans un quartier black totalement stéréotypé qui ferait passer les sitcoms des années 90 qui parlent de ce milieu pour des œuvres incroyablement progressistes. Franchement, c’en est presque raciste. On a droit à une grand-mère totalement extravagante et un petit frère un peu voyou qui traîne trop avec des mauvais gars, alors que John Henry est le mec qui parvient à faire la fierté de sa famille et de sa communauté… C’est franchement dérangeant de voir que l’on joue à fond cette carte, sans aucun second degré… On ne comprend d’ailleurs pas trop l’intérêt de ces scènes, puisqu’elles n’ont pas énormément de liens avec l’intrigue principale, si ce n’est le rôle du frère.

Les méchants sont eux aussi totalement caricaturaux : on a le méchant homme d’affaires très corporate qui veut vendre des armes juste pour faire du fric, les gangs à sa solde et ses éventuels clients, qui semblent tous issus des Beat Them All les plus populaires de l’époque, façon Street of Rage. C’est totalement débile et on ne sent aucune volonté de développer le rôle de tous ces antagonistes, qui se contentent de se faire casser la gueule par le héros.

Shaquille O’ Neal peine à convaincre dans son rôle et ne parvient absolument pas à véhiculer des émotions, avec son air stoïque de grand benêt qui ne sait pas trop comment se tenir devant une caméra… Sans son costume, il est déjà fort gênant, tant on en vient à avoir de la peine pour le pauvre gars, qui semble totalement perdu. Et quand il porte son armure, c’est la catastrophe totale. Coincé dans ce costume, il semble fort peu mobile et on ne croit pas une seule seconde aux combats… Le design foireux de la chose n’aide pas, on assiste quand même à des scènes où lui tire dessus sans qu’il ne soit blessé, alors que son masque est franchement ouvert, ce qui ne l’empêche pas de ne pas bouger pour bloquer les balles… A croire que le héros lui-même compte sur la bêtise du script… Notons aussi la présence de toute une série de gadgets, très présents dans son super marteau couteau-suisse, qui lui permet de faire à peu près tout ce qu’il veut… Le gimmick est hautement ridicule et l’on sent une volonté de faire la promo de produits dérivés qui n’ont probablement pas eu le succès escompté (cherchez un peu sur le net, vous verrez qu’on a eu droit à une flopée de figurines Kenner, incluant même le lieutenant Sparks, la version cheap d’Oracle, et son fauteuil roulant high tech…). Ajoutez à cela des scènes de course-poursuite avec la police, puisqu’à chaque fois que Steel combat les méchants, il finit pourchassé par les flics les plus incompétents de la terre (qui finissent par capter que c’est un gentil quand il les sauve à la fin, alors qu’il a passé le film à péter leurs voitures) qu’il fuit à fond sur sa moto…

Le film est une catastrophe en tous points, de l’acting au script, en passant par le montage et la photographie. On tient là une insulte au genre même du film de super-héros, puisqu’on ne parvient même pas à se marrer plus de cinq minutes. C’est franchement navrant et je ne pourrais même pas vous le conseiller pour une soirée nanar-pizza-bière (ou coca, parce que l’alcool, c’est mal). Rien n’est à sauver, on ne fait qu’enchaîner les clichés et l’on a droit à des vannes totalement convenues façon cartoon, sans compter sur les multiples clins d’œil au fait que Shaquille O’Neal rate bien trop souvent ses lancers francs (ce qui évidemment, servira au moment du climax du film, lorsqu’il devra se débarrasser d’une grenade, merci la théorie du « fusil de Chekov »)… Rien ne fonctionne réellement, et l’on ne parvient même pas à avoir envie de terminer le film en se moquant de lui, comme on peut le faire avec Catwoman, par exemple (à moins que ce soit la tenue de l’actrice principale qui m’ait fait tenir le choc, il faut dire que Shaq est clairement moins mon genre…).

Bourré de clichés, trop long malgré sa faible durée, version cheap d’un Batman from the hood, Steel est un film à éviter absolument. Il fait clairement partie de cette vague de longs métrages qui ont totalement décrédibilisé les super-héros aux yeux du grand public à la fin des années 90, et l’on se demande franchement pourquoi les studios ont greenlighté ce projet… Evitez de perdre votre précieux temps pour ça, même Superman IV est plus agréable à regarder.

En passant par les liens affiliés BDfugue/FNAC/autres présents sur le site, DCPlanet.fr reçoit une faible commission. Qu’importe le montant de votre panier, vous nous aidez ainsi gratuitement à payer l’hébergement, modules, et autres investissements pour ce projet.

zeppeli

zeppeli

DC COMICS : L'ENCYCLOPEDIE ILLUSTREE

DC COMICS : L'ENCYCLOPEDIE ILLUSTREE

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

À lire aussi

Shazam : La Rage des Dieux [DVD]

Shazam : La Rage des Dieux [DVD]

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Rejoignez la discussion

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

36 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
MadMonkey
MadMonkey
7 années il y a

J’avais vu ce film il y a longtemps ( j’étais encore minot et innocent ), et ma mémoire la presque totalement effacé, seul me reste une scène ou le « héros » (ne pouvant voler faute de budget » s’en va en… escalator, et une autre ou tout le monde rigole de façon forcée vers la fin (je me demande si c’est pas le dernier plan).

Enfin bref pour vous avez perdu un pari avec Satan pour avoir été forcé de regarder cette chose ?

Billy Batson
7 années il y a

Le pire dans tout ça c’est quand même de se dire que le réalisateur/scénariste (Kenneth Johnson) n’est pas mauvais de base et de voir qu’il est tombé aussi bas.

Sinon je félicite Zepp pour son courage : avoir pu regarder ce qui constitue sans doute un chef d’œuvre sur la Terre-2 visitée par Corentin il y a quelques temps mais qui ici malheureusement est l’étron qui permet de relativiser Jonah Hex est quelque chose de brave.

Dizzy90
Dizzy90
7 années il y a

MON gros plaisir coupable (entre l’adaptation de Chapeau Melon et Bottes de cuir et le premier G.I Joe)! Il y avait un temps où il passait tous les ans sur RTL9 et je le mattais à chaque diff’

The Bat
7 années il y a

J’attends avec impatience les critiques de V for Vendetta et Watchmen :)

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
7 années il y a

« Tué par Doomsday (qui non, n’est pas du tout le troll de la Moria dans les comics) »… et dans Batman v Superman non plus… Putain ! Je m’attendais à un peut plus d’intelligence chez certain lecteurs de comics (au lieu de suivent bêtement les avis général et les hater du DCEU pro-MCU (alias « la maison des bêtises »): j’avais tors !)
T’as pas aimer Batman v Superman ? Juste une question: comment un fan de comics DC peut ne pas avoir aimer ce film ?… Il y à une incohérence, la !

kasongo
7 années il y a
Répondre à  zeppeli

C’est pas une vrais question.

Rhyfel4815
Rhyfel4815
7 années il y a
Répondre à  zeppeli

Au pire l’appréciation d’un film (comme celle d’une musique, d’un bouquin, d’une peinture ou d’un comics tiens) reste exclusive à chaque personne.
Quelqu’un qui aime les comics peut aimer ou pas BvS ou tout autre film de comics, et un amateur de cinéma aimer ce film ou au contraire le détester, ça ne sert strictement à rien d’essayer de généraliser pour appuyer son propos quand on parle d’œuvres dont l’impact est individuel, si ce n’est pour le plaisir de débattre, mais là ça n’a pas l’air d’être le cas. Voili Voilou.

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
7 années il y a
Répondre à  zeppeli

L’intelligence du scénario ? La beauté des décores ? Les scène d’action ?…
Au pire, dit simplement ce qui t’as pas plus dans ce film au lieu de le cracher dessus sans grand raison. Car franchement, je ne vois pas. Certes, il à des défauts mais rien qui mérite tant de haine (les Marvel/Disney font bien pire dans la plupart de leurs films et on leurs dit rien…).
Perso, en temps que fan DC, j’ai adoré. Pourquoi ? Batman, Superman, Wonder Woman (+ les caméo) dans un seul film.
L’intelligence du scénario. Le grand nombre de références au comics. La profondeur de Batman et Superman. Les rebondissements (au capitole, par exemple). Les tease sur l’avenir du DCEU. Les émotions (la scène au tout début du film est un bon exemple)… Bref

Lerhak
Lerhak
7 années il y a
Répondre à  Mandalorwarrior

Toi va falloir sérieusement arrêter ta croisade contre ceux qui n’ont pas aimé ce films. Je peux te trouver pleins de raisons pour un fan de DC de ne pas aimer ce film, et presque autant pour un amateur de cinéma.

The Bat
7 années il y a
Répondre à  Lerhak

N’importe quoi c’est juste que ceux qui n’ont pas aimé ce film n’ont pas de race.

MAZAHS
MAZAHS
7 années il y a
Répondre à  Lerhak

Ani’la Mand’alor arrête ta croisade XD

DoctorVin's
DoctorVin's
7 années il y a
Répondre à  Mandalorwarrior

Tu sais Mandalor, plein de gens se demande comment un fan de DC Comics a pu aimer BvS… Et dans les deux cas c’est stupide.
Maintenant si tu pouvais arrêter ta « croisade » inutile parce c’est à cause des gens comme toi qu’on assiste à une guerre de religion entre pro-BvS et Anti-BvS. Personellement j’ai détesté ce film mais j’ai hâte pour SS, Batman par Affleck me hype et je suis très curieux de voir JL.
Maintenant au lieu de fuir à chaque fois répond à cette question.
En quoi ne mas avoir aimé ce film fait-il de moi un moins bon fan que toi?

SlimFat
SlimFat
7 années il y a

En faite, plus le temps passe et plus je me rends compte que DC n’a sorti que des navets au cinéma.

Celui-là, Hex, Catxoman et plus récemment BvS etc.

Finalement y’a que la trilogie Nolan et dans une moindre Watchmen qui font l’unanimité.

La télé … N’en parlons même pas. Même de ce côté là Marvel explose DC (Daredevil enterre la concurrence à lui tout seul, la serie Punisher étant annoncée, je pense qu’il est temps pour DC de se poser des questions).

TheRiddler
7 années il y a
Répondre à  SlimFat

En l’occurrence, je ne pense pas que le parallèle entre Steel et BvS soit très habile. Steel est sorti dans un contexte très différent pour les films de super-héros, avant que les films de Marvel Studios ne fixent un nouveau standard. Avant ça, Marvel n’était pas épargné par les ratés, en témoignent Howard The Duck (1986), Captain America (1990), le Fantastic Four annulé (puis leaké). Plus tard, on peut aussi citer Daredevil, Elektra, les Ghost Rider, les Fantastic Four, voire même Man-Thing. Et côté télé, c’est à Marvel qu’on doit Mutant X, et malgré tout mon mépris pour Arrow, je la préfère encore à Mutant X :D My point : DC n’a pas l’exclusivité du navet, et les standards tendent vers le haut.

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
7 années il y a
Répondre à  SlimFat

Comment peut-tu dir ça ? C’est vrai que tout les film DC ne sont pas des perles, mais les comparer au MCU ? Mais le MCU EST un navet ! Et franchement: dire que Batman v Superman est un navet; la blague ! : le scénario est intelligent et intéressent. Peut ont en dir autant des film du MCU ?

SlimFat
SlimFat
7 années il y a
Répondre à  Mandalorwarrior

Un scénario dans BvS ?

Je l’ai pas vu.

N’importe quel fan de DC peut en une après-midi, te pondre un scénario pour un vrai BvS.

Je disais pareil avant ma séance de prelude to Justi euhhh BvS: les films DC sont plus intelligents, plus tranchants, plus sérieux, pour un public adulte etc.

Au final, je ressors du cinéma en ayant eu l’impression de voir un gros nanard digne d’un film de série B direct to DvD mais avec un gros budget et une licence.

Les films Marvel sont ce que doivent être, à mon sens, tous les films de super héros : divertissant et légers. Je m’en suis bien rendu compte après BvS qui tente de faire l’inverse tout en se vautrant la gueule.

Rendez-vous à l’évidence: le film est mauvais.

C’est pas moi qui le dit mais … À peu près tout le monde en faite.

Simple constat faisant appel à une logique implacable: si le film avait été bon, il ne se serait pas autant fait démolir par les critiques, c’est aussi simple que cela.

Ah oui et c’est un inconditionnel de DC comics qui vous dit ça au passage, et dieu sait que je n’ai pas particulièrement d’atomes crochus avec Marvel.

Billy Batson
7 années il y a
Répondre à  SlimFat

Sérieusement ça commence à me faire profondément chier ce débat stérile sur Batman V Superman dans des sujets n’ayant aucun rapport. Oui le film divise et non, personne n’a raison : il n’y a pas plus de personnes qui disent qu’il est mauvais qu’il n’y en a qui disent qu’il est bon. C’est justement ça un film qui divise si vous ne l’avez toujours pas compris. Maintenant vous êtes gentils mais si vous voyez en Dawn of Justice un film de série B DTV ça veut dire que vous ne connaissez pas le sujet et que vous n’avez pas assez vu de mauvais films pour descendre celui de Snyder à ce niveau.
Du coup non personne ne va se rendre à l’évidence que tu énonces selon laquelle le film est mauvais. Que certains n’aient pas aimé est une chose, mais personne va les obliger à penser le contraire et vice-versa. Et puis juste sur le scénario de Batman V Superman dire qu’il n’y en a pas est assez stupide ; on peut le trouver mauvais mais ça ne veut pas dire qu’il est inexistant.

Pipadou
7 années il y a
Répondre à  SlimFat

Je n’ai pas (encore) vu Daredevil (faute de temps) et je ne porte pas une haute opinion des séries TV DC où je n’arrive plus qu’à m’infliger Flash (Arrow, Gotham, Supergirl abandonnés) mais pour moi la comparaison est biaisée entre les deux (Daredevil vs série TV DC) car Daredevil n’est pas une série TV mais une série Netflix et je considère Netflix comme un autre type de média que la Télévision traditionnelle. La comparaison serait meilleure avec Agents of SHIELD qui est diffusée sur ABC

Rhyfel4815
Rhyfel4815
7 années il y a
Répondre à  Pipadou

Ou Agent Carter !

Billy Batson
7 années il y a

Sinon je me demandais : puisque vous vous intéressez aux grandes heures de DC au cinéma, est-ce que vous avez prévu de faire une review du troisième chef d’œuvre de 1997 de la Distinguée Concurrence (après Batman & Robin et Steel), j’ai nommé le téléfilm Justice League of America ?

batmanreturns
batmanreturns
7 années il y a

Je vous trouves quand même vachement dur avec le film Batman vs Superman, les films de super héros visant un public plus mature que celui d’un Marvel se comptent sur les dix doigts de la main et cracher à nouveau sur le film dans une review d’un film qui n’a pas grand chose à voir avec, je trouve ça tout simplement stupide.

SlimFat
SlimFat
7 années il y a
Répondre à  batmanreturns

Je ne vois pas en quoi parler des films du DCU en général est hors-sujet dans cet article car on est bien dans une review d’un film du DCU. Je me permets donc de faire une analyse plus large.
Le film ne divise pas, arrêtez votre délire de fanboy, il n’y a justement que les fanboys qui défendent BvS. Autrement, il y a LARGEMENT plus de critiques négatives que positives car tout simplement le film est médiocre, point. C’est un fait, un constat, cessez de vous ridiculiser et de le défendre.

Et puis pour la énième fois, si Marvel fait des films plus légers, c’est tout simplement que le genre s’y prête à merveille. J’ai passé un meilleurs moment devant Civil War que devant BvS, pourtant j’y connais rien côté Marvel.

Vous faites un Avengers sombre et mature, vous obtiendrez à peu prêt le même résultat nanardesque que BvS. idem pour les autres productions Marvel. C’est juste un problème de direction artistique, point. Seul Nolan a réussi a faire du mature avec du super-héros, mais Snyder n’est pas Nolan.

Quant à Jason Todd qui semble penser que « je ne connais rien au sujet », je pense en connaitre suffisamment pour juger du traitement de mes héros préférés au cinéma.

A titre d’exemple, le Bruce que j’aime (ou celui de Miller car il semblerait que le film s’en inspire) n’aurait jamais, après le combat contre Sup’, laissé la lance de Kryptonite au sol, il l’aurait plutôt gardé avec lui en disant à Superman la mettre de coté au cas où, car je vous rappel, messieurs les connaisseurs, que Bruce est quelqu’un de méfiant.

Le Bruce que j’aime n’aurait jamais fais un revirement de jurisprudence des grands soirs en apprenant sur le tas que la môman de Clark a le même prénoms que la sienne. J’avoue volontiers qu’à ce moment là, j’aurai bien, comme dans la scène ou Bruce tombe dans la caverne à chauve-souris, que des petits rongeurs me soulèvent et me conduisent à la sortie du cinéma pour échapper à ce calvaire.

Donc oui je m’égare, mais tout ça pour dire que le DCU, au cinéma comme à la TV, frôle la catastrophe.

Green Lantern?
Catwoman?
Jonah Hex?
BvS?
Batman forever?
Arrow?
Legends of tomorrow?
Gotham?

Des échecs, quoi qu’on en dise.

Bref, tout ça pour dire que le DCU au cinéma court à sa perte.

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
7 années il y a
Répondre à  SlimFat

Mec, tu dit vraiment n’importe quoi. Les film Marvel sont bon (ce qui est faux: il y a rien de plus abrutissent que le MCU) car il sont plus léger ? Mais n’importe quoi. Tu ne doit pas être fan de DC pour dire ça, c’est pas possible. Le film DC font réfléchir et le MCU est abrutissent… point. Non mais ou va le monde ?… Il me rends triste ce monde ou on préfère Les Minions à Star Wars… Vous vous rendez compte que c’est le monde qui cours à ça perte, la ?

DoctorVin's
DoctorVin's
7 années il y a
Répondre à  Mandalorwarrior

Sinon tu ne veux pas simplement te taire?
Non parce que franchement on a beau essayer de débattre avec toi ça ne mêne à rien alors va regarder le monde courir à sa perte (où essayer de murir ce serait pas mal).

Billy Batson
7 années il y a

Par pitié arrêtez de parler de Batman V Superman, je n’en peux plus de lire vos posts ! Un rédacteur a passé du temps à voir un film et à écrire une review, il mentionne à une ou deux reprises Batman V Superman (qu’il a aimé en plus) et c’est bon ça part en cacahuète, c’est tout ce que vous retenez de ce qu’il a pu rédiger sans même échanger sur le film dont il est ici question. C’est une review sur Steel, pas sur le film de Zack Snyder alors soyez gentil et aller sur le forum pour parler de celui-ci où un topic existe spécialement. Puisque je suis gentil, je vais vous filer le lien —> http://www.dcplanet.fr/forum/viewtopic.php?f=39&t=3303

Et de même, arrêtez de cracher sans cesse sur le MCU pour dire des conneries. Non ce ne sont pas des films abrutissant, ce qui est abrutissant justement c’est de lire de telles remarques.

DoctorVin's
DoctorVin's
7 années il y a
Répondre à  zeppeli

Je pense qu’on l’est tous. En attendant louons ton courage de t’être infligé Steel pour nous.
Dans ce film aucun clin d’oeil au DCU d’ailleurs?

Billy Batson
7 années il y a
Répondre à  DoctorVin's

Le pire c’est que oui, il est question d’un possible univers partagé puisque la Batcave est mentionnée à un moment. Entre ça, les références à Superman dans les Batman de Schumacher et le fait que Keaton devait être présent dans Superman Lives, on est pas loin de se demander si Warner ne voulait pas faire un DC Cinematic Universe à la fin des années 90. xD

DoctorVin's
DoctorVin's
7 années il y a
Répondre à  Billy Batson

D’horrible images me viennent en tête
Après tout le BvS des années 2000 devait être une suite de la quadrilogie Batman et celle de Superman

MadMonkey
MadMonkey
7 années il y a
Répondre à  Billy Batson

Au cinéma je sais pas, c’était peut être que des easter eggs sans autre but que de faire parler les fans. Ces films me semblent en effet trop différent de par le ton ou même sur les intentions de production pour créer l’unité nécessaire selon moi à un univers ciné partagé. ( Les comics me semblent pouvoir s’offrir le luxe d’une plus grande diversité …)

Par contre ils l’ont clairement fait avec les animés des années 90. Alors que je n’ai pas souvenir de trucs équivalent dans les adaptations des X-Men ou de Spiderman à cette époque.

Et la permanence du duo Timm / Dini sur les divers projet de l’époque créait là cette unité dont je parlais plus haut sur des séries aussi différente que que Batman Beyond et Superman. Et ce même si on ratait les « cross-overs ».

Du coup la Warner introduit l’idée chez le grand public depuis pas mal de temps, et de façon assez réussit.

Billy Batson
7 années il y a
Répondre à  Billy Batson

@MadMonkey: il existe plus ou moins un univers partagé entre les séries animées Marvel des années 1990, cependant certains te diront qu’il existe deux univers distincts : d’un côté celui des séries X-Men et Spider-Man avec quelques crossovers entre les deux et de l’autre celui des séries de l’émission Marvel Hour Action : Iron Man TAS, Incredible Hulk et Fantastic Four. Là encore il y a des crossovers entre les différentes séries. Certains avancent que toutes ces séries ne déroulent toutes dans un même univers cependant le traitement très différent de certains personnages de Spider-Man aux autres séries et le fait que Captain America soit hors du temps chez le Tisseur et mentionné chez Iron Man comme membre fondateur permet de penser le contraire.

MadMonkey
MadMonkey
7 années il y a
Répondre à  Billy Batson

@Jason Todd :

Merci beaucoup pour ses renseignements je ne savais pas. Aux vues de ce que tu dis le résultat me semble me semble malgré tout plus « diffus » (pour ne pas dire confus) que ce que produisait la Warner/DC à l’époque.

Mais c’est peut être du au fait que les comics Marvel ont longtemps été déconnectés (Spiderman, les avengers et les X-men pendant les 90’s fonctionnaient dans leurs petits mondes respectifs (à l’exception de quelques cross-overs) ce qui a facilité la dispersion des droits ciné.

Malgré tout les deux firmes semblent vouloir familiariser le grand public au principe d’univers partagé depuis longtemps. D’une certaine façon c’est tant mieux puisque ça fait connaitre ce qui est selon moi une force de la BD américaine par rapport à son pendant Franco-belge ou asiatique.

Dommage que ça n’ai pas aidé à avoir plus de lecteurs…. Et ce pour toutes les firmes.

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
7 années il y a
Répondre à  Billy Batson

M’ouais, j’avoue que le débat n’avais pas raison d’être ici. Sorry.

azerman
7 années il y a

steel le film n’est pas bon c’est normal le seul film bonde DC c’est le briantissime batman et robin avec des dialogues qui font rire toute personne normalement constitué des scenes tellement comique qu’on explose de rire et pas un concentré d’action bourrin inutile .

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
7 années il y a
Répondre à  azerman

Ahah ! quelle troll

DC Universe FRA

Rejoignez la première et la plus grande communauté non officielle DC Comics Francophone et participez aux discussions Comics, Films, Séries TV, Jeux Vidéos de l’Univers DC sur notre Forum et serveur Discord.

superman
36
0
Rejoignez la discussion!x