Le docteur William Moulton Marston naît le 9 mai 1893 dans le quartier de Cliftondale, à Saugus, Massachusetts. Diplômé d’Harvard à trois reprises, une fois en 1915 puis en 1918 et en 1921, il se dirige d’abord vers l’enseignement à l’American University de Washington et à la Tufts University du Massachusetts. Après un déménagement en Californie, il obtient le poste de consultant et director of public services au sein des studios Universal. Écrivain et psychologue confirmé, Marston passera la décennie suivante à théoriser les émotions du genre humain, et mettre au point un système de mesure de la pression artérielle, qui servira plus tard à l’invention du détecteur de mensonge par John Augustus Larson.

Dans le paysage du golden age, Marston a des airs d’inexplicable intrus. A l’inverse de la plupart des auteurs de l’époque, Marston est déjà âgé au moment où il invente Wonder Woman. Ni sans le sou, ni issu des quartiers juifs de New-York, le personnage a déjà l’apparence d’un paradoxe – un intellectuel lettré et respecté dans le monde de la bande-dessinée, à l’époque critiquée pour sa violence et destinée majoritairement aux enfants ? A l’image de sa vie privée et de ses idées sur l’égalité des sexes, le portrait de Marston est celui d’un homme atypique, profondément en marge de son époque ou de l’histoire des comics aux Etats-Unis. Il est pourtant l’auteur de l’héroïne la plus célèbre du medium, et adoubé par DC parmi les cinquante auteurs à avoir bâti l’histoire de l’imprint.


1. Ladies, Women and Girls

2. Girls Get Busy

3. Plea For Peace Take Action


Ladies, Women and Girls

Girlfriends Don’t Keep

ap940847671507

Not even girls want to be girls so long as our feminine archetype lacks force, strength, and power.

Les convictions féministes de William Marston ne peuvent s’expliquer sans présenter sa relation personnelle à celles qui ont partagé sa vie. En 1893, dans un autre endroit du Massachusetts naît Elizabeth Holloway, une exception similaire aux règles des premières années du XXème siècle aux Etats-Unis. En 1915, Holloway obtient un diplôme de psychologie à l’université Mont Holyoke. Elle postule ensuite pour Harvard, qui n’a à l’époque pas pour habitude d’accueillir des femmes dans ses rangs. Déboutée, elle se tourne vers l’université de droit de Boston en 1918, année à laquelle elle épouse Marston, tous deux âgés de vingt-cinq ans.

Holloway décrochera trois diplômes en tout et pour tout, sans l’accord de sa famille qui refuse de financer ses études. A une époque où la plupart des femmes ne font pas d’études et deviennent mères au foyer, elle s’oriente elle aussi dans la recherche avec son époux, qui conduit alors sa thèse sur la pression sanguine (différentes sources attribuent à Elizabeth l’origine même de cette recherche). Universitaire, elle passe une partie de sa carrière dans l’enseignement et les conférences dans le domaine du droit, de la psychologie et de l’éthique.

En 1920, William enseigne lui aussi. Il lie une relation avec l’une de ses élèves, Olive Byrne, une jeune femme pétrie des mêmes convictions féministes et proche du mouvement du contrôle des naissances (différents membres de sa famille ont participé aux premières cliniques en la matière). Marston, anti-conformiste très en marge des moeurs de l’Amérique puritaine, entame avec l’accord de son épouse une relation polygame avec ces deux femmes, qui vivront sous le même toit et lui donneront chacune deux enfants, ceux de Byrne adoptés par Holloway pour faciliter leur statut juridique. Holloway poursuivra sa carrière, au défi des normes, tandis qu’Olive élèvera à la maison la progéniture Marston dans son ensemble.

In Love With All My Lovers

photo-1-e14203852871

Women’s strong qualities have become despised because of their weakness. The obvious remedy is to create a feminine character with all the strength of Superman plus all the allure of a good and beautiful woman.

La pensée de ce couple à part est en à l’image de l’auteur, qui se moque de la morale de son temps. Avocat de la cause féministe, le psychologue présente la femme comme la réponse aux problèmes du genre humain, dominé par les institutions et la pensée masculine, qu’il définit comme une vaste lutte d’ego guerrière et dominatrice. Les femmes seraient, selon lui, la réponse à la quête d’un monde en paix, qu’il prophétise régulièrement – l’utopie d’un matriarcat n’étant absolument pas une fiction dans ce qu’il attend de l’avenir.

Choqué par l’absence de femmes dans les rangs d’Harvard, le psychologue a suivi ses études en parallèle des revendication du mouvement des suffragettes, pour le droit de vote des femmes, et des premières prise de parole pour le droit au contrôle des naissances. Si la plupart de ces révolutions sociales seront tardives, elles façonnent déjà l’imaginaire d’un auteur dont l’oeuvre se portera en grande partie sur la différence de genres et de comportement des hommes et des femmes.

En tant que psychologue, Marston établit la théorie du DISC dans Emotions of Normal People, une classification des tempéraments humains associés à différents types de situation. Il regroupe quatre grands genres, chacun associé à un niveau d’autorité ou d’influence différent. L’objet de ces recherches va dans le sens d’un autre leitmotiv de sa carrière – la quête d’une soumission consentie et positive, à l’inverse du contrôle destructeur de l’ego ou de l’appartenance forcée à un système dominant sur la base de mauvais principes. Ces idées se retrouveront en grande partie dans le premier volume de Wonder Woman, et feront l’objet de vives interrogations par le lectorat contemporain et futur des histoires de l’Amazone.

L’auteur s’est souvent défendu des critiques portées à son encontre, sur le sadisme supposé par la frange puritaine (ses épouses et sa famille ne l’ayant jamais décrit comme tel), et sur sa conception du polyamour très en avance sur son temps. L’éditeur Sheldon Mayer, proche du clan Marston, a souvent décrit la famille comme un cortège harmonieux de femmes et d’enfants organisés dans un mode de vie heureux, où personne ne s’étonnait de l’étrange équilibre parental. A la mort de William en 1947, Olive et Elizabeth ont continué de vivre ensemble, Holloway continuant de travailler pour soutenir la famille. Byrne décède finalement à la fin des années ’80, suivie par Elizabeth en 1993, à l’âge de cent ans.

Les Marston ont traversé l’Amérique du XXème siècle comme l’exemple reconstitué d’une Themyscira à contre-courant. Un psychologue féministe porté sur l’idée de soumission et adepte de l’amour non conventionnel, une femme de carrière diplômée à laquelle son époux prête volontiers la maternité de plusieurs de ses propres idées, et une étudiante devenue journaliste (ironiquement, pour le magazine Family Circle, un organe de presse conservateur sur les valeurs de la famille), plusieurs enfants et un spectre d’œuvres allant du détecteur de mensonges aux comics en passant par les essais psychologiques et juridiques. Difficile d’imaginer un terreau différent pour Wonder Woman, super-héroïne faite de nuances aussi riche et ambiguë que ceux à qui elle doit son apparition.