Batman v Superman - Poster
Les points positifs :
  • Un Batman franchement inédit
  • A tiré des leçons de Man of Steel
  • Sa noirceur générale
Les points négatifs :
  • Une hâte sensible
  • Des faux pas dans l’écriture
  • L’utilité des caméos

“The red capes are coming !” – Lex Luthor


  • Réalisation : Zack Snyder – Production : Charles Roven, Deborah Snyder
  • Scénario : David S. Goyer, Chris Terrio
  • Acteurs : Henry Cavill, Ben Affleck, Gal Gadot, Amy Adams, etc.

Après un visionnage en avant-première, nous vous proposons une toute première critique de ce très attendu Batman v Superman : Dawn of Justice. Timing oblige, cette review pâtira peut-être d’un manque de recul, que d’autres rédacteurs du site pourront peut-être corriger par la suite lors de leurs retours. Enfin, nous tenons à souligner que, cette critique étant écrite pour DC Planet, l’auteur a forcément une sensibilité un peu fanboy et s’adresse avant tout aux fanboys, il est probablement plus pertinent pour les néophytes de se tourner vers des critiques ayant le même bagage ! Mais sans plus tarder : voilà un premier retour sur Batman v Superman : Dawn of Justice !

Vingt ans passés à combattre le crime à Gotham City ont fait de Bruce Wayne un justicier désabusé, dur et méfiant. La destruction provoquée par le combat de Metropolis entre le Général Zod et Superman va achever de le pousser vers une résolution froide : il faut abattre l’Homme d’Acier, ou risquer de le voir abuser de ses pouvoirs pour mettre l’humanité sous son joug. Un combat entre les deux titans, peut-être amené par des marionnettistes invisibles, semble inévitable.

Note : aucun spoiler ne sera donné sur le film, cependant nous nous permettons de faire référence à des éléments donnés dans les trailers. Si toutefois vous avez choisi de les éviter, nous vous conseillons similairement de ne pas poursuivre la lecture de cette critique.

Passons d’abord sur le jeu des acteurs. Vu la brochette de stars qu’étale le casting jusque dans le rôles mineurs, il était à parier que ce n’était pas là où le bât blesserait, seul Superman permettant, quasiment par définition, peu de reliefs à l’acteur chargé de l’interpréter – pourtant Henry Cavill offre une prestation plus nuancée que celle de Christopher Reeve et, surtout, plus cohérente que celle esquissée dans Man of Steel. Le mérite reviendrait-il à l’écriture ?

On touche ici un point important de ce type de films : les acteurs sont, d’une certaine manière, indissociables des personnages qu’ils incarnent, et c’est surtout sur le portrait qu’ils en font que les débats vont s’agiter. On discuterait ainsi plus difficilement de la ‘performance de Ben Affleck‘ que de la qualité du portrait de Batman qu’il rend. Et justement, il y a pas mal à dire sur le sujet. Mais pas forcément en mal.

C’est un Batman qui va faire jaser. Les trailers l’annonçaient déjà en le montrant arborant fièrement des armes à plusieurs reprises, tandis que ses véhicules – le Batwing et la Batmobile – étaient équipés de mitrailleuses. Tout ceci se retrouve logiquement dans le film, avec l’inévitable coup porté à la mythologie de Batman. Rappelons toutefois que le Batman de Tim Burton ne rechignait pas non plus à tuer de sang-froid à bout portant les criminels qu’il croisait sur son chemin, un Honest Trailer sorti récemment le rappelait d’ailleurs, et, pourtant, le Batman de Tim Burton est parvenu à garder bonne impression dans les mémoires !

Plus prudent que Man of Steel

On ne peut manquer de faire le parallèle avec la fin controversée de Man of Steel, or, de nombreux éléments montrent que réalisateur, producteur ou scénariste se sont appliqués à démontrer au spectateur qu’ils avaient tiré des leçons de leurs erreurs de 2013. Le radicalisme de Batman est par exemple remis en question extrêmement tôt dans le film par le reflet que le personnage d’Alfred Pennyworth renvoie à son maître, notamment à travers une réplique déjà entendue dans les trailers. La conclusion du film est également l’occasion pour Bruce Wayne de remettre en question ses méthodes de travail, autant d’éléments qui laissent penser que les auteurs du film ont conscience des limites qu’ils font franchir au personnage, et qu’ils ont à cœur à la fois de justifier, de manière implicite, ce qui l’a amené sur ces voies ténébreuses, et, et c’est encore plus réjouissant, de l’en sortir en ultime lieu !

Oui certaines scènes, franchement iconoclastes, feront tiquer, c’est certain. Mais l’intention du réalisateur (scénariste?) est ici beaucoup plus visible que dans Man of Steel et évitera aux spectateurs de se déchirer entre ceux qui spéculeront sur sa négligence ou ses bonnes intentions. D’ailleurs, nombre des scènes dites ‘problématiques’ sont d’une inspiration Miller-ienne flagrante, allant jusqu’à décalquer quasiment certains des moments de son Dark Knight Returns, dialogues y compris, comme pour se justifier des choix qui sont pris. Cela ne signifie pas forcément que ces choix soient judicieux – car Miller n’est pas infaillible, loin de là – mais ça démontre une prudence bienvenue, révélant un désir sensible de respecter le support d’origine qu’on discernait plus difficilement dans Man of Steel.

Une némesis en revanche méconnaissable

Outre Batman, le deuxième personnage le plus controversé sera à tous les coups Lex Luthor. Difficile d’en révéler beaucoup, mais ceux habitués au portrait du personnage brossé par des auteurs comme Grant Morrison voire même Geoff Johns, ou, du côté de la télévision, celui qu’en faisait Paul Dini et ses collègues dans Superman : TAS, tous ceux-ci seront complètement pris de court devant cette version en tout point inédite du personnage, ne rappelant que très vaguement ses déclinaisons précédentes. La différence majeure avec un Luthor canon réside dans la folie présumée du personnage, beaucoup plus sensible ici que dans quelconque itération de la némesis de Superman. Creepy à souhaits avec sa voix sans cesse sur le point de se briser, Jesse Eisenberg est idéal pour une telle direction, mais était-ce celle à prendre ? Ça n’est pas un réel défaut c’est plutôt… inattendu et bizarre. Mais pas assez pour fournir au film son équivalent du Pingouin de Returns, du Joker du Dark Knight etc. Dommage.

Pour revenir à Man of Steel, on avait beaucoup entendu de rumeurs selon lesquelles la destruction de Metropolis serait traitée dans ce second film. Ça n’excuse probablement aucun des défauts du reboot de Superman, mais reconnaissons que c’est assez bien vu de proposer au spectateur d’assister à nouveau à la destruction terrible de la ville emblématique, mais cette fois à regard humain – elle n’en paraît que plus terrible et moins gratuite. Ça donne un goût de mea culpa à ce Batman v Superman : Dawn of Justice qui séduira bien des déçus de Man of Steel.

Hanté par Frank

Frank Miller, et tout particulièrement son Dark Knight Returns, n’est pas la seule source d’inspiration des scénaristes de ce film. Il y a un autre arc majeur de l’histoire des comic books qui sert de large support pour le film. On ne l’avait pas vu venir, et c’est un exploit de parvenir à surprendre autant les fans alors que leurs théories agitées depuis des mois d’impatience auraient dû couvrir toutes les possibilités de scripts. Il est toutefois difficile d’en dire plus sans enfreindre l’interdiction des spoilers, mais retenons que le film parvient à surprendre, à deux reprises au moins, et que c’est un mérite.

C’est un mérite, car, du reste, il souffre peut-être d’une certaine balourdise. D’un côté, il évite d’être pris au propre jeu des maladroites considérations pseudo-philosophiques qui alourdissaient le script de films comme Man of Steel ou Interstellar, mais d’un autre côté, il ne parvient pas à dissimuler qu’il ne vise, pour l’essentiel, qu’à amener Superman et Batman vers un affrontement titanesque, et tous les éléments esquissés dans le film, à l’exception des jalons discrets pour sa suite, poussent le scénario dans cette direction. À ce titre, il est vraiment ahurissant de lire certains critiques reprocher au film de ‘vouloir raconter plusieurs histoires au lieu de se concentrer sur une seule‘, car Batman v Superman est étonnamment chiche en sous-intrigues, se concentrant 1) à brosser (rapidement) le portrait des personnages ; 2) à les mener (rapidement) vers l’affrontement de la manière la plus crédible possible ; 3) faire de l’affrontement un spectacle à couper le souffle.

C’est le sprint jusqu’au match

L’adverbe en parenthèses n’est pas anodin. On ressent tout au long du film un empressement constant, qui pourra probablement faire naître chez certains un goût de bâclé, mais il faut reconnaître que les auteurs s’y adaptent avec une maîtrise difficile à occulter. On peut par exemple relever les scènes de ‘sauvetage’ de Superman. Plutôt que d’occuper un vingtaine de minutes du film par une action impressionnante comme le faisait Superman Returns avec le crash de l’avion dans Metropolis, ici plusieurs scènes similaires (pour la majorité révélées dans les trailers) sont rapidement projetées durant une sorte de zapping, entrecoupées d’interviews croisés séparant les opposants de Superman à ses supporters. C’est efficace, ça capture très rapidement l’aura du héros, et ça ne met pas l’intrigue principale en pause.

Les combats ont quelque chose de neuf et de spectaculaire. Zack Snyder ne se contente pas d’appliquer la formule Man of Steel à l’exponentielle, bien que certaines explosions de buildings fassent sourire en évoquant le destruction porn de son précédent effort. En fait, c’est à la présence de Batman qu’on doit un réel renouvellement des scènes d’action et, dans une moindre mesure, à celle de Wonder Woman qui, en dépit des commentaires enthousiastes sur ses apparitions effectivement réussies, n’a que peu de temps à l’écran. Le style de combat de Ben Affleck est extrêmement différent de celui de Christian Bale, et la tentation était grande d’imiter et son portrait du Chevalier Noir, et son style martial, compte tenu du succès de la trilogie qu’il avait portée. Le Batfleck, on le devinait déjà dans certains trailers, a des mouvements extrêmement lourds et puissants, il évoque une de ces massives boules de chantier qu’on utilise pour démolir des bâtiments condamnés. Et c’en est quasiment éprouvant lorsque c’est Superman lui-même qui en pâtit. Le combat entre ces deux icônes ne pouvant manquer de donner l’avantage à l’un sans empiéter sur l’aura de l’autre, pour un fanboy il y aura quelque chose de douloureux dans le fait de les voir se foutre sur la gueule de la sorte, mais aussi une certaine forme de jouissance, car le combat est réussi – peut-être mieux réussi même que celui de Frank Miller parce qu’il parvient à éviter de recourir à la caricature pour justifier la confrontation. Frank Miller n’épargnait en effet pas Superman dans son récit en en faisant le laquais des États-Unis. Ici, rien de tel, la manière dont l’affrontement est amené se défend.

Par contre, la manière dont il se conclut est plus maladroite. C’est l’écriture qu’il faut blâmer ici, alors que jusqu’ici ses torts se limitaient grosso modo à une utilisation pas très habile de Lois Lane, laquelle alourdissait certaines scènes d’action en coupant leurs rythmes par ses apparitions. Mais la conclusion du duel repose sur un élément beaucoup trop trivial, justifiant avec peine le changement de direction brutal opéré ensuite lorsque nos héros s’allient contre Doomsday. On saisit immédiatement l’intention du réalisateur (du scénariste?) derrière ce tour de main, et elle est louable, mais c’est là qu’il aurait fallu faire preuve de subtilité et c’est là que la relative balourdise du film s’en ressent le plus. Batman v Superman, à cet instant précis, en dit trop, et montre beaucoup trop, faisant usage de flashbacks en plein climax, sans faire confiance au spectateur dans sa capacité à tisser des liens entre différents éléments déjà donnés par le film. C’est dommage et de tels faux pas risquent d’étendre chez les critiques sévères une mauvaise impression à l’ensemble du film.

Des caméos naïfs et sans substance

Une autre source de reproches pourrait être la manière dont il prépare le terrain pour la Justice League. Les caméos sont gérés avec maladresse, voire puérilité. Les scènes où les futurs acteurs du DCEU apparaissent ont quelque chose d’extrêmement naïf, et révèlent, encore une fois, un empressement visible doublé d’un léger manque d’inspiration. Elles évoquent vaguement les cameos à la Marvel où, dans Daredevil, un journaliste mentionne, au détour d’une conversation, le nom de Jessica Jones. Comme ça. En vitesse. Le résultat est le même dans Batman v Superman : à la vue de ces caméos, le fanboy s’extasie, le spectateur lambda se demande de quoi il s’agit et attend qu’on retourne à l’intrigue principale. Dommage donc, ces caméos, trop brefs, tombent dans le forcing inutile, sans même rassasier le fanboy.

Il y aurait encore fort à dire sur ce film, qu’il s’agisse de la musique, apportant au moins deux nouveaux thèmes réussis et autrement plus convaincants associés à l’image qu’écoutés dans son salon ; de la photographie, qui s’est considérablement assombrie depuis Man of Steel et fait ainsi écho à l’arrivée de Batman dans le ring ; des nombreuses séquences de rêve, aléatoirement réussies mais donnant parfois l’occasion au réal’ de profiter d’une plus grande liberté ; du symbolisme moins envahissant que dans Man of Steel – d’ailleurs qui pensera à Longinus ? Mais l’essentiel du verdict tient sur les paragraphes précédents et, en tout cas, c’est plus réussi que Man of Steel, en plus d’être très différent de ce qui s’est fait auparavant, autant du côté des Batman que du genre super-héroïque en général.

Millerien, sombre, pas très bavard, mais également prudent et conscient des ses précédents faux pas, Batman v Superman : Dawn of Justice souffrira aux yeux du public de son empressement à installer le duel central et du rejet de fioritures que cette priorité entraîne. En réalité, ce qu’on pourrait prendre pour de la balourdise trahit un désir de se tenir à l’essentiel tout en soignant ce qui, justement, est essentiel. Et d’une manière générale, dans le paysage des blockbusters hollywoodiens actuels, Batman v Superman propose quelque chose de neuf par la noirceur et la violence qu’il recèle. 

170 Commentaires

  1. Très bon review qui m’a redonnné du peps avec toutes les mauvaises critiques que j’ai lu.

    Vivement ce soir que je me fasse mon propre avis.

  2. Très bonne critique qui donne envie, vivement ce soir.

    Par contre même si j’aime bien Man of Steel, c’est quand même un peu méchant de le mettre dans le même panier qu’Interstellar tant le film de Nolan est quand même bien plus abouti que celui de Snyder. :)

    • Personnellement je ne vois pas le rapport entre les deux films, effectivement on ne peut pas du tout les mettre dans le même panier.

    • Les deux films sont évidemment très différents et Interstellar est à bien des égards plus réussi que Man of Steel mais tous deux ont pour point commun un penchant pour des lignes de dialogue qui se veulent plus profondes qu’elles ne le sont.

    • Tu veux rire j’espère!!A mon gout le film est un peu trop long(alors imagine la version longue pour les autres spectateurs).

  3. Très bonne critique (dans l’écriture et l’objectivité), hâte de le voir pour me faire mon avis mais une phrase me rassure :

    “c’est plus réussi que Man of Steel, en plus d’être très différent de ce qui s’est fait auparavant, autant du côté des Batman que du genre super-héroïque en général”

  4. J’avais bien aimé Man of Steel donc si c’est meilleur, je prends. Par contre je viens de me taper la saison 2 de Daredevil, avec BvS en plus je vais finir par faire une overdose de Miller…

  5. La dépression d’attendre ce film depuis.3 ans (voir toute sa Vie) et de se retrouver dans un endroit sans cinéma pendant 3 mois mais de pouvoir assister impuissant au phénomène du film…

  6. Bonne critique. H-8 pour moi! :D
    J’ai vu pas mal de critiques sur internet…Purée ça craint!
    Genre “Faut t-il brûlé Snyder?” etc
    Les gens sont vraiment méchants.
    Des fois, je me dit “Vivement la guerre”.

  7. Merci pour la review ^^
    Cela dit il y a un petit point sur Batman qui me fait peur … Rendez-vous demain soir pour savoir si ça se vérifie…

  8. Quel rafraîchissement pour l’esprit de lire une review de quelqu’un qui a lu plus d’une page d’un comic DC. Merci beaucoup pour cette review écrite intelligemment car elle donne une bonne idée du film sans trop dévoiler de l’histoire.

    J’ai parcouru un peu ce qui se dit sur le net et en gros, ces pseudos journaleux partent du principe, c’est pas drôle et bisou bisou comme Marvel, donc c’est mauvais, juste rageant.

    Bon j’arrêt là mon mini coup de gueule, car “Today is THE DAY” donc sourions mes amis :D

    Je le verrai ce soir et me ferai mon idée.

    • Tout à fait. J’ai eu le plaisir de le voir avec TheRiddler hier et globalement, même si durant le film c’était une montagne russe d’émotion (quelque chose qui ne me plait pas puis je l’accepte ou il y a quelque chose “qui le justifie”) mais j’en suis ressorti émerveillé, plein d’espoir pour la suite (malgré quelques craintes bien sûr).

      Je m’attends à ce que le film ne marche pas très bien, comme un peu MoS, puisque ce n’est pas du Marvel, mais surpris en mal par les critiques pourries de certains journalistes qui se permettent de parler au nom des fans de comics alors que comme tu le dis, ils n’ont aucune idée de quoi ils parlent (peut être q

  9. Sinon petite info pour ceux qui sont à Toulouse. Il y a eu une erreur la version images, à labege est québécoise et pas française. Y a eu une erreur à l envoi.
    Pour un fois que je privilégie l imax à la vo, grr

  10. J’ai vu à la scéance de 9h00. Et j’ai détesté. Pendant 1h30 c’est vraiment sympa. Et la dernière heure c’est Supergirl version CW.
    Et comme c’est un avant goût de la justiice league autant dire qu’il y a du soucis à se faire

  11. Très bonne review, bien écrite et d’accord sur quasiment tous les points où tu portes un jugement. J’ai passé un très bon moment. Spoiler: Hyanda à côté de moi était SEM.

  12. Le jour tant attendu est arrivé!
    J’ai fait la séance de 11h et j’ai bien aimé.
    Effectivement, l’utilité des caméos est assez limitée mais plaisante quand même.
    Par contre dans mon ciné, ces enfoirés font un entracte de 10min en plein milieu du film!

  13. Vu ce matin en présence du grand chef qui ne tenait plus en place. Plutôt d’accord avec la review en général, le film a ses défauts et notamment dans le rythme, faudra voir la version longue !
    Par contre là où je suis vraiment déçu c’est les trailers qui en ont beaucoup trop montré.

  14. Vue et franchement il m’as comblé, la première heure est un peu longue avec des scènes courtes mais utile pour mettre en place le reste de l’intrigue.

    Le reste du film s’enchaîne à la perfection sans trop en faire, les combats sont assez bien fait et les interactions entre personnages sont parfaite.

    Les acteurs jouent bien, Ben Affleck est Batman, je le trouve mieux que Christian Bale même si la comparaison n’est pas pertinente au vue de la différence entre les deux Bat’s.

    Coup de coeur sur Jesse Eisenberg, qui fait certes du Eisenberg mais je le trouve essentiel dans un film si sombre.

    Dommage que Superman soit en retrait par rapport aux autres.

    Wonder Woman est la pour mettre en place le DCEU et ça marche, même si à la fin on se retrouve avec une scène four-tout (vous voyez la quelle) je trouve que le tout fonctionne bien. Mention spécial au thème de Wonder Woman aussi.

    Le scénario évolue bien, le défaut principal est le titre du film, le combat est une péripétie et non l’enjeu mais bon on s’en douté. Doomsday est impressionnant et comme je l’espérais… (je n’en dis pas plus)

    Bref film très agréable, les trois ans d’attente ont été comblés.

  15. Allez j’y vais ce soir
    Review tres sympa a lire et nuancee…
    J’en ai lu dautre avec du 5/10, decevant, vraiment trop sombre, pas positif, superman tire la gueule constamment, trop long a demarrer… On verra bien
    En meme temps le film tant attendu avec 3 ans de gestation….ca ne peut que en faire raler certains et le ton dc sera different de marvel… Mais les gens etant habitué a marvel j’espere qu’ils seront ouverts d’esprits….
    A tte !

  16. Très bonne critique Riddler :D Par contre je ne vois pas à qu’elle moment dans le film on voit que Batman sera moins violent (voir même arrêter de tuer des criminels sans pression ce serai bien) par la suite ? Et pareil j’ai pas vraiment ressentis de moment dans le film ou Alfred exprime sont mécontentement face au méthode très très discutable de Batman?

  17. @ Batrman03718

    SPOILERRS

    “Par contre je ne vois pas à qu’elle moment dans le film on voit que Batman sera moins violent”

    Sans doute à la fin, quand Batman rend visite à Luthor et ne le marque pas au fer rouge.

    “Et pareil j’ai pas vraiment ressentis de moment dans le film ou Alfred exprime sont mécontentement face au méthode très très discutable de Batman?”

    Il le dit juste après que Batman ait “torturé” un gars en laissant sa marque dessus.

  18. Le film a comblé mes attentes. Un scénario bien ficelé, certes quelques fautes par-ci par-la, des scènes un peu longue mais utile pour poser les fondations du film, un Batfleck magnifique (et qui peut en faire jazzer certains), une WonderWoman charismatique, un Superman qui remplit toutes ses fonctions!!!

    Je ne suis pas très d’accord avec votre paragraphe sur les caméos, pour ma part, je les trouve bien placé, le spectateur lambda n’est pas bête, il “arrive” plus ou moins à comprendre “qui est qui”, de plus les caméos ont réellement leur utilité (c’est pas comme s’il plaçait ça uniquement pour les fans quoi).

    Je salue et remercie Snyder d’avoir pris le risque de poser un univers “plutôt” DARK (quand je regarde un film de superhéros, j’suis pas la pour écouter des blagues toutes les 3mn!!! les gens sont trop habitués à l’humour, et ça, ça m’énerve!!!! Je ne suis pas un hater de Marvel, j’aime bien leur univers, mais un film comme Thor 2 ou les Gardiens de la Galaxie devraient être (pour ma part) banni du circuit!)

  19. Réaction Batman v Superman : ho les putains de salops de merde d’enfoirés de terminer sur cette fin avec un gros gros truc de fou ! Je peux rien spoiler mais bon dieu de merde quelles bandes de putes tellement ça te fait attendre impatiemment les prochains films !!!!!

    Bordel que c’est bon, loin du cul cul la praline des Marvel studio peu de spectacle bcp de philosophie et de réalisme qui font violence encore plus choquant avec ce qui s’est passé en Belgique dernièrement cela sonne glacial heureusement malgré qu’il ne soit pas fidèle lex luthor est une bouche d’air frais avec son humour de psychopathe sans faire tâche, ben déchire comme galdot le combat contre Doomsday une tuerie de fanboy et j’ai même eu le kiki tt dur lors de quelques passages du combat attendus. Même si plus en retenu par rapport à man of steel pour rendre le tt plus réaliste. Pour les bons fan de Snyder vous aurez tjs une photographie sombre et granuleux mais qui semble si réaliste et dans le ton du film les actions ont des putains de conséquences et ça rassure à se dire que ce ne sera pas que des films solo dans rapport mais bien que chaque film aura sa conséquence sur un autre.

    Du très très bon et vivement la version longue. Même si le film parait long on sent quand même quelques passages zappes et bizz de laisser Batman tuer. Mais bon accepter l’adaptation pour voir de bons films je dis pas non.

    4.25/5

    PS par contre Warner est chaud proposer un film anti commercial portant plus à la réflexion qu’au spectacle, étant sombre dans ces thèmes et des films long, ça pourrait leur être fatal pour plaire aux gosses

    DO YOU BLEED ?
    YOU WILL

  20. Nouveau sur le site et fan de batman dans l ame depuis toujours voici mon avis à la sortie du film vu ce matin….tout d abord le film est bon et c vraiment deja le soulagement en sortant de la salle apres toutes les rumeurs qui enterraient le film….et un autre état d esprit me sauta aux yeux:clairement ce film va diviser le public (lorsqu on n est habitué à regarder du marvel il est tjs étonnant(et certains ne vont pas aller au dela…)de voir un autre film de super héros sans fil conducteur classique)….l ensemble du film est vraiment reussie ,je ne c pourquoi ca m a ramené des annees en arriere comme si j étais en train de regarder watchmen dans le sens ou que ce soit l ambiance ou la mise en scéne j avais clairement l impression de regarder un film d exception , les 15dernieres minutes st vraiment banales en faite quand on n a vu batman se battre contre superman avant et apres tout le monde contre doomsday (au design raté…)forcément (pour moi en tout cas) c moins bien lol superman,batman sont vraiment intéressant mais je pense que le personnage de lex luthor fait que le film soit cohérent,gal gadot j ai bien aimé sauf en mode wonder woman et puis wonder woman sans les yeux bleus j y arrive pas lol.Pour moi ca valait le coup d attendre,je trouve qu il y a vraiment un vrai travail de fond pour nous fournir un film de grande qualité qui au niveau de sa narration surpasse man of steel sans probléme.j éspere vraiment que ce sera le carton aux états unis et dans le monde,en france on n est trop habitué aux films marvel (j adore marvel,je lis beaucoup de comics de chez eux)et trop peu aux styles de films dc et je pense que ca joue énormément sur l opinion ,pour ma part on peux largement aimer les 2.désolé si mon commentaire est long……………pour finir aller y perso jvais y retourner rien que pour batman

  21. juste une derniére chose mais qui me parait importante j ai trouver sur certains passages musicaux que hans zimmer me semblait en dessous de ce que j attendais …..

  22. Je viens de lire la review d’un autre site de comics, c’est desoeuvrant tant de mauvaise foi, que ce soit dans les critères ou dans la note finale.

  23. 100% d’accord avec la critique même si je lui aurai mis 0.5 en plus :)
    Sinon 2 petites remarques :
    -Clark KENT est le grand sacrifié du film :(
    -Doomsday ressemble malheureusement plus à un ogre tiré du film LE HOBBIT qu’à son homologue papier. Pourtant j’y ai cru à un moment.

    Par contre, je suis curieux de savoir si la caractérisation de Batman va faire autant “scandale” que la fin plus que cohérente de MAN OF STEEL.

  24. Mon dieu , je lit toutes c’est critiques est je ne voit aucun fan de batman ,
    le film était parfait jusqu’a ce que batman entre en pleine action ( en solo ) , il n’est qu’une
    pale copie de ce qu’ai vraiment batman , avec sa MORALE implacable
    complètement piétiner , cela me donne envie d’endosser un costume de batman
    et de péter les dents de snyder puis de ben affleck ( pour leur vision de batman ) .

    Sur ce je sais qu’énormément d’entre vous vont se foute de moi ou pas être d’accord
    mais bon heureusement on a un superman plus magnifique et parfait qu’il n’y en ai jamais eu .

    Ps je suis plus fan de batman a la base .

  25. J’ai vu.
    Le fan boy DC a bien aimé,
    mais le fan de cinéma que je suis a détesté.
    Bref, ce n’est pas une œuvre de cinéma, juste un produit de geek. Très partagé, mais plutôt déçu quand même, surtout que l’attente fut longue.

  26. Je suis d’accord avec la review.

    D’accord aussi avec Vakarian. Je suis satisfait. Juste satisfait. Pas heureux. Pas déçu. J’attends de voir la suite !

    Un film de comics pour les amateurs, passionnés de DC comics. Voilà.
    Ce que je trouve particulièrement drôle, ce sont les critiques qui disent “aucun humour, trop de noirceur” … attendez … vous pouvez pas vous décoller des films Marvel en général ? Et ceux qui disent “pas assez de philosophie comme dans les Nolan” : on est dans un film de COMICS, de DC Comics. Nolan a fait des films de super-héros avec une touche plus philosophique certes mais il s’éloignait tout de même un peu de l’esprit des comics.
    On ne peut pas comparer les films Marvel, les films de Nolan à ce film. C’est comme je n’ai jamais compris ceux qui comparaient les films Batman de Burton et les films Batman de Nolan : ce n’est pas la même approche ! Là c’est pareil. Seulement c’est plus dans le respect du comic. Pour moi, Ben Affleck est le Batman que je préfère (sauf pour une raison … la façon dont il règle ses comptes avec les malfrats me laisse un peu perplexe…)

    Après je comprends : pour un non fan, un non amateur de comics, le film peut être ennuyeux, long …

    • Mais même, ce film est encore plus philosophique que les TDK, le truc c’est juste qu’ils ne vont pas aussi loin

    • J’ai hésité à me fendre d’un Off My Mind pour tenter d’y répondre, mais je pense qu’on peut blâmer une industrie hollywoodienne qui, lorsqu’elle en vient aux blockbusters, est implicitement soumise à des modèles rigides s’étalant à divers niveaux, qu’il s’agisse du ton, de l’agencement et des rôles des personnages, etc. Batman v Superman détonne à la fois avec les films de Nolan et avec le blockbuster classique, et a dû placer des critiques s’attendant à un blockbuster dans l’inconfort (les journaux ciblent en général le type de films avant d’envoyer tel ou tel journaliste en faire la review). C’est une théorie parmi d’autres!

    • Parce que d’un point de vue purement cinématographique, le film est mal construit. Ce n’est pas forcément du fait que ce soit un film de super héros le problème, c’est que le film en soi n’est pas un bon film techniquement parlant (je ne parle pas des effets spéciaux hein, je parle du savoir faire, de la trame scénaristique, de la construction narrative).
      C’est mon ressenti en tout cas après l’avoir vu cet après-midi.

  27. comme vakérian
    je rajouterais juste que le message et l’idéologie est bien pourri, bref déçu et une grande peur pour rebirth…

  28. Hello !
    Je viens de voir le film et c’est la claque.
    En défaut je dirais vraiment sombre et la première partie fort décousue.
    Aussi non c’et que du bonheur excepté trop de CGI à la fin.
    Luthor est génial, WW en jette et les cameo j’ai vraiment kiffé !
    Bref super film et ma copine fan de marvel à trouvé son nouveau film préféré !
    A bat les mauvaises critiques !

  29. Pour m’a part ce film est une réussite, d’une puissance et d’une intelligence sublime, les personnage de Luthor est juste spectaculaire ! On sent les coupures du à la durée de sortie ciné qui donne certains cafouillage mais le film est frais, très bon, les fx sont vraiment très beau et Batman est vraiment énorme ! Les caméo sont là, on va pas cracher dessus, on reste de grands enfants ! Vivement la suite du film, On n’a fait une animation l’après midi qui était pas mal non plus mais cela n’a aucun rapport. A voir !

  30. Très bonne Review déja !
    Personnellement je suis aller le voir cet après-midi le film et je suis pas déçu du tout . Le film est beaucoup plus mature que les autres films de super-héros . Beaucoup de psychologie pour develloper les personnages. Les acteurs sont très bon . Les FX sont très bon aussi . Pas vraiment de gros points faibles de mon coté. Donc j’ai confiance en Snyder pour la suite. Ce BvS est une franche réussite !

  31. Un peu d objectivité que diable.le film dans son ensemble n’est pas bon.pourtant ça partait très bien.une bonne intro,le point de vue de wayne de man of steel….mais a partir du moment ou les sous intrigues arrivent,c est le meli mémo complet.Afleck est très bon mais sous exploite(scène doomsday).trop de fan service,et oui on sent l intention du studioa vouloir en mettre le plus possible pour rattraper son retard sur marvel(pourtant j aurais vraiment préfère le contraire).c’est la première fois que je sors d un film avec batman ou je me dis….quel gâchis.a trop vouloir en faire et en mettre le film se perd.et désolé mais techniquement parlant enchaîner les scènes de 2 mn les unes après les autres accentuent cette sensation de fouilli.note:2.5 car ça reste très beau et que bon y a batman quoi

    • c’est surtout que la dernière heure est une catastrophe !! Mais quelles sont les motivations de Luthor ??! Et pourquoi ce combat de boss pourris avec des cgis et effets spéciaux catastrophiques !! Au bout d’une heure et demi le film part dans une direction digne d’un scénariste de 10 ans, c’est de ça que vous rêvez pour le futur de DC au cinéma ?
      On vois qu’ils ont rajoutés au dernier moment les membres de la justice league car c’est vraiment amené n’importe comment. Et Wonder Woman on y crois pas une seconde, elle est ridicule, la fin du film on dirait vraiment un gosse qui joue avec des figurines “piou, piou booouuum, ouais je t’ai tué…”.
      Mais bon je suis trentenaire peut être que j’ai pas votre âge mais pour moi le dernier bon film DC est le dernier Batman de Nolan.

      • Ah et quand au pseudo truc “de fou” de la fin : non mais serieux les mecs !!!!! Vous y croyez une seule seconde !!! Réveillez vous ! On se fout juste de votre gueule.

      • Il faut arreter de chercher des raisons à tout
        Vous avez bien vu que Lex n’est pas bien dans sa tete, surtout apres la scene du tribunal

        Il meprise Superman qui est le seul etre au dessus de lui, en mettant Superman a genoux, il se sent comme un dieu
        Et lorsqu’il créé Doomsday, il ne se sent plus le mec

        Une sorte de Kira dans Death Note
        En plus vif

  32. Bien aimé, montage un peu haché au debut mais intrigue qui se pose bien
    Affleck est top, eisenberg aussi, assez surprenant.
    Jusqu’a doosmday ca va apres moins. Quelqu’un peut dire a Tatopoulos d’arreter de pondre tout le temps l meme bestiole ? Bref l’abomination de hulk vue et revue….
    Les cameos sont cools,ca bastonne bien.
    Mon seul regret, c’est le parti pris de Snyder niveau real, trop de sfx, de flare etc… Vs un marcel qui est plus lisible comme film. Et surtout…..surtout tout est toujours dans le noir. C’est juste chiant…, il fait nuit, tout le temps. Du coip ca manque un peu de vie….la dessus ca se demarque de marvel c’est sur mais ca donne un coté depressif….
    Mais vivement la suite !
    eh zavez reconnu Drazic de hartley coeur a vif ?? ;)

    • Drazic (Callan Mulvey) bouffe à toutes les tables, il jouait déjà un fumiers chez Marvel dans Captain America et le soldat de l’hiver…. l’imagination débordante des directeurs de casting…

      • bah faut ptet qu’il bouffe aussi , non ? ;)
        impressionnant sur le net les critiques assassines que le film prend….

  33. Excellente critique, constructive et réfléchie à laquelle j’adhère (pratiquement) sans réserve.
    J’ai vu le film en VF et en VO, et je trouve la VF catastrophiquement nulle. Le doublage d’Eisenberg et d’Affleck est raté, et la traduction…. (“le Bat de Gotham”… au secours!)
    En tout cas, j’ai un nouveau film super-héroïque préféré, et c’est celui-ci!

  34. Je suis également aller le voir, day one et première séance au cinéma de la ville où je suis. Et je l’ai adoré, du début à la fin. Fier de porter mon t-shirt avec le bat symbole gagné avec Batman Arkham Origins, j’avais vraiment hâte de voir Ben Affleck en action ! Je n’ai pas été déçu du tout, il est désormais à mes yeux, l’un si ce n’est le, meilleur Batman. J’aimes énormément BvS, et je retournerai le voir par pur plaisir ! :)

  35. Excellent article Riddler, toujours un plaisir de te lire.
    Je suis allé voir le film hier, et il y en a effectivement beaucoup à en dire. Tout comme Man of Steel, le film laisse un je-ne-sais-quoi amer dans la bouche, mais certains points son quand même très positifs.

    L’objectif étant de ne pas spoiler, je ne laisserai pas sous-entendre de détails révélateurs, je laisse le soin à chacun de se faire sa propre opinion en salle noire. Disons simplement que tes 3 ans d’attente sont récompensés, ami fan de la Distinguée Concurrence !

  36. Spoiler: Les parents de Bruce Wayne sont morts… (encore…) !
    Certains diront que ce film manque d’humour, d’autres qu’il est brouillon, trop condensé, que le vilain est bien fou, comparerons le Batman à ces prédécesseurs…
    J’ai pris ma claque ! Je l’attendais j’en ai rêvé et j’ai attendu près de 30 ans que cela arrive.
    Si certains éléments du film me font tiquer voir même grimacer par moment, ce film est un film de puristes pour les puristes. Les fans vont tout simplement excuser tout ce qui ne fonctionne pas vraiment car le film est pensé pour eux. Difficile d’introduire tant de personnages, de caractères, de visions différents en 2h30 (louons une version R qui comblera ces micro scènes affreuses qui ne sont là que pour le spectateur lambda). Les références aux comics les plus célèbres de nos amis en collants ont envahi l’écran et mon esprit pendant tout le film (“oh putain ! ils ont pensé a ça aussi” et quand tu pense que c’est fini…”OH NON ça aussi ils l’ont mis”).
    Quelques points noirs selon moi. Une Lois Lane en guise de boulet que l’on se traîne lors de scènes d’actions pure ou qui apparaît lors de micro scènes qui pénalise l’intrigue principale (mais… si importantes à la compréhension des personnages voir de futures intrigues..)
    Et un Lex Luthor comment dire… Décevant ! Je ne remets pas en cause le jeu de l’acteur loin de là. La performance est la plus fraîche du film. Mais simplement… Ce n’est pas Luthor ! Un pseudo joker ou même carrément le sphinx que nous servent Nolan Snyder and Co.
    Quand à nos amis en collants, peu de choses a redire. un superman plus man que super. Une Wonder Woman intrigante et un Batman usé par ses cavalcades contre le clown… qu’ils vont bientôt libérer… (suicide squad) Mais pas assez a mon gout.
    A voir bien évidement et à revoir après 15 jours de digestion histoire d’analyser un peu plus en profondeur. Bonne séance à vous

    • sauf que pour une fois on respecte l’origine dela mort des wayne en sortant de ” zorro” on peut voir l’affiche en arrière plan .

  37. C’est pas objectif du tout, j’assume totalement de parler en temps que gros fan, mais pour moi le film était quasi-parfait. La perfection n’existe pas, mais je suis ressorti de la salle sans voix.

  38. Je suis allé voir le film hier soir, VO 3D (la 3D est inutile, à part pour la scène d’ouverture), et j’ai pas été super convaincu. Autant Ben Affleck en Batman, ça fonctionne, Eisenberg en Luthor aussi, mais comme dit plusieurs fois au dessus, c’est plus la construction du film qui est dérangeante. Trop fouillis, plusieurs fois on se demande où le réal veut en venir, ou sur l’utilité de certaines scènes (Lois Lane, elle sert à rien non?).
    Du coup après avoir vu ça, j’ai plus hâte à la sortie du Batman by Affleck que de la JLA..

  39. J’ai adoré ! Les références aux comics, une merveille. Pour moi, ce film a été fait pour les fans.
    Juste une question, c’est qui le mec dans le vortex ? Flash ?

  40. Très bon film,
    pas parfait mais franchement excellent.
    Défaut principal pour ma part : l’écriture de Lex Luthor, un poil trop cinglé et pas assez imposant.
    Par contre je ne suis pas d’accord avec ceux qui parlent d’un “empressement” dans le scénario. Pour moi le rythme est parfait : une première heure qui pose les bases tranquillement (au passage la séquence d’ouverture est magnifique), et puis ça accélère pour aller à l’essentiel.
    L’intrigue est intelligente. Il y avait beaucoup de matière à traiter, et au final on a un condensé de plusieurs choses (Dark Knight returns, La mort de Superman, une amorce pour la Justice League) et ça fonctionne.
    J’ai envie de dire à ceux qui critiqueront ce Batman qu’il faut qu’ils relisent leurs classique. Une version de Batman qui tue et qui fait pas dans la dentelle ça existe (cf Dark Knight returns et j’en passe).
    Quand aux caméos, je les ai trouvé particulièrement habiles : ils ne cassent pas le rythme et n’ont pas l’air de débarquer n’importe comment. Si tous ces personnages avaient été introduits en vrai dans le film, ça aurait pu donner quelque chose de vraiment tiré par les cheveux.
    Well done Zack

    • Bruce ne tue pas dans TDKR, il y’a justement une réflexion sur le fait de tuer ou non avec The Joker et lre chef des mutants

        • J’ai pas vu la scène comme ça et ce serait assez incohérent avec Bruce qui refuse de tuer le Joker e le chef des mutants quand il le tient en joue

          • Après la scène est dans l’ombre, donc moyen efficace d’atténuer la violence, ce qui expliquerait le sang grisé. Et on peut imaginer que Miller n’a volontairement pas dessiné l’impact de balle (dans la tête du mutant) pour éviter de rendre la scène trop brutale. Le truc c’est que dans toutes les discussions que j’ai eu jusqu’à présent, tout le monde était d’accord pour dire que Batman ne tuait pas directement dans The Dark Knight Returns. Déni de réalité collectif? Je dis ça d’autant plus librement que perso cela ne me dérange pas le moins du monde de voir Batman fumer des enculés.

        • On voit bien qu’il a tiré à côté (voir l’impact de balle sur le mur) et que le mutant a lâché le bébé dans sa frayeur.

          • Non il y a du sang derrière, Batman l’a tué. Perso j’adhére pas du tout à un Batman tueur de sang froid.

          • Et où est l’impact de balle sur le mutant? Invisible? Et quand bien même ça serait du sang (gris?), la localisation de l’impact de balle sur le mur ne correspond pas avec la giclée.

          • Après la scène est dans l’ombre, donc moyen efficace d’atténuer la violence, ce qui expliquerait le sang grisé. Et on peut imaginer que Miller n’a volontairement pas dessiné l’impact de balle (dans la tête du mutant) pour éviter de rendre la scène trop brutale. Le truc c’est que dans toutes les discussions que j’ai eu jusqu’à présent, tout le monde était d’accord pour dire que Batman ne tuait pas directement dans The Dark Knight Returns. Déni de réalité collectif? Je dis ça d’autant plus librement que perso cela ne me dérange pas le moins du monde de voir Batman fumer des enculés.

  41. Excellent film n’a pour seul défaut qu’un léger problème de rythme pour moi. On sent un peu trop l’absence des scènes coupées au montage.

    En dehors de ça, les acteurs sont très bons, ça introduit des choses très intéressantes pour la suite du DCEU, et l’ambiance est parfaite.

  42. par contre dans la bande annonce numéro 2 on voit une scène avec des gens qui font du cheval , sauf que dans le film on le voit pas sa c’est normal ?

    • La version ciné est une version censurée réduite, c’est sans doute pour ça. Pour la version finale il faudra sans doute attendre la sortie blu-ray et la version du film durant plus de Trois heures.

  43. Bon vue hier soir avec une dizaine d amis tous ont adorée sauf un qui dit aimée
    Sans plus et trouve Man of steel meilleur.. Pour ma part j ai adorée la première parti qui pose de bonne base le flashback sur black zéro et le passé de Bruce d ailleurs Affleck campe un Batman tres convaincant le “best-ever” jamais vue à l écran ultra violent un Bruce Wayne dépasser par son alter ego masquer que Alfred tente de tempérer tant bien que mal. Pour la second partie je suis un peu plus partager même si c est toujours très bon et au dessus des films du genre,le combat entre les 2 heros est plutôt réussi de meme que celui contre Doomsday par contre visuellement Son look aurait pu être meilleur,conclusion d un film épic peut être un peu moins que man of steel mais la fin du film est sacrément couillue peut être fallait il attendre encore 1 ou 2 film mais bon les enjeux sont conséquent sinon en lui même le film est un teaser énorme de la justice league dédicace au fantastique Batman nightmare et à une magnifique Wonder Woman qui crève l écrans.. Ce film est au dessus de ce que la concurrence assez largement d ailleurs il comble les attentes et pose les bases (un peu rapidement) du DCEU ,vraiment un régale à voir plusieurs fois sont gros défaut selon moi c est qu il est produit par la Warner est que c est un film DC.. À ne pas mettre entre toute les mains

  44. Euh les gars, on a pas vu le même film je crois.

    Je suis le seul à être totalement déçu ?

    J’ai l’impression d’avoir vu un viol cinématographique de mes héros préférés.

    La goutte qui a failli faire déborder le vase réside dans la scène où Batman est à deux doigts d’embrocher Sup’:

    Batman: je vais te tuer ! (mais j’attends 2 secondes quand même au cas où je change d’avis … )

    Superman: non attends! il l’a retient !

    Batman: qui ?

    Superman : ma mère !

    Batman : comment elle s’appelle ?

    Superman: Martha !

    Batman : comme ma mère wesh ! vas-y on est pote maintenant t’as vue …

    Voila.

    Je voulais simplement dire que ce film est une insulte à l’intelligence supposée de Bruce Wayne.

    Ce film aurait du s’appeler : Introduction to Justice League : Batman and Superman.

    Le combat tant attendu qui ne dure que 4 minutes montre en main.

    Aquaman qui ne ressemble rien de plus qu’à un clochard des mers.

    Alfred qui semble s’en contrepeindre les couilles avec le pinceau de l’indifférence du comportement de Bruce, il ne fait rien pour l’empêcher d’aller devant un mort certaine.

    Lex Luthor insupportable, l

    • Ce que tu dis sur le dénouement du combat donne surtout l’impression que tu fais exprès de ne pas comprendre. C’est pas juste une question de prénom. Bruce réalise que Clark n’est juste pas si différent de lui, pas moins humain que lui.
      Il comprend également autre chose, mais j’éviterai d’aller plus loin pour éviter de spoiler.

  45. Lex Luthor insupportable, on sent bien que la prod’ a voulu en faire une sorte de joker névrosé, mais c’est raté.

    Le scénario tient sur un cure-dent.

    Les scènes s’enchaînent sans grande cohérence.

    et j’en passe, et j’en passe …

    Une déception monumentale de mon coté.

    Snyder … Je ne peux plus.

  46. Effectivement j’ai spoilé, j’en suis désolé. Ce n’était pas mon intention, j’imaginais que tout le monde ici avait vu le film.

    Pour vous, le revirement d’appréciation de Batman concernant Superman est crédible ?

    Tout le long du film, on nous bassine pour nous dire qu’il ne rêve que d’une chose, c’est de l’écraser, qu’il est prêt à tout, qu’il veut absolument en découdre, tuer Superman encore et encore etc.

    … Pour au final se rétracter en apprenant qu’il a une mère ?

    Le moustique que tu écrases dans ton salon a lui aussi une mère. Pourtant tu le fais quand même car c’est un danger.

    Bref, ça ne tient pas debout et c’est grossier.

    • il comprend que superman est autant humain que lui et du coup il redescend de son nuage de rage car il comprend qu’il a été manipulé par lex ! ton truc du moustique sa fonctionne car tu est un humain mais si tu étais un moustique tu pourrais pas écraser un autre moustique !

      • Sauf que je ne vois pas en quoi le fait de comprendre qu’il soit “humain” atténue le fait qu’il soit toujours autant dangereux.

        Manipulé ou pas, Batman sait que Superman reste potentiellement un danger, à la rigueur si l’on suit le raisonnement de Batman tout au long du film, on aurait plus tendance à le ranger du coté de Luthor, de ceux qui veulent rayer Superman de la carte.

        Donc non, le fait qu’il soit “humain” (alors qu’on sait que ce n’est pas le cas) ne justifie pas de changer de fusils d’épaule.

        Hitler était humain au passage, cependant c’était bel et bien une menace pour l’humanité.

        • Je profite de la ptite colonne reflexion pour poser 2 questions
          LITTLE SPOIL

          1) Qui ecrit sur les lettres de salaires de l’employé de wayne ? J’ai pas compris ce truc la.
          2) d’autre part, le plan de Lex avec Zod et la facon dont il d’y prend, ca vient comment? en ecoutant l’histoire de Krypton ?
          thx

          • 1) Lex Luthor ou du moins un de ses sbires (d’après ce que j’ai compris)
            2) Oui la machine lui donne tout le savoir Kryptonien à priori

  47. J’en attendais rien et j’ai bien aimé malgré les défauts évidents. Ces derniers temps les marvel sont pas top. Le dernier cool à mes yeux Iron man 3.

    Les + :
    – un batman vraiment brutal. Sombre, torturé. Cool. La référence DK de frank miller est assumé. J’adore.
    – Bah franchement Affleck ça confirme ce que je pensais. Il peut incarner batman/wayne
    – Pas trop de Wonder woman. Elle arrive doucement et à point nommé.
    – Alfred est cool quoique moins en avant que celui de la saga de Nolan.
    – La scène d’intro où on voit bruce wayne dans métropolis (vu dans le trailer), j’ai bien aimé.
    – La référence à la mort de superman avec la fin et doomsday
    – La musique lors de l’apparition de wonder woman
    – Les scènes d’actions sont globalement moins mauvaises que man of steel car plus visibles.
    – La tension entre les deux héros.

    Les – :
    – Batman violent mais un poil monomaniaque voire psychotique. S’il veut faire la justice et non la vengeance, il a intérêt à prendre un bon Xanax avant d’enfiler la cape.
    – Luthor, pas fan alors que j’aime bien cet acteur.
    – Lois Lane encore une fois présente partout. Elle a les pouvoir d’une kryptonienne ou quoi ?
    – Le plan de luthor, je ne comprend pas comment il arrive à donner naissance à doomsday à partir du cadavre de zod
    – Le combat final un peu fouillis.
    – La promo pour les autres héros DC dans ce film vraiment introduit comme un cul.
    – L’élément déclencheur pour que batman accepte Superman vraiment too much. Aurait du être mieux écrit, préparé.

  48. “Comme l’avait fait Zack snyder déjà pour Man of steel, dès le début du film il ose nous réécrire l’histoire de Batman. En nous pondant une nouvelle version de la mort des parents qui n’a aucun rapport avec l’original.” (commentaire trouvé)

  49. Batman v Superman : Dawn of Justice

    Superman est un symbole américain fort, un héros qui représente son peuple et ses valeurs. C’est un sauveur et un protecteur, c’est un Dieu parmi les Hommes. Pour une fois au cinéma la suprématie du mythe est remise en cause. Et si Superman[/] était l’origine de la destruction ? Et si [i]Superman était un danger ayant causé malgré ses bonnes intentions des millions de victimes. Et si le film se posait ces questions ?

    C’est lors d’une ouverture qui met en scène les événements tragiques de Man of steel du point du vue de Bruce Wayne qui fait naître avec force ces nouvelles thématiques. Elles seront intelligemment développées tout au long du film laissant croitre un antagonisme électrique entre deux visions opposées de la justice. Les enjeux sont multiples. Alors que Batman désir mettre fin au règne destructeur de l’Homme de demain, Superman ne voulant pas assumer sa part de responsabilité veut neutraliser le chevalier noir.

    Si on sent dans le montage des ellipses mal placées ou des raccourcis dérangeant, Zack Snyder arrive avec une certaine fluidité à faire évoluer le récit, le faire monter en puissance jusqu’à une apothéose jubilatoire. Cette montée en puissance on la doit également à des personnages cohérents qui se battent pour des choses qui dépassent le cadre de “je suis un héros, je sauve des gens”.

    Il est intéressant de voir les scénaristes s’appuyer sur des oeuvres diverses et variées pour étayer leurs thématiques ou encore pour appuyer les symboles. On retrouvera dans ce long-métrage du Dark knight returns de Miller, du Red son de Millar, du Terre-un de Straczynski et même du Injustice de Taylor. Force est de constater que ce mélange surprenant alimente avec pertinence la mythologie et la psychologie de ses personnages.

    La force tranquille que représente Superman nous fait oublier la tête à claques qu’il était dans Man of steel. Son iconisation est remarquable, Snyder saisit enfin avec sa caméra toute la puissance du héros sous-entendue dans ses poses, regards et autres mouvements. Batman en chevalier noir n’est pas en reste. De son origin story résumée en une poignée de superbes plans aux sous-entendus de ses combats passés, on s’imprègne du combat actuel qu’il mène contre le crime et la corruption.

    Dawn of Justice reste un film sur l’état du monde après la révélation du Superman et de l’affrontement d’idéaux entre les deux justiciers. Si ces différents éléments sont efficacement traités, certains autres restent assez flous. En effet, on ne saisit pas bien les motivations de Lex Luthor rapport aux différentes actions qu’il effectue. On ne comprend pas bien sa haine, ni sa folie. Ce personnage dérangé manque de finition. Soit son écriture est bâclée et prétexte, soit on nous réserve ses séquences pour la version longue. Quoi qu’il arrive malgré l’intérêt certains qu’on peut lui porter, on regrette qu’il ne soit pas aussi bien écrit que Kent et Wayne.

    Pour en revenir à quelques défauts, la fluidité de la narration est parfois gâchée par un montage qui va plus vite qu’il ne le devrait. On se doute que la demi-heure manquante (qui fait défaut) viendra arranger tout cela, mais en l’état on note ces quelques petits soucis gênants.

    Le Dawn of Justice qui complète le titre est lui amené sans jamais plomber le récit, au contraire ce sont les thématiques abordées tout au long du film qui viendront justifier cette naissance. On pourrait avoir l’impression que Snyder et Warner ont voulu en faire trop d’un coup, pourtant, les choses s’emboîtent assez bien malgré les événements liés à Luthor parfois trop bourrin.

    Visuellement on dirait que Zack Snyder a repris la main et ce pas uniquement quand il s’agit de faire dans le plan iconique. Sa caméra se balade moins n’importe où, à l’image de l’introspection des personnages, elle sait prendre son temps. La photo est moins crasse et la bande originale moins impersonnelle. Un effort considérable a été fournit pour donner toute l’ampleur à un scénario particulièrement ambitieux.

    La distribution est excellente. Ben Affleck et Henry Cavill remplissent à merveille leur contrat. Ils sont charismatiques et impliqués. Gal Gabot campe un Wonder Woman crédible dont il nous presse de découvrir les origines au cinéma. Jesse Eisenberg faisait le plus peur avec sa dégaine d’ado en plein crise, il s’en sort avec les honneurs tout comme Jeremy Irons ou Amy Adams.

    Batman v Superman n’est pas un film d’action. Il est bien moins destructeur que son prédécesseur et se concentre plus sur les conséquences de l’arrivée de ce Dieu parmi les Hommes. De la baston il y en aura bien entendu, mais ce n’est pas le facteur qui rythme l’histoire. En tant que fan de certains comics je n’en attendais rien du tout, en tant que spectateur j’ai passé un agréable moment plein de surprises et d’espoirs pour la suite de la saga.

  50. Les principaux défauts sont : trop sombre, pas assez d’humour.
    Tant mieux ce n’est pas Avengers (je n’ai rien contre d’ailleurs).
    Un film très bon avec une superbe photographie, de vrais plans, surtout les plans de superman sauvant le monde dans diverses occasions qui vont rappeler les plus belles cases de nos comics préférés.
    Alors je préfère Batman en comics mais on a ici, je pense, le meilleur superman a l’écran . Henry Calvill est juste et ne “tire pas la gueul’ tout le film comme j’ai pu lire .
    Le Batman de ce film pourra choqué mais c’est un batman vieux qui sombre dans la folie.
    Ce n’est pas une jeune batman “frais” avec plein d’espoir. Joker est tjs en vie 20ans après, il a tué le robin, donc c’est un batman plus violent moin rationnel
    j veu pas être long donc dernier point, Lex luthor qui sera le vrai point noir avec son jeux a la joker, trop loin de la version du Lex que je me fais, mais je chipote.

    Un très bon film et très bonne review .

  51. Amusant car a chaque sortie marvel on encense mais les 2 avengers sont quand meme tres mauvais, pas de reelle menace, plothols a gogo…mais les critiques s’excitent moins dessus que BvS
    Par contre petit faux raccord je crois les chaussettes de Bruce wayne la sortie de l’helico et ensuite lorsqu’il tient la gamine au debut. Juste pour le fun ;)

    • Tu as raison!
      Ce qui devient triste, c’est qu’un fan de Marvel va défendre tous ses films bec et ongle même si certains sont un amas de vide, alors que les fans de DC ont tendance à démonter les films parce que leur héros préféré fait ci ou ne fait pas ça… Au lieu de retenir le bon, ils ne voient et ne parlent que des défauts, et de façon virulente et définitive (parfois avec la même violence que celle qu’ils condamnent!). Alors pourquoi? Pour montrer que “eux” ils réfléchissent? Que ceux qui ont aimé BvS sont des incultes qui ne comprennent rien aux comics?
      Mais ce n’est pas un comics, c’est un film. Vos réactions violentes font du tort au film et ce qui risque de se passer, c’est que la Warner va devenir frileuse et ne sortira plus de films inspirés de notre éditeur favoris! Mon conseille: pour les uns, allez voir le film avant de critiquer :), pour les autres, vous n’avez pas aimé mais essayez de parler aussi de ce qui vous a plu, qu’on ait votre avis;
      et enfin pour la dernière catégorie, Batman “66” ressort au ciné!

  52. Je sature du bashing que subit ce film. J’ai l’impression que la plupart des gens accentuent les défauts du film jusqu’à en oublier ses innombrables qualités. Certains vont même jusqu’à lui inventer des défauts (Manque d’humour, trop sombre, mauvaise CGI etc…). Ok, ce film n’est pas parfait, mais à en écouter certains c’est une sombre bouse et le pire film de SH jamais sorti. Or c’est totalement faux. Sérieux, certains transpirent la mauvaise foi, c’est effrayant.

    J’espère sincèrement que BvS atteindra l’objectif que WB lui a fixé. Parce que oui, moi et bien d’autres, nous avons envie de voir la suite de ce DCEU. J’espère sincèrement que cet acharnement ne va pas faire mourir dans l’œuf ce projet prometteur.

    • dés que les gens voient un truc différent il comprenne pas et du coup il critique … sa aurait servi a rien de faire un univers DC qui serait comme marvel moi j’ai trouvé ce film vraiment bon et j’irai quand même voir captain america (sauf que je sais a quoi m’attendre ) 2 univers différent permet au studio d’offrir au spectateurs du vrai spectacle pour tout le monde

    • Je suis complétement d’accord avec Zephiranth.L’acharnement des journalistes envers le film BvS n’est pas justifier.Mais ma plus grande surprise viens des fans.
      La plus part des critiques descendent le film (humour, personnage, cameo…..) mais à l

    • Je suis complétement d’accord avec Zephiranth.L’acharnement des journalistes envers le film BvS n’est pas justifier.Oui le film as des défauts, mais il mérite pas ça.
      Mais ma plus grande surprise viens des fans.
      La plus part des critiques descendent le film (humour, personnages, caméos…..) mais qu’au fond le film n’est pas si mal.
      Je suis novice dans le monde DC comics mais je n’ai jamais vu cet acharnement chez les fans de Marvel et pourtant il y en aurais des choses à dire sur leurs films…
      Les fans de DC seraient plus critiquent que ceux de Marvel?

    • Apres attention, ca peut etre un risque aussi le coté trop serieux.
      Trop sombre et trop violent te fera perdre du public, donc du fric. Et surtout les Gamins. Marvel a un ton beaucoup plus light (assumé bien sur) mais du coup ca ratisse tres large.
      Par contre , si les DC continuent dans cette veine les chiffres au box office s’en feront ressentir et risque de calmer Warner dans le dev d’autres films.
      Les batman de Nolan etaient sombres mais y’avait un coté positif dedans, plus de scene de jour, par rapport a BvS je trouve.
      Apres Justice league sera ptet mois sombre. Si les autres films sont dans une lignée plus colorée (WW c’est possible, Flash surtout, le perso s’y prete) ca le fera.
      Si c’est pour prendre du Sous Zack Snyder dans chaque film la par contre je suivrai pas toute la serie…. Le mec a une patte mais un peu trop persistante.
      Et si Affleck fait son Batman, ce sera different surement donc a voir….

  53. J’ai vu le film avant ta review et j la trouve très intéressante. Il me semble que l’on partage le même avis sur le fait que le changement d’attitude de Batman vis à vis de Superman est trop rapide et surtout mal amené. J’avais aimé Man of Steel et je reverrai avec plaisir BvS.

  54. Marvel/Disney a habitué les gens aux films avec enjeux annulés par l’humour. Leurs films misent tout sur les punchlines entre personnages et les scènes d’action sans conséquences.

    Je n’avais pas aimé Man of Steel, mais voir les repercussions des évenements du premier film sur le second c’est super intéressant. D’autant quand le traitement prend plus de place que les combats et le reste de l’action.

    Le vrai point noir du film reste le personnage de Lex Luthor aux motivations floues et aux actions pas toujours comprehensibles.

  55. Une dernière chose.Depuis quand, les caméos dans les films, sont là pour faire avancer l’histoire?
    C’est pas pour faire plaisir aux fans?

  56. Salut à tous ! Pour moi le film était une vraie déception !

    Pour la review sans spoil : http://www.senscritique.com/film/Batman_v_Superman_L_Aube_de_la_Justice/critique/72532751

    Pour la review avec spoil :

    Points positifs :
    Batman et Bruce wayne : il est de retour
    Alfred : remarquable
    Lex : correct

    Points négatifs
    Superman n’a pas de charisme et est trop rempli de doute
    Pas d’action avant 1h30 du film
    WW ne parle presque pas
    Les caméos et les rêves ne servent vraiment à rien et cassent l’histoire
    La première partie du film est trop longue
    Trop d’effets spéciaux mal foutus surtout avec Doomsday
    On a surtout envie d’avoir un man of steel 2 ou un batman solo

    Conclusion : c’est une déception en tant que cinéphile. En tant que fan je dirais que c’était agréable à voir mais sans plus.

    • Perso Alfred m’a géné. Il a cynisme qui n’est pas léger et limite antipathique….Loin du coté pince sans rire de Caine dans DK ou les Da…

      • Je comprends qu’il puisse gêné mais ici on propose quelque chose de différent. Lui et Bruce sont passés par différents évènements donc il a peut être un autre regard sur la vie. En fait ce qui est vraiment positif c’est qu’il prend part aux activités de Bruce sans lui faire une morale de 10 min sur ces choix !

  57. Vous allez trouvez ça bête (et c’est pas grave) mais je pense que la communication de Warner sur ce film a un peu plombée les attentes des spectateurs.
    Essayez d’imaginer 5 minutes que nous sommes en 2014, que le film en préparation s’appelle uniquement “Dawn of Justice”, que l’affrontement Bat/Sup n’est pas mis en avant plus que ça et qu’on nous dit que c’est un film qui va ouvrir le DCverse au cinéma. Le tout avec un peu plus de mystère et surtout moins de bandes annonces avec la moitié du film dedans… Essayez vraiment, hein?…
    Est ce que le manque de surprise ne joue pas sur la déception?

    • Merci ! J’attendais ce commentaire :) C’est exactement ce que je pense, Warner a complètement foiré sa promo, à vouloir en faire beaucoup trop et donc dévoiler tout le film. Pour ça je trouve que Marvel s’en sort toujours très bien, par exemple avec Civil War où la promo est vraiment léchée. Je pense très sincèrement que sans toutes ces infos dévoilées (Doomsday dans la bande annonce, toutes les meilleures répliques du film aussi) et mauvaises directions prises (notamment avec le titre) l’accueil aurait été plus chaleureux auprès de tous, et en particulier les fans de comics.

  58. Je trouve Affleck au final bien plus credible en Batman que Bale…après les gouts et les couleurs ….
    par contre ton orthographe pique les yeux desolé….

    • rien ne sert de lui repondre.. c’est pas quelqu’un qui vient donné son avis.
      c’est juste un troll qui aime venir basher dc des qu’il le peut.
      va sur la page facebook de fan actu, pour voir.
      j’ai deja essayé de parler avec lui mais c’est quelqu’un du genre “j’ai raison vous avez tord”.

  59. C’est une chose que l’on attendait depuis des années chez DC. J’ai attendu ce film avec impatience comme beaucoup d’entre nous depuis son annonce.
    Beaucoup d’attentes, notamment suite à la promotion monstrueuse de Warner sur le film… Mais aussi une certaine inquiétude. Je suis allé voir le film mercredi à la première séance. Je rédige mon commentaire vendredi afin d’avoir un certain recul à ce sujet.
    Voyons les choses de plus près : le film regorge de références DC Comics que les puristes apprécieront! C’est indéniable!
    Que le Batman incarné par B.A plaise ou non cela dépend du point de vue ou gout de chacun. Quoi qu’il en soit c’est la version qui nous est délivrée par le réalisateur dans ce film et pour les adaptations à venir. Qu’il soit plus cruel, moins délicat avec les criminels ne me choque pas; vingt ans de métier s’il vous plait! Les criminels sont devenus plus féroces = lui aussi (TDKR-comic), il a moins de patience. Il va droit au but, il est pragmatique. Qui sait combien de vies n’a-t-il pas réussi à sauver à force de faire dans la dentelle. Que les choses explosent quand il est volant de son bolide? C’est un peu du déjà vu (Batman de Burton ou Nolan, Arkham Knight quand on est derrière nos manettes…). Qu’un combat entre titans soit la cause d’une destruction significative de la ville ou autres biens c’est une évidence. Et bien Snyder est le premier à s’affirmer et choisir de nous montrer cela. Superman, Zod, Wonder Woman sont des personnages extraordinaires. Tout comme leurs combats et les dommages collatéraux qui s’en suivent.
    Certains reprocheront un manque d’humour. Soit… C’est le parti pris par le réalisateur afin de ne pas rentrer dans les standards de la concurrence Marvel : une héros ou un groupe de copain qui se réuni pour sauver le monde comme s’ils s’agissait d’une routine. Et puis hop, le tout s’accompagne d’une vanne toutes les 15 minutes pour détendre l’atmosphère et nous faire oublier les enjeux du film.
    Le ton du film n’est pas lourd, attention. Il n’est simplement pas contrasté avec de l’humour… Est-ce vraiment nécessaire d’ailleurs? Nous nous réunissons pour voir du DC Comics voyons et pas une comédie. N’oublions pas cependant qu’ils est déjà prévu que Justice League soit moins sombre! D’autres personnages viendront contrasté ce ton sombre présent chez Man of Steel et Batman v Superman. Cela n’a pas été fait pour ces deux films compte tenu des personnages impliqués et de la direction choisie. Attendons, cela viendra. Flash, Cyborg ou Aquaman pourront justement contraster cela.
    Les effets spéciaux sont typiques de Snyder, c’est vrai. Une fois de plus c’est une question de goûts. Moi j’avais déjà apprécié Man of Steel et j’ai aussi beaucoup aimé Batman v Superman. J’ai l’impression d’être immergé parmi eux. Une marge de progrès est encore réalisable certes (je pense notamment à avoir des couleurs plus chaudes et mois grises) mais saluons tout de même le travail réalisé. De même pour le rythme saccadé de la première partie. De petites scènes, brèves, coupées pas forcément au bon moment mais cela contribue à un certain rythme qui conduit à la deuxième partie. Comme si la menace était imminente. Je pense par ailleurs qu’un spectateur lambda appréciera ce rythme soutenu d’introduction qui le mettra en jambe pour les combats finaux. Si Snyder avait pris le temps de poser clairement la première partie de façon consistante on lui aurait quand même reproché… Au moins comme ça, la rythmique globale du film suit du début à la fin. Et puis le fait d’avoir plusieurs combats rend le temps moins long! Rappelez-vous Superman v Zod de l’opus précédent. Bien que j’ai aimé le film je me suis demandé à plusieurs reprise quand le combat allait prendre fin.
    Il y a bien évidemment des défauts. Je ne vais pas développer les détails de l’histoire pour éviter de spoiler mais le match nul entre nos deux protagonistes aurait pu être soldé différemment. En soit, ce qui nous est proposé n’est pas mauvais. Clark rappelle à Bruce qu’il est humain, tout comme lui. Batman redescend de son nuage et réalise qu’il a affaire à un homme, venant certes d’une autre planète mais, rempli d’humanité. Il n’en n’oublie pas pour autant la menace qu’il pourrait potentiellement représenter.
    Les caméos sont intéressants et feront jubiler (ou pas) les fans. Le bémol est que le logo des héros est déjà présenté à l’écran. Un dossier “Subject #1, Subject #2…” aurait été plus subtil.
    L. Luthor est intéressant. Machiavélique, scientifique, égoïste… Beaucoup de trait du grand personnage mythique de l’univers de Superman. Le tout relevé ici par une pointe de folie que j’ai beaucoup apprécié. Attention une fois de plus le personnage est susceptible d’évolution dans les opus à venir compte tenu de son sort à la fin de film.
    Grandiose amazone à l’écran. Des apparitions subtiles en tant que D.Prince, peu de répliques. Le personnage intrigue. Son apparition en qu’héroïne clouera le bec à pal de nous, messieurs. Elle utilise toute sa panoplie d’outils pour combattre. L’expérience de Snyder avec les films 300 est appréciable, on la ressent bien.

    Je pense qu’il faut avant tout saluer le film pour ses références DC, pour le travail réalisé par toute l’équipe (la promotion était à mon goût excessive mais bon..) et surtout (j’insiste sur le surtout!) pour avoir choisi de ne pas pomper la concurrence afin de rentrer dans des cases toutes prêtes et pré-mâchées.

    Quant à ceux qui ne voit en ce film que l’introduction à Justice League, je n’aurai que pour réponse : Dawn of justice.

  60. Je viens de revoir le film une seconde fois et c’est vrai que je suis un peu moins critique qu’à la première vision, et en acceptant de passer à côté des gros défauts de montage et de technique, certains moments que je n’avais pas forcément notés la première fois m’ont vraiment plu (petit spoil, : cette séquence dans l’appartement de Bruce… où c’est Bruce qui apporte un café à Alfred. Marrant^^).

    Donc oui comme le vin, si on le boit dès qu’on ouvre la bouteille, le goût n’est pas terrible, mais en le laissant s’aérer un peu, on l’apprécie d’avantage.

  61. j’ai impression que de toutes facons les critiques voulaient faire ch…meme sans avoir vu le film.impressionnant cette levee de bouclier….

    • @manu80: C’est les même critiques qui se sont paluchés sur The Dark Knight Rises, aka le Batman sous prozac. Hier soir Snyder ma vengé de ce film.

  62. C’est un cauchemard de voir comment la presse à accueilli le film. Il y a forcément une raison à tout ce bashing degueulasse. Disney ne doit pas y être innocent, sans doute que warner n’a pas offert des cadeaux et produits dérivés aux journalistes.

    Quoiqu’il en soit, si les critiques étaient excellentes, le public comme des moutons aurait adoré “Dawn of justice”. Il a autant de “défauts” qu’un Nolan ou un “Fury Road”. Ils auraient pu faire un tel bashing sur “Gravity” ou “Deadpool”.

    Batman v Superman est un grand Film, du vrai Cinéma c’est le 7eme art à l’état pur. Des défauts? Non ce sont des partis pris artistiques. Autant ridiculiser Tarantino et ses narrations éclatés, Kubrick et sa bizarerie visuelle, Nolan et ses fins difficilements accessibles, Sergio Leone et ses longueurs excessives ou pourquoi critiquer Chaplin qui continuait le muet à l’epoque du parlant.
    Respectons Zack Snyder qui à une personnalité, qui a passé plus de 3 années à penser ce film, qui l’a peaufiner avec un scénariste confirmé (oscarisé) et une très grosse équipe de production qui n’a pas investi par hasard.

    “Il était une fois en Amérique” et “Shinning” ont subit un bashing à leurs sortie alors que ce sont des monuments du Cinéma. En 2016, le pouvoir des médias est plus puissant qu’il ne l’a jamais été et le public n’a jamais été aussi manipulé. “Dawn of justice” va se planter lamentablement dans cet univers et seras un succès absolument hors normes dans le Multivers.

    Je ne ferais pas la critique du film car je le trouve phénomènal, il fallais que j’exprime mon dégoût de la haute presse.
    Merci à ceux qui ont pris le temps de lire mon point de vue. Pour les autres, restons débiles, n’acceptons surtout pas qu’en 2016 un auteur ai du talent (à l’ecole du cinéma j’ai compris la leçon: les maitres appatiennent au passé), et surtout n’oubliez pas votre billez pour “Civil War”. Bêêêêêêh!!!!

    • Warner a des part dans la presse et média, arretez avec ce délire conspirationiste, il n’y a qu’un seul responsable c’est la promo, elle a été mauvaise, élitiste (rappelez vous les projections de trailer ) … et ça pétais plus haut que son cul… quand on te vente un scénario pendant des mois peu importe qu’il soit bon tu seras toujours déçu … ils en ont trop fait en s’étalant sur 2 ans et ils en payent le prix, il n’y a pas conspiration, juste un mauvais marketing….

      • Ha oui bien-sûr, le marketing était mauvais. Conclusion le contenu du film est tout pourri. C’est évident !!!
        Je croyais que les spécialistes de la critique à la culture du cinéma absolu c’étaient trompés et qu’ils avaient perdu leurs professionnalisme.
        Mauvais marketing + abus de Ba = film tout pourri.
        Dans 5 ans lorsqu’on reverra le film, il n’y aura plus de pub, il sera mieux?
        Connaissez-vous ce mensonge vieux comme le monde? Le pouvoir est innocent.

    • Normalement je suis plus Dc que Marvel mais là voir Batman V superman après Civil War, çà fait un peu l’effet d’un pétard mouillé :D

  63. J’ai été le voir hier alors pour moi:
    Qualités:
    – Ben Affleck en Batman et surtt en Bruce Wayne
    – Certains thèmes sympas
    – L’incarnation de Luthor original
    – Combat fluide pour Batman
    – Le duel est court mais prenant
    – Une fin interéssante
    – Jeremy Irons en Alferd
    – Ultra sombre
    Défauts:
    – Lois Lane ne sert à rien
    – L’impression que c’est Luthor ou Bat’s qui font avancer l’intrigue
    – Certaines scènes de la première partie trop courtes qui coupe l’action: problèmes de montage
    – La subtilité des caméos
    – Des incohérences au niveau du scénario
    – Une volonté de vouloir bâtir un univers en 2h30 ce qui rend un effet bordélique

    Malgré les défauts cela ne justifie pas l’acharnement des médias

  64. Pour ceux qui s’inquiétaient, sachez que le film (au vendredi soir) en était à 115 millions de dollars à l’international, donc ce n’est pas une catastrophe pour Warner, loin de là. Le tournage de Justice League commence le 11 avril, et vous savez quoi? JE SUIS CONTENT!

    • Génial. J’espère que la progression sera encore meilleure après le week-end pascal.
      DC et Warner ne doivent pas être découragés par une bande incapable d’apprécier une oeuvre qui assume sa prise de risque en sortant des attentes usuelles.

    • Ça me rassure un peu mais je reste inquiet. J’espère qu’ils ne se laisseront pas influencer par les critiques au point de modifier le ton et l’aspect général du DCEU.

      Je sors de mon troisième visionnage et plus je le vois, plus je l’aime. Pour moi c’est tout simplement un grand film de SH qui assume ses origines et qui a le courage de ne pas faire comme la concurrence malgré la popularité du modèle auquel il fait face.

  65. J’avais très peur vu les retours mais le film est vraiment bon au final.

    Il n’est pas parfait c’est sûr, notamment à cause d’un montage raté sur la première heure, d’un problème de rythme avec un affrontement trop tardif et une action concentrée sur la dernière demi heure.
    Mais la plus grosse déception est surtout la conséquence d’une promotion ratée qui révélait 90% du dernier acte du film (du grand n’importe quoi!).
    Du coup le film est assez attendu dans l’ensemble. Après les gens qui le verront dans plusieurs années n’auront pas ce soucis donc bon.

    Les points positifs sont les acteurs, la réalisation, les thématiques, et plus globalement un univers captivant qui donne envie d’en voir plus.

    Ce n’est donc pas le chef d’œuvre espéré au final mais c’est loin d’être la catastrophe annoncée.

    4/5 pour moi.
    Vivement la suite

  66. sur un budget de combien? au moins 400 millions marketing inclus. Apres y’ ala chine aussi a voir car c’est un gros marché. mais il va falloir que ca bastonne au box office pour la warner ne considere pas ca comme un flop….surtout apres les chiffre de DK et DKR

  67. Bon film aurai pu etre exellent si le scenario etait un peux plus developé et des scene plus soigné techniquement et reflechi comme batman avec nolan ou batman ne fait pas que taper et reflechi note 3.5/5 bon tout de meme mais les scene de combat sont simplement epoustouflantes

  68. 4/5

    Ce film mérite davantage d’égards que ce que la critique, américaine en particulier, a bien voulu lui accorder. Il est visuellement très réussit, justifie intelligement l’affrontement Batman/Superman, propose des itérations surprenantes et pourtant cohérentes de certains personnages du DCVerse, pouvant crisper les puristes mais qui devraient plaire au grand public (Batman et Luthor au premier chef). Les acteurs y jouent tous juste. La trame globale est satisfaisante et plus subtile que quelques critiques le laissent penser … Mais ?

    Mon 4 est davantage un 3,5 teinté d’optimisme en la capacité de Snyder et Warner à corriger quelques imperfections qui, cumulées, ternissent ce qui aurait pu (du ?) être, au vu du matériau exploité, le plus grand film de super – héros post Dark Knight … Le ton du film, sombre et à des années lumières de l’insouciance marvelienne, est l’un des atouts véritable du projet de la Warner.

    Toutefois, donc, au rayon des déceptions réelles et erreurs à gommer :

    – un rythme mal géré … du fait d’un scenario trop riche (devait-on y inclure tant d’éléments ? ) et, parfois, de la faible confiance des responsables du film en l’intelligence des spectateurs (les flash-backs à la fin du combat BvS sont d’une incroyable lourdeur et affadissent l’un des morceaux de bravoure du film). Le monteur devrait aussi être muté sur d’autres projets : des enchainements maladroits lui sont dus, à des instants clef.

    – ce problème de rythme en entraine un autre plus grave : il saborde toute possibilité de s’attacher aux personnages. Il n’installe aucun vrai enjeu émotionnel. A aucune fois nous ne tremblons pour un personnage en danger …. pas même pour les héros. Or c’est là, à mon sens, ce qui avait fait la force de The Dark Knight (quelle tension, même au 5 ème visionnage !), de Spiderman 2 ou de Iron Man 3 ! Et c’est essentiel à tout grand film.

    – Affleck est le meilleur Bruce Wayne à ce jour. Mais, et cela ne lui est pas imputable, son Batman ne me convainc pas. Or c’est en bat-fan que je me suis rué sur ce film. Ce n’est pas (micro-spoil) son usage des armes à feu qui me gêne. J’ai assez lu de récits du Detective pour avoir su apprécier les quelques comics où il faisait de même. Mais, alors que j’étais emballé par les photos et spots promo, ce Batman est à mon goût trop “lourdeau” (même celui de Frank Miller sait être souple et aérien), trop musculeux… et, bon sang, pas assez supérieurement intelligent ! Il est ici balladé, manipulé …. ne semble même pas en mesure de soulever le mystère des “lunettes” … alors que sa première arme se trouve dans son crâne ! C’est d’ailleurs le seul élément justifant sa place dans la Justice League, où ses capacités de combattant sont inutiles au vu des pouvoirs de ses allié(e)s. Aussi, en l’état, je ne vois pas comment CE Batman existera dans la Justice League.

    – En parlant de la JL : les cameos de ses membres sont d’une naïveté. Au moins, ils auront l’avantage, ainsi amenés, d’être “vierges” pour les réalisateurs qui auront la chargeCe film mérite davantage d’égards que ce que la critique, américaine en particulier, a bien voulu lui accorder. Il est visuellement très réussit, justifie intelligement l’affrontement Batman/Superman, propose des itérations surprenantes et pourtant cohérentes de certains personnages du DCVerse, pouvant crisper les puristes mais qui devraient plaire au grand public (Batman et Luthor au premier chef). Les acteurs y jouent tous juste. La trame globale est satisfaisante et plus subtile que quelques critiques le laissent penser … Mais ?

    Mon 4 est davantage un 3,5 teinté d’optimisme en la capacité de Snyder et Warner à corriger quelques imperfections qui, cumulées, ternissent ce qui aurait pu (du ?) être, au vu du matériau exploité, le plus grand film de super – héros post Dark Knight … Le ton du film, sombre et àdes années lumières de l’insouciance marvelienne, est l’un des atouts véritable du projet de la Warner.

    Toutefois, donc, au rayon des déceptions réelles et erreurs à gommer :

    – un rythme mal géré … du fait d’un scenario trop riche (devait-on y inclure tant d’éléments ? ) et, parfois, de la faible confiance des responsables du film en l’intelligence des spectateurs (les flash-backs à la fin du combat BvS sont d’une incroyable lourdeur et affadissent l’un des morceaux de bravoure du film). Le monteur devrait aussi être muté sur d’autres projets : des enchainements maladroits lui sont dus, à des instants clef.

    – ce problème de rythme en entraine un autre plus grave : il saborde toute possibilité de s’attacher aux personnages. Il n’installe aucun vrai enjeu émotionnel. A aucune fois nous ne tremblont pour un personnage en danger …. pas même pour les héros. Or c’est là, à mon sens, ce qui avait fait la force de The Dark Knight (quelle tension, même au 5 ème visionnage !), de Spiderman 2 ou de Iron Man 3 ! Et c’est essentiel à tout grand film.

    – Affleck est le meilleur Bruce Wayne à ce jour. Mais, et cela ne lui est pas imputable, son Batman ne me convainc pas. Or c’est en bat-fan que je me suis rué sur ce film. Ce n’est pas (micro-spoil) son usage des armes à feu qui me gêne. J’ai assez lu de récits du Detective pour avoir su apprécier les quelques comics où il faisait de même. Mais, alors que j’étais emballé par les photos et spots promo, ce Batman est à mon goût trop “lourdeau” (même celui de Frank Miller sait être souple et aérien), trop musculeux… et, bon sang, pas assez supérieurement intelligent ! Il est ici balladé, manipulé …. ne semble même pas en mesure de soulever le mystère des “lunettes” … alors que sa première arme se trouve dans son crâne ! C’est d’ailleurs le seul élément justifant sa place dans la Justice League, où ses capacités de combattant sont inutiles au vu des pouvoirs de ses allié(e)s. Aussi, en l’état, je ne vois pas comment CE Batman existera dans la Justice League.

    – En parlant de la JL : les cameos de ses membres sont d’une naïveté&#