Comme l’année passée, fin décembre oblige, nous saluons le travail accompli par notre éditeur national, Urban Comics, en revenant sur les publications dont il a égrené les mois de l’année de 2015 à travers un top 10 de ses meilleures sorties. En ressort un classement peut-être bigarré, qui révèle la diversité des goûts au sein du staff, certains préférant se tourner vers les oldies (Le Quatrième Monde), d’autres se jetant avec confiance sur les prises de risques récentes de DC Comics (Earth-2Grayson), d’autres enfin, et ils sont nombreux, n’ayant terminé chez DC Planet que grâce à leur penchant vicelard pour les séries Vertigo.

Et vous, que retenez-vous de ce millésime 2015 ?


10. Le Quatrième Monde – Tome 1

Le_Quatrieme_Monde_Couverture_Top_10_Urban_2015Scénario : Jack Kirby
Dessin : Jack Kirby
Sortie : 23 janvier 2015
Prix : 35 € / 51.70 frs
Le Quatrième Monde Tome 1

Difficile de passer à côté de ce titre majeur parmi les sorties Urban de 2015. Si le grand public connaît en général le nom de Jack Kirby, dit « Le King », grâce à ses travaux chez Marvel (Captain AmericaFantastic Four ou The Avengers), c’est bien chez DC Comics que sa créativité est la plus sollicitée lorsqu’il se met à bâtir la mythologie du Quatrième Monde en s’occupant simultanément de pas moins de quatre titres mensuels – Forever People, Superman’s Pal Jimmy OlsenNew Gods et Mister Miracle – assurant à la fois les postes de scénariste et de dessinateur.

Dépeignant un monde divisé par un conflit cosmique opposant la planète Apokolips, gouvernée par le tyran Darkseid, au paradis de New GenesisJack Kirby fait de la guerre un champ de bataille où graviteront une cohorte de nouveaux personnages au potentiel grandiose, lequel ne cessera de se prononcer par la suite. Le Quatrième Monde est sans doute l’un des piliers les plus importants du DC Universe, et c’est ici qu’il commence à s’élever !

9. Earth-2 Tome 1

Earth2_Couverture_Top_10_Urban_2015 Scénario : James Robinson
Dessin : Nicola Scott, Yildiray Cinar, Thomas Giorello
Sortie : 3 avril 2015
Prix : 19 € / 28.50 frs
Earth-2 Tome 1

L’arrivée des New 52 marquait aussi celle d’un nouvel univers dont l’antique concept des terres parallèles cher à DC Comics avait été banni. Mais puisque l’histoire des comics se révèle souvent être cyclique, il n’a pas fallu attendre longtemps avant de voir revenir le Multivers, simultanément sous la plume de Grant Morrison au cours de son run sur Action Comics et sous celle de James Robinson (Starman) dans cette série suivant les personnages d’une terre parallèle inédite.

Inspirée de la Terre-2 pre-Crisis, sur laquelle vivaient les héros du Golden Age, au nombre desquelles la légendaire Société de Justice d’Amérique, la planète où se déroule Earth-2 présente toutefois des personnages inédits, revisitant les Alan ScottJay Garrick et autres Dr. Fate qui l’habitaient autrefois. C’est l’occasion pour James Robinson de proposer un regard novateur sur ces vétérans, tout en menant adroitement une intrigue solide, qui aboutira plus tard sur la série hebdomadaire Earth-2 : World’s End. On apprécie l’initiative d’Urban lorsqu’ils décident de présenter en librairie cette série autrefois réservée au kiosque Green Lantern Saga.

8. Warren Ellis Présente Hellblazer

Warren_Ellis_Hellblazer_Couverture_Top_10_Urban_2015 Scénario : Warren Ellis
Dessin : John Higgins, Frank Teran, Phil Jimenez et d’autres
Sortie : 16 octobre 2015
Prix : 22.50 € / 33.70 frs
Warren Ellis Présente Hellblazer

Titre de Vertigo à la plus longue longévité, Hellblazer a vu défiler des grands noms de l’industrie des comics au fil de son riche historique. Peut-être juste après Garth Ennis, c’est probablement Warren Ellis qui apparaîtra instinctivement à celui qui essaiera de les classer par ordre d’importance, tant le court run de l’auteur de Transmetropolitan, collecté ici dans son intégralité en un seul tome, n’égale sa brièveté que par son intensité.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le titre, Hellblazer suit les errances du magicien John Constantine à travers une Londres sale, puante et pourrie. Tous ces adjectifs découlent d’ailleurs du plus grand de ses maux : ses habitants. Alors que Jamie Delano avait lié le destin de John Constantine à celui d’une mythologie démoniaque puissante, Warren Ellis rappelle au lecteur, avec un cynisme incisif, que c’est parfois dans le cœur des hommes, et non sous terre, que se terre le mal le plus pernicieux.

7. Wonder Woman Tome 6 : La Chute de l’Olympe

Wonder_Woman_T6_Couverture_Top_10_Urban_2015 Scénario Brian Azzarello
Dessin : Cliff Chiang, Goran Sudzuka
Sortie : 27 novembre 2015
Prix : 15 € / 22.50 frs
Wonder Woman Tome 6

De toutes les séries lancées au démarrage des New 52, une des plus appréciées par les critiques était sans doute Wonder Woman, menée d’une main de maître par Brian Azzarello (100 Bullets) et Cliff Chiang (Human Target). Hélas, toutes les histoires, même les meilleures, ont une fin, et ce sixième tome marque la conclusion du run d’Azzarello, auquel succède ensuite le couple Finch, qui a connu un accueil plus mitigé.

Wonder Woman, retconnée bâtarde de Zeus, dont le destin est intrinsèquement lié à celui d’une autre concubine du Roi des Dieux, doit dans cet ultime volume se battre contre le Premier-Né pour déterminer qui régnera sur l’Olympe. Azzarello accomplit ici ses derniers mouvements avec les pions mis en place dans les tomes précédents, appuyé par un casting de personnages solides : les dieux grecs eux-mêmes, présentés sous une perspective nouvelle.

6. Justice League Of America Tome 0 : Année Un

Justice_League_Of_America_Couverture_Top_10_Urban_2015 Scénario : Mark Waid, Grant Morrison, Biran Augustyn
Dessin : Barry Kitson, Curt Swan
Sortie : 5 juin 2015
Prix : 28 € / 42 frs
Justice League Of America Tome 0

Ce JLA : Year One visait à éclaircir les origines de la Ligue de Justice depuis que Crisis On Infinite Earths avait remodelé la continuité, réécrivant les premiers pas de super-héros comme BatmanSuperman et Wonder Woman. Or, ce faisant, il était impossible de les intégrer au casting original de la Ligue, quand bien même ça avait été le cas à l’arrivée de l’équipe au Silver AgeDC confia donc la mission de poser les bases définitives de la Ligue de Justice dans la mini-série JLA : Year One, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’est acquitté de sa tâche avec succès..

Comme de coutume avec Mark WaidJLA : Year One brille par son écriture, parvenant à faire de son casting amputé de la Trinité (Barry AllenHal JordanJ’onn J’onzz et Dinah Lance) des personnages charismatiques. Les blagues et les références pleuvent, tandis que l’intrigue se poursuit vers un dénouement plus dramatique que ne l’aurait laissé douter le ton au départ plutôt léger. On tient ici une excellente sortie, d’autant plus réjouissante qu’elle annonce dans la foulée la publication de la JLA, où se succèdent des noms aussi fameux que Grant MorrisonMark Waid et Mark Millar.

5. Infinite Crisis Tome 4 : Les Survivants

Infinite_Crisis_T4_Couverture_Top_10_Urban_2015 Scénario : Geoff Johns, Bill Willingham, Marv Wolfman
Dessin : Phil Jimenez, George Pérez, Ivan Reis, Amanda Conner et d’autres
Sortie : 27 novembre 2015
Prix : 28 € / 42 frs
Infinite Crisis Tome 4

Le plus énorme des events jamais concoctés par les pontes de DC Comics profitent enfin d’une réédition consciencieuse, démarrée il y a près d’un an et demi par Urban, avec la sortie du Projet OMAC. Ce n’est toutefois qu’après trois tomes de build-up progressif que l’event démarre en tant que tel, une préparation qui annonce son ampleur !

Celle-ci peut justifier le grand succès de cette crise, qui s’étend à tous les recoins du DC Universe. Les auteurs n’hésitent pas à aller piocher dans l’histoire de l’éditeur, faisant notamment de nombreux ponts avec la célèbre Crisis On Infinite Earths, en ramenant certains de ses personnages qu’on croyait disparus à jamais. Hélas, certains de ceux-ci sont devenus, comment dire, « aigris », avec l’âge… qui en seront les premières victimes ?

4. Grayson Tome 1 : Agent de Spyral

Grayson_Couverture_Top_10_Urban_2015 Scénario : Tim Seeley, Tom King
Dessin : Mikel Janin, Stephen Mooney
Sortie : 6 novembre 2015
Prix : 19 € / 28.50 frs
Grayson Tome 1

Richard «Dick» Grayson, anciennement connu sous les masques de Robin et Nightwing, revient sous une nouvelle identité. Il s’engage en tant qu’espion dans l’étrange et mystérieuse agence de services secrets Spyral. Il doit faire équipe avec le belle et efficace Helena Bertinelli (aussi connue sous le pseudonyme de Huntress dans d’autres titres du Bat-verse) et tenter de retrouver tous les «organes de Parangon». Implantés dans des êtres humains, ces organes conféreraient des «super-pouvoirs» à celui qui les possède.

Sous la houlette de l’énigmatique de M. Minos, les deux espions devront affronter de nombreux dangers et ennemis, dont Dr. Midnight. Porté par l’excellent coup de crayon de Mikel Janin, ce premier tome des nouvelles aventures de Dick Grayson a ravi ses fans. Il finit sur un «cliff-hanger» au suspense insoutenable et laisse ses lecteurs impatients de connaître la suite.

– SuperAudy

3. Preacher Livre II

Preacher_T2_Couverture_Top_10_Urban_2015 Scénario : Garth Ennis
Dessin : Steve Dillon
Sortie : 21 août 2015
Prix : 28 € / 42 frs
Preacher Livre 2

Pour entamer le trio de tête de notre sélection 2015, nous nous penchons sur le second volume de Preacher, paru cet été. Amateurs de trash, d’humour noir, de violence, mais aussi de récits d’amitié, vous trouverez peut-être votre compte dans cette série atypique suivant un casting de personnages fichtrement charismatiques.

Dans ce second tome, JesseTulip et Cassidy sont confrontés à toute l’horreur dont l’homme est capable, en passant par des orgies impliquant des pédophiles tenues dans une maison de maître par un riche dégénéré américain, jusqu’en France où un secte ultra-chrétienne se nourrit d’inceste et de décadence. Une série qui ne s’adresse sans doute pas à tout le monde, mais qui ne vous sortira plus du crâne si vous y adhérez.

2. Mad Love

Batman_Mad_Love_Couverture_Top_10_Urban_2015 Scénario : Paul Dini, Bruce Timm
Dessin : Bruce Timm
Sortie : 11 décembre 2015
Prix : 15 € / 22.50 frs
Mad Love

Parmi les personnages les plus appréciés de la série Batman : The Animated Series, où elle fut créée, Harley Quinn n’a cessé de conquérir des fans depuis sa création dans les années nonante, au point de mériter sa propre série récemment, laquelle termine régulièrement au sommet des ventes (également éditée en 2015 par Urban). Dans ce one-shot publié en 1994, les deux papas de la série, Bruce Timm et Paul Dini, affublent pour la première fois à leur personnage fétiche des origines officielles.

Alors qu’elle fait ses premiers pas dans le monde de la psychiatrie à l’Asile d’Arkham, Harleen Quinzel est confrontée au redoutable psychopathe connu sous le sobriquet du Joker. Fascinée, elle en tombera éperdument amoureuse, et scelle son destin en rejoignant le Prince Clown du Crime dans sa folie. Servie par de tendres et fabuleux dessins cartoon, Mad Love est un incontournable qui tardait de se révéler à grande échelle au public francophone !

1. Preacher Livre I

Preacher_T1_Couverture_Top_10_Urban_2015 Scénario : Garth Ennis
Dessin : Steve Dillon
Sortie : 23 janvier 2015
Prix : 28 € / 42 frs
Preacher Livre 1

En tête de ce classement, avec une majorité écrasante, figure sans surprise le premier tome de Preacher, qui rafle ainsi non pas une mais deux mentions dans ce top 10 ! Ce n’est que justice pour ce titre majeurs du label Vertigo, récompensé de nombreux Eisner Awards, qui s’est étalé de 1995 à 2000 sous la plume de Garth Ennis et le pinceau de Steve Dillon, dont cela reste probablement la plus grande oeuvre à ce jour au sein de leurs carrières respectives.

Ce premier des six volumes prévus par Urban présente le personnage de Jesse Custer, à qui échoit, suite à des circonstances étranges, le pouvoir de plier tout individu à sa volonté par la parole. Intrigué par ce don du ciel (littéralement), et poursuivi par les propres démons de son passé, il parcourt les États-Unis accompagné d’un Irlandais appelé Cassidy, et de son amour de jeunesse, Tulip, qui a refait surface. Mais en même temps que son amour de jeunesse, d’autres vieux dossiers ne risquent-ils pas de le rattraper ?


On s’étonnera peut-être de l’absence de la série Garth Ennis Présente Hellblazer, mais il ne faut pas oublier que derrière ce conglomérat de tops, il y a des humains, et que nombreux peuvent être tentés de mettre également Warren Ellis en avant lorsque Preacher rafle déjà deux entrées du trio de tête. Par ailleurs il pourrait être plus sage de voir dans la place plus avantageuse de Grayson comparé à celle du Quatrième Monde non pas une insulte au King, mais plutôt une démonstration d’enthousiasme pour cette série qui, par sa direction, se détache de l’offre actuelle proposée par DC Comics !

À vos claviers maintenant ! Que retenez-vous de cette année ?