Les points positifs :
  • La petite bouille de Melissa Benoist
  • Des moments frais et légers
  • Un trio efficace
Les points négatifs :
  • Trop de Superman ?
  • Le méchant de l’épisode peu exploité

“Start small, get better.” – Kara Zor El


  • Supergirl Saison 1 – Episode 02 – Titre : Stronger Together
  • Réalisé par : Glen winter Scénario : Ali Adler, Greg Berlanti – 02 novembre 2015

Le titre de l’épisode 2 de Supergirl est “Stronger Together”. Bien que cette devise a une importance dans l’épisode, ce qui frappe en particulier n’est pas cette volonté d’unité. Non, c’est plutôt le désir de Kara de construire son identité et ses compétences en tant qu’héroïne.

On a là une jeune femme, voire même une femme-enfant, qui tente de révéler ce qu’elle a passé des années à cacher. C’est une personne qui se sent entière lorsqu’elle vient en aide aux autres et elle veut que tout le monde le sache. Mais difficile quand on a pour cousin Superman. Les comparaisons avec lui sont présentes constamment. Des “Superman l’aurait déjà fait lui” pleuvent sur cette jeune femme qui ne comprend pas pourquoi ses actions, aux intentions pourtant pures, sont à ce point critiquées.

Cet enjeu en amène un autre : le contrôle des pouvoirs de Kara. Parce qu’elle a caché ses pouvoirs pendant une vingtaine d’années, il lui est difficile de les utiliser. En aidant les gens, elle fait également des erreurs, ce qui ne favorise pas son acceptation auprès de la population de National City.

“Menace ou Miracle” C’est là le débat qui anime les habitants. Y a-t-il besoin d’un second héros au “S” sur la poitrine quand on a déjà Superman ? Mais là où Superman transpire la force brute, Supergirl respire la douceur et la gentillesse. Son sourire naïf et plein d’espoir est là un atout principal de la série. Parce que voir Kara afficher un grand sourire quand elle est complimentée pour ses sauvetages, bondir et sautiller partout comme un enfant, c’est à se damner un saint ! Je dirais même, si je change de bord sexuel, ce sera pour elle ! Mais on me signale dans l’oreillette que je m’égare.

Mais au-delà de cela, ce sourire est le symbole de sa gentillesse. Elle veut profondément aider les gens et surtout les rendre heureux. Malheureusement, faire couler malencontreusement du pétrole dans la mer, ce n’est pas la meilleure des façons de se faire accepter !

L’épisode 2 est bien dans la continuité du précédent, parce que les deux posent l’idée de la naissance d’un héros comme Superman, mais qui n’est pas Superman. Et c’est là un élément qui peut plaire comme ne pas plaire. L’homme d’acier est mentionné un paquet de fois ! Il n’est pas présent physiquement, mais est sur toutes les lèvres. Serait-ce un trop plein de Superman ? Mais je tends à penser que le début pose un contexte déjà existant pour mieux permettre à Supergirl de sortir de l’ombre de son cousin et de se créer sa propre identité.

“Ce n’est pas son histoire, c’est la mienne”

Et elle a raison. Parce que c’est elle qui s’entraîne (Coucou le DOE!), c’est elle qui essuie les critiques, c’est elle qui combat. Mais la jeune femme voit trop grand, trop vite. Et elle est encore trop débutante pour arriver à gérer des situations beaucoup trop fortes pour son inexpérience. Mais une discussion très intéressante et très croustillante avec sa patronne lui montrera que dans la vie, il faut parfois commencer petit, pour ensuite viser plus haut.

C’est là, le tournant de l’épisode et qui permettra un petit enchaînement très sympathique. L’on voit alors Supergirl, à l’aide de ses deux amis fidèles au poste, gravir les échelons. En passant par l’habituel sauvetage de cha… Euh non, en fait, c’était pas un chat, loin de là (comme quoi la série se joue des clichés!) et arrêter des braquages, Kara embrasse cape et jupe de manière poussée.

Je parlais de ses deux alliés. Ils font pleinement partie de l’épisode, puisque sans eux, Supergirl serait bien seule. Ils forment un trio qui fonctionne extrêmement bien, et sont la raison du titre de l’épisode “Stronger Together”.

L’histoire avance également, puisque au-delà de l’identité de super-héros, Supergirl découvre le boss (ou plutôt, la boss) d’une menace qui se fait grandissante. Et ce qui rend la chose particulièrement délicate, c’est que cette ennemie n’est pas inconnue à Kara. Bien au contraire, et cela sera l’occasion d’en connaître un peu plus sur son passé et d’en voir davantage sur sa famille. Car la construction de l’identité de Supergirl se fait également par ses racines, puisque le symbole sur sa poitrine fait partie de la devise familiale !

En conclusion, Supergirl traite d’un thème universel : s’accepter comme l’on est, embrasser qui nous sommes à l’intérieur, arrêter de se cacher, se révéler et le crier à qui veut bien l’entendre. C’est une jeune femme qui a un sourire pur, aux intentions nobles mais encore pleine de maladresse. Et c’est ce qui fait indubitablement le charme de Kara. Elle essaye, envers et contre tout, de réaliser ses désirs et ses rêves. Même si elle doit essuyer les critiques pour ses erreurs. La série doit fidéliser ses spectateurs par son protagoniste principal. Et force est de constater qu’il est difficile de résister à Kara (et à Melissa Benoist elle-même en fait), parce que lorsqu’elle est triste, l’on est triste avec elle, et lorsqu’elle crie sa joie, l’on ressent la même joie.
Les autres personnages sont également très sympathiques. Ses deux amis et elle forment un excellent trio. La patronne de Kara est insupportable mais c’est ce genre de personnages qu’on apprécie à cause ou pour ce côté tête à claques. L’on espère à présent entendre moins parler de Superman (surtout si on ne le voit même pas!). Quant à la musique, elle ne marque pas énormément les esprits bien qu’elle soit bonne.
La suite promet de nouvelles révélations sur le passé et la famille de Supergirl, puisque la femme qu’elle a dû affronter n’est autre que sa… Non, je n’en dirai pas plus. A vous de regarder !

11 Commentaires

  1. Je suis d’accord sur tous les points de la review . J’ai trouvé le 2ème épisode largement meilleur que le premier même si parfois c’est un peu “niannian”.
    Les effets spéciaux sont pas mal à par le passage quand supergirl se bat avec sa tante en plein vole .
    Melissa Benoist est vraiment attachante .

    • rooo le spoil , on doit pas dire avec qui elle se bat . Le mystère était resté présent dans l’article . C’est pas bien . Au bûcher !!! :P

  2. Non, vraiment là y a un problème.
    Le scénario est totalement convenu, les effets spéciaux ont 10 ans de retard, le montage est complètement raté, de même que le jeu des acteurs (le fait que Melissa Benoist soit mignonne ne fait pas d’elle une bonne actrice).
    Je ne vois vraiment rien à sauver dans cette série.

  3. Je ne crache pas dans la soupe et j’aime supergirl mais cette episode lui foutre 4 etoile alors que pour l’episode de Arrow Haunted vous lui mettez 3 etoiles WTF les gars ca reste que des etoiles ok mais si on va dans votre sens c’est du nawak totale !

    • Ca fait 3 ans qu’on répète qu’il ne faut pas comparer les scores entre eux, et encore plus parce que ce ne sont pas les mêmes rédacteurs qui font les reviews, et qu’il n’y a pas de barême fixe DC Planet, mais ça n’a pas l’air de vouloir rentrer… Comme tu dis, “WTF les gars”…

  4. pas du tout d’accord avec cette critique. C’est vraiment une série catastrophique qui n’a aucune qualité.

  5. bon alors j’ai fais confiance en voyant 4 étoiles et la critique, j’aurais du attendre d’autre avis….
    c’est clairement mauvais, on pourrait parler de toutes les incohérences. des effets spéciaux des années 90 (le combat en vol, je n’ai jamais autant ri, le duel de vision thermique).
    on est a une époque ou la qualité des séries est extrêmement bonne, pour moi ça mérite/

    une demie étoile.

  6. Bonne review, constructive ça fait plaisir = ) sinon personne ne parle du personnage WTF de la fin? Spoiler alert : Si c’est réellement le “martien” qui est venus protégé Kara houaaa je m’y attendais pas du tout bonne surprise

  7. Très bonne review, je suis d’accord avec l’ensemble des points abordés. Supergirl apporte la naïveté que commence à perdre Flash… Et je trouves ça vraiment chouette, d’autant plus que je suis fan de Superman et son univers. J’attends l’épisode 3 avec impatience ! :D

  8. Je suis d’accord avec la note de cette Review et je ne comprend pas les mauvais commentaires.
    Même si l’ambiance reste tout publique, l’histoire est plaisante, l’univers est respecté ( malgrès ce grand mannequin black qu’ils nous ont mis à la place de Jimmy Olsen), les effets spéciaux sont très bon pour une série et quel plaisir, quel plaisir d’entendre parler de Superman ! ( Rien ne me me frustre plus quand certains super-héros ignorent totalement leurs “collègues” alors que nous savons pertinemment qu’ils sont tous + ou – lié. ) Ignorer Superman quand on réalise Supergirl aurait été idiot et absurde puisque que toute la subtilité du personnage est là. Comment exister à coté du superhéros le plus populaire de l’univers DC ?
    J’ai hate de voir l’évolution du personnage ! Et avec un peu de chance, on aura le droit à un ptit cross-over Supergirl – Flash, création de la JLA ! ( on a le droit de rêver. :p )

    • Arrows, la saison dernière m’a tellement ennuyé, que je trouve supergirl plus fun. Maintenant, flash est loin devant, et pourtant il a aussi ses défauts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.