Le mois dernier, nous vous présentions notre première interview « fait maison » et hors-convention, car nous souhaitons aller à la rencontre des auteurs et artistes des séries que nous lisons et aimons, vous faire partager leur passion dans leur travail, ou encore vous faire découvrir des personnalités du comics game !

Pour ce second numéro, c’est Juan Ferreyra, artiste argentin que vous avez pu découvrir sur les couvertures de Constantine et New Suicide Squad, et plus récemment comme artiste sur Gotham By Midnight, qui a accepté de répondre à nos questions, ce pourquoi nous le remercions plus que chaleureusement ! Vous retrouverez également pour illustrer l’interview des planches encrées de Ferreyra issues de Batman Eternal #47 et Gotham By Midnight #7 et #9 que l’artiste nous a fourni lui-même, ce pourquoi nous le remercions une fois de plus. Et maintenant, place à l’artiste !


Juan En premier lieu, pourriez-vous vous présenter brièvement pour les lecteurs français ?

 Oui : je m’appelle Juan Ferreyra, j’ai 37 ans, je vis en Argentine et je suis dessinateur de comics pour DC Comics et Dark Horse Comics.

 Comment êtes-vous arrivés dans l’industrie du comicbook ? A quel âge avez-vous commencé à dessiner ? 

 J’y suis entré aux alentours de 2004 avec un ami d’australie, Jason Rand. Nous avions soumis notre comicbook Small Gods à Image Comics, qui l’ont accepté, et la série a duré 13 numéros. Il y a  d’ailleurs une version française de celle-ci (nda: chez Delcourt). Pour le dessin, j’ai commencé aussi tôt que je puisse m’en souvenir ! A 5 ans, je dessinais déjà Hulk !

 Quelles sont vos inspirations pour l’art ? 

 Des artistes ? Mon père m’a appris à dessiner, pour le reste je cite : John Byrne, Alan Davis, Brian Bolland, Kevin Nowlan, Adam Hughes, Kevin Maguire, Immonen, Jerry Ordway, etc !

 Quel est le premier comicbook que vous ayez lu ? Avez vous un personnage préféré dans le DC Universe ? 

 Mon premier comics était un numéro d’Action Comics dans lequel Superman affronte les Teen Titans, et dessiné par John Byrne. Mon personnage préféré est Superman, j’adorerais le dessiner !

Comment en êtes-vous venu à dessiner pour DC Comics ? 

J’ai envoyé quelques travaux à Greg Lockad, un éditeur de Vertigo, qui m’a recommandé aux éditeurs de l’univers DC principal, et on m’a chargé de faire une couverture pour Constantine (j’ai pu faire toutes les couvertures restantes jusqu’à ce que le titre soit annulé). Pendant ce temps on m’a demandé de faire quelques intérieurs comme Constantine : Futures End #1, Batman #47 puis j’ai commencé à faire les couvertures de New Suicide Squad – que je fais encore en ce moment. Et ensuite, on m’a demandé de remplacer Ben Templesmith sur Gotham By Midnight, sur laquelle je travaille toujours.

Vous avez pu travailler sur le titre Constantine avant qu’il ne soit relaunché avec l’intitulé « The Hellblazer ». Aviez-vous lu les comics Hellblazer lorsqu’ils étaient publié chez Vertigo ? Qu’avez vous pensé du changement du personnage opéré lors de son passage aux New 52 ?

J’ai pu jeter un oeil sur des numéros publiés par Vertigo, mais je pense que la transition était faite pour qu’il puisse interagir avec plein d’autres personnages DC – ce qui est cool. Le mauvais côté des choses, c’est qu’il ne pouvait plus être aussi limite que la version Vertigo, car il n’était plus dans un comicbook « Mature ».

Et vous avez pu jeter un oeil à la version DC You de Constantine ? Ca vous parait être plus le « vrai » constantine à vos yeux ? 

Je n’ai pas encore pu lire Constantine : The Hellblazer, mais de ce que j’en ai vu ça a l’air cool ! J’adore le dessin de Riley Rossmo !

Avez-vous regardé la série Constantine sur NBC ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Méritait-elle d’être annulée ? 

J’ai seulement regardé le premier épisode et un peu du second. Ca allait, sans être parfait, mais j’aurais aimé que la série prenne plus de risques, comme Daredevil sur Netflix : ça c’était cool !

Vous êtes l’artiste attitré sur Gotham By Midnight depuis juin qui est, comme l’était Constantine, écrit par Ray Fawkes. Comment êtes vous arrivé sur le titre, c’est Ray qui vous l’a demandé ? Quelque chose de particulier vous a attiré sur le titre ?

Mes éditeurs me l’ont demandé ! C’est marrant car lorsque j’ai entendu que la série était annoncée, j’ai pensé que c’était génial, puis j’ai lu une interview en ligne dans laquelle Ben disait qu’il ne dessinerait que 5 numéros. Et au fond de moi j’espérais qu’ils me choisiraient pour le remplacer, ce qu’ils ont fait à ma surprise ! Ca m’a fait plaisir ! L’aspect horrifique et la possibilité de travailler avec des personnages de Gotham City m’ont vraiment attiré, et aussi de pouvoir travailler avec le Spectre ! Il a été créé par Jerry Siegel et Bernard Baily. Siegel a créé Superman, donc c’est la chose la plus proche de Superman que j’ai !

Gotham By Midnight a des moments vraiment horrifiques, et vous semblez inspiré par l’horreur. Quelles sont vos influences dans ce domaine ?

Je n’ai pas beaucoup d’influences, je ne suis pas un grand fan d’horreur en fait, à part avec Alien et d’autres trucs. C’est juste que je suis très à l’aise pour dessiner ce genre de choses, c’est fun de créer des monstres ! Comme ce que je fais dans Colder, pour Dark Horse.

N’avez-vous pas un type d’horreur préférée ? Plutôt monstres, fantômes ou serial killers ? Quels sont vos films d’horreur préférés ? 

J’ai adoré Alien pour l’horreur et la science-fiction, mais je pense que c’est l’horreur pyschologique que je préfère, quand les monstres sont simplement les gens.

Vous avez créé des designs de créatures assez bluffants dans les pages de GbM, par exemple la sorte d’entité siamoise du numéro #8. Avez-vous une liberté totale sur le design, vous en discutez avec Ray ? 

Il me donne des idées, mais j’ai une très grande liberté pour créer ces choses. Travailler sur cette série a été une bonne expérience, avec énormément de libertés pour changer ou ajouter des trucs tout le temps, je ne l’ai même pas ressenti comme du travail, du tout.

Parlons un peu technique : comment travaillez-vous, de façon numérique ou « à l’ancienne »? Pouvez-vous nous donner quelques détails ? Par exemple : ça vous prend combien de temps de dessiner une page ? 

Je dessine 20 pages par mois, je pense qu’il me faut une journée pour dessiner une page entière. Je suis plutôt à l’ancienne, je dessine mes pages sur papier, puis je les « encre » avec stylos et aquarelle ; j’ajoute de cette façon des couleurs pour donner un aspect plus texturé, que je ne pourrais obtenir avec un ordinateur. Et je peins aussi plus rapidement sur papier qu’avec l’ordinateur ; ensuite je scanne la page et je termine les couleurs avec Photoshop, en utilisant une tablette graphique.

Les couleurs que vous utilisez ressortent comme de la peinture, comment faites-vous ? Car c’est ce qui permet, à mon avis, de vous démarquer des autres artistes.

Merci ! J’aime beaucoup le numérique, mais en regardant les comics publiés ces dernières années, je me suis aperçu que beaucoup sont réalisés par ordinateur, notamment l’encrage et certains designs, par exemple des programmes 3D s’occupent de dessiner les personnages et les arrières-plans. Et j’ai trouvé qu’un grand nombre de travaux se ressemblaient beaucoup, et qu’ils ne rendaient pas bien. Pour qu’on me trouve plus « original » j’ai décidé d’utilisé des outils plus nobles et traditionnels, comme des crayons et l’aquarelle. Utiliser des crayons plutôt que de l’encre permet une fusion avec l’aquarelle plus naturelle, ce qui donne un aspect de peinture. Et j’ai aussi constaté qu’en abandonnant l’encre je pouvais finir mes pages plus rapidement, et que l’allure a l’air moins rigide, plus détendu, ce qui est toujours bon.

Seriez-vous intéressé pour faire quelque chose de plus super-héroïque, et moins horrifique ? 

Bien sûr : Superman, baby ! THE FIRST SUPERHERO !

Nous avons appris que Gotham By Midnight allait être annulée en décembre ? Quand l’avez-vous appris, et comment l’avez-vous pris ?

Je l’ai appris quasi en même temps que tout le monde, peut-être une semaine plus tôt. J’avais déjà terminé les numéros #9 et #10 quand je l’ai su. Ca craint, bien sûr que j’aurais aimé dessiner sur ce titre plus longtemps. Mais ça ne m’a pas surpris non plus, quand j’ai débuté la série se vendait à 17 000 unités par mois, ce qui n’est pas très bon, et mon but c’était de dessiner au moins jusqu’au numéro #12. C’est ce que je vais faire, donc ça va !

D’un point de vue de lecteur, comment pourriez-vous expliquer les faibles ventes de titre comme GbM, Omega Men ou Prez, qui ont pourtant des qualités évidentes ?

Je ne sais pas, peut-être qu’il y a beaucoup de séries Batman ? Peut-être que ceux qui aimeraient notre série ont l’habitude d’acheter d’autres titres plutôt chez Image et Dark Horse ? Qui sait ?

GBM#9 page 19 inks Il y a certaines rumeurs qui parlent du mal-être de DC Comics, et qu’ils ont « peur » de maintenir leur ligne éditoriale du DC You, et veulent revenir à leurs précédents,  comme les New 52. Vous avez quelque chose à dire sur ce sujet ? Pensez-vous que ce serait une bonne idée ? 

 Je ne sais vraiment pas, je crois que ce sont des rumeurs sur internet, et ce que je sais, c’est que lorsque j’ai travaillé sur GbM j’ai eu une liberté totale sur le titre, je n’ai rien dû changer et toutes  les idées et changements que j’ai eu ont été bienvenus. Et ça a été la même chose sur Constantine et Batman Eternal, et également pour New Suicide Squad.

 GbM étant annulée, vous avez de futurs projets chez DC Comics ou d’autres éditeurs ? 

 On m’a demandé de travailler sur un prochain crossover : Mad Max vs Star Wars ! C’est trop cool !

 Mais en fait c’est pas vrai. En vérité, je dois encore finir deux numéros de GbM et deux autres sur Colder : toss the Bones pour Dark Horse. Je dois finir tout cela avant de savoir ce que je vais faire  ensuite.

 Et que pouvez-vous nous dire sur vos autres travaux, chez les autres éditeurs ? 

Je travaille donc sur la mini-série Colder : toss the Bones chez Dark Horse. Il y a déjà un Vol. 1 et 2 de sortis pour ces titres (nda : Colder, et Colder : the Bad Seed), qui contiennent chacun 5 numéros. Pour ce 3ème volume, il y aura également 5 numéros et ce seront les derniers de la série, on a atteint la fin. Le premier numéro sort le 30 septembre, alors n’hésitez pas à y jeter un oeil !

GBM #7 page 16 inks