1. Introduction

2. De 10 à 6

3. De 5 à 1

1. De 10 à 6

10. Lyssa Drak

C’est que des membres du Sinestro Corps, il y en a beaucoup ! Et si je devais en citer un, ce serait elle, même si, du fait de la jeunesse du personnage, il n’y a pas énormément de choses à dire à son sujet. Créée en 2007 par Geoff Johns et Dave Gibbons dans Green Lantern #18, Lyssa Drak a un passé obscur, la seule chose qu’on sait d’elle est qu’elle vivait sur une planète quasi-inhabité avant de se faire enrôler dans le Sinestro Corps. Son arrivée dans celui-ci n’est pas expliquée non plus, mais il semblerait qu’elle ait été recrutée par Sinestro lui-même. Elle assure au sein du Sinestro Coprs la garde du livre de Parallax et l’entraînement de nouveaux membres.

Même si le combat c’est pas trop son truc, elle a quand même réussi à capturer Guy Gardner et John Stewart dans Sinestro Corps War. Hélas pour elle, Hal Jordan et plusieurs de ses collègues sont venus à leur rescousse. Elle se fait capturer, dépouiller du Livre de la Peur et emprisonner sur Oa. Mais bien sûr, elle réussira à s’échapper dans Blackest Night, récupérant au passage le Livre Noir.

Elle apparaît pour la première fois dans les New 52, après War of the Green Lantern, dans Wrath of the First Lantern, dans lequel elle joue un rôle déterminant. Elle revint plus tard dans Sinestro #1, dans lequel elle vient chercher le Korugarien pour le convaincre de revenir au poste de commande de son corps.

9. Larfleeze

C’est celui au milieu de l’image. Comme pour Lyssa Drak, le personnage est très jeune. Lui aussi une création de Geoff Johns, cette fois en compagnie de Ethan Van Sciver, paru dans DC Universe #0 en 2008.

Ce bonhomme-là vieux de plusieurs milliards d’années est l’unique représentant du Corps Orange, couleur de l’avarice. Petit, il a été arraché à ses parents et vendu comme esclave. Évidemment, il a réussi à s’échapper et a, dès lors, été déclaré criminel. Il rejoignit une guilde de voleurs, avec laquelle il découvrit, sur une planète nommée Okaara, la fameuse batterie Orange. Commença alors un massacre entre les membres de la guilde pour la possession de la batterie. Lorsque les Gardiens arrivèrent sur les lieux en compagnie des Manhunters, il ne découvrirent que 2 survivants : Larfleeze et un autre personnage du nom de Turpa. Effrayés par le pouvoir de la Lanterne Orange, ils conclurent un accord avec ceux-ci : si ils remettaient au Gardiens une mystérieuse boîte que Larfleeze avait dérobée plus tôt, ils leurs ficheraient la paix tant que la batterie reste sur Okaara. En accord avec ces termes, Turpa et Larflezze se livrèrent un combat à mort, dont ce dernier ressortira victorieux.

Le personnage est bien présent dans les New 52, il a même eu droit à sa propre série, dans lequel il perd sa batterie et tout le butin qu’il a amassé en tant d’années.

8. Krona

Krona apparaît pour la première fois en 1965 dans Green Lantern #40, par John Broome et Gil Kane, où l’on découvre ses origines.

C’était un des Gardiens (qui s’appelait à l’époque les Oans, le Green Lantern Corps n’étant pas encore créé) qui a essayé de découvrir les origines de l’univers, malgré les supplications de ses congénères qu’il jugeait trop superstitieux de croire à la légende qui dit comme quoi si l’on parvenait à découvrir ses origines, ce serait alors la fin de toutes choses. Cependant son installation explosa, lui laissant juste le temps d’apercevoir la main de l’Anti-Monitor (c’est d’ailleurs dans ce numéro qu’on voit cette main pour la première fois). Les Gardiens prétendirent alors que de cet événement naquit le Mal, et qu’avant cela l’univers était un paradis, et qu’il était donc du devoir des autres Gardiens de créer une police intergalactique pour réparer un maximum le crime de Krona.

Bien que tout cela ne soit que mensonges, Krona se vit transformé en énergie et envoyé balader dans le cosmos pour l’éternité comme punition. C’est Alan Scott qui, accidentellement, le libèrera sur Terre-2. Krona regagna donc Terre-1 et essaya donc de recréer l’expérience qui lui avait valu sa condamnation. Mais les Gardiens et Hal Jordan arrivèrent à temps pour l’en empêcher, et il fut renvoyé dans le cosmos. Et il revint encore une fois dans Tales of the Green Lantern Corps.

Krona tient aussi un rôle important dans le crossover DC/Marvel JLA/Avengers et dans War of the Green Lantern.

Ses origines furent retouchées dans les New 52. Il a été condamné non pas pour avoir tenté de découvrir les origines de l’univers, mais pour avoir envoyé les Manhunters détruire le secteur 666. Je rappelle qu’avant cela, la destruction du secteur 666 par les Manhunters était due à un dysfonctionnement dans leur programme.

7. The Tattooed Man

Le Tatoué en français. Ce nom a été porté par 3 personnes. Le premier, et le plus important, fut Abel Tarrant (celui dont vous avez l’image ci-dessus). Apparu en 1963 dans Green Lantern #23, créé par Gardner Fox et Gil Kane, Abel Tarrant est un marin basé à Coast City. Il a été exposé à de mystérieux produits chimiques lui donnant la capacité de créer des objets réels à partir des dessins créés avec ce produit. Il s’est alors tatoué tout un tas de trucs dont il pourrait éventuellement avoir besoin, tel que des haches, canons, bateaux, dragons, et même maison de vacances !

S’il s’est si souvent confronté à Green Lantern, c’est parce que le produit chimique qui sert de base à ses tatouages est jaune, bien que les tatouages en question sont la plupart du temps violets ou bleus. Après avoir rejoint puis quitté l’Injustice Gang, il a été assassiné par un chef mafieux. Mais apparemment, il a survécu, car il est réapparu plus tard dans Green Lantern #2. Avant de se faire tuer par Mirror Master dans Checkmate #7, il a passé quelques années en prison, où il fit la connaissance de celui qui deviendra le deuxième Tatoué : John Oakes, qui est un septième fils d’un septième fils. Il est donc né avec des capacités pour le moins mystiques, ce qui l’aidera à faire prendre vie à ses tatouages.

Le troisième et dernier Tatoué est une création de Geoff Johns et Ethan Van Sciver. Nommé Mark Richard, il est apparu pour la première fois dans Green Lantern #9, paru en 2006, où il est directement confronté à Batman et Green Lantern, avant de rejoindre la Société Secrète des Super-Vilains.

6. Hector Hammond

Hector Hammond est apparu pour la première fois dans Green Lantern #5 en 1961, créé par John Broome et Gil Kane. C’est un génie dans le domaine biologique et mécanique, en plus d’être un excellent stratège. Il est aussi capable de mettre au point des armes surpuissantes. À ses débuts, ce n’est qu’un petit criminel. Durant une de ses fuites, il trouve un fragment de météorite et lui découvre une propriété étonnante : elle accélère la croissance des plantes. Notre bonhomme se demande « et avec les humains ? » et mène une expérience sur quatre scientifiques qu’il a capturés dont voici le résultat : elle améliore l’intelligence, mais substitue toute volonté. Hector n’eut donc aucun mal à les convaincre de travailler pour lui, agrandissant ainsi sa richesse et sa réputation. Et, comme tout vilains, il fut mit en prison, par Hal Jordan. Eh oui, trop de succès tue le succès !

Il réussit néanmoins à s’évader dans Justice League of America #14. Il s’exposa alors volontairement à son fragment, lui conférant des pouvoirs télékinétiques et télépathiques et améliorant grandement son intelligence (on raconte même qu’il serait devenu immortel !), mais détériorant son apparence, à un tel point qu’il ne peut plus marcher lui-même, à cause de sa trop grosse tête.

Par la suite, il intégrera le Royal Flush Gang dans Justice League of America #203, puis la Société Secrète des Super-Vilains dans Infinite Crisis.

Lors de No Fear, on apprend que notre scientifique doit une partie de ses pouvoirs à des expériences que des Krolotéens (des gremlins parlant allemand) ont pratiquées sur lui.

Les origines de Hector Hammond ont été retouchée dans Green Lantern : Secret Origins, où cette fois Hector est un scientifique travaillant pour Carol Ferris. Alors qu’il travaillait sur le vaisseau d’Abin Sur, il fut exposé à des radiations lui conférant ses pouvoirs cités plus haut.

Dans les New 52, Hector a décidé de rendre visite à Superman dans Superman #18.