Après le succès des films Batman de Christopher Nolan, de nombreux projets furent entamés du côté de Warner autour des adaptations de héros DC Comics. La plupart d’entre eux n’ont jamais vu le jour, avant que l’engouement ne soit relancé après Man of Steel, et qu’on se remette de l’échec ponctuel de Green Lantern et du traumatisme des films adaptés de comic books. Un que l’on cite moins souvent dans cette vague d’annulation est le projet Swamp Thing, orchestré par Joel Silver, et scénarisé par Vincenzo Natali auteurs de films tels que Cube ou Splice.

Initié en 2009, le projet connaît d’abord un premier script d’Akiva Goldsman (Batman Forever), avant que Natali ne vienne offrir sa propre version, plus inspiré par les concepts d’Alan Moore et la déconstruction de l’identification de la créature à Alec Holland. En 2010, le réalisateur annonce que le projet est annulé, pas nécessairement pour les mêmes raisons que ses nombreux confrères super-héroïques : les droits de Swamp Thing seraient en fait entre les mains d’une autre compagnie, le personnage ayant déjà inspiré plusieurs adaptations, dont une série TV et deux longs-métrages (du célèbre Wes Craven).

Aujourd’hui, sur une toile devenue curieuse de ces projets avortés – Justice League Mortal ou le film Superman Lives de Tim BurtonVincenzo Natali a lui même posté les quatre premières pages de son script sur internet, pour ceux curieux de voir ce que ça aurait donné. A défaut de faire partie des projets officiels annoncés par Warner pour les prochaines années, un retour de Swamp Thing au cinéma a été promis à demi-mots par Guillermo Del Toro dans son Justice League Dark, en attente de validation. Reste qu’il serait plutôt cool d’avoir un long métrage moderne dédié à la créature, qui demeure à ce jour détentrice de l’un des runs les plus mémorables de l’histoire des comics (même si Alan Moore au cinéma… Voilà, en fait).


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.