Review VF – Infinite Crisis Tome 2 : Unis pour le Pire

Crititque Infinite Crisis tome 2
Infinite Crisis Tome 2
Les points positifs:
  • Des dessins de bonne qualité
  • Une menace globale que l’on sent monter
  • Intelligent du début à la fin
Les points négatifs:
  • Guerre Thanaghar-Rann un peu obscure par moment quand on n’est un spécialiste de spatio-politique
  • Pas toujours accessible

« Dites-leur qu’ils ne le savent pas encore, mais… ils sont déjà morts. » – Deadshot


  •  Scénario : Dave Gibbons, Gail SimoneDessin : Ivan Reis, John Byrne, Dale Eaglesham, Joe Prado, Joe Bennet, Val Semens – Couleur : John Kalisz, Tanya Horie, Richard Horie, Guy Major, Sno-Cone

Après un premier tome qui a ouvert en fanfare la « Crisis » avec « Le projet O.M.A.C. » (merveilleusement reviewé ici par mon ami The Riddler), Urban enchaîne avec ce deuxième tome qui nous fait découvrir « La guerre Rann-Thanagar » (tout juste teasée dans le premier) et « Villains United », tout juste séparée par deux chapitre d’« Action Comics ». Alors est ce que la suite de l’event est aussi sexy ? Va-t-elle autant diviser les conservateurs et les réformateurs ?

Comme je l’ai dit plus haut ce livre est composé de deux parties et demie, La première parue sous le titre Rann-Thanagar War #1-6, un interlude appelé en VF « En bleu et noir » parue dans Action Comics #830-831 et la dernière parue dans Villains United #1-6. le tout se situe au cœur de « Infinite Crisis » et date de 2005.

Rann-Thanagar War

Commençons par le gros morceau de ce livre : la guerre que se livrent Thanagariens et Ranniens scénarisée par Dave Gibbons. Rann ayant été téléportée par erreur dans l’orbite de Thanagar, cette dernière voit son orbite solaire déséquilibrée et vient à frôler Polaris, enflammant son atmosphère. Ses habitant sentant venir la menace, réussissent à fuir à temps pour trouver refuge sur la planète responsable de cette catastrophe. Une planète peuplée de leur pires ennemis qui plus est, la suite est évidente… Un gigantesque conflit éclate entre les réfugiés et leurs hôtes, chacun appuyé par leurs alliés. S’ensuivent d’incroyables rebondissements à base de traîtrise, duplicité et l’éveil d’un ancien dieu Thanagarien manipulé par une secte locale. Une force composée de différents belligérants tente de s’interposer à différents endroits, on y retrouve Hawkman, Hawkgirl et Hawkwoman coté Thanagarien, Adam Strange le protecteur de Rann, Captain Comet de la L.E.G.I.O.N et les Green Lanterns Kilowog et Kyle Rayner envoyés sur place par les Gardiens…. Ceux ci vont s’unir pour s’employer à mettre fin à la boucherie intergalactique, une mission perdue d’avance et qui s’apparente à une mission suicide…

Cette partie est un gros morceau, probablement un poil indigeste pour les moins chevronnés des lecteurs, mais qui se laisse finalement dompter pour peu que l’on s’accroche et que l’on prenne la peine de s’y plonger. La récompense c’est une histoire pleine d’action, certes, mais pas dénuée d’une certaine dimension tactique et d’intelligence dans l’histoire. Le tout aurait quand même bénéficié de s’attarder un peu plus sur les dynamiques « spatio-politiques » qui conditionnent le ralliement de tel ou tel peuple à tel ou tel belligérant, car l’histoire passe parfois un peu vite dessus, rendant la lecture un poil ardue par moment.  Bref ce n’est pas facile d’accès au premier abord, mais il serait dommage de se laisser aller au découragement car l’histoire en vaut la peine et la suite est nettement plus classique et accessible.

Rann-Thanagar War

Car après, suit ce que j’ai nommé  un interlude, qui s’attarde sur les conséquence de la manipulation de Superman par Max Lord sur Metropolis et plante les jalons de l’alliance entre les Super Vilains qui deviendra la « Société Secrète des Super-Vilains ». Le Dr Psycho lance une attaque contre Superman qui va embarrasser ses alliés récent : Luthor et Black Adam, qui vont tout mettre en oeuvre pour l’arrêter afin d’éviter de mettre en lumière trop tôt leur petite réunion de méchant. Cette attaque va finalement être arrêtée mais mettre la puce à l’oreille du « Protecteur de Metropolis » sur la machination en route ! A noter une course Bizarro contre Néga-Flash complètement absurde mais qui rythme le récit de son humour « non-sens » tout en parodiant les courses entre Superman et Flash !

Arrive alors « Villains United », écrit par Gail Simone, qui rentre dans le détail du recrutement de la société dans la communauté des super délinquants et les oppositions que va forcément rencontrer un tel projet. Les principaux opposants vont se réunir sous la bannière des « Secret Six », sous la coupe d’un mystérieux Mockingbird. Celui-ci va faire chanter de diverses façons Deadshot, Cheshire, Catman, Scandale, Ragdoll et Parademon pour qu’ils s’opposent frontalement au projet d’alliance porté par Lex Luthor. Les deux factions vont alors s’opposer, d’abord dans une guérilla, puis dans une énorme bataille rangée qui verra la « Société » sortir ses éléments les plus forts pour éliminer la menace.

Countdown-to-Infinite-Crisis-Villains-United-My-Friends

En tout cas, une chose est sûre, c’est que le bestiaire des Vilains de DC y sera passé et le plus souvent des seconds couteaux, Gail Simone évitant soigneusement de faire apparaître les méchants de Batman ou Superman, même s’ils sont cités de temps à autre, car probablement que leur ego a été jugé incompatible avec le concept d’équipe. Et c’est un des aspects intéressants de ce concept, c’est la découverte (ou redécouverte) de certains vilains un peu obscurs. Mais la force principale de cette partie c’est l’intelligence du scénario. Loin de sombrer dans la bêtise à qui peut mener le concept de bataille entre équipes de Vilains (genre, au hasard, Arkham War), c’est une bataille tactique et psychologique qui est dessinée dans cette histoire ou deux cerveaux s’affrontent en la personne de Luthor et Mockingbird. Simone s’offre même le luxe d’une fin géniale qui rebat les cartes et fait monter la pression.

Coté graphique, c’est du tout bon ! La partie « Rann-Thanagar » étant principalement assurée par Ivan Reis, parfois secondé par Joe Prado et Joe Bennett,  que l’on ne présente plus. Et c’est du très bon Reis que nous avons, avec des planches détaillées, pleines de personnages, des scènes de batailles homériques… C’est magnifique !

Countdown-to-Infinite-Crisis-Villains-United-All-That-Bother resize

Le chapitre « En Bleu et Noir », assumé par John Byrne, est, lui aussi réussi, quoiqu’un peu cartoon dans le genre. C’est néanmoins beau et même si les paysages urbains jurent un peu avec le foisonnement des premières pages, cela flatte agréablement la rétine quand même !

Pour « Villains United », c’est Dale Eaglesham qui officie dans un style plutôt badass, avec du Catman torse nu (dédicace à Harley) défiant un Deadshot musculeux dans un affrontement au couteau dans une cuisine notamment ! Pour le fond, c’est superbe aussi avec des environnements variés mais toujours réussis, des visages expressifs ainsi que du muscle et du boob en veux tu en voilà ! Encore du haut niveau !

Vous l’aurez compris, tout dans ce livre m’a emballé, même si les premières pages ont parfois été ardues à comprendre et qu’il a fallu s’accrocher de temps en temps. Mais personne n’a dit que ce qui est bon doit être facilement compréhensible et finalement cette difficulté apparente sert un scénario efficace et fouillé. La deuxième partie, elle, s’est lue comme du petit lait et son super scénario se laisse apprivoiser sans difficulté. Il permet même de réviser l’annuaire des vilains du DCVerse ! En conclusion, Infinite Crisis n’est peut être pas ce par quoi on peut commencer pour recouvrir les comics DC en raison d’une accessibilité pas toujours évidente, mais un minimum de connaissance peu suffire pour s’y jeter et découvrir une intrigue qui gagne en suspense et en épaississeur à chaque volume.

En passant par les liens affiliés BDfugue/FNAC/autres présents sur le site, DCPlanet.fr reçoit une faible commission. Qu’importe le montant de votre panier, vous nous aidez ainsi gratuitement à payer l’hébergement, modules, et autres investissements pour ce projet.

darthfry

darthfry

DC Comics : L'Encyclopédie (mise à jour et augmentée) / Edition augmentée

DC Comics : L'Encyclopédie (mise à jour et augmentée) / Edition augmentée

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

À lire aussi

Shazam : La Rage des Dieux [DVD]

Shazam : La Rage des Dieux [DVD]

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Rejoignez la discussion

S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ares
Invité
Ares
8 années il y a

Pas encore acheté, mais ça ne saurait tarder ^^

lucas cage
lucas cage
8 années il y a

Ma prochaine acquisition avec le batman 5 et swampthing 1 et 2.. Pour moi une très bonne saga quasi incontournable et l une des meilleurs période de dc(identity crisis project omac 52 final crisis secret six une pléthore de bon run sur quasiment toutes les séries)je vais prendre plaisir à lire se tome

Lantern2814
Lantern2814
8 années il y a

Mis la main dessus ce matin, je me le dévore ce soir, review arrivée à point nommé !

Daemon80
Daemon80
8 années il y a

Il sera bientôt à moi :)

keke
keke
8 années il y a

Ayant adoré le tome 1, me suis directement jeté sur celui-ci ! par contre pas encore eu le temps de le lire ^^

Mambosa
Mambosa
8 années il y a

J’ai eu l’occasion de lire la totalité de cette saga chez Panini….et c’est pour l’un des meilleur crossovers DC !
QUE DE TRÈS BONS SOUVENIRS !

pioupiou
pioupiou
8 années il y a

Ce tome fait partie de mes lectures en attente et qui s’accumulent (étant fort occupé). Mais cette review et certains commentaires ici, me donnent très envie de le lire et augmente ma frustration !

LZ167
LZ167
7 années il y a

Son titre dis bien ce qu’il contient… Tome en 3 parties:
-La guerre Rann-Thanagar en 6 chapitres – Histoire trop complexe, dessins très brouillons qui en fait un grand bordel…voir illisible.
-En bleu et noir (interlude avec Superman et le nabeau)
-Unis pour le pire en 6 chapitres – Attention aux âmes sensibles: longs moments de tortures gratuites… Ça peux plaire aux lecteurs de « Arkham Asylum ».
Bref, je suis passé du Tome 1 au Tome 4 directement. J’ai les boules d’avoir acheté les Tomes 2 et 3.

DC Universe FRA

Rejoignez la première et la plus grande communauté non officielle DC Comics Francophone et participez aux discussions Comics, Films, Séries TV, Jeux Vidéos de l’Univers DC sur notre Forum et serveur Discord.

superman
9
0
Rejoignez la discussion!x