Je vais être honnête avec vous : je suis super-fan de Superman, mais en plus de cela je suis un super-fan de Snyder (réalisateur du film et à qui l’on doit 300 et Sucker Punch entre autres). Donc s’il y a de la bave sur votre écran à la lecture de ce qui va suivre c’est normal!

C’est le spécialiste des effets spéciaux Jonathan Rothbart (Avatar, Sin City, Iron Man, Die Hard 4 et bientôt After Earth) qui donne son avis et décrypte de façon très minutieuse les scènes qu’il a pu visionner.

Le premier extrait (de six secondes environ) nous montrait Clark Kent attrapant un camion – contenant un homme en train de hurler – au milieu d’une tornade. C’était incroyable. Henry Cavill peut voler et il peut tenir un camion d’une seule main ! Zack Snyder a toujours son flair visuel, mais quelque part, cela ne ressemble en rien à ce qu’il a fait avant. On dirait vraiment un comic-book de Superman. De l’héroïsme à l’état pur.

Le second extrait est juste là pour enfoncer le clou :

Le deuxième extrait était encore plus stupéfiant. On pouvait y voir Superman en costume, dans une bataille verbale avec Zod, au coeur de Smallville. Au loin, près d’un tank, Christopher Meloni [ndlr : qui joue le Colonel Hardy dans le film] leur crie dessus grâce à un mégaphone. Il leur dit qu’il fera feu s’ils ne se rendent pas. Alors qu’il dit ça, Zod jauge Superman. Michael Shannon semble vraiment démoniaque. Et ses muscles ont certainement été rajoutés. Le Superman de Cavill est magnifique à voir bouger et il est vraiment le Superman le plus crédible à ce jour. Zod parle en Kryptonien : ‘Connais-tu ta langue maternelle, Kal-El ?’ Superman est étonné et répond en anglais : ‘Qui êtes-vous ?’.

Meloni lâche un juron et ordonne au tank de faire feu. Superman a entendu et se retourne vers le tank. Zod en profite pour lui faire un coup bas (Snyder-style, avec un ralenti/accéléré). Puis, lorsque le tank fait feu, Superman se met devant Zod pour que le missile lui explose sur le ventre. Les flammes l’entourent et touchent son visage, sa cape, ses yeux. Les éclats d’obus le frappent et mais rebondissent sur son corps. La même chose arrive à Zod, dans une moindre mesure. Meloni est ébahi lorsqu’il voit les deux hommes debout au milieu de d’un nuage de fumée. C’est ainsi que se termine la séquence.

Zod ne portait pas de cape. Pas dans cette scène. Il avait l’air d’un prédateur, d’un guerrier


Jonathan Rothbart nous fait ensuite part de son avis concernant ces scènes :

C’était incroyable. Vraiment. Et visuellement stupéfiant. Mais ce film n’a pas le côté ‘brillant’ des films de Snyder. Non, ce Superman Man of Steel est plus clean, plus coloré. On dirait plutôt du Iron Man ou du Thor. Mais il y a toujours ces ralentis que ses fans aiment. Rien quand dans une scène, il y en a deux. Du coup, je suis un peu mitigé, même si le film a l’air phénoménal !

Je n’ai qu’une seul chose à dire…JE VEUX VOIR MOI AUSSI !!!