En début d’année prochaine, le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême se tiendra dans la cité éponyme de l’ouest Français (centre-ouest ?), l’occasion, entre autres, de rencontrer pas mal d’auteurs de renom invités par les différents éditeurs présents sur place. Mais un festival de BD, ce n’est pas qu’un défilé de grands noms. Chaque année, Angoulême est aussi l’occasion de décerner des prix, dans l’idée de voir rejaillir sur des oeuvres moins grand public le prestige de ce haut lieu de la culture BD (plus ou moins suranné selon les époques et les jurys).

Or, DC Comics, fort d’une immense histoire en tant que pionnier d’un genre – oui, le super-héros, vous aviez deviné – aura lui aussi des billes placées ça et là dans les différents palmarès. De mieux en mieux représenté depuis quelques années déjà, le comic book américain semble avoir définitivement pris sa place dans les sélections assez englobantes du FIBD, au milieu du manga et de la BD franco-belge. Côté DC (et Vertigo), voici les œuvres que vous pourrez soutenir sur place en janvier prochain :

Green Lantern/Green Arrow de Dennis O’Neal et Neal Adams, Sandman tome 4 de Neil Gaiman, tous deux placés dans la catégorie Patrimoine, tandis que le Gotham Central tome 1 d’Ed Brubaker, Greg Rucka et Michael Lark concourt dans la catégorie Polar. Trois excellents titres, dont vous pouvez retrouver les reviews sur DC Planet, et qui auront à charge de représenter la BD à l’américaine, avec le Daredevil de Miller du côté de chez Marvel.

Quelle que soit l’issue des remises de prix, cette sélection est en tout cas une jolie déclaration faite aux comics américains. Vous pouvez retrouver le reste des oeuvres en lice sur le site officiel (c’est à dire… Ah, oui : ).

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.