Un nouveau label pour les plus jeunes

La collection DC Renaissance s’agrandit

75 ans de Flash et Paul Dini

Des nouveautés chez Vertigo


Du côté de Vertigo

 

Si on trouvait pas mal de redite dans les informations de la gamme superhéroïque de DC ComicsVertigo de son côté a connu pas mal de révélations inédites. Ils reviennent tout d’abord sur deux titres déjà confirmés : Preacher et une série Hellblazer dans la collection Vertigo Signatures inaugurée pour l’occasion, deux manières de mettre en avant le travail du génial Garth Ennis. Urban souligne le travail effectué sur cette nouvelle réédition de Preacher, qui contiendra comme bonus inédits des courriers de lecteurs adressés à l’auteur de la série auxquels il a répondu, peut-être prétexte à vous reprocurer cette extraordinaire série même si vous en possédez déjà une autre version ? 

L’éditeur mentionne encore The Wake et son équipe ultra-vendeuse (Scott Snyder et Scott Murphy), l’occasion pour François Hercouet de mentionner son faible pour le titre, puis viennent les vraies annonces avec la très récente série The Names par Peter Milligan, tout juste débutée en septembre dernier. Peter Milligan, un auteur prolifique qu’on ne présente plus, dont on avait fort apprécié le Human Target, mais qui se révèle assez inégal dans ses travaux plus récents. À voir si ce dernier effort saura convaincre le lectorat français !

Toujours de Peter MilliganUrban a annoncé la traduction de sa mini-série Enigma, titre fondateur du label Vertigo entamé en 1993. Si The Names n’est pas (encore) une valeur sûre, Enigma en est certainement une, datant de l’époque où l’auteur était au top de sa créativité, et figurant en tête de ce classement des meilleures histoires de l’Irlandais. Gros coup de tonnerre également lors de l’annonce de Kid Eternity par l’inénarrable Grant Morrison, titre méconnu qui fait partie de ces titres pré-Vertigo publiés dans le ton de la gamme adulte de DC Comics avant que celle-ci ne soit fondée par Karen Berger. Là, lecteur, je vous prie de m’excuser, car à l’annonce de cette courte mini-série de trois numéros j’ai voulu demander à François Hercouet s’ils avaient également l’intention de publier la relance de la série par Ann Nocenti qui a suivi peu après, mais à la fin de la conférence j’avais oublié ma question (et sans dec, il paraît que c’est pas mal, même si le nom d’Ann Nocenti fait frissonner !)

24 Commentaires

  1. Yes! Merci pour les infos.

    Franchement ça sent pas bon côté kiosque, et surtout peu ou pas d’info de la part d’Urban. Une redirection à moitié subtile de son lectorat kiosque vers la librairie totale est peut être en route…

    • Je ne pense pas a titre personnel, mais ils ont promis une communication pour bientôt sur les kiosques, stay tuned !

      • On va voir, mais la communication d’Urban sur ce point fait que le lectorat kiosque se pose beaucoup de question. Mais oui si il le faut ils vont nous surprendre, et en bien :)
        Enfin ce n’est pas la fin du monde non plus…

  2. L’inconvénient d’être un inconditionnel de DC Planet c’est que…. bah on apprend pas grand chose de neuf à ce genre de rendez-vous… Mais cela ne fait que démontrer la qualité du travail que vous produisez. J’attendais les questions du public mais malheureusement cette partie a été éclipsée faute de temps.
    La partie sur Vertigo fut assez éclair à l’inverse de celle sur Urban Indies qui m’a paru la plus exhaustive des trois… Je ne pense pas abuser en affirmant que c’était celle qu’Urban à choisi de mettre le plus en avant (cf. les séries distribuées à la sortie)… Et sommes toutes, ça m’a donné envie de m’y mettre !

    • La seule question de posée concernait la publication en librairie des numéros de Batman qui font le pont entre les différents arcs de la série (donc Batman #18-20, #28 ou #34 par exemple), sachant que DC Comics les compilera dans le vol. 6, Hercouet a répondu qu’Urban ferait de même. On retrouvera du coup Endgame en vol. 7.

  3. Franchement, ça me gaverait un peu de ne plus avoir de kiosque à lire chaque mois, mais en même temps, j’aurais plus de tune pour les librairies ^^

    • Moi aussi ça m’embête, mais j’ai déjà sauté le pas depuis deux mois ! L’offre kiosque n’est maintenant plus assez attractive pour que je continue. Comme tu le dis ça fait plus d’argent pour le format librairie !

    • C’est relatif. si on fait le calcul, on a en moyenne, avec le kiosque, une bonne vingtaine de numéros pour un peu plus d’une vingtaine d’euros (j’arrondis le tout bien évidemment). Pour le même prix en libraire on aura droit à un seul arc de six numéros (grosso merdo). Certes on peut ainsi faire le tri de ce qui nous intéresse mais qu’on retourne la chose dans un sens ou dans un autre, on y perd sacrément !

      • Oui mais le problème c’est que finalement, les avantages du kiosques au vu de la faible qualité de certains titres, la suppression d’autres peut empecher les lecteurs de rester fidèles.
        Et niveau librairies il y a tellement plus que les titres déjà vus dans les kiosques

        • Le format librairie est, effectivement plus fourni mais pas nécessairement en New 52 (B&R et Flash ne sont que des ajouts récents) !
          Force m’est d’admettre qu’il est plus sélectif et sans doute de meilleure qualité ; mais durant l’arc du Deuil de la Famille, j’étais plutôt bien content de pouvoir suivre l’histoire dans son intégralité (même si tout n’est pas bon à prendre) plutôt que devoir acheter plusieurs tomes à la fois (je ne parle pas du prix !) et interrompre la lecture de l’un pour passer aux autres, et conclure sur le premier… quoique Urban eut pu nous pondre un recueil complet comme l’a fait DC.
          De toutes façons le calcul des prix est simple : si tu suis une seule série en kiosque, Presse<Librairie. A partir de deux, on est déjà kif-kif et pour ce même prix tu as 3/4 séries en plus, ainsi que les dossiers.

  4. Il ne faut pas publier l’annonce de la série Grayson en kiosque, même si je concois bien que ça fait léger pour les lecteurs kiosques comme nouvelle. Mais le kiosque, faut pas trop se leurrer, c’est un format difficile à produire et à vendre surtout. J’imagine que Urban étoffe sa librairie pour des raisons évidentes. Maintenant, les kiosque ne vont certainement pas disparaitre du jour au lendemain, on peut espérer :)

    • combien de perdus pour un grayson trouvé :/
      et qu’est-ce qui dit que celui-ci ne va pas sortir en librairies 2-3 mois après le kiosques °:/°

      Enfin, il y a quand même eu quelques truc sympa pour les kiosques, comme le forever-evil (même si on peut pas dire que tous les titres dedans valaient le coup…)

      Est-ce qu’ urban va nous faire encore quelque coup d’éclat comme celui-ci ?

  5. Privilégier le format librairie au kiosque ? Je suis 100% pour, c’est tellement plus sexy sur mon étagère ^^

    Et désireux de faire découvrir mes lectures à des collègues qui n’auraient jamais sauté le pas, et bien la classe du format librairie chez Urban impressionne toujours ceux-ci quand je leur prête ^^

  6. Quelqu’un pour confirmer qu’il s’agit bien du visuel de Streets of Gotham pour Paul Dini Présente ? Genre une réédition de cette série assez courte (mais avec Dustin N’Guyen au dessin !)

  7. Plusieurs choses émanent de ces annonces pour moi :
    – J’arrête les kiosques hormis pour les gros events afin d’avoir les ties-in
    – Urban Comics élargit ses horizons et ça fait plaisir !
    – toujours pas de Justice League 3000 en prévision :/
    – J’espère d’autres annonces autour de Flash
    – …. et Green Lantern il sent le pâté? Il est où le tome 6 du run de Geoff Johns?

    ah oui encore 2 choses :
    – J’espère que la multiplication des publications ne se fera pas aux dépends de la qualité (comme ce qu’il se passe un peu actuellement je trouve)
    – 2015 va coûter cher …. très cher

  8. […] Déjà annoncé par Urban Comics lors de sa conférence organisée à la Paris Comics Expo 2014, les aventures de Harley Quinn version New 52 seront pour rappel collectées format librairie, dans la collection DC Renaissance. Si nous savions déjà que le titre serait publié en 2015 par Urban, nous connaissons maintenant sa date de sortie précise. Harley Quinn Tome 1, co-écrit par Amanda Conner et Jimmy Palmiotti et dessiné par Chad Hardin ou encore Stephane Roux sortira donc le Vendredi 3 juillet 2015. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.