Superman: Identité Secrète
Les points positifs :
  • Original
  • Beau
  • Scénario et dessins au top
Les points négatifs :
  • Style des dessins qui peut peut-être rebuter

« Ils savent déjà que j’existe. Donc tant que je ne les ramène pas chez moi, où est le mal ? » – Clark Kent


  • Scénario : Kurt BusiekDessin, Couleur : Stuart Immonen 


Tout cela commence comme une mauvaise blague : Monsieur et Madame Kent ont un fils, comment l’appellent-il ? Clark… Hilarant, non ? Non, mais c’est pourtant ce qui arrive à un petit gars du Kansas. Remarquez c’est toujours plus classe que Megane Renault….

Mais avant de vous parler plus avant du comics, je vous mets dans le bain pour vous faire part des pressions qui ont été exercées sur moi. Vendredi dernier, réunion. Comme d’habitude personne n’écoute personne, ArnoKikoo peaufine sa playlist et échauffe sa voix, Freytaw fait part de son projet de Off My Mind pour expliquer pourquoi Booster Gold se fait attendre et Edge tente d’organiser la ligne éditoriale du site. Quand vient la phrase : « Et Darthfry est sur : « Superman : Identité Secrète » » résonne la voix de Nathko assénant : « Et celui là, tu as intérêt à l’aimer », c’te pression !

Superman: Identité Secrète

Faisant fi de ces viles manœuvres, j’ai donc continué mon travail. Ce qui m’a poussé à choisir ce livre, c’est le nom de Kurt Busiek. Car il y a quelques semaine j’ai découvert un magnifique chef-d’oeuvre qu’il a effectué dans la maison d’en face : Marvel. Ouvrage que je ne peux que recommander et qui conte la vie d’un journaliste qui croise à plusieurs reprise la route des super-héros qui auront une influence énorme sur son existence. Et on peut dire qu’Identité Secrète finalement s’inscrit dans les mêmes thématiques : Les relations entre les gens normaux et les Super-Héros.

Car si Busiek, dans l’avant propos, dit avoir été inspiré par le numéro 87 de la série « DC Comics Presents » de 1985, on peut aussi dire que son projet rejoint les rêves d’enfants de chacun d’entre nous, en effet qui n’a pas rêvé de se lever un matin et de découvrir être Superman, de faire fortune brusquement  et de combattre le crime en noir, de se mettre en colère et de voir ses cheveux se colorer en blond, ou ses muscles pousser et devenir vert ? Qui n’a pas rêvé de trouver un sabre laser dans son jardin ou une armure de chevalier (remplacer par Sailor Moon, Harley Quinn ou Catwoman pour les filles) alors que vous n’êtes en fait qu’un ado boutonneux et malingre que les filles ne calculent même pas ? Heureusement parfois la vie tourne et pour le Clark Kent de ce livre elle va tourner plutôt brusquement. Car il ne partage finalement pas que le patronyme de Superman, mais aussi ses pouvoirs !

Superman: Identité Secrète

Car ce livre se fixe sur quatre moments de la vie de Clark, son adolescence où il découvre ses pouvoirs, le début de l’âge adulte où il rencontre sa femme et commence à avoir des ennuis avec le gouvernement Américain, la naissance de ses filles et le début du deal avec les autorités et l’hiver de sa vie avec la disparitions progressive de ses pouvoirs et l’émergence d’une nouvelle génération de super-héros.

Tout cela est amené avec intelligence, presque crédible (entendons nous, le presque crédible c’est pour le gars qui vole et résiste aux balles), les différents âges de la vie sont fidèles à la réalité, ses ennuis réalistes et l’on aucun mal à imaginer les vannes bien lourdes sur son nom qui émaille la vie du héros faites par soit un ami ou un collègue de boulot bien lourdingue. J’ai une tendresse particulière pour l’instant de la naissance de ses filles ou les craintes et peurs exprimées par Clark sont celles de n’importe quel être humain confronté à la paternité, mais amplifiés à un niveau inimaginable par ses pouvoirs. On est bien loin du bruit et de la fureur habituels aux titres mettant en scène Superman, ici tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté (merci Charles pour l’emprunt). En effet c’est un sentiment de plénitude qui vous envahit lors de cette lecture, c’est beau, c’est zen, c’est génial. Un nano bémol pour moi sur la fin que j’aurais aimée différente, en effet j’aurais aimé que Clark reste unique en son genre, comprendra qui voudra, mais l’auteur offre sa vision et elle est très convenable.

Superman: Identité Secrète

Les dessins d’Immonen ne sont pas classiques et peut être que cela rebutera les plus difficiles d’entre vous, mais il faut vraiment reconnaître qu’ils regorgent de poésie et que leur style est unique. Les pages de contemplation du paysage sont magnifiques. Alors oui, les visages ne sont pas toujours ultra détaillés, mais c’est franchement pinailler tellement l’ensemble est superbe et correspond tout à fait à l’ambiance poétique et contemplative du tout, y participant même grandement. La colorisation, effectuée par Immonen lui-même, est de la même trempe, c’est superbe. D’ailleurs il paraît un peu étrange de parler de ces trois éléments du comics séparément tant ils semblent constituer un tout cohérent.

Difficile de résumer l’ouvrage sans tomber dans le spoiler, difficile de séparer le dessin de l’atmosphère générale qui se dégage du scénario, difficile donc de trop parler du livre en faisant autre chose que donner son avis. Alors, certes le livre est assez atypique puisque sort du schéma « Super-Héros-Vilain pifpafpouf prend ça dans les dents » habituel, mais je l’ai adoré et je ne peut que le recommander pour sa virtuosité, sa justesse, sa quiétude et bien d’autres chose que vous découvrirez. Je pense que ce livre fait parti de ceux où chacun peut y trouver une chose différente qui va lui parler, il m’a plu à moi pour les raisons que je vous ai exposé mais plaira à d’autres sûrement pour d’autres raisons, et je crois que c’est à ça que l’on reconnait les excellent bouquins et celui là en fait partie ! Alors pour répondre à l’injonction de Nathko, oui je l’ai bien aimé celui là !

20 COMMENTS

  1. voilà le terme : rebuter …
    et pourtant malgré celà après avoir lu qq pages à la fnac, je me dis que qd même… je vais craquer ^^

  2. J’ai souvenir d’avoir lu cet ouvrage chez Semic, et ça m’avait vraiment interpellé.
    Je n’avais pas encore de véritable culture comics mais ce récit a marqué mon adolescence !
    J’ai hâte de pouvoir le retrouver chez Urban !

  3. Bon dieu quelle tuerie ce comics. J’en avais entendu du bon. Cela dépasse mes espérances. C’est original, beau, prenant. Bref a posséder absolument.

  4. Je l’ai feuilleter à la fnac est décidément ça à l’air énorme! Je suis pas un fan de Sup à la base mais le pitch de départ, la narration intelligente et les dessins d’Immonen à couper le souffle (la cover me donne des frissons^^) me font carrément envie! Mes prochains achat sera donc ce Superman, Shazam tome 1 et Batman and Robin tome 2!

  5. La meilleure histoire de Superman à mon sens. Celle qui me touche en tout cas le plus. Et pourtant j’aime énormément All Star aussi.
    Merci pour cette review!

  6. Absolument formidable en effet. Un véritable incontournable pour tout fan de comics et l’une des meilleures histoires sur Superman.

  7. Enfin lu et…j’en ai presque pleuré à la fin tellement c’est beau cet ouvrage.
    C’est beau comme la vie, comme le temps qui passe.
    Et oui la naissance des filles est poignant, ceux qui sont parents comprendront peut être plus que les autres ce moment tellement bien décrit.
    Les dessins sont non conventionnels on va dire mais…je sais pas, entre l’écriture magnifique et ce côté photos dessinées ça marche, aucun faux pas.
    Un chef d’oeuvre.

  8. Je viens enfin de prendre le temps de le lire.
    Purée qu’est ce que c’est bon, c’est beau, c’est poétique, c’est parfois bouleversant.
    Chef d’œuvre sans aucun doute.

  9. Au début le dessin ne m’attirait pas du tout puis je l’ai trouvé d’occasion a 5 € je l’ai pris quand même et j’ai adoré, c’est la première fois que j’aime superman dans une histoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.