Note de la rédaction : après l’excellent dossier « Man of Steel : les dessous du costume » réalisé par Ryez – un des membres de la communauté de DC Planet, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir un second dossier rédigé dans le cadre de notre partie « Contribution ». Ce dernier est cette fois-ci écrit par Jason Todd qui vous dévoile ici les projets avortés de Batman au cinéma. Un dossier à découvrir bien entendu en complément de notre mois spécial « 75 ans de Batman ». Enjoy !


Avec dix films sur écrans à son actif, et un onzième en tournage actuellement, Batman est le super-héros le plus présent sur grand écran. Mais pour que de tels projets voient le jour, d’autres ont dû être sacrifiés. Retour sur plus d’une dizaine de projets qui auraient pu voir le jour. Ce dossier est divisé en quatre parties.


1. Avant l’ère Burton/Schumacher

2. Durant l’ère Burton/Schumacher

3. Entre l’ère Burton/Schumacher et Nolan

4. Durant l’ère Nolan


Avant l’ère Burton/Schumacher

 

Batman in Outer Space

Michael Uslan est, depuis le Batman de ’89, le producteur de tous les films de la franchise. Mais avant le premier volet de Burton, Uslan avait quelques problèmes pour que son projet d’adaptation ne voit le jour.

Dans les années 1970, un seul studio s’était montré intéressé par le projet d’Uslan : il s’agissait de CBS. Mais alors qu’Usulan souhaitait rendre Batman sombre, CBS voulait plutôt rendre le film loufoque et coloré, proche de la série avec Adam West. Le film aurait été titré Batman in Outer Space et comme l’indique le titre, nous aurions vu Batman vivre des aventures inter-galactiques comme dans ses aventures du Silver Age. Mais à l’époque, nous étions déjà en plein Bronze Age et DC s’opposa à une telle vision.

Batman in Outer Space

The Batman

Après des années, Uslan réussit finalement à convaincre les studios que sa vision sombre de Batman était la bonne pour le grand écran et qu’il fallait s’écarter de la série TV avec Adam West. Le projet semble se développer lorsque Tom Mankiewicz, scénariste de plusieurs James Bond ainsi que des deux premiers Superman, est engagé pour écrire une première version du scénario.

Mankiewicz livre son scénario en 1983. Cette histoire se serait concentrée sur les origines de Batman et Robin, les principaux antagonistes auraient été le Joker et Rupert Thorne avec une courte apparition du Pingouin. Quant à l’histoire, elle était inspirée de l’arc Strange Apparition (Detective Comics #469 à #479 publié entre mai 1977 et octobre 1978 avec Steve Englehart à l’écriture et Marshall Rogers – entre autres – aux dessins, en remplaçant Hugo Strange par le Joker.

David Niven, William Holden et David Bowie sont alors respectivement évoqués pour les rôles d’Alfred, Gordon et du Joker. En 1984, suite au succès de son Ghostbusters, Ivan Reitman arrive au poste de réalisateur et propose  Bill Murray dans le rôle de Batman. Dans une interview accordée à MTV en 2008, Bill Murray avait déclaré ces propos :  « J’aurais fait un bon Batman. Vous savez, il y a eu beaucoup de Batmen. Je les aime… Je pense que j’aurais fait un bon travail en Batman. C’est clairement un grand rôle ». Suite à différentes réécritures, le projet s’éloigne de la noirceur d’origine pour se rapprocher de la série des années 1960. Le projet est finalement abandonné et deviendra celui de Burton.

Tom Mankiewicz

Batman en comédie musicale

Alors que le projet qui deviendra le premier film de Burton est au stade de développement, Adam West propose un projet à DC : une comédie musicale avec pour titre « A Night In Wayne Manor ». Selon West, le projet était au stade de pré-production, mais DC avait bien d’autres plans pour le Chevalier Noir.

A Night In Wayne Manor