Alors que la Paris Comics Expo arrive à grands pas, c’est un peu l’effervescence dans nos bureaux. Entre nos lectures, avec les spoilers qui fusent dans le bureau, les news inattendues avec les pots à stylos qui fusent dans le bureau, les diffusions d’épisodes avec des filets de bave et des télécommandes qui fusent, on se prend un peu de temps pour peaufiner nos costumes ou encore préparer notre expédition qui s’annonce épique. Oui, cette fin de 2014 est placée sour le signe des costumes en tout genre pour une partie de l’équipe, en écoutant les Spice Girls, en débattant sur les jouets MacDo à savoir lesquels sont les mieux entre les My Little Pony ou les Beware The Batman.

Quand les débats deviennent trop houleux, je divague un peu sur le net ou le nez fourré dans l’immense bibliothèque secrète qui se cache sous nos bureaux. C’est dans un de ses moment que j’ai d’abord fait la connaissance de la fille/femme ou autre chose du Joker avant de partir en courant me réconforter avec des personnages qui m’apaisent d’avantage. Au détour des rangées, j’ai trouvé un nouveau numéro, un peu plus haut dans les étages. J’ai donc dû m’emparer d’un escabeau afin de parvenir à son niveau. Un fois le trésor en main, je me réjouis de retrouver ces personnages dont un que vous retrouverez aussi demain. Si je fais des rimes, n’imaginez pas que je crâne, c’est juste que j’ai entre les mains The Demon #14 avec Klarion et Etrigan. Ce numéro, c’est un maître qui le dessine et l’écrit, il s’agit du grand Jack Kirby. Sur ce, laissez moi vous présenter ce numéro de 1973, le temps que Arnokikoo et Hyanda se prépare à leur battle de rap spécial, et le temps que Freytaw se noie dans la tarte aux fraises, pour se réconforter dans ce temps glacial.


Le numéro s’ouvre sur un affrontement entre Etrigan et Gargora dans le domaine de Satan. Sauf que le démon, Etrigan, est en bien mauvaise posture. Jusqu’à ce que Jason Blood se réveille dans un lit, avec notre petit sorcier Klarion qui le surveille, en compagnie de Teekl bien entendu. Les deux compères ont une histoire à régler, et il semblerait que Klarion en veuille toujours à Jason Blood / Etrigan pour le précédent accueil qu’il leur a réservé et leur bannissement.

Klarion a donc préparé tout un plan pour faire payer son hôte. Jason Blood va donc se retrouver face à divers invités surprises.Le premier n’est autre qu’un mort-vivant. Les invités suivants ne sont que des ombres de personnes décédées. Mais tous ces invités sont là pour faire partie d’un rituel mis en place par l’enfant sorcier, en plus avec un tempête qui se prépare, tout se déroule comme prévu.

On a donc ainsi droit à un affrontement entre deux versions de Jason Blood. Jusqu’à ce qu’après le combat Jason se réveille dans le calme de sa maison. Avec Klarion qui reste quand même sur place. Sauf que le sort qui a été lancé par Klarion est en train d’effacer Jason Blood de son plan d’existence. Jason ne se laissera pas faire docilement et nous retrouvons Etrigan. Par la suite, Etrigan se lance à la poursuite de son double, enfin du double de Jason Blood qui s’en prend aux innocents dans la ville. Etrigan réussit les missions de sauvetage que lui impose Klarion qui a pour but de le faire disparaître. Sauf que malheureusement, sauver les victimes lui prend du temps, et ce temps le condamne à s’effacer peu à peu avant de ne devenir qu’un simple fantôme du démon, sous les rires incessants de Klarion. Oui, le Klarion de Jack Kirby est bien loin du Klarion tout gentil d’Ann Nocenti.