S’il demeure un élément de continuité significatif entre le Dark Knight de Christopher Nolan et celui de Zack Snyder dans son Batman V Superman, il tient en la personne du compositeur Hans Zimmer. Omniprésent à Hollywood, Zimmer a repris du service après la trilogie dédiée au Chevalier Noir en oeuvrant sur le Man of Steel du même Snyder, où il avait offert au Kryptonien un thème à sa mesure. A la venue de Batman V Superman, un dilemme se présentait au compositeur, qui devrait de fait accompagner ce “nouveau” Batman via un univers sonore lui aussi rebooté, en offrant quelque chose de différent de son travail antérieur. Un casse-tête artistique auquel l’ami Hans a décidé de céder, invoquant un joker (jeu de mot) en la personne de Junkie XL.

Si le score du Dark Knight a sans doute marqué l’esprit de millions de spectateurs, il aura en tout cas laissé une marque indélébile sur le cerveau de son créateur. Celui-ci affirme en effet que retravailler sur Batman par la suite, dans un esprit complètement nouveau avait été “une agonie, à tel point que ce travail semblait être une trahison de ce que Chris [Nolan], James Newton Howard et moi avions fait par le passé”. C’est donc avec l’aide de son ami Junkie XL, qui l’avait assisté sur certains morceaux de Dark Knight Rises et Man of Steel, que Zimmer a pu s’extraire de toute la partie Batman de ce second volet.

L’idée de cette collaboration, pitchée à Zack Snyder en des termes vagues (“Je m’occupe de Superman, il s’occupe de l’autre gars”) semble avoir séduit le metteur en scène, qui accueillera donc en sa jérusalem filmique deux ambiances sonores d’autant plus différentes qu’elles seront le fruit de deux compositeurs aux styles bien distincts.

Junkie XL, moins expert dans l’art du score hollywoodien, a tout de même livré les B.O. de nombreux films (de l’animation aux blockbusters de qualités variables). Pour les fans, l’occasion est donnée de découvrir un nouvel univers musical dans la dimension Gotham City, après Danny Elfman, Hans Zimmer et… Euh… Enfin, le nom du gars qui a fait le générique de la série avec Adam West là. NananananananaBATMAN ! Non, ça ne vous dit rien ?

11 Commentaires

  1. C’est Junkie XL qui est derrière l’excellente bande originale épique du dernier 300: rise of an empire. Il a donc un grand potentiel ce jeune compositeur néerlandais, de plus Zack Snyder et WB sont donc familiarisés avec son travail. Ça peut donner quelque chose de très intéressant et novateur accentuant le contraste entre nos deux prota-anta-gonistes.

    Bref, ce film est un pari risqué qui peut soit s’annoncer comme un très très grand film de super-héros. Soit comme le raté du siècle. Mais personnellement je crois en Zack Snyder et à son style si particulier qui pourra ici s’émanciper de la tutelle Nolanienne bien plus sobre et millimétré mais toute autant intéressante, et dont la compatibilité peut laisser à désirer à l’instar de Man of Steel, qui loin d’être mauvais, manquait d’un peu de personnalité, qui aurait fait de lui une oeuvre sans précédant. Le départ de Goyer, l’arrivée de Terrio et d’Affleck, le retrait de Nolan, et le contraste JunkieXL-Zimmer annoncent donc pour moi un souffle de fraicheur et de folie qui pourrait renvoyer les Avengers dans leurs cordes.

  2. Je savais même pas que Junkie XL bossait sur des BO cinématographique. Je connais le bonhomme pour ses nombreux remix d’artiste divers et variés, ainsi que pour son premier opus sous le nom Junkie XL “Saturday Tennage kick” qui ne m’a pas donné envie de continuer d’acheter sa discographie.
    Je pense qu’en plus, un tel album a totalement mal vieilli, tant il est connoté fin 90.
    Bref je m’égare :)

  3. il pouvait pas demander a Elfman. :) au moins on aurait enfin eu un thème qui reste dans la tête, pas qu’une musique d’ambiance (ou il est très bon par contre).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.