[Review VF] Green Arrow Tome 2 La Guerre des Outsiders
Les points positifs :
  • Le tome porte bien son nom : une véritable guerre
  • Une lecture à ne manquer sous aucun prétexte
  • La caractérisation d’Oliver Queen
  • Des personnages secondaires excellents
Les points négatifs :
  • Tellement parfait que l’on a peur d’une baisse de la qualité pour la suite

“C’est terminé, l’épée bat le poing… j’implore ta pitié…”


  • Scénario : Jeff Lemire Dessins : Andrea Sorrentino Colorisation : Andrea Sorrentino, Marcelo Maiolo

C’est parti pour le deuxième tome de Green Arrow intitulé “La Guerre des Outsiders” soit l’équivalent du tome 5 “Green Arrow : The Outsiders War” en VO, à l’exception que nous bénéficions du numéro #25 qui se passe pendant l’évènement Zero Year. Ce nouveau tome est une suite directe du précédent, donc si vous êtes un nouveau lecteur de l’archer vert : rendez vous plutôt sur Green Arrow Tome 1 : Machine à Tuer. L’équipe créative ne change pas et continue sa lancée sur ce qui se fait de mieux en série New 52.

Précédemment dans Green ArrowOliver Queen, jeune millionnaire se retrouve au pied du mur face à une menace de taille portant le nom de Komodo. Ce dernier va mettre en déroute notre archer vert sur le plan physique dans un premier temps et l’achever sur le plan financier juste après. Notre jeune héros va devoir repartir de “zéro” pour affronter Komodo et découvrir la vérité sur une partie de son passé… Autrement dit on a une super intrigue qui au fur et à mesure se voit agrémentée d’autres éléments par ci par là pour faire un tout explosif, ce qui fait de Green Arrow New 52 une des lectures les plus top de chez DC.

Green Arrow Tome 2 La Guerre des Outsiders

Ce nouveau tome commence avec le numéro du Zero Year ; on se dit que c’est le moment le plus propice à l’insérer ici puisqu’il intervient entre la fin d’un arc et le début d’un autre. Là où ça va être encore plus intéressant c’est que contrairement au nombreuses autres séries ayant effectué un Tie-in Zero Year celui-ci se veut important et sert de prémices aux évènement futurs par le biais d’introduction de personnages clé, comme Diggle (tiré de la série Arrow) qui sera présent dans les prochains numéros et plus important dans le tome 3 de Green Arrow. Comme tous les Zero Year l’intrigue va se dérouler à Gotham et cet évènement arrive au moment clé ou Oliver revient de l’île et apprend que sa mère, Moira Queen, est partie aider Gotham plongée dans le chaos. Ce numéro marque aussi la première rencontre entre Green Arrow et Batman, et bien que celle ci soit courte, elle reste pour le moins une excellente scène de ce numéro 25.

C’est donc à partir du numéro 26 que les choses vont devenir un peu plus sérieuses pour notre Oliver. L’histoire reprend quelques temps après les évènements de Seattle (l’attaque du Comte Vertigo et Richard Dragon en simultané). Le super clan d’Oliver, composé de Flyff, Naomi et Shado, est à la recherche du Dragon et en même temps Shado souhaite qu’Oliver continue sa quête de la flèche totem pour que celui-ci embrasse sa destinée et affronte Komodo une bonne fois pour toutes et récupère en passant la petite Emiko. C’est donc dans cette folle aventure que Jeff Lemire nous envoie et cette fois-ci, avec l’intrigue principale du premier tome mais boostée à l’adrénaline. Concrètement une fois les premières pages passées, vous êtes à fond dedans et vous allez lire votre comics d’un trait tellement l’histoire est prenante et les personnages principaux et secondaires sont attachants et possèdent une forte identité. La première partie sur l’île est vraiment géniale, parsemée de découvertes et intrigues/révélations avec de l’action à répétition. On a pas le temps de dormir, chers lecteurs ! La seconde partie agit comme le dénouement de tout ce qui a été fait depuis le numéro #17, aucune zone d’ombre n’est laissée pour compte et c’est à ce moment précis que le personnage d’Oliver Queen s’envole et qu’il devient vraiment LE personnage que l’on veut qu’il soit, ne suivant pas les codes typiques du super-héros etc…

Green Arrow Tome 2 La Guerre des Outsiders

Graphiquement c’est comme d’habitude une claque à chaque page, Sorrentino est un maitre extraordinaire dans l’art de dessiner du Green Arrow (mais pas que puisque j’ai aussi lu entre temps I,Vampire qui est aussi dans le même esprit en plus horrifique et surnaturel). C’est un réel plaisir de lire cette aventure avec des numéros aussi bien dessinés et possédant chacun sont lot de surprises. Quand on rajoute à cela la colorisation de Marcelo Maiolo c’est un régal de nuances entre couleurs froides et chaudes. Le background de l’île est une réussite notamment quand on découvre la caverne du clan de la flèche. Il y a aussi Gotham dans le Zero Year qui possède un background beaucoup plus sombre vraiment attaché à la noirceur de la ville en plus du black-out présent lors de l’événement. Lors de la deuxième partie pendant la véritable guerre des Outsiders, les scènes de combat sont extraordinaires et on sent une autre atmosphère que ce qui a été fait auparavant.

Green Arrow Tome 2 La Guerre des Outsiders

En résumé, ce deuxième tome de Green Arrow est dans la même lignée que son prédécesseur, une grosse bombe qu’on ne veut jamais voir s’essouffler. On découvre de nouvelles choses, on retourne vite dans une intrigue agrémentée de nouveaux détails, et on termine sur un dénouement qui clôt ce chapitre mais ouvre de nouvelles portes sur un futur proche encore plus prometteur. L’attente sera longue pour le prochain tome, mais je peux vous dire que personnellement je l’attend de pied ferme… Ou que je vais craquer et le lire en VO par impatience.

20 Commentaires

  1. Entièrement d accord avec cette review, j ai énormément aimé le tome 1, qui m a accroché jus-qu au bout.
    Une de mes meilleures lectures depuis le relaunch DC.
    La mise en image et le scénario sont vraiment excellents, et il me tarde de voir la suite, dès que possible, je sais que ce tome 2 finira entre mes mains

  2. Encore un très bon Green Arrow en vue ! Il me tarde de l’avoir entre les mains.
    Et surtout merci Urban de publier aussi rapidement la version librairie :-)

  3. Il va encore falloir que j’attende un peu pour l’avoir, mais, étant un grand fan de Green Arrow et ayant beaucoup apprécié le Tome 1, je ne peux qu’être impatient :)
    Par contre il y a une légère erreur dans l’intro, c’est Green Arrow Tome 1 et non Green Lantern :)

  4. Très certainement le meilleur arc du run de Lemire !
    Ce serait très intéressant de voir, un jour, un auteur capable d’aller jusqu’au bout du délire mystique posé par l’auteur, il y a vraiment de très bonnes choses à exploiter de ce côté là :)

  5. Une super lecture et une super review. La ou je suis vraiment d’accord c’est qu’on a pas envie que le livre se termine on a tout le temps un rebondissement, des personnages très très charismatique(j’adore katana même si elle n’est pas présente longtemps) de l’action et une véritable guerre bien plus intéressante que celle de la justice league.
    Bref un comics a dévorer pour moi c’est le meilleur relaunch des new 52 sans hésitation possible

  6. C’est un must have! Pour la p’tite anecdote, je me rappel qu’au début de cette série lancé par Lemire et Sorrentino (#17) j’étais très gêné par les dessins, donc j’ai laissé tombé! Mais plus tard, lorsque l’Outsiders War débuté, j’ai tenté le coup avec le numéro 26 et j’ai pris une claque tant scénaristique qu’artistique! Dommage que DC à voulu rapprocher la série à la série TV avec Sampere au commande, c’est vraiment décevant…

  7. bien d accord avec CaptainMunoz, je lis beuacoup de titres DC parce que c’est l univers que je préfére, mais je ne m attendais à une telle claque avec Green Arrow, j ai tjs adoré le personnage, j aime beaucoup la série tv ( même avec ses erreurs) mais l équipe en place sur le comics est vraiment au top.

  8. Je ne me suis pas encore mis à lire Green Arrow. Mais étant donné le retour qui en est fait ici. Il va falloir que je trouve à le caser dans mon budget qui est déjà bien sollicité !

  9. bon, j’hésitais déjà depuis un moment … mais je pense que je vais me laisser tenter au vu des critiques des 2 premiers volumes !

  10. Le tome 1 démarrait les choses en beauté avec l’arrivée de cette nouvelle équipe (à coup sûr ma préférée avec Palmiotti-Gray-Moritat). Ta review me donne envie de faire un saut sur I, Vampire en attendant le tome 3 de GA. Une claque au niveau scénario, dessin, colo, j’aurais apprécié des combats entre clans plus longs vu que Sorrentino sait les rendre intéressantes (d’ailleurs un GA & the Outsiders, à l’image d’Aquaman & the Others me plairait comme titre tant j’ai accroché à cet arc, d’ailleurs un tome un peu plus épais ou des combats entre clans plus longs m’auraient fait plaisir, mais toutes les bonnes choses ont une fin et on a les réponses à nos questions sur cette Outsiders war).
    Bien sûr, relire le tome 1 avant aide à avoir l’esprit clair tant il y a du dialogue malgré l’action omniprésente. C’est vraiment un run bien à part dans les new52, à l’image d’Azzarello et Chiang sur Wonder Woman où on se démarque par des dessins superbe/particuliers et une histoire addictive/bien menée. ENCORE!

      • Ok.
        N’empêche je me demande s’ils vont publier Kreisberg. Parce que s’ils publient pas les trucs moyens/mauvais sur Green Arrow comme ils l’ont fait pour Nocenti, alors à mon avis Green Arrow s’arrêtera à Broken en VF.

        • Concrètement je ne pense pas que Urban Comics va arrêter la publication des tomes après le duo Lemire/Sorrentino, sinon où est la logique de continuer Catwoman haha.

          • Je crois que je préférerais presque que ça s’arrête après Lemire/Sorrentino x)

  11. Histoire excellente (même si avec katana en plus j’ai cru voir Arrow ;-) ), les dessins et couvertures sont superbes, et même si parfois cela rend un poil illisible c’est tellement beau que ça passe.
    Vivement la suite.

    Il s’est passé quoi en résumé lors du run précédent Lemire? Il parle de l’ile?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.