Nous vous en avions parlé il y a deux mois lors de l’annonce du programme des DCP On Air et le voilà qui arrive, DCP On Air : Le Clash. Pour ceux qui ne se souviennent pas de quoi il s’agissait, voici une piqûre de rappel.

DCP On Air : Le Clash est un podcast qui permettra à deux personnes de régler leurs comptes à la manière des chevaliers en leur temps. Ainsi, lorsque vous ne serez pas d’accord avec quelqu’un sur un même sujet et que vous n’arrivez pas à trouver un terrain d’entente, ou pour toute autre raison en fait du moment qu’il y a désaccord, vous pourrez déclencher un Clash. Voici les différentes étapes :

1. Pour déclencher un Clash

Pour commencer il faudra aller sur le topic du forum dédié à DCP On Air : Le Clash et y laisser le message suivant.

Moi, [pseudo du demandeur], demande un Clash avec [pseudo de l’adversaire] sur le sujet [nom du sujet].

L’adversaire devra alors répondre :

Moi, [pseudo de l’attaqué], refuse/accepte la demande du Clash faite par [pseudo du demandeur].

Un Clash peut-être refusé ou accepté selon le bon droit de chacun. Une non réponse équivaut à un abandon ou un refus. Si le Clash est accepté, l’équipe de DC Planet prend le relais pour convenir d’une date d’enregistrement. Il faut évidemment disposer d’un micro pour participer à ce genre d’évènement.

2. Déroulement d’un Clash

Une fois la date d’enregistrement confirmée par l’équipe de DC Planet, le matériel sera testé afin de faire les réglages nécessaires. L’enregistrement peut alors commencer. Un Clash se déroule en 3 Rounds qui représentent 3 épreuves différentes.

1. Le premier Round sera un débat animé par un membre de l’équipe de DC Planet et pourra couvrir tout le spectre d’un sujet.
2. Le second Round sera adapté au type de sujet et restera un secret pour les participants jusqu’au moment du début de Round.
3. Enfin, le troisième et dernier Round sera un discours individuel qui devra vous permettre de résumer votre position, pourquoi vous avez raison et qui doit convaincre les auditeurs.

3. Après le Clash

L’enregistrement est terminé, le montage est fait et il est temps de le publier sur le site. Dernière partie d’un Clash, la déclaration du vainqueur par les auditeurs. Parce que oui, ce seront les auditeurs qui seront les seuls juges de cet affrontement. Un système de vote sera en place dans l’article pour chaque Round et tous les inscrits pourront voter. Le délais des votes sera d’une semaine et le vainqueur sera annoncé dans la foulée.

DCP On Air : Le Clash n’aura donc pas de périodicité particulière puisqu’il ne peut exister sans la communauté. Un enregistrement durera environ 45 minutes pour 35 minutes de Clash (Round 1 = 15 minutes, Round 2 = 10 minutes, Round 3 = 2*5 minutes). Comme toujours, le but est de régler ses compte dans la joie et la bonne humeur et surtout de s’amuser. C’est bon pour tout le monde ? Ah, j’ai presque oublié de vous dire que c’était aussi faisable par équipe! La même chose mais à plusieurs!

19 Commentaires

  1. Wahou! C’est trop cool! Une super idée bien pensée! DCP est vraiment un forum vivant avec des trucs révolutionnaires qui se mette en place constamment. Hâte de voir le premier clash!!

  2. mon dieu … WTF oO ?
    il y a déjà le débat que vous ouvrez au public, c’est pas suffisant ?
    Non parce que là, c’est limite du niveau du matteur de vidéos youtube de clash de pseudo artistes… (pour ne pas citer de nom…)

  3. Le Débat n’est pas ouvert “à tous” puisqu’il ne l’est finalement que pour le mois de Décembre. Le Clash c’est plus dans l’esprit de ne pas avoir le même avis qu’un autre sur des sujets différents que l’on ne peut pas traiter dans Le Débat.
    En plus de cela, ici il faut savoir convaincre les auditeurs puisqu’ils choisirons celui qui se sera le mieux défendu. Cela permet aussi de traiter plus directement des sujets choisis et d’aller droit au but puisque c’est finalement assez court.
    Et puis si tu n’aimes pas tu n’auras pas l’obligation d’écouter non plus. ;)

    • Comment ça “que pour le mois de décembre” ?
      Personnellement, même s’il est vrai que 45 minutes (divisées par 2, donc) c’est court pour défendre un sujet, je trouve que cela reste assez long quand même… surtout si les candidats n’ont pas ce qu’il faut pour entretenir un auditoire.
      Quid d’un débat à sens unique où un orateur confirmé aura vite fait d’écraser son interlocuteur ? Quid d’une personne qui, au final, n’aura pas suffisamment bien préparé son dossier ou son passage à l’antenne ?
      Ce qui m’amène à la question : diffuserez-vous tous les clashs ? quelle que soit la qualité ? Car après tout, il suffit seulement d’un ou deux clashs “moyens” pour que le public s’en désintéresse complètement ! Et si non, irez-vous dire aux participants “écoutez c’était bien, mais en fait c’était de la m**** et on ne le diffusera pas” ?

      Je sais… mon discours parait critique. J’applaudis sincèrement les efforts que vous faîtes pour faire vivre le communauté sincèrement, mais à l’instar de bigkifran, je trouve cette pente glissante.
      Peut-on te clasher sur le clash :p ? (je plaisante ^^)

      • @Fiffic, je pense que beaucoup de tes remarques sont pertinentes, mais en même temps difficile de juger quelque chose qui n’a pas encore eu lieu. Je trouve le concept très sympa et très intéressant, et c’est pas a donner a tous d’avoir une tribune pour pouvoir s’exprimer directement (ici oralement). Bien entendu tous le monde n’est pas forcément à l’aise sur ce type de format, et la qualité des débats dépendra des participants et des sujets de débat, mais l’idée est vraiment sympa, et ça vaut vraiment le coup d’essayer je pense (peut-être qu’il y aura ensuite ajustements ou pas, y en aura peut-être pas besoin qui sait). En tout cas moi je trouve que c’est une bonne idée.

        • L’idée est bonne et la démarche, plus que louable. En réalité c’est davantage pour les participants que je m’inquiète : soutenir un point de vue, par écrit seulement, n’est pas toujours chose aisée ; ça l’est encore moins à l’oral.
          Je ne pense pas trop m’avancer en disant que les premiers podcast de DCP n’ont pas du être évidents pour tous. Le cas échéant, le candidat est en position de confrontation, ce qui rend l’exercice encore plus compliqué.
          Si les deux participants se sont bien préparés, cela devrait passer crème et si chacun a des arguments sensés, IDEALEMENT on arriverait sur une certaine égalité. Nul doute qu’un chroniqueur ou un orateur averti saura faire ce travail, mais cela me parait trop optimiste d’attendre ça de tout le monde. Et comment le dire à ces personnes ? “désolé ton travail n’est pas assez abouti”, “désolé tu ne sais visiblement pas t’exprimer”. Ce ne sera guère agréable pour la personne qui se sentira d’autant plus gênée d’avoir fait “perdre leurs temps” à son opposant et au modérateur.
          D’accord, j’ai une tendance au pessimisme (on se refait pas !). Et parce qu’il n’est jamais pertinent de “critiquer” sans suggérer soi-même, j’ai une suggestion : pourquoi ne pas demander aux participants, avant la validation de l’enregistrement, de pondre un petit paragraphe d’une dizaine/quinzaine de lignes dans lequel il exposerait son pdv et les arguments qu’ils souhaite soutenir. Certes cela perdra de son coté “impro” mais ainsi on sera sur que la personne prendra ce rdv au sérieux (du moins le minimum requis)

      • Waaah. On se détend, c’est juste un podcast, personne ne mise sa vie là dedans. Les clashs sont d’abord l’occasion pour la communauté de s’amuser, et d’échanger ou débattre à l’oral plutôt qu’à l’écrit (ce qui est logiquement la forme d’échange la plus naturelle). Personne ne va s’écraser ou s’insulter de sombre connard, on parle de comics, pas de politique, de débats raciaux ou du mariage pour tous.
        Si quelqu’un ne se sent pas à l’aise à l’oral ou suspecte son interlocuteur d’être un connard fini, rien ne l’oblige à accepter. De plus, je rappelle que la mention “animé par un membre du staff” implique que le débat sera animé par un membre du staff (et donc : animé par un membre du staff). Les hosts des podcasts sont là pour éviter tout débordement, recadrer et laisser un temps de parole équivalent à chacun, comme c’est le cas dans les podcasts de la rédaction (Freytaw sur Zero Year, Nathko sur Marvel meilleur que DC, etc).
        Ne le prends pas mal Fiffic, tes interrogations et craintes sont légitimes, particulièrement sur le web ou le terrain de l’agressivité est parfois une voie de choix qu’on a tous arpenté à l’occasion, mais là l’idée c’est pas de se mettre sur la gueule à coup de batte cloutée. Si c’est ce que certains recherchent, ils s’organisent ça de leur côté, nous, c’est pas le truc qui nous branche.
        Dans l’idée, oui, si y a des connards insupportables ou des gars incapables d’argumenter autrement qu’en trollant, ça ira nulle part, mais dans ce cas là c’est à vous de faire l’effort. On fait confiance à notre communauté pour avoir plus de choses à dire que “ta gueule, c’est moi qui parle” ou “c’est de la merde, point barre”, à vous de nous donner raison. Bien entendu, la formule sera testée et si elle ne vous convient pas ou que personne ne participe, on annulera et vous pourrez toujours twitter pendant les lives xD
        Et bien entendu, ce n’est pas de nous que viendra la critique ou le jugement. Vous choisissez les thèmes, et vous argumenter, c’est un podcast communautaire, pour vous, par vous, avec nous. N’ayez pas peur de lancer le débat ou de vous exprimer en live : on a tous le stress du podcast au début, mais vous venez en avance et on vous met à l’aise. Faut juste jouer le jeu et pas se comporter comme un connard et tout se passera bien =)

        • Je pense que tu m’as mal compris quelque part : Je n’ai pas évoqué de risques de troll, de débordement ou d’agressivité/connard, car je sais que le modo sera là pour ça. En fait c’est plutôt à l’inverse que je pense : à la personne qui n’aurait, en fin de compte, pas sa place dans le/un débat (auquel cas elle se fera écraser, mais par défaut) ! Quand je parlais de bouter quelqu’un qui n’était pas préparé/prêt, ce serait au modo de le faire, si c’est ce à quoi tu pensais.

          • S’ils n’ont pas la place, ils ne sont pas obligés de participer. Dans le staff, on a des gens qui n’ont pas envie de venir aux podcasts, on ne les force pas non plus.
            Sincèrement, je vois pas où va la critique en fait. Personne ne va “se faire écraser”, c’est pas les présidentielles, c’est un podcast de comics. Prenez un peu de recul les gars, des débats y en a tous les jours dans les commentaires, on les voit, on les lit, on vous donne juste la chance de les appliquer à l’oral et d’en faire profiter tout le monde. Et c’est pas une obligation.
            Bref non, désolé Fiffic mais c’est pas les 1% de chance que ça puisse mal se passer qui font qu’au final ça va mal se passer. Attends le premier Clash pour juger et là, seulement là, y aura matière à corriger et faire bouger la formule.

    • C’est 35 minutes de parole divisées par deux, pas 45. Le but est clair. Aller à l’essentiel afin d’éviter la perte de temps des échanges non argumentés du genre “non mais c’est nul”.
      Les “quid” que tu soulèves sont intéressants et c’est justement le coeur du Clash. Ils seront à préparer à l’avance. Si toutefois la personne ne l’est pas assez, c’est un peu de sa faute puisque les personnes qui y participent seront prévenu à l’avance.
      Oui, on pourra avoir des épisodes moins bon que certains, c’est le risque, mais il est limité par l’animateur qui doit justement recentrer, guider et diriger le débat pour que ça n’arrive pas. Et si effectivement ce n’est pas exploitable en l’état, alors les participants seront au courant par message.
      Nous n’avons rien à cacher et c’est un podcast pour vous (et aussi pour nous). Si ça ne fonctionne pas, nous arrêterons tout simplement ou changerons la formule. Nous essayons des nouvelles choses le plus possible, il est bien évident que tout ne peut pas fonctionner.

    • Le but c’est aussi de faire ça dans la bonne humeur tout en gardant l’effet de “je vais gagner, j’ai le pouvoir des arguments de mon coté”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.