À croire que les perturbations temporelles de ces derniers temps continuent d’influencer nos choix et ceux de Skeets. Cette semaine, on plonge encore dans des futurs hypothétiques et mystérieux, et Superman avec, il n’a pas le choix, il doit retrouver son costume indestructible ! Nous sommes le 16 octobre 1975, ce qui nous fait remonter un peu loin. Et le numéro “Superman #295” sort dans les étals des comicbooks. Un numéro écrit par Elliot S. Maggin et dessiné par le grand Curt Swan.

superman_295_1

Jimmy Olsen couvre l’évènement, Superman est en train de se battre dans le ciel de Metropolis contre un vieux bonhomme en haillon armé d’une faux, un voleur qui vient de commettre quelques larçins, drôle d’accoutrement. Ce dernier se fait appeler Father Time et possède un genre de “magie” qui lui permet de matérialiser toute sorte d’objets pour combattre Superman, qui a bien du mal à gagner ce combat. Il se fait capturer par Father Time mais profite de la confusion du combat pour glisser hors de son costume et le frapper par surprise. Sauf que ce dernier disparait, avec le costume, juste avant l’impact. Il ne reste plus que Clark Kent (qui a déjà remis ses lunettes en plein vol, ça ne rigole pas), qui retourne au Daily Planet, perplexe, sous les yeux de Lois Lane qui est relativement véxée que Clark ne fasse même pas attention à elle et à ce qui l’entoure.

Décidé de trouver une réponse quant au lieu de disparition de Father Time, et surtout de la localisation de son costume, Superman se rend dans sa forteresse de solitude et ouvre la porte avec sa clé géante. C’est important les détails ! Il utilise son “time screen”, une belle petite invention qui vient du 30 ème siècle, époque de la Légion des Super-Héros et focalise l’appareil sur le signal du communicateur de la JLA qui est placé dans son costume. Avec grande stupéfaction, il découvre que son costume est porté par un homme, 1000 ans dans le futur, mais dans un futur qui ne ressemble pas tout à celui de la Légion : le monde semble être en ruine et le costume est porté par un étrange personnage à cheval. Ni une ni deux, Superman utilise sa super vitesse pour remonter le cours du temps jusque dans ce futur apocalyptique, il croisera sur son chemin, un monde peuplé d’animaux humanoïdes qui ont pris l’ascendance sur les hommes, comme dans Kamandi oui !

superman_295_2

La suite est assez évidente. Superman va rencontrer l’homme qui porte son costume. Une sorte de chef local, qui est relativement agacé de voir qu’un homme copie son style vestimentaire ! Oui, même dans un monde en ruine c’est important faut croire ! S’ensuit une confrontation inévitable avec les poings et tout le reste, même les yeux lasers ! Il semblerait que cet homme, prénommé Jaxon, partage non seulement son costume, mais aussi ses pouvoirs ! S’ensuit un combat de titans entre les deux hommes. Superman, dans le flot continu de la bagarre, s’écrie “Moons of Krypton“, ce qui a pour effet de couper court au combat, Jaxon, proprement surpris d’entendre ce mot que seul les chefs comme lui connaissent, ainsi que les prêtres qui loueraient un culte au premier Superman dont le nom se serait un peu perdu à travers les siècles. À cet instant, un autre phénomène se produit, et tout ce petit monde est propulsé en 1975 (bien que ceci se déroule doucement au fil du combat). Le temps se remet en place. Et Lois Lane demande à Superman s’il est en train de participer à une convention Star Trek dans la rue. La référence m’a bien fait rire, cette licence n’avait à l’époque qu’une grosse dizaine d’années, mais les conventions de “gens bizarres” étaient visiblement déjà représentatives en 1975 !

Sur cet entrefait, alors que Superman vient de récupérer son costume d’origine, Jaxon et ses alliés du futur disparaissent, et Father Time refait son apparition. Il enlève son accoutrement ridicule et se révèle être un Green Lantern. Le Green Lantern extra-terrestre du secteur de la terre, 1000 ans dans le futur (son petit nom, c’est Xenofobe, très mignon et surtout très étrange comme nom, de par sa définition…). Il a organisé tout ce mic mac pour permettre à Superman de rétablir l’espace temps. En effet, 1000 ans dans le futur, le Time Trapper a affronté le Green Lantern Corps et a réussi à briser les différentes time-lines de la Terre et a n’en faire survivre qu’une seule : celle du Grand Désastre, qui aura conduit au monde de Kamandi et de Jaxon. Dans le but pur et simple d’annihiler la Légion des Super-Héros. Mais le combat entre Jaxon et Superman a réussi à contrer l’énergie du Time Trapper et à rétablir l’espace temps. Oui, l’explication vaut ce qu’elle vaut ! Le Green Lantern expliquera ensuite à Superman que le futur de la Légion est rétabli mais que Jaxon continuera lui aussi à vivre dans le sien, sommant donc la possibilité et l’existence de plusieurs futurs possibles en parallèle. Surprenant n’est-ce pas ? Ce n’est certainement pas la première allusion de ce genre à l’époque, mais alors que le Multiverse était encore une donnée courante à l’époque, celle des différents futurs possibles coexistait avec celle-ci, rappelant potentiellement ce que l’on vit ou ce que l’on va vivre très prochainement dans le DC Verse, bien que ceci soit une supposition. C’est aussi, bien évidemment, les bribes mêmes du concept de l’Hypertime bien avant que celui-si soit nommé, des années plus tard, dans les pages de The Kingdom, par les idées improbables de Mark Waid et Grant Morrison.

superman_295_3

La dernière page du comicbook (ci-dessus), elle, comme d’habitude à l’époque, s’éloigne un peu du sujet premier et nous voyons Lois et Clark se rendre chez une diseuse de bonnes aventures, qui prédit à Lois qu’elle arrivera, après un certain temps, à être avec l’homme de ses rêves. Et Clark se demande si Jaxon pourrait être l’un de leur descendant… Quel coquin ! Il refuse quant à lui de se faire prédire son avenir, ce qui n’empêchera pas la voyante de jeter un oeil stupéfait (à en faire tomber sa tasse) sur son avenir.

4 Commentaires

  1. J’aime bien ton qualificatif ”et dessiné par le grand Curt Swan.” lol Et pourtant ce moment tarde pour qu’on puisse avoir un digne dossier. lol Je vais avoir la barbe blanche qui traîne jusqu’au pied quand ça arrivera et toute l’équipe de DCP aura des super-enfants. lol

    J’adore ton choix de ce numéro Tawtaw. Profite du moment présent.

    • Quand c’est Superman, tu aimes toujours le choix :D
      Je pense que Bacca se forcera à faire un dossier sur lui, sinon, je l’inviterais à y penser plus sérieusement ahah

    • Il est aussi présent dans le moins excellent Showcase Presents : The Great Disaster… C’est là où j’ai découvert le numéro, certainement le meilleur cru de ce TPB xD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.