Après un mois de septembre fait de débats houleux sur le sexisme appliqué aux héroïnes de comics, ce vaste sujet occupe une fois de plus la rentrée à l’aube du mois d’octobre. Cette fois, la faute n’est pas à mettre entre les mains de Milo Manara ou d’une couverture tendancieuse, c’est bien plus grave, on parle ici de T-shirts. Comme tout éditeur de licences, DC produit en masse différents types de produits dérivés, parmi lesquels des vêtements à destination des fans, ainsi que du grand public (depuis l’évolution des modes), et ce sont les deux derniers modèles de cette part là de la production DC qui ont jeté l’opprobre sur notre monde pourtant tranquille de lecteurs de BD.

Affichés au bas de cette page, les objets du délit. Sur le premier, on observe une papouille sulfureuse entre Superman et Wonder Woman, avec une commentaire mentionnant “Goal ! Superman did it again !”. Le second est un modèle féminin portant la mention “Training to be Batman’s Wife”. Littéralement, on pourrait traduire cela ainsi : “But ! Superman a encore marqué !” et “Je m’entraîne pour devenir la femme de Batman”. Deux slogans ayant dès leur annonce rouvert une nouvelle page de vives critiques sur twitter et dans les forums de CBR.

Nous n’aurions pas forcément consacré d’information à la question jusqu’ici, ces réactions étant avant tout le fruit d’une minorité dont chacun se fera juge. Néanmoins, au terme d’une courte journée, la bulle a gonflé jusqu’aux oreilles des décideurs de DC, qui ont réagi via communiqué de presse à cette prise de position radicale d’une partie du public, dans les termes qui suivent.

DC Comics est la patrie de nombreux des plus grands super-héros hommes et femmes du monde des comics. Tous nos fans sont très importants pous nous, et nous comprenons très bien que certains aient pu être offensés. Nous sommes d’accord. Notre compagnie est engagée dans l’accompagnement des garçons et filles, hommes et femmes vers le meilleur, à travers nos histoires. De ce fait, nous avons un regard sérieux sur le design de nos produits, afin que ceux ci reflètent nos valeurs et nos idéaux profonds.

Derrière cette déclaration quelque peu formatée, la société assure que des changements seront faits concernant les deux T-shirts en question dans un avenir proche. DC cède donc aux attaques et accusations de sexisme, face à la pression d’une foule qu’on ne pensait pourtant pas si imposante.

S’il était permis à l’humble rédacteur (connu pour être un modèle de machisme et de virilité, avouons le) d’aller au delà du voile bienveillant de l’objectivité éditoriale, on pourra comprendre que ces T-shirts soient jugés de mauvais goût, voire plutôt moches par le premier venu. Néanmoins, les accusations de sexisme dans l’univers des comic books deviennent par cela redondantes qu’elles sont trop fréquentes, et depuis trop longtemps. Graduellement dispensées des poses sexys de Starfire dès les premiers numéros des New 52 jusqu’à l’absence de super-héroïnes encore actives dans les adaptations récentes, en n’oubliant pas les couvertures, toys et produits dérivés. Force est de constater qu’une partie du public (pas forcément de vrais lecteurs, d’ailleurs) semble désireuse d’appliquer à la BD américaine une paranoïa du sexisme – salutaire dans de nombreux cas, mais trop absolutiste, et très contestable dans d’autres. Ici, toute l’affaire a de quoi faire sourire (ou soupirer) tant elle convient à définir l’idée qu’on se fait d’une tempête dans un verre d’eau. Soyons heureux de constater qu’en 2014, des femmes se battent au quotidien pour l’équité salariale ou l’égalité de droits, pendant que d’autres râlent sur le net à propos de T-shirts adaptés de comics.

Sur ce, je vous laisse, et retourne m’entraîner pour devenir le mari de Power Girl.


34 Commentaires

  1. Pour le tee-shirt “Training to be Batman’s Wife” ce qui a indigné c’est que le mot Wife est inscrit avec une police féminine. Sérieusement on s’en fout un peu non ?
    Enfin je sais pas t’aime pas le design, t’achète pas un point c’est tout ! J’aime pas le rose, je vais pas m’indigner parce qu’il y a des tee-shirt Wonder Woman rose et les faire interdire. Franchement, juste parce qu’une poignée crie il faut se justifier ? Il y a vraiment des choses qui me dépassent…

    • Je ne savais pas qu’on pouvait définir une police comme étant plus “féminine” qu’une autre… C’est, à mon avis, beaucoup plus réducteur à propos des femmes que ce contre quoi ils se battent.
      (Et puis Vivaldi avait une écriture qui ressemble à celle-ci et c’est pas pour autant que c’est une femme)

      • Ca existe, il y a des polices de texte dites “féminines” car elles ont soit des tracés et des corps “féminins” (selon le/les graisse, tracé, pleins, déliés, style etc), soit ce sont des polices dans un style ou genre dit “féminin” (par exemple sur des thèmes féminins). Il existe quasi de tout en Fonte, en particulier depuis le graphisme moderne et l’infographie (puisqu’il y a des styles pour représenter à peu près tout).

      • Personnellement, je trouve ça aussi réducteur d’ajouter le mot “wife” parce que ça semble vouloir cantonner la femme à un rôle traditionnel…

        Mais en même temps, le rôle attribué à superman sur l’autre t-shirt est aussi réducteur en son sens car il lui colle l’étiquette de “séducteur” (scores “again”)

        D’une manière générale je trouve que ces t-shirts ne collent pas à l’idée que je me fait du comics… pour moi c’est des histoires d’héroïsme, d’action, etc. Oui, il y a de la séduction et des histoires d’amour (sinon je ne lirai pas de comics je crois) mais ce n’est pas la corde principale du comics et je trouve ça pas forcément pertinent de faire des t-shirts comme ça… mais après c’est mon avis.

        Un petit mot encore sur le féminisme, après je vous lâche les baskets… je te rejoins Corentin pour dire que rager en ligne sur des t-shirts n’est pas ce qui va faire avancer la cause de l’égalité homme-femme, loin de là, ça ne va servir qu’à stigmatiser encore plus un combat qui est déjà beaucoup déprécié (par les hommes ET les femmes, malheureusement). Mais je suis toujours un peu triste de voir le cynisme (je ne parle pas de toi, Corentin) avec lequel de nombreuses personnes traitent les revendications des féministes. En tant que femme, je me sens blessée dans ma dignité lorsqu’on me cantonne au rôle d’épouse, lorsqu’on généralise (mais ça m’énerve aussi qu’on cantonne un homme à tel ou tel rôle) et je trouve vexant et dommage que certains puissent ne pas comprendre ce sentiment et décident de s’en moquer ou de me traiter de réac’ pour cela. Et je ne comprends pas ce genre de réaction non plus. Bref… fini de vous embêter :p. Bonne journée!

  2. Ridicule… Les gens cherchent toujours le petit détail ridicule pour crier au racisme ou au sexisme de nos jours.

  3. Ouais, franchement je comprend pas ou va le monde (bien content d’être un geek, fan de comics, de jeux video, de film, et tout et tout,… bon après il y a la famille aussi…)

  4. Moi ce qui me dépasse c’est qu’on puisse s’exaspérer de la réaction de DC ! Ne vous méprenez pas hein, je suis pas un féministe enragé et surexcité, loin de là même. Mais là, les T shirts ont fait fort.
    A mon avis, ce qui a choqué ce n’est pas la police rose ou italique mais comme le dit MadAsHatter le message extrêmement réducteur véhiculé ici: “S’entrainer pour devenir la femme de Batman”. Parce qu’une fan féminine de Batman ne pourrait pas s’entrainer pour devenir Le Batman lui-même (ou une hypothétique Batgirl à la rigueur) mais devraient aspirer qu’à être simplement sa femme ? (c’est limite si c’était pas précisé “au foyer” vu le personnage). Je pense que ces fans ne s’y retrouvent pas, on se croirait revenus aux comics des années 50 !
    Le 1er T shirt me fait plus rire en tant que mec :) (“Bien joué ! Superman a encore pécho!”) mais je comprends parfaitement qu’on puisse être choqué.

    A mon goût, la réaction de DC est donc tout à fait honorable, c’est rare que les grosses boîtes accordent un peu d’écoute à ce que disent les fans (ou non fans) surtout quand ce sont des minorités.
    Parce que oui je trouve ça un brin hypocrite de dire que c’est ridicule de se plier à une minorité, quand des séries sont annulées sous prétexte qu’elles sont suivies par des “minorités” de lecteurs, tout le monde gueule hein :p
    Pour finir, chacun son avis sur la question, je suis tout à fait d’accord avec le rédacteur, le sexisme est dénoncé à tort et à travers dans le monde du comics jusqu’au ridicule et ces Ts shirts ne vont pas m’empêcher de dormir la nuit :) Mais je trouve l’attention de DC tout à fait louable et les blâmer pour ça, ça me désoriente un peu, c’est pas comme si ils vous plaisaient ces T shirts hein ! :)

  5. Personnellement, je trouve que, comme pour Manara, c’est une tempête dans un verre d’eau.
    A croire que les nouvelles générations américaines sont devenues des modèles de puritanisme et de bien-pensance…
    Et dans ce sens, c’est toujours DC qui prend cher, là où on trouve toujours à Marvel (par exemple) des circonstances atténuantes (le cas Manara étant l’exception), alors qu’ils ne sont pas irréprochables, loin de là.

    • Quand tu dis “les nouvelles générations américaines sont devenues des modèles de puritanisme et de bien-pensance…”, je pense que c’est là l’un des principaux point de ce débat (limite), parce que c’est quasi un problème “typiquement” Américain. Le sexisme n’est pas qu’un problème Américain, mais ce pseudo (faux) puritanisme est typiquement Américain. On parle du pays de tous les excès et tous les travers (parfois culturel ou sociétale), qui sont capables de censurer un clip de Britney Spears car elle a des pause suggestives en bikini assise sur une branche d’arbre (tout ça car elle représentais jadis l’Américaine par excellence, mais bien entendu c’était du fake), alors qu’à coté, c’est le premier pays producteur de porno au monde (avec une industrie parfaitement bien “huilé” huhu). Idem quand ont voit “leur” jeunesse, les fêtes dépravées dans les campus, les beuveries, le Spring Break a Cancun (en mode Sodome et Gomorrhe). Et après une frange s’offusque pour un rien et viens se plaindre sur du presque vide.

      • @Ryez : C’est en gros ça, le problème, en effet!
        Ce qui me gêne le plus, c’est que des sites diffusent encore et toujours les mêmes idéologies et s’imaginent représenter la bonne pensée. Des ligues de vertu, “soyez féministes, égalitaires, communautaristes, tolérants, etc.”
        De cette manière, ils se posent en chantres de la “bonne pensée”, en éducateurs de la diversité, sous prétexte de donner leur opinion. Mais quand c’est toujours la même opinion qui est diffusée, on entre dans le domaine de la pensée unique.
        “Quis custodiet ipsos custodes?”
        Cette histoire sur ces t-shirts en est le parfait exemple. On vient interpréter, vous dire que c’est pas bien, que c’est sexiste, et hop ! Ces t-shirts sont sexistes.
        Et c’est juste un exemple parmi d’autres :
        – “Oh, regardez ! Ils ont mis des talons à Wonder Woman ! Snyder est à côté de la plaque, il vient de trahir l’essence du personnage !”
        Ah bon ? Alors Bruce Timm aussi, dans JL et JLU, j’imagine ?
        Et Marston et Peter aussi, ainsi que d’innombrables autres auteurs de comics ?
        Peu importe puisque ces sites ont décrété que c’était une trahison du symbole du personnage, c’en est devenu une !
        – Pareil pour l’illustration de Spider-Woman par Manara, elle a beau être dans exactement le même genre de pose que fait Spider-Man, c’est du sexisme, du racolage, et on évite de chercher plus loin. Faut pas penser, ils sont là pour le faire à notre place…
        – On saute à bras raccourcis sur David Finch parce qu’il a osé dire qu’ils (lui et sa femme) n’insisteraient pas sur le côté féministe de Wonder Woman ? Mais c’est pas ce qu’ont fait Azzarello et Chiang, alors qu’ils récoltent des lauriers (mérités) pour leur traitement du personnage ?
        La liste est longue.
        ===
        Quand on dit aux gens ce qu’ils doivent penser, même si l’intention paraît loubale, on entre dans une politique de pensée unique, de bien-pensance et de politiquement correct.
        Dénoncer ce qui nous paraît injuste est une chose, entrer dans un cercle vicieux visant à systématiquement et inlassablement répéter les mêmes idées sans inviter au débat ou ne serait-ce que laisser un avis différent (mais pas forcément opposé pour autant) s’exprimer à égal “temps d’antenne” en est une autre.
        Enfin, les gens sont libres d’acheter ce qu’on leur propose, ou pas.
        Ces t-shirts sont moches, oui, mais c’est bien le seul crime dont ils soient coupables.

  6. De toute façon, pas besoin d’être féministe pour trouver le message dégagé par ces produits assez puant et réducteur, c’est juste une question de bon sens. Un simple produit dérivé d’un univers comme celui de DC ne devrait pas avoir de distinction homme/femme comme celui-ci, on n’est plus dans les années 50 ! C’est justement parce que c’est “pas grand chose” qu’il faut éviter que ça se banalise. Du coup, bonne réaction de DC, même si on attendra quand même de voir du concret.

  7. Je pense qu’au premier coup d’oeil, ça ne semble pas sexiste. Maintenant, le fait est que si on y réfléchit, ces T-Shirts sont l’un comme l’autre assez peu glorieux.
    L’un réduit Wonder Woman, LE personnage féminin, à une conquête parmi tant d’autres pour Superman.
    L’autre semble dire en creux qu’une femme ne pourrait pas devenir Batman et peut juste espérer devenir sa femme (ce qui fait un peu Lois Lane/Bat-Woman dans les années 50-60). Il aurait aussi pu dire “Training to be Batgirl”…mais c’est pas ce qu’ils ont choisi de faire.
    La morale de l’histoire, c’est que si DC est si préoccupé par l’image de ses héros, et de ses héroïnes, ils feraient mieux de regarder de plus près ce qu’ils approuvent. En tout cas, il faut espérer que ça sera davantage le cas désormais.
    Ce qui m’a bien fait rire dans l’article c’est la phrase suivante: “les accusations de sexisme dans l’univers des comic books deviennent par cela redondantes qu’elles sont trop fréquentes”. Les critiques sont peut-être récurrentes parce que c’est un problème récurrent, non?
    Quant à la “paranoïa du sexisme parfois salutaire mais d’autres fois trop absolutiste et très contestable” ou à l’idée qu’il ne faudrait critiquer que les grands problèmes, tels que l’inégalité salariale, il n’y a rien de mal à critiquer les petites inégalités sexistes du quotidien. C’est pas en les ignorant qu’elles disparaîtront.

    • Je pense qu’on sera d’accord pour dire que ces t-shirts sont au mieux de mauvais goût, et DC aurait pu effectivement réfléchir avant de les sortir. Personnellement, j’y vois plus de l’humour lourdingue qu’un vrai “propos” quelconque. C’est nul, mais ce n’est pas une crime d’avoir un humour douteux. Et comme le dit Harley, ce n’est pas parce qu’on n’adhère pas qu’on doit automatiquement condamner.
      Ensuite, je suis ravi de te faire rire ^^ C’est dieu merci réciproque. Il y a des problèmes liés au sexisme dans les comics. Mais que la seule réponse soit toujours la condamnation, en bloc et dans toutes les “affaires” du genre, sans essayer de réfléchir plus loin, ça devient, sur le (très) long terme, fatigant.
      Enfin, il y a une différence entre ne critiquer que les grands problèmes et savoir faire la part des choses, entre les vraies inégalistes sexistes au quotidien et… Des t-shirts de comics. On peut me présenter le problème sous tous les angles, je suis désolé, je n’arrive pas à trouver ça grave… Ca ne remet pas en cause ce que sont Batman, Superman et Wonder Woman, c’est juste une tentative ratée d’humour passablement racoleur. Et à mes yeux, bon… C’est juste des t-shirts en fait ^^ Ce qui est sans doute un symptôme de mon désengagement social, ou alors je suis un machiste qui s’ignore. ^^
      De même que critiquer et condamner sont deux choses différentes. Donner son avis ou soulever un problème, pas de soucis, mais s’indigner en permanence contre tout au point d’obliger des artistes ou décideurs à agir selon une charte pré-définie de valeurs “tolérables”, c’est ce que certains appellent (à tort ou a raison) la bien-pensance. On n’en est pas là dieu merci, mais si on ne doit pas laisser le sexisme se banaliser, la banalisation de la censure me semble quelque chose de tout aussi dangereux.

      • C’est “juste des T-shirts”, mais il y a quelques mois, le net s’indignait d’autres T-shirt disant “I like my fangirls how I like my coffee… I HATE coffee”. Je veux dire, il y a des précédents. C’est aussi les lectrices, les cosplayeuses… enfin les fans féminines qui se font traiter de “fake geeks girls” parce que c’est bien connu, les filles ça ne lit pas de comics. C’est pas des “vraies fans”. Pris isolément, ces T-shirts n’ont peut-être pas l’air d’un problème grave, mais il s’ajoutent à une multitude d’autres trucs assez limite envers les fans féminines.
        Je trouve également dommage que les sites d’actu francophones sur les comics fassent souvent l’impasse sur ce genre d’actualités. Genre tout ce que s’est mangé Janelle Asselin après avoir critiqué la couverture de Teen Titans #1, qui a littéralement fait le tour du net SAUF les sites francophones.

        • Dans le domaine des jeux vidéos c’est même un vrai problème, vu le traitement réservé à pas mal de gameuses, sans parler des torrents de haine et d’insultes que certains déversent sur les féministes.

          • yep… et honnêtement je ne vois pas pourquoi les filles n’aurait pas le droit de jouer à des jeux vidéos et de lire des comics…

      • Enfin, c’est toi qui fait de la critique de ces T-Shirts quelque chose qu’elle n’est pas, une “condamnation” “absolutiste” d’une “paranoïa du sexisme”.
        Pour avoir lu les posts de Women Kicking Ass, Robot 6 ou Comics Alliance par exemple, c’était pas pris comme quelque chose de particulièrement grave, juste quelque chose d’assez nul qui ne devrait pas arriver.
        Ta distinction entre “critique” et “condamnation” est illusoire dès lors que c’est toi qui dit qu’il s’agit de condamnations. On peut tout à fait estimer qu’il s’agit de critiques.
        Et inutile de parler de “censure” et d’atteinte aux droits tout aussi horrible que le sexisme, personne n’entend interdire ces produits, il n’y a pas eu d’action en justice ou de demandes de démission, c’est une question de qualité de l’offre. Les fans attendent mieux de DC parce qu’ils sont attachés à la boîte et aux personnages.

        • Evidemment, avec un article de ce genre, voir mes propos déformés était inévitable. Je le comprends, et suis d’ailleurs surpris que tu sois le seul à t’en être chargé ^^
          Bref, puisque tu es capable de me citer, je t’invite à le faire dans l’entièreté de mes paroles, au lieu de te contenter des morceaux choisis. Si tu cherches la source des “accusations de sexisme” d’ “une partie du public”, “contestables” et “absolutistes” “dans certains cas” (incroyable, je sais moi aussi me servir de la fonction guillemets !), autour de ces t-shirts, elle est indiquée dans l’article. De même qu’il est indiqué dans l’article que ce n’est pas cette “affaire” de maigre envergure qui m’embête, mais le fait qu’elle semble s’ajouter à un réflexe automatique provoqué par des affaires antérieures de plus grosse importance.Ce sont celles ci et pas ces t-shirts qui m’amènent à parler de bien-pensance, comme je le dis, tu sais, en ouvrant la phrase par “on n’en est pas là dieu merci”.
          Ca m’attriste (vraiment) d’en être réduit à me citer pour ne pas voir mon avis caricaturé. Que chacun ait son avis sur le sujet est parfaitement normal, je respecte le tien ainsi que celui qui trouvent ces designs too muchs voire irrespectueux. Aussi, je ne comprends vraiment pas où tu veux venir ^^

          • Là où je veux en venir, c’est que la critique de sexisme est assez raisonnable pour peu qu’on y réfléchisse 30 secondes, ce qu’avoue d’ailleurs DC dans sa réponse.
            DC a fait une bêtise, des gens leur ont expliqué pourquoi c’était une bêtise et DC annonce qu’ils cherchent à la corriger.
            Ca n’a pas de raison d’être accueilli par des soupirs, des accusations de paranoïa du sexisme, le rappel qu’il ne s’agit que d’une minorité de critiques comme si le nombre avait la moindre importance quand c’est la pertinence qui est en question, la formulation que DC “cédé aux attaques” comme s’il s’agissait d’un aveu de faiblesse , de questionner l’attachement aux franchises des critiques et un “Passez votre chemin, il n’y a rien à voir, allez vous concentrer sur les vrais problèmes”. Alors, oui, c’est ton opinion mais je peux la trouver mauvaise et mal informée.
            Ce que moi je ne comprends pas, c’est justement la raison pour laquelle toi tu fais cette critique de la position de DC alors même qu’a priori, tu ne comptais pas acheter ces T-Shirts. Perso, ça me lourde que DC fasse une nouvelle fois preuve d’un tel amateurisme et d’un tel aveuglement dans la gestion de leurs personnages féminins et la compréhension de leur clientèle. Maintenant en quoi ça te dérange qu’on supprime ces produits nazes? Est-ce que ça serait vraiment si terrible si Starfire était un peu mieux écrite?
            Ce qui pour moi est ridicule c’est qu’il y ait des gens pour défendre “le droit de DC” à produire ces produits minables. Et pourquoi? Pour les hommes, on dirait une sorte de réflexe protecteur de privilège à être encore un minimum sexiste et pour les femmes, on assiste à un étrange anti-féminisme comme si critiquer le sexisme, c’était faire preuve d’extrémisme.

          • Je pense (et ce sera ma dernière intervention) que tu interprètes mes propos. Je n’ai pas répondu à Jaster, qui pense comme toi que je critique ici la position de DC, ou leur décision de retirer éventuellement ces t-shirts de la vente, parce que ce n’est pas le cas. En tant que consommateur, ça me fait même plutôt plaisir (vu que je les trouve plutôt moches, encore une fois), mais ce n’est pas une critique de dire qu’ils cèdent à la pression. C’est un fait. Qu’on le formule comme une réaction intelligente suite à une vague de critiques, ou un déclic de l’équipe créative se rendant compte de leur erreur, il n’y a pas de jugement de valeur (d’autant que c’est probablement tout ça à la fois), c’est juste une tournure, l’information est la même (“suite aux critiques, DC retire son produit”).
            Ce n’est qu’ensuite que je donne mon avis, qui est plus une crainte générale qui suit le mois de septembre et les différentes affaires autour du sexisme, qui mènent parfois certains éditeurs à être trop précautionneux quitte à brider la liberté artistique, de voir des bulles de ce genre survenir et éclater plus fort qu’elle ne devraient. Je n’en veux pas à DC, qui prend la seule décision valable pour une société qui doit gérer son image publique. Pour ce qui est de la pertinence, je rappelle que le débat n’est simplement pas arrêté sur une bonne ou mauvaise réponse à donner à tout cela. D’où la diversité d’opinions, comme en témoigne cette page de commentaires.
            En attendant, je comprends ton ressentiment, mais merci de m’éviter un procès d’intention sur la base d’un ras le bol personnel – ou au moins, sans trop déformer ce que je dis outre mesure. Sur ce, bonne soirée à toi ^^

          • @Corentin: j’ai très bien compris que tu critiquais pas la position de Dc (et d’ailleurs j’apprécie de la part de celui-même qui redige la news), mon message s’adressait surtout à HarleyHuntress et les précédents commentaires. Faut pas tout prendre pour soi hein ;p

  8. Psss trop drôle ! tout cette nianianterie me dégoûte; les gents on toujours un excuse (stupide) pour cassez les bonbon des gents, sans sa, ils s’ennuieraient… d’ailleurs même si c’était “sexiste”, ce serai pour faire de l’humour ! (genre Harley Queen qui est une blonde un peut bébête, c’est de l’humour !) mais bon, comme les gents sont tristes et pas très réfléchis de nos jours, autant les laissez dans leurs jeux !

  9. La définition du féminisme est assez simple : vouloir faire en sorte qu’hommes et femmes soient égaux et traités de la même façon. C’est tout. Un T-shirt “Je m’entraîne à être la femme de Batman” n’est problématique que s’il n’existe pas de T-shirt “Je m’entraîne à être le mari de Power Girl” en face, et sans avoir écumé les sites de ventes de produits dérivés, je ne pense pas qu’il en existe. Pareil pour un équivalent du T-shirt avec Superman (enfin le T-shirt est tellement de mauvais goût que ça ne m’attriste pas trop qu’il n’y ait pas d’équivalent). Pareil avec les couvertures bombshell exclusivement féminines etc.

    Complètement d’accord avec DarkChap sur la récurrence des problèmes autrement.

  10. Le T-shirt “Training to be Batman’s Wife” est sexiste, sans le moindre doute, puisque c’est la version féminine du T-shirt “Training to be Batman”. Il n’y a pas besoin d’aller plus loin. Le batverse est pourtant riche en héroïnes de toutes sortes mais ce qu’on propose aux femmes (et aux filles) c’est d’être l’accessoire de Batman plutôt qu’une héroïne à part entière.
    De manière plus générale, le merchandising des super-héros, en particulier pour les enfants, a un vrai problème de sexisme. Les produits pour filles, quand ils existent parce que dans certains cas elles sont purement et simplement ignorées, sont souvent du même acabit que le T-shirt “Batman’s wife.”
    D’ailleurs, dans les photos incriminées, outre la version masculine du “Batman’s wife”, il vous manque le duo de pyjama pour enfant :
    – garçon “Future Man of Steel”
    – fille “I only date Heroes”
    Quand les produits pour filles sont fait pour les conditionner à un rôle d’accessoire par rapport aux garçons, il y a un vrai problème de sexisme.

    • Je crois que c’est tout le paradoxe de la société américaine (et par extension, la société occidentale) actuelle: on crie au scandale pour ce genre de choses mais en même temps, on trouve ça normale de donner des Barbies aux filles et des Batman aux garçons.
      On traitera de fillette un garçon qui joue aux poupées mais on glorifiera un Tomboy comme Ellen Page…
      Ce n’est pas chez DC, dans les comics, les jeux vidéos, etc. qu’il y a un problème: c’est dans notre société, qui a été construite sur de forts stéréotypes pendant longtemps et qui, maintenant qu’on vitupère contre ces stéréotypes, ne sait plus où donner de la tête.

  11. La vache j’ai pas l’habitude de trouver autant de commentaires féministes :)
    un vent frais souffle sur le monde du comics !
    Je trouve que Darkchap cerne bien le problème perso et je ne peux que partager son avis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.