Critique Northlanders Tome 2
Les points positifs :
  • Des récits percutants
  • La thématique de la famille
  • Une ambiance perceptible
Les points négatifs :
  • Quelques styles de dessins particuliers
  • Peut être répétitif pour certains lecteurs
  • Une violence graphique susceptible de heurter les âmes sensibles

“Tu es un foutu Hauksson. C’est ta lignée ! TON SANG ! ” – Brida Kauksson


  • Scénario : Brian Woods Dessin : Fiona Staples, Davide Gianfelice, Becky Cloonan, Paul Azaceta, Declan Shalvey, Danijel Zezelj – Couleur : Dave McCaig

L’emblématique oeuvre Northlanders de Brian Wood est de retour ce mois-ci avec son second tome édité chez Urban Comics en VF. Le premier tome bien sympathique nous propulsait chez les Anglo-Saxons, ici nous sommes propulsés chez les Islandais. D’entrée, nous sommes happés par une préface signée par Patrick Weber qui nous révèle “Les secrets des Vikings” histoire de nous replacer dans le contexte historique, avec un petit retour sur les peuples en question rencontrés dans le tome (ou gros pavé comme vous voulez). Cet ouvrage est divisé en quatre histoires distinctes, cette review est donc scindée selon ces différentes parties.

Sur Aucune Carte

La première partie est une histoire qui m’a étrangement fait penser à Valhalla Rising avec le magistral Mads Mikkelsen. Peut-être est-ce l’ambiance d’un dernier voyage qui se finit dans le sang et une folie certaine, ou peut-être est-ce cette sorte de mélancolie qui émerge de la lecture, je n’en sais rien, mais toujours est-il que j’ai pensé à ce film lors de la lecture. Nous suivons un capitaine de navire qui pour son voyage a tout en sa défaveur, comme s’il était abandonné par ses dieux, avec un équipage qui remet ses décisions en doute. Il n’y a pas tellement de dialogues dans cette histoire, et la plupart de l’histoire est narrée par les pensées du protagoniste qui cherchait à faire de sa dernière exploration le voyage de sa vie. Il ne sera pas déçu et son besoin d’aventure sera mis à rude épreuve.

On navigue à travers une histoire d’hommes plein d’espoir mais également de désillusions, qui voguent au gré de la clémence ou de la colère des dieux. Le pire dans tout ça c’est que la folie de cet homme en vient à devenir touchante. Ses dernières pensées perdues dans la glace, la rébellion de ses hommes restants. Les planches de Fiona Staples traduisent à merveille la folie qui s’installe dans l’esprit du vieil homme ainsi que chez son équipage, tout en livrant des horizons glacés saisissants. J’ai beaucoup aimé cette histoire et l’ambiance qui s’en dégage, vraiment particulière, pesante et à la fois un peu folle. Une bonne entrée en matière dans un tome qui va aller vers des histoires de plus en plus violentes.

Northlanders_Tome2_0

Sven L’immortel

Le retour de Sven, l’homme que l’on a suivi sur une grande partie du premier tome. C’est un plaisir de le retrouver, et en plus avec sa femme et leurs deux enfants, une douce petite fille et son frère. On revient sur l’histoire du héros rapidement histoire de recentrer les faits. Il a un contrat sur sa tête et sa vie est perpétuellement menacée. Sauf que maintenant, il est d’un âge avancé et ses enfants ne sont pas encore prêts, ni à survivre sans lui ni à se battre. Toujours sûr de lui, il tombera dans un piège et sa femme Enna se fera enlever.

La colère de Sven se déclenche alors, et il ne reste alors plus de lui que le guerrier immortel qui est prêt à se battre pour sa famille. Il utilisera alors un stratagème pour éloigner ses enfants le temps de réclamer vengeance et récupérer sa femme. Un combat rapide violent, rusé et habile. C’est dommage de n’avoir que si peu de pages qui lui sont consacrées car j’aime beaucoup ce personnage. Je ne suis par contre pas spécialement fan des planches de Davide Gianfelice qui sont parfois assez tortueuses. J’aurais aimé retrouver un style plus net mais bon, l’histoire est quand même de très bon niveau et pas spécialement malmenée par les planches.

Northlanders_Tome2_1

La Jeune Fille dans la Glace

Troisième récit, et pas des moindres. Une histoire difficile mais très touchante qui revient sur un vieil homme qui vit en ermite et qui lors d’un petit tour au lac pour pêcher trouve le cadavre d’une jeune fille sous la glace. En plus, illustrée par Becky Cloonan, cette histoire est encore plus intéressante. Le vieil homme se trouve alors pris d’affection pour la jeune défunte et cherche à comprendre d’où peut venir cette petite. Sauf que les choses se compliquent car sa demeure se retrouve prise au piège dans une guerre entre deux clans et il devra alors cacher sa trouvaille. Pris sur le vif, il sera accusé du meurtre de la jeune fille et sera jugé. Il ne se défend que très peu car il sent qu’il est en fin de vie et qu’il ne peut rien faire même face à la famille de la défunte.

Un retournement de situation en fin d’histoire vient rendre l’histoire encore plus touchante, et le vieil homme se retrouve d’autant plus sympathique. Au final, on se retrouve avec un homme qui peut enfin partir en paix et une famille qui peut faire son deuil. Le changement d’ambiance est assez net entre cette histoire et la précédente. Et permet une petite trêve avec moins de violence, car l’histoire qui suit à son sacré lot de sang et de coup d’épée ou encore de hache.

Northlanders_Tome2_2

La Trilogie Islandaise

Alors là, attention car ici, nous avons une grosse partie, la plus grosse histoire du tome. Nous suivons l’histoire de la famille Hauksson sur une dizaine de générations à travers les personnages qui ont marquée l’histoire de la famille et de l’île qu’est l’Islande. Le premier personnage important est Ulf, jeune enfant élévé à la dure par un père qui mélange amour et violence lors, entre autre, d’une scène assez douloureuse. Le sujet de l’agrandissement de la famille et du peuple sur l’île revient souvent et restera un sujet important pour la saga. Ulf puisera la force nécessaire pour se libérer de sa haine envers sa famille. Puis l’enfant grandit, et la colère en lui aussi. Il devient un homme enragé, chef de guerre, assoiffé de sang et de pouvoir.

Le sujet de l’héritage, de la famille est omniprésent, ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’on suit la même famille sur tout l’histoire. Plus tard, après beaucoup de violence, nous découvrons Brida Hauksson, fille de la cinquième génération, j’ai eu un gros coup de coeur pour ce personnage. Elle ne jure que par l’héritage du sang, et la guerre entre les clans qui se trame depuis des générations éclate à nouveau. Ce qui va être plus difficile ici, c’est que le sujet de la religion chrétienne va venir compliquer cette histoire de famille. Elle qui ne résoud les problèmes que par la violence, les tueries, devra faire face à son frère converti au christianisme depuis son dernier voyage. Le but des conversions était un moyen de régler les problèmes en s’assurant une protection et une prospérité pour le reste des générations à venir. Enfin, l’histoire se finit Godar et son fils Oskar Hauksson ( dixième et onzième génération). On revient sur le droit du sang, la violence et le besoin d’affronter le père et le fils pour montrer qui gère le mieux le clan, même si l’île doit se retrouver scindée en deux clans distincts.

L’histoire de cette famille est très intéressante car on y retrouve différentes personnalités, les fortes qui sont attirées par la violence, l’héritage des anciens dieux face à celles qui suivent le nouveau Dieu unique instillé par le christianisme. On finit par s’attacher à certains et par en détester d’autres. C’est dur et violent, comme les histoires de famille de l’époque. Et puis bon, on est chez les vikings, on va pas leur demander de jouer à la dinette en famille.

Northlanders_Tome2_3

Ce second tome est très intéressant, on navigue entre les histoire de solitude, de folie, d’héritage, de guerre mais aussi l’arrivée du christianisme qui a ravagé la culture des anciens dieux. On se perd facilement au fil des histoires dans un monde historique violent mais avec des personnages touchants. Les planches sont parfois vraiment belles parfois hasardeuses, ça dépend des numéros car pour plus de 300 pages, des numéros il y en a pas mal. Mais c’est franchement très intéressant à lire ! 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.