Les séries tv Arrow et The Flash de la CW sont liées. Nous avons déjà pu rencontrer Barry Allen dans des épisodes de la saison 2 d’Arrow, et pu découvrir la présence d’Arrow dans le pilote de The Flash à travers divers extraits ou encore les trailers diffusés. Nous savons également que les épisodes 8 des deux séries formeront un crossover, avec The Flash diffusé le mardi et Arrow le mercredi. Les producteurs avaient déjà lâché le nom de la partie The Flash du crossover dont le tournage a commencé : « Flash vs. Arrow ». Aujourd’hui nous découvrons le nom de la partie Arrow du crossover (soit la seconde partie) : « The Brave and The Bold ».

Bien que ce nom soit bien souvent directement associé à Batman, à cause de la série comics puis animée du même nom, The Brave and The Bold est également lié à une mini-série impliquant Green Arrow et The Flash. Publiée fin 1991, début 1992, The Brave and The Bold était une mini-série de six numéros écrite par Mike Grell et Mike Baron. Puis en 1999/2000, The Brave and The Bold se référait alors à The Flash and Green Lantern : The Brave and The Bold écrite par Mark Waid et Tom Peyer. Sachant qu’en plus nous n’aurons en aucun cas Batman dans les séries tv, les producteurs ont largement insisté sur ce fait, ce titre pourrait éventuellement nous amener à espérer une apparition d’Hal Jordan en clin d’oeil. Même Stephen Amell espère voir le personnage dans la série tv.

L’épisode sera dirigé par Jesse Warn qui s’était occupé de l’épisode « The Man Under the Hood » de la saison 2 d’Arrow, et il s’occupera également de l’épisode 3 de The Flash qui s’intitulera « Things you can’t outrun ».

Mais que vient faire Ra’s al Ghul dans tout ça me direz-vous ? C’est simple, ça n’a rien à voir avec ces épisodes là, mais les producteurs se sont livrés sur le personnage de Ra’s al Ghul qui sera le vilain principal de cette troisième saison d’Arrow. Kreisberg a révélé que l’introduction des pouvoirs et du sérum Mirakuru permet à la série Arrow d’intégrer un Ra’s al Ghul plus fidèle au comics par rapport à la version livrée dans la trilogie de Christopher Nolan. De plus, le fait que la thématique de l’identité revienne souvent permet à l’équipe de travailler sur l’histoire de Ra’s al Ghul, son passé, d’où il vient et quels sont ses buts. Tout sera parfaitement lié selon eux.