Octobre approche à grands pas et avec lui l’arrivée de la troisième série hebdomadaire Earth 2 : World’s End. À quelques semaines de la sortie du premier épisode, Daniel H. Wilson, qui co-écrira la série en compagnie de Mike Johnson et Marguerite Bennett, s’est exprimé sur les débuts du titre. L’auteur a également passé en revue les principaux personnages au casting de World’s End en révélant le rôle de chacun. 

Attention aux spoilers.

Premier numéro et personnages

Pour commencer, il nous apprend que le premier numéro qui paraîtra le 8 Octobre fera 48 pages. Les vingt premières pages devraient servir à résumer la situation pour ceux qui ne lisent pas Earth 2 puisque l’intrigue de World’s End sera très liée à ce qui se déroule dans la série écrite par Tom Taylor. Le reste des pages servira à une introduction en bonne et due forme et nous verrons les principaux personnages déjà en action. 

Concernant les personnages justement, Wilson affirme que la plupart seront déjà connus par les lecteurs puisqu’encore une fois, nous les aurons vu dans Earth 2. Cependant, il y aura quelques nouveautés à commencer par certaines créatures venues d’Apokolips. Les auteurs de World’s End se sont, en effet, amusés à ré-imaginer ou à créer de nouveaux concepts à ce niveau. Nous verrons donc les Four Furies of Apokolips qui veillent sur la planète en l’absence de Darkseid. Les designs de War, Famine, Pestilence et Death ont été réalisé par Phil Jimenez et selon Wilson elles jouent un rôle capital dans la série. Nous découvrirons leur histoire, d’où elles viennent et pourquoi elles se sont alliées à Apokolips. L’auteur confirme aussi que oui, Death est enceinte, et tout sera expliqué de ce côté là également. C’est d’ailleurs Marguerite Bennett qui se charge de cette histoire. Elles auront des pouvoirs et des effets assez particuliers envers les personnes autour et ensemble elles sont quasiment inarrêtables. Côté nouveauté, nous retrouverons aussi un nouveau personnage, une sorte d’insecte robotique créé par Daniel H. Wilson qui contrôle des versions plus petites de lui-même et qui se charge de la maintenance d’Apokolips. Wilson promet également des créatures assez lovecraftiennes venues tout droit des profondeurs d’Atlantis.

Des vilains, mais pas que !

Évidemment il n’y aura pas que des vilains dans World’s End. Nous retrouverons donc les principaux personnages de Earth 2 mais aussi de World’s Finest puisque Power Girl et Huntress vont faire leur retour sur leur planète d’origine. Val-Zod, le Superman de Earth 2, sera bien présent. Nous le verrons apprendre à maîtriser le côté destructeur que peuvent avoir ses pouvoirs, puisqu’il est, au fond, pacifiste. L’auteur insite aussi sur le fait qu’il faut se souvenir qu’il a eu très peu d’interactions avec des humains jusque là et que ça sera à prendre en compte dans l’histoire. Enfin, même s’il a développé une relation forte avec Lois/Red Tornado, c’est surtout avec Power Girl qu’il forgera des liens solides dans la série. Transition toute trouvée pour parler du duo Huntress et Power Girl donc. L’auteur révèle qu’il est intéressant de travailler sur leurs réactions en découvrant que leur Terre est proche de la destruction. Elles devront s’habituer aussi à retrouver des nouveaux héros, en particuliers pour Huntress qui rencontrera, pour la première fois, son grand père sous le costume de Batman. Wilson conclut sur ce point en disant que leur amitié va être testée à travers la série, sans en dire plus sur le sujet.

On passe donc à Thomas Wayne qui est maintenant le Batman de Earth 2. L’auteur le décrit comme un être désespéré, brutal et qui peut se montrer égoïste. Il se remet à peine de la mort de son fils qu’il va faire la rencontre de sa petite fille. Dans la série hebdomadaire, nous verrons aussi qu’il a un problème d’addiction à la formule Miraclo qu’il utilise pour décupler sa force. Toujours dans le passage en revue du casting de la série, l’auteur évoque John Constantine. Ce qui est intéressant avec lui est que malgré ses pouvoirs, il est désespérément humain. Il peut aisément être blessé aussi bien physiquement qu’émotionnellement, même s’il ne le montre pas. Il offre donc de nouvelles perspectives dans l’intrigue d’après Wilson. Dans le même genre, nous retrouverons une version Earth 2 de Dick Grayson qui permettra de montrer le conflit d’un point de vue plus terre à terre. Celui d’un individu essayant de garder sa famille près de lui en plein apocalypse.

Pour terminer, Wilson parle de sa collaboration avec Mike Johnson et Marguerite Bennett et dit qu’ils travaillent dans un rythme d’enfer puisqu’ils écrivent le script de deux numéros à la semaine. Ils sont d’ailleurs en train de finaliser les derniers épisodes de la série et l’auteur se dit très fier du travail accompli. Selon lui, la tension monte crescendo pour arriver à un final  vraiment épique.