Ok. Les gars, je ne tiens plus en place là. J’ai du boulot toussa, mais je ne peux pas ne pas crier au monde ma joie ! Il se passe un truc fifou (©Baccano) juste sous nos yeux ébahis. Un « mindfuck » total avec la continuité et une feinte éditoriale presque sans précédent (oui bon, peut-être pas). C’est Newsrama qui nous rapporte la news, via une interview de Keith Giffen sur JL3000 et le prétendu numéro #12 qui voit le retour appuyé de Booster Gold et Blue Beetle sous une forme relativement surprenante ! Et pour cause, Giffen nous dit que c’est le Blue and Gold du passé ! Costumes à l’appui, soit dit en passant.

Un univers pré-New-52, ou presque.

Ok. Que savons-nous ? JL-3000 est une série estampillé New-52. Jusque là, tout allait bien. Mais cette nouvelle déclaration de Keith Giffen, va un peu nous triturer les méninges. J’entend déjà les raleurs parler d’incohérences, d’intrigues faites à l’arrache, de retour sur les décisions éditoriales, d’un effacement de la réalité et probablement de la fin du monde, mais STOP. Ne nous emballons pas !

Voici les mots de Giffen :

Oui ! Booster Gold et Blue Beetle reviennent dans Justice League 3000, dans le numéro #12. (…) Ce sont les Blue Beetle et Booster Gold de J.M. DeMatteis et les miens.

Notre Blue Beetle n’a jamais pris une balle dans la tête. Il n’a jamais été séparé de Booster Gold.

Les derniers souvenirs qu’ils ont, c’est que Max (ndlr : Maxwell Lord) est furieux à propos d’eux. Ils se sont réveillé dans un réfrigérateur sur Takron-Galtos. C’est notre Justice League.

Oui, je sais. Mais attendez bon sang ! Attendez ! Les gars de Newsrama ont réagit comme vous, ils ont hurlé après Giffen (enfin, j’imagine) et ils lui ont posé clairement la question de savoir s’il s’agissait du Blue Beetle et du Booster Gold pré-New 52. Giffen répond, très pragmatique :

C’est cela. Donc, qu’est-ce que cela nous apprend sur l’univers dans lequel se passe les événements de Justice League 3000 ? Peut-être qu’il s’agit d’un univers dans lequel, si vous regardez en arrière et que vous voyez Superman, il pourrait bien porter son slip par dessus le pantalon.

Mais avant que vous soyez trop excité (ndlr : il parle de vous là les gars !!), rappelez-vous que dans cet univers, Blue Beetle n’a jamais été abattu d’une balle dans la tête.

Et cette dernière phrase a une importance capitale ! Et pour vraiment peser les mots et confirmer le tout, Newsrama redemande s’il s’agirait d’un univers alternatif qui ressemblerait au pré-New 52 (implicitement donc, qui y ressemble, mais n’est pas le même). Giffen répond tout simplement oui. En précisant bien, encore une fois, et en insistant lourdement, qu’il s’agit tout de même de leur Blue Beetle et de leur Booster Gold, qu’il n’y a pas de piège. C’est une manière assez saugrenue pour DeMatteis et Giffen de reprendre leur run des années 80 n’est-ce pas ? Giffen a d’ailleurs rajouté :

(…) Écoutez, si vous voulez l’appeler comme un certain univers, pensez donc dans ce sens : Si nous avions fait une autre série Justice League comme « I Can’t Believe It’s Not the Justice League » ou « Formerly Known as the Justice League », ceci est la troisième.

Donc univers Pré-New 52, pas vraiment. Mais serait-ce une itération qui se serait arrêtée avant les événement liés à Infinite Crisis ? On ne sait pas encore. Peut-être que des événements comme la futur Crisis ou encore Multiversity nous en apprendrons plus sur ce fameux « univers » dans lequel se passe donc cette série de JL 3000, qui est une série, il faut le dire, vraiment à part.

Histoire d’aller un peu plus loin, cela nous apprend aussi que la Legion n’aurait donc pas été effacée de la continuité de la Terre-0 (ouf) et que, par conséquent, son retour dans JLU est des plus naturels. À voir s’ils vont revenir sur le couac avec « Earth-2 » (jamais réellement mentionné au demeurant) et restituer la série Legion des débuts des New 52 dans l’univers de Earth-0.

Bon, et tout ce mic-mac, vous en pensez-quoi ? Quand au retour de Booster Gold et Blue Beetle version JLI, est-ce que cela vous emballe ? Et avant de vous agacer, rappelez-vous que c’est ce que vous demandiez depuis longtemps ! Oui, c’est de toi que je parle là !