1. Introduction

2. Qu’est-ce que Futures End

3. Qu’est-ce que Five Years Later ?

4. Succès Commercial ?

5. Five Years Later : Ça racontait quoi ?

6. Sélection Top/Flop de la rédaction

7. (Re)Découvrez nos avis

8. Publication en France


Succès Commercial ?

 

Je pense qu’on peut l’affirmer : oui, ce mois spécial “Five Years Later’’ a une nouvelle fois été un succès commercial pour DC Entertainment – même si ce dernier a été moins important que le “Villains Month”, pour plusieurs raisons que nous allons évoquer dans cette partie du dossier. Alors que l’éditeur a bien du mal à tenir la cadence pendant tous les autres mois de l’année (même si les derniers étaient plutôt positifs avec une remontée progressive vers Marvel), DC doit compter, depuis le lancement des New 52, sur ses événements spéciaux pour prendre la première place, comme pour le “Zero Month” il y a deux ans, et le “Villains Month” l’année dernière (ce qui est assez triste en soit).

DC Entertainement a, pendant ce nouveau mois spécial, distribué pas moins de 3,5 millions de comic books. Un chiffre à nous donner mal à la tête, mais quand même bien inférieur à celui de l’an passé, fixé à 4,3 millions de comic books vendus.

MOIS SPÉCIAL
PART (VALEUR) PART (VOLUME)
Five Years Later (2014) 36.58% 40.76%
Villains Month (2013 40.39% 45.17%

Comme nous le montre les chiffres des tableaux ci-dessus, DC occupa 36,58% de part de marché en valeur en 2014 contre 40.39% l’année dernière. Côté part de marché en volume, DC afficha un score de 40.76% contre 45.17% en 2013. Nous pouvons donc constater une légère baisse en 2014. Concernant le top 10 des ventes, DC n’a pas pu placer ses one-shots dans les deux premières places, occupées par les deux premiers numéros de la Mort de Wolverine vendus à cinq dollars pièce. Néanmoins, six numéros arrivent tout de même à se positionner dans ce top 10 (dont celui de Justice League qui devait initialement sortir au mois d’Août et qui n’a aucun rapport avec ce mois spécial).

Nous retrouvons donc Batman : Futures End #1 à la troisième position ; Harley Quinn : Futures End #1 à la quatrième position ; Justice League : Futures End #1 à la sixième position ; Detective Comics : Futures End #1 à la huitième position et enfin Batman/Superman : Futures End #1 à la dixième position. L’année précédente, DC avait placé cinq numéros dans le top 10, dont cinq du Villains Month et le premier numéro de Forever Evil qui occupa la première place.

Alors à quoi pourrait être due cette baisse des ventes de cette année ? Il y a-t-il déjà une lassitude de la part des lecteurs ? DC ne surprend maintenant plus personne puisque cela fait maintenant trois ans que l’éditeur fait de ce mois de Septembre un mois spécial.

Peut être faudrait-il que l’éditeur change sa façon de faire en commençant par supprimer tout simplement ces couvertures 3D qui ont posé tant de problèmes et en proposant quelque chose de plus “moderne”, qui pourra toujours intéresser les collectionneurs et autres lecteurs. Les lecteurs (certains le sont déjà) risquent de rapidement se fatiguer avec ces couvertures, même si les standards sont heureusement proposées à côté pour un dollar de moins.

Le problème avec ce mois spécial “Five Years Later” c’est que la majorité de ces numéros ont raconté des histoires qui se déroulent dans des futurs alternatifs, alors que pendant le Villains Month, nous avions majoritairement le droit à des histoires nous révélant une partie des origines des super-vilains. Ce côté “futur” qui ne va jamais se produire peut avoir stoppé net l’envie aux lecteurs d’acheter ces numéros, même si de nombreuses histoires étaient plutôt intéressantes.

L’autre raison peut être liée au fait que, à l’inverse du “Villains Month”, les titres n’étaient pas estampillés “Bat-Family”. En effet, si on se souvient bien du mois spécial de l’année dernière, de nombreux one-shots découlaient de la série “Batman”, qui est au top des ventes tous les mois. Avec ces Batman : The Joker #1, Batman : The Riddler #1, Batman : Bane #1, Batman : The Penguin #1 etc… DCComics était parvenu à positionner de nombreux titres dans le top des ventes. Des titres dont la qualité se faisait malheureusement rare. Alors qu’avec “Five Years Later”, chacune des séries régulières se sont juste transformées le temps d’un mois en “Futures End” – les lecteurs qui se cantonnent donc qu’à certaines séries n’ont pas eu forcément d’intérêt à aller lire des titres d’autres groupes par exemple, ce qui fait qu’au final, ils lisent les même numéros qu’à l’ordinaire.

DOLLARS UNITÉS
Septembre 2014 VS. Août 2014
COMICS 28.33% 23.90%
Septembre 2014 VS. Septembre 2013
COMICS 4.58% -0.12%

 

Si on compare maintenant les chiffres de Septembre 2014 (mois spécial) à Août 2014, on peut bien constater une progression importante que ce soit en termes de revenus (dollars) et en marchandises expédiées (unités) à deux mois d’écart donc. Maintenant, si on s’amuse à comparer les deux mois de Septembre (Five Years Later et Villains Month), on constate toujours une progression sur Septembre 2014. Ceci peut se traduire par le fait que DC/Marvel et les autres éditeurs ont vendu leurs comics plus chers (dollars +4,58%) tout en en vendant moins (unités à -0,12%). Les ventes totales estimées pour les 300 premiers comics du classement est de 7 890 513 unités pour Septembre 2014, ce qui est 1 498 985 de plus qu’août mais 257 563 unités de moins qu’en septembre 2013 avec le Villains MonthDC Comics représente 46,30% de ces 7 890 513 ventes et Marvel 37,13% en Septembre 2014 grâce à son mois spécial Five Years Later.

13 Commentaires

  1. Dossier où il ne manque aucune virgule. lol Ce que je veux dire il couvre bien le sens de ce mois dans un bon contexte.

  2. la ya du boulot !

    J’ai même saisi certaines choses pas encore très claires au sujet de l’event :) ! merci

  3. je viens de me prendre les 5 premiers numéros de future’s end, et comme je suis le rythme de parution française ( par la force des choses ) j essaye d en savoir plus sur cet arc, et je dois dire que l on trouve vraiment tout ce qu il faut sur ce site, pour Dc fan que je suis, je dois dire que l’équipe fait un super boulot, merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.