Review VF - L’héritage de Deathstroke 1
Les points positifs :
  • Des beaux dessins
  • Pleins de rebondissements
  • Un personnage intéressant
Les points négatifs :
  • Bourrin
  • Wilson parfois caricatural
  • Manque parfois de profondeur

“Les amis meurent, la famille vous déçoit, mais l’héritage… Ce qu’on laisse est éternel.” – Deathstroke


  • Scénario : Kyle HigginsDessin : Joe Bennet, Eduardo Pansica Couleur : Jason Wright


Pour Slade Wilson, l’héritage n’est pas une somme d’argent laissée aux générations suivantes, mais l’impression laissée, l’idée que l’on se fait après sa mort. Donc quand le bruit commence à circuler que Deathstroke est trop vieux, incapable de faire autre chose que jouer les baby-sitter, Slade décide de passer bruyamment à l’action. Cependant il semble que des ennemis soient aux aguets afin de profiter de chaque faiblesse hypothétique du mercenaire.

Ce volume compile le début de la série inaugurée à l’occasion des New 52 et interrompue après 20 numéros, soit les numéros #1 à #8 de la série Deathstroke rebaptisé en TPB au USA Deathstroke vol. 1 : Legacy (dont vous pouvez lire la review VO par ici si vous souhaitez avoir un avis complémentaire).

[Review VF] L’héritage de Deathstroke

Tout d’abord une petite introduction : le récit est très accessible, surtout pour les débutant, ce qui parait normal quand on sait que ce sont les premiers numéros d’une série New 52, et introduit bien l’univers du mercenaire. Par contre je déconseillerais cette lecture aux plus jeunes et aux âmes sensible, Deathstroke usant et abusant d’armes blanches, ce récit est un peu sanglant. Après le fond la forme, une petite surprise au déballage, ce livre ne présente pas l’aspect mat de ses prédécesseurs, mais un aspect brillant qui jurera avec le reste de votre collection et fait un peu cheap. Alors, nouvelle politique éditoriale ? Présentation exprès pour ce livre ? Erreur d’impression pour la première série ? Mystère, car pour l’instant Urban ne s’est pas exprimé sur le sujet.

[Review VF] L’héritage de Deathstroke

Passons à ce qui compte vraiment, le fond. Et tout d’abord le scénario. Kyle Higgins nous livre un scénario habile, avec du suspense et des surprises mais dont on peut penser qu’il manque un peu de profondeur et de références. Est-ce dû au fait qu’il fallait harponner des nouveaux lecteurs et ne pas les effrayer ? Sûrement. Mais pour le coup cela fait une histoire diablement efficace et pêchue. Tout commence par un contrat qui impose à Wilson des équipiers car on le pense trop vieux pour mener une mission à bien. De l’issue de cette mission va découler toute une série d’événements qui constitue le sel de ce récit. C’est bourrin certes, mais pas totalement dénué d’intelligence.

Les dessins des sept premiers numéros sont signés par Joe Bennet qui livre ici un bon travail, même si certaines cases manquent de détails. Par contre les grands dessins sont superbes et on regrette que le même soin n’ai pas été apporté tout le long du récit. Cela reste quand même au dessus de la moyenne. Le dernier numéro est signé par Eduardo Pansica et il est magnifique. C’est bourré de petits détails qui rendent les dessins superbes ! Un mot sur la colorisation de Jason Wright qui magnifie les dessins, c’est la cerise sur le gâteau des graphismes de ce livre. Clairement les dessins sont un des points forts de ce livre.

[Review VF] L’héritage de Deathstroke

Même si la lecture de ce livre à été plutôt un bon moment, je ne peux m’empêcher de penser qu’il dénote un peu au milieu de la collection DC Nemesis. Car habituellement cette collection est constituée de récits mythiques ou au moins grandement marquants dans la mythologie d’un vilain. Et là, même si le livre est très sympa, ce n’est probablement pas un récit qui fera date dans la carrière de Deathstroke. Il aurait plutôt mérité sa place dans DC Renaissance. Néanmoins ce récit peut parfaitement constituer une entrée dans le DCverse ou dans l’univers de Slade Wilson pour un débutant. Une entrée en matière sympa, bien qu’un peu primaire par moments, qui donne envie d’en connaître plus sur l’univers de Deathstroke.

28 Commentaires

  1. J’hésitais, mais y a de fortes chances que je me le procure finalement ! Par contre ça m’intrigue cette histoire de cover brillante…

  2. La majorité des lecteurs VO n’ont pas aimé ce comics. Et je comprend pourquoi, je comprend également certains points positifs dont ceux que tu cite dans ta review.

    Deathstroke est un personnage intéressant et ce n’est pas négligeable. C’est un personnage qui a tout pour réussir dans le monde des comics, comme à l’écran à mon avis et c’est plutôt simple de le placer dans n’importe quel récit en tant que personnage bad-ass.
    Seulement voilà, certains veulent trop faire ressortir ce côté bad-ass et bourrin.
    Et c’est le cas dans ce comics. J’ai lu le TPB VO lors de sa sortie et ce qui m’avait choqué c’est le peu de profondeur du scénario… On a ici Slade Wilson aka. Deathstroke, un mercenaire qui défonce des gens sans forcément trop réfléchir… Alors moi je veux bien mais parfois c’est un peu trop. On dirait une espèce d’Expandables que l’on aurait retranscrit en format papier. Non franchement, parfois ça en devient ridicule, dès qu’un mec a la classe il doit forcément tout péter d’après les auteurs.
    Ce que je retiens aussi de ta critique c’est le côté caricatural de Deathstroke. Jamais avant ce comics je n’ai vu un Slade aussi bête. Il fait et dit des choses sans forcément se poser plus de questions que ça et on voit vraiment que Higgins a voulu donner un air “cool” au personnage. Ce que Deathstroke n’est pas du tout. Je pense notamment à la scène de la mouche au début… Ça fait un peu : “Eh regarde comme j’ai niqué la mouche, regarde comme je peux défoncer des gens facilement”…

    Mais bon ce comics ne contient pas que de mauvaises chose, quand même. Comme tu le dis, les dessins de Joe Bennett, bien que parfois un peu irréguliers sont franchement cools et ça c’est déjà bien. De même pour certaines scènes qui sont géniales.

    Je dirais donc que le problème majeur de ce bouquin c’est que Deathstroke est trop bourrin et ne réfléchit pas assez. Le bad-ass c’est bien mais quand y’en a trop bah c’est ridicule…

    Donc pour moi c’est un comics passable avec quelques bonnes choses. Pas forcément le meilleur truc pour commencer Deathstroke mais ça passe.
    Pour 17€50 c’est légèrement abusé par contre.

      • Ok d’accord. Merci.
        Des croquis de Bennett c’est sympa ouais, puis les covers de cette série sont magnifiques. Mais bon, ce comics a plus sa place dans les formats à 15€ à mon humble avis.

        Et ce que j’ai bien aimé dans ta critique, c’est que par rapport aux autres récits DC Nemesis, ce comics n’est pas folichon et ne fait en rien avancer et évoluer le personnage de Deathstroke. C’est un comics totalement dispensable.

  3. Je suis pas d’accord bourrin c’est pas un aspect négatif d’ailleurs c’est bien ce qui est recherché sur ce genre de personnage de l’action! le récit de Higgins est très bien c’est fluide compréhensible pour les néophytes et sans avoir à connaître les origines pré-new52.

    Je conseille cet album pour découvrir Deathstroke il est très bien.

    Et c’est une très jolie édition pour une fois.

  4. ça me rassure de pas être le seul bien déçu à l’ouverture de mon colis : couverture brillante qui m’horripile sur mon étagère “mat”

    • Voici la réponse : “il s’agit d’une erreur de l’imprimeur. L’erreur sera rectifiée, on espère, sur les réimpressions !”

  5. Vous faites halluciner on vous donne une meilleur qualité d’impression pour un même prix et vous vous souciez de l’homogénéité que cela va avoir dans votre bibliothèque lol ok y a des choses qui sont space.

    • On va pas en faire des caisses pendant des années de cette histoire, disons que c’était surprenant, point !
      Maintenant meilleure qualité je suis pas convaincu.

  6. J’attendais ce volume avec impatience car j’ai apprécié Deathstroke dans “Son of Batman” et “Arrow saison 2” mais en vous lisant on dirait un comics “bête et méchant” (comme le dernier Expendables 3 tout pourri…^^). Bon, je me tâte. Mais il a la classe ça c’est sur!! :-)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.