L’article qui suit contient des spoilers sur la série Batman & Robin/Robin Rises

Après de longs mois de cavalcade tumultueuse, la série Batman & Robin a depuis peu pris la route d’une événement nouveau, scindé entre la série principale et l’évent Robin Rises. Ce dernier s’amorce lorsque le corps de Damian (accaparé par son grand-père, Ra’s Al Ghul) se retrouve enlevé par les hordes d’Apokolips, en quête d’un artefact cosmique placé dans son sarcophage. Un récit qui, selon son auteur, promet tout simplement le retour de Robin aux côtés du Chevalier Noir. Seulement voilà : quel Robin ?

Alors que l’histoire commence à se dessiner au bout de quelques numéros, Peter J. Tomasi est revenu avec son confrère Patrick Gleason sur les orientations de la série dans une interview accordée à Newsrama.

Dans le numéro #34, nous avons écrit une sorte de face B à tout ce processus de résurrection. D’une certaine façon, alors que Bruce met en place les préparatifs pour son départ, il participe à une autre résurrection, celle de sa famille. C’est notre façon de résoudre le conflit créé par Death of the Family, ressouder la famille et retrouver son fils, en parallèle. Cette intrigue continuera d’évoluer au fil des numéros, pour symboliser tout le long l’idée de retour et de résurrection.

Le duo est revenu au passage sur la création du Hellbat suit, costume semi-divin conçu par les membres de la Justice League, et principal outil de sa croisade sur Apokolips.

On savait qu’il fallait quelque chose de plus à Batman pour affronter des dangers de grande envergure sans y laisser sa peau. On s’est dit qu’il serait logique que la League crée un costume spécial à Bruce, qui est le seul à ne pas être surhumain au sein de l’équipe, finalement. Le costume lui offre une force supérieure, lui permet de supporter n’importe quel environnement, et pas mal d’autres choses à venir. J’aimais beaucoup l’idée de Superman forgeant le costume dans le Soleil. Vous voyez la splash-page du numéro #34 avec les grandes ailes déployées ? C’est exactement le feeling que nous voulions donner. Vous serez surpris par ce qui viendra ensuite.

Le costume s’explique aussi par le besoin qu’a Bruce d’être toujours préparé au pire. Après le traumatisme du premier arc de la série Justice League, quand Darkseid vient sur Terre, on s’est dit que Bruce devrait être prêt à affronter le retour d’un adversaire d’une telle ampleur. Et avec ses amis de la League, et bien… Ils ont bricolé quelque chose *rire*. Vous verrez l’implication de chacun de ses « constructeurs » dans les numéros à venir.

Mais évidemment, c’est une arme à double-tranchant. Le costume est trop puissant pour Batman, je veux dire, pourquoi ne le met il pas tout le temps pour patrouiller dans Gotham et débarrasser la ville de tous ses problèmes en deux secondes ? Le costume est dangereux, il menace la vie de son porteur. C’est ce qui rend ce nouvel élément gérable pour nous et les auteurs qui passeront après.

Parlant de la couverture du numéro #36, à paraître en octobre après le mois Five Years Later, Tomasi déclare :

Sur la couverture de ce numéro, vous voyez Barbara, Tim et Jason qui portent le R de Robin sur le torse, ainsi qu’un élément du costume de Damian pour chacun. L’idée de cette couverture, et de tout cet arc, c’est celle ci : Robin Rises. Pas juste un Robin, mais chacun d’entre eux. Nous voulons vraiment affirmer cette mythologie du Boy Wonder à travers tout le récit. Cette idée sert à la résurrection de la famille que nous voulons créer, en parallèle du combat de Bruce pour ramener Damian avec lui.

Est ensuite arrivé sur la table le sujet du mois de septembre. Tomasi a pu confirmer ne pas être à l’écriture du Batman & Robin Futures End #1, et ne pas impliquer ce futur possible dans l’histoire qu’il raconte actuellement. En clair, pour l’auteur, la prochaine étape se fera en octobre, avec les premiers pas du Caped Crusader sur les terres du tout puissant Darkseid. Le reste de l’histoire est déjà prévu : en Décembre, elle se poursuit avec Batman & Robin #37, puis Robin Rises : Alpha, dessiné par Andy Kubert. Et à la fin, il y aura un Robin.

Tomasi et Gleason concluent l’interview en disant à quel point cet arc est important à leurs yeux. Un travail de longue date que l’auteur est fier de partager avec son ami, dont il félicite le talent. Patrick Gleason conclut en quelques mots sur une note émue :

De par les fans que nous avons rencontrés, je pense que nous sommes parvenus à toucher beaucoup de gens avec cette série. Ça représente beaucoup pour nous, je suis fier de ce que nous avons accompli. Ce n’est pas juste un job à mes yeux, et je sais que Pete est d’accord avec moi. Nous avons mis beaucoup de nous-mêmes dans cette série. Ces personnages sont vraiment important à nos yeux, et l’opinion des fans l’est tout autant. Nous avons juste envie de faire une bonne histoire.

Il ne reste plus qu’à attendre avec impatience le mois d’Octobre, afin de connaître la suite des aventures de Batman & Robin.