C’est au cours d’une interview accordée au magazine Games que Sefton Hill, directeur de la série des Batman : Arkham chez Rocksteady, s’est exprimé sur le développement du prochain et dernier opus de la trilogie consacrée au Chevalier Noir, Batman : Arkham Knight. Si l’interview ne nous permet pas d’en apprendre beaucoup plus sur les détails du titre, l’homme partage en quelques mots la philosophie du studio et l’ambition attendue pour ce tout dernier épisode, qu’il juge être la plus élevée de toute la série.

Depuis Arkham Asylum, notre approche a toujours été de tout mettre dans chacun de nos jeux. On ne s’est jamais retenus d’implémenter telle ou telle idée, parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver au final. On peut voir ça comme une sorte de pot pourri un peu fourre tout, mais je préfère voir ça comme une philosophie du type « vis chaque jeu comme si c’était le dernier ». Je trouve ça un peu plus poétique.

L’un des plus gros défis du studio pour cet Arkham Knight résidait dans la nécessité de créer une Gotham City crédible, à la hauteur de la ville légendaire des comics Batman. Une version plus grande, plus profonde et plus immersive que la partie présentée dans la préquelle de Warner Bros, Arkham Origins.

Nous avons enfin la chance de montrer à quoi la ville de Gotham ressemble dans notre Arkhamverse. Elle est immense : pleine d’énormes grattes-ciels, des ruelles sombres et effrayantes éclairées au néon, etc. La pluie est un autre élément sur lequel nous avons beaucoup travaillé, afin que le ressenti soit exactement celui que nous voulions. Les nouvelles générations nous ont permis de créer une atmosphère unique jamais ressentie dans un jeu auparavant.

Un enthousiasme certain, qui promet une belle conclusion à la désormais légendaire trilogie des Arkham, pour ce troisième opus à paraître l’an prochain.