Alors que l’été est la période pendant laquelle nous faisons une pause pour la diffusion régulière de nos podcasts, nous vous avions prévenu que nous profiterions tout de même de chaque occasion pour vous proposer quelques émissions à écouter en vous faisant dorer sur la plage ou en faisant de la grimpette à la montagne. C’est donc chose faite avec ce second Hors-Série de DCP On Air qui est intégralement consacré à la SDCC 2014 qui s’est déroulée ce week-end et que j’ai eu l’honneur d’animer pour la première fois de l’histoire de DCP. This is history in the making !!

En complément de notre bilan, ce podcast propose de revenir sur les actualités de la convention qui ont marqué les secteurs du comics, des séries tv, et également du cinéma et des jeux vidéos. Pour décortiquer et partager les avis, ce sont nos joyeux trublions Zeppeli et TheRiddler qui sont de la partie ainsi que Corentin, notre petit nouveau en phase de rejoindre l’équipe !

Nos moyens d’enregistrement étant ce qu’ils sont, il se peut que l’écoute de ce podcast ne soit pas des plus optimales – si vous avez par exemple l’impression que Zeppeli parle dans un bocal, c’est normal… (vous pouvez faire des dons pour que chaque membre du staff ait un micro correct !). On espère néanmoins que vous prendrez autant de plaisir à écouter l’émission que nous avons eu à la faire pour vous !


DC Planet On Air : Hors-Série #2 – Spécial SDCC 2014

Comme toujours, faites nous part de vos impressions, elles nous aident à améliorer une émission qui vous est destinée. Plus elle vous correspond, mieux c’est pour tous !

N’oubliez pas que vous pouvez vous abonner à nos podcasts sur iTunes !

8 Commentaires

  1. DC mise beaucoup sur sa notoriété, ils ont pas besoin d’annoncé des trucs à tout bout champ. Ce qui importe pour eux c’est leur visibilité lors de ce type d’événement, une expérience de groupe dans la masse, ce sera les échanges avec les gens qui feront la différence bien souvent lors des questions avec le panel et de certaines entrevues avec les auteurs. Malgré le peu à se mettre sous la dent, ils réussissent malgré tout à créer les plus grands Buzz, la preuve avec la présentation de WW et du teaser, la force de créer des attentes en créant des besoins pour le publique.

    DC/WB sait que ce sont les gens qui créent les Comic-Con quelqu’ils soient.

    • Je suis d’accord. Pas grand intérêt à mes yeux de montrer “qui à la plus grosse” sur ce type d’événement. L’annonce des séries s’est fait avant, et ça touche plus de monde du coup via Internet sur des gros sites comme MTVGeek, USA Today etc… Johns a résumé à la perfection l’intérêt de la ComicCon : https://www.dcplanet.fr/wp-content/uploads/2014/07/johns.jpg De toute façon je pense que niveau “show” ils ont assuré avec toutes ces animations sur place, la soirée spéciale TV, et comme tu dis WW/Teaser.

      • C’est exactement le fond de ma pensée: ”seulement célébrer” comme le dit Geoff Johns, c’est une fête en quelque sorte. Et oui @Arno c’est pour ceux qui sont présents lol

        Moi qui n’est pas Fan de Heavy Metal, je suis convaincu si j’étais dans un concert de ce type de musique, je me laisserais contaminé par l’ambiance euphorique de la masse, car pour moi ce type de musique se vit en groupe, difficile d’écouté ça tranquille, seul, dans mon salon. lol Et bien c’est la même chose pour un Comics-Con, c’est contaminant comme ambiance, tout le monde est là pour la même raison et sans jugement.

  2. Si le contenu du podcast était intéressant, avec des morceaux de trolls dedans que c’est toujours sympa ça redynamise la discussion, le contenant en revanche était à la limite de l’écoutable parfois. Certains avaient l’air dans un sous marin, d’autres dans les toilettes. Et les derniers secouaient leurs micros trop fort (ça peut être mal interprété comme phrase, non ?)
    Bref, je connais les affres et la pénibilité de Skype parfois mais là c’était vraiment moins bien que d’habitude.
    Et pour ArnoKikoo qui a bien fait le job, n’hésite pas à les fouetter la prochaine fois pour qu’ils se tiennent ! :D

    • Nostra culpa pour la qualité audio, Zep n’était pas chez lui et je n’avais pas encore fait l’acquisition d’un vrai micro (oubli réparé). Sans parler du lag, qui cause des décalages dans les prises de paroles, et fait qu’on se marche beaucoup dessus à certains moments. Le dernier podcast enregistré devrait être de meilleure facture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.