[Review VF] Superman Saga #8
Les points positifs :
  • Deux Action Comics plutôt bons
  • Un Superman/Wonder Woman au top
  • Kneel Before Zod !
Les points négatifs :
  • Batman/Superman #6 creuse sa tombe
  • Une Lobdell Crisis dans Superman #26

Bienvenue pour cette nouvelle review du huitième numéro de Superman Saga. Ce mois-ci vous retrouverez Batman/Superman #6, deux numéros d’Action Comics, Superman #26 et Superman/Wonder Woman #3. Vous l’aurez remarqué, pas de Superman Unchained, consolez vous avec le Toyman… Sur ce, bonne lecture !

Superman Saga #8 est disponible depuis le 25 Juillet 2014 au prix de 5,60 euros.


Numéro précédent : Superman Saga #7 La suite dans : Superman Saga #8

Batman/Superman #6

  • Scénario : Greg Pak Dessins : Brett Booth Colorisation : Andrew Dalhouse

Suite au précédent numéro le Toyman New 52 a mis au point un jeu en ligne aux proportions démesurées puisqu’il agit en temps réel sur les personnages. C’est sans compter l’apparition programmée de Mongul que l’histoire va prendre des proportions plutôt dérisoires. Bon déjà que l’on se le dise c’est pénible de lire dans ce sens-là, enfin pour ma part ce n’est pas à un moment fun de tenir son comics comme ça. Mais en plus l’histoire c’est un peu du Versus Fight avec un fond d’histoire un peu WTF, je ne suis pas tellement fan. Ça reste tout de même couillu de faire une histoire là-dessus, c’est quand même en amélioration au vu du précédent numéro, mais quand on passe après le premier arc avec l’autre Terre et les dessins de Jae Lee ça fait mal.

Parlons-en du côté graphique de ce titre, Brett Both toujours présent rattrape quand même bien le numéro, c’est plaisant artistiquement malgré le sens des pages.

– Deiimo

Note : 5/10

Oh cet arc maudit de la série Batman/Superman ! Qui peut prendre du plaisir à lire cette histoire ? C’est confus, c’est rocambolesque,on y croit pas une seconde et on se demande vraiment à quoi sert le personnage de Toyman. Je me demande vraiment ce que voulait faire Greg Pak dans cette histoire… Mongul arrive ici comme un cheveu sur la soupe, pour faire figure de méchant qui veut tout péter parce qu’il est méchant et le cliffhanger est vraiment mauvais. On croirait lire un scénario écrit par deux mecs bourrés qui joueraient à Injustice… Ajoutez à cela une caractérisation des personnages traitée par dessus la jambe… Le dessin de Brett Booth est cependant d’une qualité plus qu’acceptable, et parvient à nous faire finir le numéro sans avoir déchiré notre magazine.

– Zeppeli

Note : 2,5/10

Batman/Superman #6


Action Comics #25

  • Scénario : Greg PakDessins : Aaron KuderColorisation : Arif Prianto

C’est, encore une fois, un retour 5 ans en arrière, lors de l’an zéro. Clark est jeune et fou et cherche un challenge à sa taille. L’ouragan qui approche de Gotham semble tout indiqué. Voilà une petite histoire sans prétention mais très belle, concoctée par Greg Pak, sur un jeune Superman qui après avoir découvert un pouvoir qui semble sans limites, découvre qu’il en a quelques unes. C’est très original, frais et intéressant ! Tout cela est un peu gâché par les dessins assez indignes d’Aaron Kuder, dès la première page on voit une Lana Lang dont le visage ressemble à une représentation de Troll, ce n’est pas très beau et en plus les décors sont vraiment vides.

Une super histoire qui explore les questionnements du jeune Clark Kent, à peine gâchée par des dessins pas du tout à la hauteur. Le tout est suivit d’un back-up introductif de l’arc suivant qui retrouve Lana Lang dans sa nouvelle activité. L’histoire est quelconque et ne sert que pour présenter le futur adversaire de Superman. Scott Mc Daniel réussit l’exploit de faire aussi peu beau que Kuder.

– Darthfry

Note : 8/10

Encore un tie-in Zero Year. Comme tous les autres, c’est sympathique, mais anecdotique. Clark, encore jeune et fringuant, voit en l’ouragan qui menace Gotham un challenge à sa taille. Il sera rapidement confronté à ses propres limites. L’histoire n’est pas très ambitieuse mais reste une lecture agréable, plombée toutefois par des dessins peu réussis. Aaron Kuder nous livre une prestation indigne de lui-même et ce n’est pas Scott McDaniel qui relève le niveau dans son Back-Up. Reste un épisode sympathique qui nous montre un jeune Superman à la manière de ce que faisait Grant Morrison au début de la série.

– Zeppeli

Note : 6/10

Action Comics #25


Action Comics #26

  • Scénario Greg PakDessins Aaron KuderColorisation : June Chung

C’est suite à la violente tempête ainsi que l’arrivée d’un monstre tout droit sortie d’un film de Del Toro (oui je fais référence à un Kaiju) que notre Superman va revoir sa cavalière du bal de promo, Lana Lang. Greg Pak nous gâte d’une histoire qui pourtant à première vue ne me plaisait pas, du moins dans le numéro #25 : je trouvais ça un peu long et sans réelle importance. Mais avec le dénouement de ce numéro #26, on peut voir le changement de comportement de Superman quand il s’agit de prendre la vie, d’un humain ou encore une créature, et c’est à ce moment précis que le numéro devient intéressant. J’ai hâte de lire le prochain numéro pour en savoir plus et apprécier davantage Action Comics.

Aaron Kuder au dessin c’est plutôt joli, la créature est vraiment top. J’aurais préféré une Lana Lang différente (qui ressemble à Kristen Keurk, pour le plaisir) mais bon c’est déjà bien.

– Deiimo

Note : 7/10

Cet épisode est déconcertant. Greg Pak nous sort de nulle part un Kaiju que Superman va devoir affronter, ce qui occasionne une bien belle scène d’action. Nous y retrouvons aussi Lana Lang, qui ne sert pas à grand chose et semble servir de caméo de luxe, mais c’est toujours cool de voir que le personnage n’est pas oublié dans les New 52. Ce qui frappe dans cet épisode, c’est la caractérisation de Superman, qui se rapproche de plus en plus de sa version “classique”, puisqu’il ne cherche pas à prendre la vie de son adversaire. De même, on a droit à une petite visite de la forteresse de solitude, et rien que pour ça, le numéro vaut le détour. Notons qu’Aaron Kuder est ici en forme et qu’il nous présente un monstre au design vraiment très réussi, que Guillermo Del Toro lui-même ne renierait pas.

– Zeppeli

Note : 7,5/10

Action Comics #26


Superman #26

  • Scénario : Scott Lobdell Dessins : Ken LashleyColorisation : Peter Pantazis

Wonder Woman et Clark Kent passent un moment agréable en amoureux. Moment (évidement) gâché par la représentation physique de l’esprit de Lois Lane qui vient chercher du réconfort auprès de son ami. En ramenant “Lois” à l’hôpital, Superman va (re)tomber sur le Parasite. Scott si tu me lit (oui pourquoi Scott Lobdell ne lirait pas DCPlanet ?), elle est bien ton histoire, mais est ce que une fois dans ta vie tu pourrais FAIRE SIMPLE. Sérieusement la moitié d’un numéro où il ne se passe rien pour faire tomber face à face le Parasite et Sup’ et qu’ils finissent par se mettre des marrons à l’ancienne c’est un peu long. Par contre l’intrigue secondaire qui concerne le Général Lane et l’éthique journalistique c’est bien trouvé.

Les dessins de Ken Lashley sont moyens, parfois Diana et Lois semblent tout droit sortis du Bois de Boulogne (rapport au côté masculin des dames qui s’y trouvent, enfin il parait, c’est un copain qui m’a raconté, enfin bref revenons à nos moutons…), donc les visages féminins c’est pas son truc à Ken (pas trop fort sur les Barbies, mais je m’éloigne encore…), ni même les décors qu’il remplace le plus souvent possible par des décombres à profusion et des effets de lumières, ça sent un peu le camouflage. Pas un mauvais numéro, quoi, mais on a vu nettement mieux aussi et pour une fois le principal responsable n’est pas Lobdell

– Darthfry

Note : 5,5/10

Lobdell confond clairement sa série avec un soap opera des années 90, comme le prouve cette consternante scène d’introduction où l’on trouve une sorte de triangle amoureux… Le scénariste se croit sûrement subtil en jouant sur l’ambiguïté de la relation entre Loïs et Clark, et amène Wonder Woman dans l’épisode alors qu’elle ne servira à rien… Reste l’utilisation du Parasite, assez bien trouvée, même si c’est très classique… Les dessins de Ken Lashley sont corrects lorsqu’il s’agit des décors ou des personnages masculins, mais les femmes ressemblent aux plus masculines des lutteuses de la WWE… Un numéro assez peu intéressant, mais on est loin d’être en face du pire travail de ce scénariste.

– Zeppeli

Note : 4,5/10

Superman #26


Superman / Wonder Woman #3

  • Scénario : Charles SouleDessins : Tony S. DanielColorisation : Tomeu Morey

S’il y a bien un titre qui en ce moment me plaît dans ce kiosque Superman Saga c’est celui de Superman/WonderWoman. Alors que ces derniers se sont battus face à Doomsday et que Superman a rencontré la “famille” de Diana, une nouvelle question se pose : que vont ils faire pour Noël ? Et donc l’entourage de notre couple va les aider à orienter leur choix, notamment Batman, ce qui va être très drôle. Entre-temps un personnage de choix va faire son entrée dans l’histoire, en la personne de Zod. La première rencontre  entre lui et Superman se fera dans le plus grand calme, nous préparant à la tempête certainement dans les prochains numéros. C’est le top de ce que l’on peut attendre pour un team-up pareil.

Tony S. Daniel aux dessins c’est plaisant et beau, que demande le peuple, surtout quand on voit Zod.

– Deiimo

Note : 8/10

Superman/Wonder Woman est un titre réussi, et ce troisième numéro le prouve sans problème. Il parvient à la fois à traiter la relation entre les deux personnages sans tomber dans le côté comédie romantique pour midinettes et à nous présenter des menaces sérieuses pour l’univers DC, cette fois en la personne du général Zod, dans un design tout nouveau (il semble arborer sur le torse le… logo de Dota 2, mais bon, c’est tout de même cool). L’apparition de personnages tirés d’autres séries permet d’inscrire cette série dans la timeline, et l’on sera heureux de retrouver un Batman dessiné par Tony S Daniel, ainsi qu’une bonne partie de la Justice League of America. C’est fun et c’est joli, que demander de plus à ce titre ?

– Zeppeli

Note : 8/10

Superman / Wonder Woman #3

7 Commentaires

  1. Je vous trouve dur avec Batman/Superman. Je trouve cette nouvelle version de Toyman bien trouvé, la version New 52 du personnage reflète la réalité actuelle et parodie extrêmement bien une partie des “gamers”. Bien trouvé. Après, le côté “bim bam boum Mongul” ça plait ou ça plait pas. Selon moi, le plus gros problème de l’arc c’est la relation Superman/Batman totalement à côté de la plaque.

    • Oh les goûts et les couleurs…^^ Moi cet arc m’a fait me désabonner de cette série, en V.O. c’était une punition de recevoir ça au compte goutte. Je n’en voyais plus le bout!! j’ai même fait de l’art déco dans mes toilettes avec les numéros avant-hier (true story^^). Néanmoins si mes souvenirs sont bons vous ne devriez pas tarder à lire le numéro annual de Batman/Superman, et franchement je l’avais trouvé très très bon. Bref un simple accident de parcours pour ma part, Pak vaut bien mieux que ça.

  2. Un peu gnian gnian, quand même, ce #3 de Sup/WW… Ça aurait mieux avec plus de Zod et moins de sentimentalisme à deux centimes. J’attends de voir la tournure que ça va prendre.
    Sans commentaire quant à Batman/Superman, tout à été dit plus haut. Le passage à ce nouvel arc est effectivement très rude.
    Bref, un magazine pas terrible ce mois-ci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.