Gail Simone, qui n’officiera plus sur le titre Batgirl au mois d’Octobre, et qui avait pris la décision de quitter cette série pour des différends créatifs avec son éditeur, restera tout de même chez DC Comics. Nous savions déjà depuis de nombreux mois que cette dernière avait un nouveau projet, et on pouvait même croire qu’elle prendrait en main la série Birds of Prey des New 52 mais cette dernière a confirmé il y a quelques jours que ce n’était pas dans ses plans. C’est à la London Film and Comic Con qui s’est déroulée ce week-end, Gail Simone a parlé, un peu, de son nouveau projet. Voici ce qu’elle a déclaré :

Les gars, je ne peux pas dire ce qu’est ma nouvelle série, parce que c’est un secret. C’est un projet secret avec plein de secrets, et c’est secret. Tellement secret !

Difficile maintenant de ne pas faire l’allusion à l’arrivée d’une série Secret Six dans les New 52, l’autre rumeur insistante avec une potentielle série Plastic Man dont on entend parler maintenant depuis près d’un an. Secret Six est une équipe créée  en Mai 1968 lors du Silver Age par E. Nelson Bridwell et Frank Springer. Vingt ans après, l’équipe fit son retour avec Martin Pasko et Dan Spiegle avant que Gail Simone, débarque en 2005 sur la mini-série Villains United (tie-in à l’event Infinite Crisis) avec l’équipe composée de Catman, Deadshot, Cheshire, Ragdoll, Scandal Savage et Parademon. Un an après, la mini-série Secret Six fut publiée par DC, toujours avec Gail Simone accompagnée de Jimmy Palmiotti et Brad Walker aux dessins. Les Secret Six ont été aperçus à de nombreuses reprises après 2006, notamment de 2008 à 2011 avant l’annulation de la série et l’arrivée des New 52. L’équipe était alors composée de Catman, Deadshot, Scandal, Rag Doll, Bane et Jeannette.

Pour rappel, Batgirl changera donc totalement de direction au mois d’Octobre, s’offrant un redesign, une nouvelle équipe créative composée de Cameron Stewart, Brenden Fletcher, Babs Tarr et Jordie Bellaire et lâchant par la même occasion son côté un peu trop « dark » qu’on pouvait reprocher au titre depuis son lancement avec les New 52.