[Review VF] Superman Saga #7
Les points positifs :
  • Sup/WW au top
  • On veut vite la suite !
  • Dessins de Lee/Nguyen sur Superman Unchained
Les points négatifs :
  • Relation Batman/Superman peu crédible dans Bat/Sup
  • Brouillon et caractérisation ratée dans Bat/Sup

Bienvenue ce mois-ci avec Superman Saga #7, avec au programme Superman Unchained #5, Batman/Superman #5. La guerre Psy continue dans  Action Comics #24 et Superman #24. On retrouve Kara dans Supergirl #24, et pour terminer Doomsday s’invite dans Superman/Wonder Woman #2. En fin de mois une nouvelle ration de Superman arrivera avec Superman Saga #8 et un hors-série sur l’événement Krypton Returns. Bonne lecture et bonne vacance sur les plages de Themyscria.

Superman Saga #7 est disponible depuis le 11 Juillet 2014 au prix de 5,60 euros.


Numéro précédent : Superman Saga #6 La suite dans : Superman Saga #8

Superman Unchained #5

  • Scénario : Scott Snyder Dessins : Dustin Nguyen, Jim Lee Colorisation : John Kalisz, Alex Sinclair

Alors qu’Ascension détient toujours Lois Lane et semble lui promettre un destin funeste, Superman et Wraith unissent leurs forces pour la retrouver, tout en devisant sur le fait qu’inexorablement Wraith devra tuer Superman. Parallèlement un épisode de l’enfance de Clark nous est conté. Je dois dire que je suis pas un fan absolu de l’histoire avec Ascension, donc cet opus principalement basé sur eux ne m’emballe pas tellement. Par contre j’ai beaucoup aimé les flash-back proposés par Scott Snyder, qui sont plutôt intéressant. Les dessins de Jim Lee sont toujours aussi beaux, et ils sont en plus appuyés par des dessins de Dustin N’Guyen lors des scènes de flash-back, qui sont elles aussi à tomber. La série faiblit un tout petit peu avec ce numéro sans grosse surprise, seule les scènes d’enfance de Clark relèvent le niveau

– Darthfry

Note : 6/10

Ah Superman Unchained ! S’il est une série qui a été trop rapidement décriée, c’est bien celle-ci… Il est vrai que Scott Snyder y a tendance à se prendre les pieds dans le tapis en raison de la multiplicité des sous-intrigues et du trop grand nombre de personnages employés. Cependant, ce cinquième épisode commence à remettre les morceaux du puzzle ensemble et l’on comprend où le scénariste veut en venir avec ce fameux Wraith, extra-terrestre arrivé sur Terre en 1938 (tiens, tiens !) qui sert de version alternative à Superman. Il est d’ailleurs intéressant de voir la confrontation entre ces deux personnages, tant leur idéologie diffère sur certains points cruciaux. C’est aussi l’occasion pour le scénariste de nous parler de l’enfance de Clark à travers quelques flashbacks qui lui permettent d’humaniser son héros, illustrés par un Dustin Nguyen en grande forme. Du côté du présent, l’action est toujours au rendez-vous et on commence à entrevoir les liens qui existent entre la “Machine” et le groupe terroriste Ascension. Un numéro à ne pas rater, puisqu’il relève enfin le niveau de la série, bien qu’il laisse totalement de côté l’intrigue mettant en scène Luthor.

– Zeppeli

Note : 7/10

Superman Unchained #5


Batman / Superman #5

  • Scénario : Greg PakDessins : Brett BoothColorisation : Andrew Dalhouse

Superman et Batman sont aux prises avec le maître des jouets, qui prend le contrôle de personnages via un jeu vidéo pour leur taper dessus et en parallèle on explore les relations, parfois tendues, entre Bruce et Clark. Le scénario est un peu débile, Greg Pak ne fait pas franchement preuve de maestria. De plus les soi-disant relations tendues entre Batman et Superman ne sont pas franchement crédibles. J’ai été très déçu. Les dessins de Brett Booth sont très efficaces et beau. Par contre ils ont publiés dans le sens paysage, ce qui ne facilite pas la lecture, en particulier aux toilettes ! En bref, un épisode à oublier très vite !

– Darthfry

Note : 3,5/10

Après un arc introductif fort réussi, en collaboration avec le dessinateur Jae Lee, Greg Pak revient sur cette série, cette fois accompagné de Brett Booth. Et quel est le résultat ? Hé bien c’est catastrophique. Il s’agit là de l’un des pires numéros de l’histoire des New 52, c’est brouillon, on nous sort de nulle part Hiro Okumura, l’ancien Toyman, bien connu de ceux qui suivaient la version précédente de la série, dans une intrigue qui parle de jeux vidéos qui influencent la réalité. C’est totalement tiré par les cheveux et le scénariste ne prend pas la peine d’expliquer réellement comment ça marche, ni de distinguer ce qui est réel de ce qui ne l’est pas… Le cliffhanger peut être intéressant pour ceux qui aiment les personnages “cosmiques”, mais ne vous attendez pas à passer un bon moment à la lecture de cet arc, d’autant plus que la caractérisation de Superman est totalement ratée, un comble pour Pak (qu’est-ce que c’est que cette façon de “troller” Batman qu’il a ? Ce n’est pas du Supes, ça…). De son côté, Booth nous livre un travail correct, bien que ces pages au format “panorama” qui ouvrent le numéro auraient pu être plus spectaculaires que ça, tant il ne semble pas tirer parti de cette mise en page particulière.

– Zeppeli

Note : 4/10

Batman / Superman #5


Action Comics #24

  • Scénario : Scott Lobdell, Mike Johnson Dessins : Tyler Kirkham, Jesus MerinoColorisation : Arif Prianto

Deuxième partie de la Guerre Psy avec l’apparition d’un nouveau bad guy, le Psycho-Pirate. Ce dernier a mis hors d’état de nuire Hector Hammond et la reine de la Ruche. Possédant le masque de méduse amplifiant ses pouvoirs psychiques, Superman va devoir trouver une solution pour vaincre cette menace. J’apprécie beaucoup cet événement mettant en scène les télépathes de l’univers DC, ce n’est pas transcendant certes, mais ça se laisse lire. La phase où le Psycho-Pirate sonde l’esprit de Superman est intéressante, face au rejet de ces proches. On assiste à une bataille mentale et non pas à coups de muscle. Tyler Kirkham et Jesus Merino sont excellents sur les dessins, j’aime beaucoup le design du Psycho-Pirate, et l’utilisation de l’essaim. Une bonne lecture.

– Deiimo

Note : 7/10

La Psy-War continue dans ce numéro d’Action Comics qui nous révèle le personnage du Psycho-Pirate, dans un tout nouveau design. Il porte un “masque de méduse” qui augmente de façon drastique ses pouvoirs, ce qui lui a permis de vaincre la reine de la R.U.C.H.E. ainsi qu’Hector Hammond, la grosse tête à claques. Superman va devoir l’affronter et sera mis à mal. Le seul passage intéressant de l’épisode est le passage où le Psycho-Pirate sonde l’esprit de Superman et révèle les faiblesses de son esprit. Cependant, on reste dans le déjà-vu et l’intrigue reste très simple. Les dessins de Kirkham et Merino sont réussis et font de ce numéro une lecture qui reste agréable.

– Zeppeli

Note : 6/10

Action Comics #24


Superman #24

  • Scénario : Mike Johnson Dessins : Eddy BarrowsColorisation : Peter Pantazis

Dernière partie de la Guerre Psy et nous avons le plaisir de voir Loïs Lane en grande forme avec une nouvelle apparence. Jamais Superman n’aura été aussi intéressant depuis le renouveau New 52, certainement le fait que Lobdell soit remplacé par Mike Johnson y soit pour quelque chose. On assiste à un combat épique entre la nouvelle Loïs Lane et le Psycho-Pirate, d’autres personnages vont revenir au combat afin de conclure l’Arc. Certains passages m’ont rappelé la romance passée entre Loïs et Clark et à vrai dire ça me manque un peu. Les prochains numéros vont nous propulser dans l’événement Krypton Returns et c’est avec impatience que nous avons envie de savoir ce qui va se passer.

C’est Eddy Barrows qui nous fait l’honneur de sa présence sur le titre et parvient à un résultat très convaincant.

– Deiimo

Note : 8,5/10

Voilà le numéro qui fâche. L’utilisation de Loïs Lane dans ce numéro est déplorable, je ne vous spoilerai pas, mais c’est d’un ridicule absolu. On voit d’ailleurs que Mike Johnson mélange les continuités, ne sachant pas très bien quelle est la relation entre la belle journaliste et le kryptonien dans les New 52… Le combat entre Loïs et le Psycho-Pirate est assez ridicule et Superman lui-même ne sert absolument à rien dans cet épisode, où il est comme le lecteur, spectateur d’événements qui le dépassent et le sidèrent. Reste le dessin d’un Eddy Barrows en grande forme, au niveau de ses meilleurs épisodes de Nightwing.

– Zeppeli

Note : 4/10

Superman #24


Supergirl #24

  • Scénario : Michael Alan NelsonDessins : Diogenes NevesColorisation : Guy Major

Retour avec notre belle Kara qui n’est pas en très bonne posture depuis le dernier numéro. En effet le Cyborg Superman a fusionné sont corps au sien afin de retrouver son apparence d’origine et quelle surprise de voir qu’il s’agit de Zor-El lui même, son père. Un numéro appréciable sur plusieurs plans, d’une part on voit la sensibilité d’un père et le sacrifice pour réparer son erreur, le deuxième se trouve dans le combat entre Brainiac et le Cyborg. Delacore qui est un personnage secondaire va jouer un rôle important. Une bonne lecture, relativement rapide, la suite se trouve dans le prochain event Krypton Returns.

Diogenes Neves est toujours aussi bon sur le titre, ça fait plaisir de voir des artistes aussi réguliers dans leurs séries.

– Deiimo

Note : 8/10

Nous retrouvons Kara Zor-El dans une posture plus que délicate, en effet, son corps lui a été dérobé par le Cyborg Superman, qui a repris sa véritable apparence : il s’agit de son propre père, Zor-El. Le numéro est assez réussi, il permet de développer le personnage de Zor-El et la prise de conscience de l’erreur qu’il a commise. Il se verra rapidement confronté à Bainiac pour sauver sa fille. Rien n’est véritablement surprenant dans ce numéro, mais il faut avouer que les personnages sont bien écrits et que tout cela est fort agréable à lire, et les scènes d’action sont à la hauteur de ce titre très cosmique. Le travail de Diogenes Neves est à la hauteur, et c’est un véritable plaisir que de regarder ses dessins. C’est probablement ce numéro qui m’a donné envie d’aller voir ce que donne le crossover The Krypton Returns.

– Zeppeli

Note : 7/10

Supergirl #24


Superman/Wonder Woman #2

  • Scénario : Charles SouleDessins : Tony S. DanielColorisation : Tomeu Morey

Wonder Woman va faire la connaissance d’une bête féroce que nous connaissons bien, puisqu’il s’agit de Doomsday, bien connu de l’univers DC pour avoir mis en déroute Superman. Mais ce dernier est-il réellement revenu ? En tous cas Clark a déjà connaissance de la créature, l’ayant déjà vue dans la zone fantôme. On va avoir le droit à la première rencontre entre Superman et la “famille” de Wonder Woman. En effet Apollon et Éris vont apparaître alors que nos deux amoureux cherchent une arme sous le mont Etna chez Hephaïstos. Une rencontre improbable m’ayant bien fait rire. La fin présage une suite torride pour notre couple. J’ai hâte de voir ce que va donner cette prochaine rencontre !

– Deiimo

Note : 8/10

Dans cet épisode, Wonder Woman sera rapidement confrontée à Doomsday qui lui donnera du fil à retordre. Ce dernier disparaîtra assez rapidement et Clark semble avoir quelques connaissances sur cette créature qu’il a déjà aperçue dans la Zone Fantôme. On en apprend assez peu sur cette mouture New 52 de celui qui avait “tué” Superman dans l’ancienne continuité. La seconde partie se concentre sur la rencontre entre Clark et les dieux, frères et soeurs de Diania. Cette dernière souhaite en effet qu’Hephaïstos fournisse un équipement à son bien aimé. Apollon et Eris se mêleront rapidement de tout ça, et la confrontation entre le dieu solaire et le kryptonien fera bien des étincelles !

Le graphisme de Tony S. Daniel est très bon sur ce numéro, qui parvient à concilier l’univers de l’amazone et celui du dernier fils de krypton sans problème.

– Zeppeli

Note : 8/10

Superman / Wonder Woman #2

11 Commentaires

  1. Petite faute pour le scénariste d’Action comics #24 qui n’est d’autre que Lobdell et pas Mike Johnson :).

    • Merci pour ta remarque, Scott Lobdell est bien présent sur le titre Action Comics #24, ainsi que Mike Johnson :).

      • haha je suis resté rivé sur le nom de Lobdell sur la cover de mon single que je n’ai pas vu en dessous ^^.

    • Étonnante c’est le mot, perso je suis pas fan, même si les derniers rebondissements l’ont fait remonter dans mon estime

  2. Je vous trouve super durs sur Batman/Superman. Oui c’était bien en dessous du premier arc mais c’était pas “l’un des pires numéros de l’histoire des New 52” quand même. Parce que si ça c’est pire que Catwoman ou Green Arrow sous Nocenti ou encore les Teen Titans pendant Death of the Family il faut qu’on m’explique ce qu’est un bon scénario…

  3. Je crois que les teen titans pendant death of the family c’était pas top… Une des seules BD que j’ai pas voulu finir ^^

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.