1. Green Arrow et son reboot de 2011

2. Premiers rapprochements avec Arrow ?

3. Arrow, c’est le mal

4. Quelle orientation pour Green Arrow ?

5. Faut-il avoir peur de Kreisberg ?

6. En conclusion…


Alors, faut-il avoir peur d’Andrew Kreisberg ?

 

Parce qu’il faut savoir qu’Andrew Kreisberg n’est pas étranger au personnage de Green Arrow. Avant d’être scénariste et producteur exécutif d’Arrow, il a surtout écrit sur la série Green Arrow/Black Canary dans laquelle les deux super-héros étaient mariés. La série était en premier lieu écrite par Judd Winick et Kreisberg en a repris les rênes au numéro #13 jusqu’au numéro #29. Il a d’ailleurs également écrit sur JLA’s Vibe dans les New 52 (que je n’ai pas encore lu, préférant me concentrer sur l’autre série). Et c’est en lisant ses précédents travaux qu’on peut commencer à s’inquiéter. Si vous jetez un oeil sur les critiques de son run sur Internet, beaucoup le considèrent comme l’une des pires choses écrites sur Green Arrow. Bon, ce sont des critiques sûrement écrites avant que les numéros de Nocenti soient sortis hein… Pour ma part, je n’ai pas trouvé la lecture si affreuse (et c’est peut-être explicable parce que je ne connais pas à 100% le personnage et son mythos pré-New 52), mais ce qui est marquant à son arrivée sur la série, c’est qu’il efface tout ce qui a été fait auparavant : Connor Hawke et Speedy qui jouent un rôle important dans la série jusqu’alors, sont évincés de la série (pour des motifs qui leur sont propres, mais un peu légers).

De même, toute une partie de la galerie de méchants est éradiquée (littéralement : ils se font assassiner) pour que Kreisberg puisse instaurer ses propres vilains. Le plus marquant est Cupid, une jeune femme que Green Arrow a sauvé et qui devient complètement obsédée par son sauveur, allant jusqu’à se costumer (et se découvrir de multiples talents d’archer) et faire tout son possible pour briser la relation entre Oliver et Dinah. Je crois que c’est ce qui a dérangé les fans de l’époque, que Kreisberg impose son personnage (qui s’il ne restera pas emblématique, n’en reste pas forcément mal écrit ou inintéressant) au détriment du reste. Et c’est un peu, ce que je crois, que Kreisberg a à nouveau l’intention de faire puisque la récente sollicitation de Green Arrow #36 nous parle de “nouveaux ennemis” arrivant à Seatle. Reste que l’ensemble de son run n’est pas si terrible (il y a un numéro où Oliver Queen tient un dialogue intérieur où il expose ses sentiments pour Dinah qui est mis en scène de façon très ingénieuse), et même si le run ne restera pas dans les annales, je vous promets qu’il y a déjà eu pire lecture.

Et même si c’est mauvais, est-ce une raison pour de suite lui jeter une pierre ? Green Arrow et Black Canary, c’était il y a 5 ans, le bonhomme a pu évoluer entre temps ; et c’est pas parce qu’un auteur est mauvais à un moment qu’il le sera toujours. A titre personnel, Ray Fawkes, quand j’ai su qu’il serait sur le numéro Futures End de Batman ça m’a fait rager, à cause de son travail sur Pandora. Entre temps il m’a démontré qu’il était capable de faire des histoires très chouettes lorsqu’il vire dans l’horrifique (son dernier arc sur Batman Eternal, voire même les derniers numéros de Pandora), et j’ai regretté d’avoir eu ce jugement hâtif. J’veux dire, j’suis même prêt à donner sa chance à Ann Nocenti sur Klarion malgré tous les dégâts qu’elle a causés ! Ouais, trop ouf dans ma tête, t’as vu.

Il ne faut pas oublier que conjointement à la série Green ArrowKreisberg va également être en charge du comics Digital First dérivé de la série The Flash, qui paraît à un rythme plus important, et qui lui demandera donc pas mal de travail (et peut-être une implication plus importante puisqu’il est également producteur de cette série). En fait si je dis ça, et je spécule un peu, c’est que je ne suis même pas sûr que Kreisberg et Solokowski sur Green Arrow ça soit fait pour durer. Je n’ai plus le lien et ça m’embête un peu (question crédibilité, m’voyez, mais j’ai Edge comme témoin, et j’ai un omnibus du Zero Month !), mais dans une interview donnée il y a quelques temps, il disait qu’il ne savait pas combien de temps il serait sur le titre, en utilisant, je cite, cette formulation : “whether it is six months or eight”. Donc entre 6 et 8 numéros. Le type a pas bien l’air d’avoir de plans sur le long terme, c’est peut-être simplement une équipe de remplacement le temps d’en trouver une nouvelle.

Au final, ce qui m’a le plus chagriné quand j’ai appris la nouvelle (bah oui, j’étais pas super heureux non plus hein), c’est la perte de Sorrentino. Parce qu’on dira ce qu’on voudra sur la qualité d’écriture de Lemire, mais si ça avait été illustré par un autre, ça n’aurait pas eu la même saveur. Sorrentino a un trait rien qu’à lui, une façon de mettre en scène, d’utiliser ces petites cases bichromées pour mettre en valeur des détails dans l’action, des plans absolument sidérant, c’est vraiment ça qui a fait la force de la série. Je veux pas dire du mal de Daniel Sampere, parce que c’est pas moche non plus, mais ça reste assez banal en comparaison. Donc à la limite si les gens voulaient râler, ce serait plus pour la perte d’un très bon artiste (rah le salaud qui s’en va à la concurrence ! #fanboy) que pour ces histoires de série tv.

20 Commentaires

  1. Je suis un nouveau lecteur de comics et les séries qui ont fait de moi un DC fan boy sont aquaman ,injustice et green arrow de Lemire et sorrentino.

  2. Je viens de terminer la lecture de cet édito, et je suis d’accord dans l’ensemble !
    C’est absurde de penser que Kreisberg va faire de Green Arrow un Arrow Bis.

    Par contre, bien provoc’, la trois, hein ? “Arrow, c’est le mal” ! Je soupçonne derrière ce titre une volonté de rameuter quelques lecteurs de plus !
    Par contre, il faut quand même garder en tête que la beauté dans une série TV, c’est pas vraiment la chasse gardée de la CW ! On a trop souvent tendance à leur reprocher ce qui se fait dans la majorité des séries, ce qui ne gâche pas la qualité de l’écriture. Il faut faire avec, les gens ont envie de voir des gens bien fichus ! Et c’est pareil pour le cinéma.

    • Oui, mais tu remarqueras que dans la CW c’est encore plus exacerbé. J’veux dire, ils sont tous beaux, même les plus vilains. Malcolm Merlyn est on ne peut plus séduisant et Slade Wilson c’est un gladiateur au regard ténébreux ^^

      • Je dirais plutôt que ce qui caractérise une série CW , c’est surtout la jeunesse de ses personnages. Ce qui fait beaucoup dire que leurs casts sont des réservoirs à top-models.
        On n’est pas non plus dans l’excès de séries Disney Channel, mais c’est vrai que la CW privilégie les jeunes !
        Mais c’est aussi vrai que CW est la chaîne de Gilmore Girls, 7 à la maison, les frères Scott, Smallville, etc… des séries à belles gueules.

  3. D’ailleur à propos de Sorrentino, je lui ai envoyé un mail il y a 2 mois, avec notamment une photo d’un mur de ma chambre recouvert de façon dynamique des pages de Green Arrow 21. Il a trouvé ça super et m’a envoyé un exemplaire de GA 21 dédicacé ;) DOnc ce type est vraiment génial, artistiquement comme humainement.

  4. A noté que c sorrentino, qui a décider d arrêter, et comme lemire à tjr dit que son run était indissociable de ce dessinateur, il a décider lui aussi de partir au même moment

  5. Bien sûr pas nouveau l’adaptation d’une série TV pour le comic book ou un film; rien qu’à penser à Star Wars, Star Trek, Babylon Five, même la Planète des Singes. Mais ici je sens quelque chose de nouveau, je sens comme un coup de marketing spécifiqement sur les artisans de la série Arrow relié au comic. Ce serait le côté positif du déménagement de DC Comics à Burbanks en californie. Ce qui me fait dire qu’on va en voir souvent des comme ça, surtout que la WB/CW/DC leurs registres sont entrain de s’aggrandir. La vraie question pour moi serait: le cinéma/tv ne sont-ils pas entrain de tuer le Comic Book? Un de temps en temps ce n’est pas ça qui va tuer le comic, mais si ça devient courant là ma question aurait du sens.

  6. Bien joué super travail .Envoie une copie a Comics Blog ,ils auront peut etre un peu de temps pour la lire ,entre 2 critiques pétés envers DC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.