[Review VF] Batwoman Tome 3 : L'élite de ce monde
Les points positifs :
  • Une suite très prometteuse
  • J.H. Williams III au dessus sur tous les points
  • L’intronisation de nouvelles légendes
  • Le duo Batwoman/Wonder Woman
Les points négatifs :
  • L’attente pour le prochain tome
  • Une narration trop lourde pouvant déplaire

“Oh je sais qui tu es, Tu as les yeux de notre sœur.”


  • Scénario : J.H.Williams III, W. Haden Blackman – Dessins : J.H. Williams III, McCarthy Trevor – Colorisation : Dave Stewart, Guy Major
  • DC RENAISSANCE – Batwoman Tome 3 – 4 Juillet 2014 – 152 pages – 15€

Plus d’un an après la publication de Batwoman tome 2 : en immersion, Kate Kane revient pour le bonheur de beaucoup d’entre nous. Je ne vous cache pas que cette attente a dû me faire relire les anciens tomes pour savoir où on en était, et surtout recueillir quelques détails, car Batwoman ça s’apprécie pour l’histoire et le flux d’informations importantes éparpillées par-ci par-là dans des cases découpées de façon originale qui font le charme de la série. Vous l’aurez compris, pour comprendre ce nouvel arc, il faut avoir lu les autres Batwoman, il s’agit d’une continuité et ce nouveau tome regorge de détails rappelant notamment Elegie, le tome 0.

Petite piqûre de rappel de ce qui s’est passé dans le tome précédent, Batwoman est enrôlée par le D.E.U.S pour démanteler le réseau Medusa, faisant du rapt d’enfants pour une cause inconnue. Au cours de son périple, Batwoman va à la rencontre de légendes urbaines telles que la Llorona, Bloody Mary et bien d’autres… Batwoman va défaire Gladius, l’homme à la tête de Médusa, mais la menace n’est pas pour autant écartée. En effet, Maro, le bras droit de Gladius, va reprendre le flambeau et guider le reste de Médusa possédant toujours les enfants disparus.

[Review VF] Batwoman Tome 3 : L'élite de ce monde

C’est donc ici que nous retrouvons notre chère Batwoman en ce début de tome 3, à la recherche de la moindre trace de Médusa afin d’accomplir sa promesse, celle de retrouver les enfants disparus et les ramener aux familles. Cette fois-ci, le périple ne va pas se dérouler à Gotham puisque notre héroïne va faire équipe avec Wonder Woman, et donc se rendre sur Themiscyra. C’est aussi l’occasion pour nous d’apprécier de nouvelles légendes, mais cette fois-ci d’origines grecques telles que Pégase, Nyx, LHydre, la fameuse créature aux multiples têtes, et bien d’autres. Un chapitre sera consacré à Maggie Sawyer, il s’agit du Batwoman #15, il permettra d’en savoir plus sur le personnage à l’heure actuelle et de suivre ses aventures pendant que Gotham et submergée par une vague de terreur. C’est aussi l’occasion de voir que Maggie dénuée de gadget ou autre artifice, sans costume ni cape de super-héros, va jouer un rôle clé et subvenir au besoin des gens qu’elle protège face au monstre aux caractéristiques surnaturelles.

J.H. Williams III et W. Haden Blackman vont découper le scénario dans ce tome en plusieurs phases, nous allons avoir dans le premier chapitre une intrigue individuelle, nous allons jouer sur plusieurs tableaux : à la fois celui de Batwoman, mais aussi celui de Wonder Woman. Dans un premier temps celui de l’héroïne principale de ce comicbook permet de suivre ses étapes à la recherche de Médusa. Quant à la princesse Diana, ça permet aux lecteurs non familiers avec le personnage de le connaître et ainsi ne pas être perdu quant à ses origines pendant la lecture. Après ce premier chapitre, les deux héroïnes se rejoindront pour continuer leur intrigue main dans la main ou presque. La deuxième partie de l’histoire se concentrera plus sur l’action, annonçant une bataille épique et pleine de dénouement. Un autre personnage tout au long de l’histoire fera des apparitions, il s’agit de Bette Kane alias Flamebird en pleine convalescence. Une dernière précision sur l’histoire nous aurons moins de Kate Kane et de romance avec Maggie, mais ne vous y trompez pas, même en Batwoman, les principales pensées de Kate sont pour elle et le désir de la retrouver. Attention toutefois pour le lecteur qui redoute les narrations très lourdes, celle de ce titre est en effet très imposante. Sa disposition est, quant à elle, très bien intégrée dans les fonds du dessin.

[Review VF] Batwoman Tome 3 : L'élite de ce monde

J.H. Williams III et Trevor McCarthy maîtrisent le sujet depuis le temps qu’ils exercent leur talent sur Batwoman. Ce titre, cependant, sera beaucoup plus sombre par moment, notamment le passage avec Nyx – «forcément» me dira la plupart d’entre vous. En tous cas, c’est très agréable à lire et le découpage des cases est toujours aussi impressionnant. Mais mis à part ça, un autre détail m’a frappé sur ce titre, la mise en avant des cases en plongée avec des effets de profondeur et de détails. Notamment les miroirs de Bloody Mary où l’on peut apercevoir le visage de Batwoman avec différents faciès. L’intronisation de Wonder Woman est plutôt réussie, même si j’ai eu du mal avec le visage au début. Outre ce détail, c’était super de suivre un duo n’ayant que peu de choses en commun.

Dave Stewart et Guy Major sur la colorisation font un travail impressionnant, notamment sur la couleur de l’eau à Themyscira. On voit la différence, plus verdâtre comparée à celle que nous pouvions voir dans les autres tomes. Autre effet de couleur, celui de lHydre qui le rend beaucoup plus impressionnant et magique avec cet effet vert corruption.

[Review VF] Batwoman Tome 3 : L'élite de ce monde

En résumé, ce nouveau Batwoman que l’on attendait fermement est une réussite. Malheureusement, comme à chaque fois, c’est trop court et l’attente pour la suite des événements est insoutenable, surtout après les deux dernières pages. Donc, si vous avez lu les précédents titres n’hésitez pas à vous ruer dessus, et si vous êtes un nouveau lecteur, je vous conseille de commencer par le début pour vivre une aventure en rouge et noir.

19 COMMENTS

  1. Deiimo, toi qui n’a pas fait la review du T2, tu lui aurais mis combien ? Même note que ton collègue à l’époque ?
    Car autant j’ai beaucoup apprécié les deux premiers tomes autant le tome 2 était un poil en dessous (Ça restait sympa quand même), pour pas mal de petites accumulations de trucs qui clochent (le dessin, l’histoire moins intéressante et la narration assez bordélique, chose pas vraiment présente avant). M’enfin, je vais quand même me jeter dessus, vu l’attente interminable que nous impose Urban :D (Et le team-up avec Wonder-Woman, ça ne peut que donner de bonne chose).

    • J’aurais mis clairement en dessous, le tome 2 ne ma pas percuté comme les autres d’où ma relecture ces derniers jours des 3 tomes. Les retours passé-présent avec en plus au début le #0, ce n’est pas compréhensible. Après cela reste du Batwoman, c’est toujours plaisant à lire, mais il est clair que ce tome est le moins marquant. Quant à celui-ci il relève le niveau, notamment avec le team-up improbable. Après comme je dis dans la review la narration est encore lourde, mais elle est importante et pas obsolète comme dans certains comics.

      • Merci pour la confirmation que le 2 est effectivement plus faible que les précédents, et me conforte dans l’idée que ce n’était qu’un passage à vide. Bon bah, encore plus impatient !

  2. Bonjour je voudrais commencer batwoman et je voudrais si les tomes sont a suivre ou si sa se lit individuellement, et la même chose avec catwoman merci !

    • Alors c’est très simple à suivre: tu prends le tome 0, toutes les suites – comme la numération le sous entend – sont les suites directes ! C’est une série régulière, et c’est toujours le même scénariste au commande pour le moment, donc tout est lié.

    • L’idéal est de les suivre dans l’ordre car il y a toujours des éléments qui te ramèneront aux histoires précédentes. Mais c’est un peu comme tout, c’est toi qui voit si tu préfères prendre en cours de route et rattraper ensuite, même si cela est assez dommage.
      Pour Catwoman New 52, l’idéal est aussi de suivre dans l’ordre pour voir l’évolution du personnage, après il y a toujours des tomes mieux que les autres c’est certain, mais parfois même ce qui est moins bon est nécessaire pour une meilleure compréhension :)

        • En même temps, ya que 2 tomes pour Catwoman, le choix est pas difficile !

          (C’est pas comme si pour chaque série il y avait beaucoup de tome, pourquoi se compliquer la vie alors qu’il suffit de prendre le premier de la liste ? :D )

          • Oui mais est ce qu’il me faut le tome 2 pour comprendre l tome 1 ? Parce que sinon je ne m’achète que le premier

  3. Idem, j’ai préféré relire les autres tomes et commander celui-ci. Il devrait être dans la boite aux lettres au plus tard Mercredi. Pour ce qui est de la narration lourde, je pense pouvoir m’en sortir, lire des cycles en plusieurs tomes et dans mes habitudes, dont un en particulier celui de ” Épée de Vérité ” de Terry Goodkind qui en ” narration lourde ” fait parfois très fort (de mon point de vue)… Ce qui ne m’a jamais poussé à abandonner ses bouquins pour autant.

  4. Comme Deiimo, j’attendais avec impatiente ce ” troisième ” tome . Mon impatiente vient encore de s’accroître après la lecture de ça review !

  5. Même si par erreur, l’éditeur oublie d’imprimer le nom du dessinateur. On sait que quoi qu’il arrive, on reconnaîtra le talent de J H Williams III. Batwoman montre qu’elle fait partie de ces nouveaux héros mis en valeur par les New 52 qui ont du charisme, de la puissance sur une planche. Et qui ne sont pas des sous héros. Le duo Batwoman / Wonder Woman peut très bien être comparer à Batman / Superman.

  6. Acheté et lu avec plaisir, cette série est toujours aussi originale, ne serait-ce que graphiquement !
    2 bémols quand même:
    – trop de texte! A force de vouloir nous servir les monologues intérieurs de tous les personnages(Kate, Diana, Maggie, l’agent Chase) on se prend des pavés de texte à n’en plus finir, pas toujours passionnants, qui bouffent le dessin et ralentissent la lecture!
    – la qualité du papier est nettement inférieure à celle des tommes précédents, c’est du papier de moins bonne qualité, moins brillant et surtout moins épais, et ça craint! J’espère qu’Urban ne va pas se la jouer Panini (dont seules les 1eres éditions sont sur un beau papier, jamais les rééditions) en rognant de plus en plus sur la qualité: la crise n’explique pas tout, et je préfère payer un peu plus cher pour avoir un livre de qualité !

  7. J’ai terminé ce 3 ème tome cet après-midi et j’apprécie toujours autant. Pour ce qui est de la narration lourde, je pense qu’il me faudra une seconde lecture pour tout assimiler de ce tome. ce qui ne me posera aucun problème puisque j’aime beaucoup relire mes bd(s).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.