Lorsqu’on « travaille » pour un site tel que DC Planet, on est amené, vous vous en douter, à lire pas mal de comics, être en contact avec le travail d’une multitude d’auteurs et d’artistes, qu’on découvre et/ou que l’on suit chaque mois. C’est pour ça qu’il est toujours impressionnant et fantastique de rencontrer quelqu’un dont on a lu et suivi le travail.

Avant de vous partager l’interview dont il est question dans le titre, il me faut remercier chaleureusement le  Cyclops Comics qui l’a rendue possible. Qu’est-ce que le Cyclops ? C’est tout simplement le seul et unique comic-shop de la ville de Strasbourg (et peut-être le seul de toute l’Alsace). Tenu par son sympathique gérant, Steve, la boutique offre un choix conséquent (compte tenu de sa modeste taille) en nouveautés VF, VO et également un large éventail d’occasions, tous types confondus. À l’occasion de l’anniversaire de la boutique (20 ans tout de même !) et en marge d’un festival de BD tenu à Strasbourg, Steve a reçu Yildiray Cinar dans sa boutique pour une séance de dédicaces et free sketchs. Il n’en fallait pas plus pour que DC Planet profite de l’occasion pour aller poser quelques questions à l’artiste sur son travail et ses projets chez DC Comics. Nous remercions donc vivement Steve et le Cyclops Comics pour nous avoir permis de réaliser cette interview ! Pour les intéressés, vous pouvez retrouver le Cyclops sur son site internet ainsi que sur les réseaux sociaux – et si vous êtes de passage en Alsace ce week-end, sachez que la boutique tient un stand au Festival Stras’Bulles sur lequel Yildiray Cinar sera également présent pour signatures et free sketches (plus de renseignements disponibles sur le site et sa page) !


Bonjour ! Pour les lecteurs qui ne vous connaîtraient pas, pourriez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Yildiray Cinar, je vis à Istanbul, et je travaille chez DC Comics depuis 5 ans. J’ai travaillé sur des titres tels que Legion of Super-Heroes, Teen Titans, Firestorm, Earth 2, plus récemment Batman/Superman, Adventures of Superman… [Supergirl et Worlds’ Finest]

Quand vous êtes vous lancé dans le monde des comics ? 

J’ai voulu être un artiste de comic-book à l’âge de 13 ans. Puis au lycée j’ai suivi des cours de peinture au sein de la Fine Arts Artschool. Et c’est à ce moment que j’ai décidé que je serai un artiste. Après le Lycée, je suis allé à la Faculté, dans le département de l’animation, dans lequel j’ai étudié. J’ai fait quelques cartoons pour la télé, et après j’ai décidé de travailler à plein temps dans les comics, car c’était ma passion depuis des années. J’ai commencé à en lire à 8 ans, et mon premier comicbook était un numéro de « Conan ».

Je n’ai pas encore travaillé pour Marvel. J’ai travaillé chez Image, sur Noble Cause, une histoire courte pour Savage Dragon, et j’ai aussi fait quelques travaux « locaux » en Turquie. Si je suis allé chez DC Comics, c’est parce qu’ils m’ont demandé si je voulais travailler chez eux ! J’aime beaucoup le DC Universe, et également les gens chez DC, avec qui il est très facile de travailler.

Lisez-vous autre chose que des comics ? De la BD franco-belge par exemple ? 

Oui, je suis un grand fan de Thorgal. Et récemment, j’ai beaucoup aimé le travail de Matthieu Lauffray sur Long John Silver. J’ai toujours aimé Moebius, et cet artiste m’a influencé dans mon travail, et également Ivo Milazzo, entre autres.

Quel est votre personnage préféré du DC Universe ? 

C’est Batman. Parce que c’est Batman *rires*. Je l’ai toujours adoré depuis gamin. Mais mon premier comicbook de DC c’était un Superman. C’est lorsque j’ai vu Batman la première fois dans un comic Superman que j’ai été frappé : « Qui est ce type ? ».

Vous avez néanmoins travaillé sur un tas de personnages différents sur les diverses séries. Quels sont vos préférés parmi ceux-là ? 

Récemment j’ai beaucoup aimé travailler sur Earth 2, qui est une sorte de titre de la Justice Society of America. C’était vraiment fun de dessiner des versions différentes de ces personnages. Et j’ai également adoré dessiner sur Batman/Superman, avec l’histoire de Greg Pak que j’ai trouvée touchante. Sur cette histoire, ils m’ont laissé faire comme je le voulais. Et lorsqu’on me laisse faire comme je l’entends, j’adopte un ton plus artistique, je fais du lavis, et j’adopte ce ton quand on me laisse faire mon propre encrage.

Qu’en est-il de votre travail sur Supergirl, et sa nouvelle apparence ? 

Ce n’est pas moi qui ait fait le design de Supergirl en Red Lantern, c’est Kenneth Rocafort. Mais quand je suis arrivé sur la série, les éditeurs ont voulu que je dessine une Supergirl qui avait l’air plus puissante, et vraiment en colère. C’était un tournant pour le personnage au vu de son passage chez les Red Lanterns.

Quel effet ça fait d’avoir travaillé à plusieurs reprises avec Paul Levitz (sur Legion, Worlds’ Finest) ? 

C’est fantastique. Quand on m’a demandé de dessiner la Legion, j’étais excité, et quand j’ai entendu que c’était Paul Levitz qui l’écrivait, j’étais sous le choc ! C’était un honneur de travailler avec lui, car c’est une sorte de vétéran, il est dans le domaine depuis des années. Il m’a donné des conseils, et m’a aidé à m’affirmer comme artiste. Il a contribuer à affiner mon style. Et puis, on se contactait en privé, on avait des réunions, on avait un bon feeling entre auteur et artiste sur la Legion. J’aimais beaucoup tous ces personnages, parmi mes préférés sont Timber Wolf, Phantom Girl, et Wilfdire.

Que pouvez-vous nous dire sur le numéro spécial Worlds’ Finest : Futures End que vous venez de finir de dessiner ? 

Hé bien, si vous avez bien vu la couverture, il y a un nouveau personnage dessus. C’est une nouvelle version d’un personnage, je ne crois pas qu’il a été nommé déjà. Et je crois qu’il fera son entrée dans les New 52 avec ce numéro. Mais je ne sais pas si les conséquences de l’histoire de ce numéro auront un impact sur le futur de la série… En fait, je ne peux pas dire grand chose – je risque d’avoir des ennuis !

Vous avez mentionné via Twitter que vous alliez travailler sur une nouvelle série ? 

Oui. Je ne peux rien dire, pas donner de titre ou de noms, mais ça sortira en Novembre, et c’est tout ce que je peux dire.

Mais c’est bien pour DC Comics ?

No comment. [Il fait une pause] Je viens de donner la réponse *rires* ! Il y a une couverture que j’ai faite et qui devrait être montrée prochainement, peut-être à la SDCC je crois…

Avez-vous d’autres projets en tête, que ce soit chez DC, ou Vertigo, ou quelque chose qui n’a rien à voir avec ça ? 

J’ai également un autre projet que je vais faire en Turquie avec un ami scénariste à moi. Ca avance tout doucement, mais ce sera un graphic novel et une fois que ce sera terminé, je pense que je le montrerai à des éditeurs français. On va faire quelque chose d’unique, et notamment dans l’approche artistique, avec de la peinture à l’eau, et dans un format plus « français », avec plus de cases par pages. Mais ce ne sera pas un truc de super-héros, ce sera plus tourné vers la fantasy, avec un peu de science-fiction. Pour l’instant, l’histoire est en train d’être écrite, on a rassemblé nos idées. Pour le choix des éditeurs, c’est parce que j’ai envie d’essayer l’industrie européenne, et je veux que ce soit un graphic novel qui se suffise à lui-même. Et je pense que la France serait un bon pays pour le publier.

Et y a-t-il une série New 52 sur laquelle vous aimeriez bien travailler si vous en aviez l’occasion ? 

Oui, ce serait The Flash.

Et pourquoi The Flash ? Je croyais que vous alliez me dire « Batman » puisque c’est votre personnage préféré…

Ha, mais tout le monde veut faire Batman, et j’aimerais faire Batman également ! Mais je trouve que je suis bon avec le personnage de The Flash, je suis très en confiance quand je le dessine [nda : il m’a montré une couverture qu’il a faite pour un numéro de The Flash, et qui n’a pas été publiée, et croyez-moi, ça claquait à mort !]. Et puis comme j’ai étudié l’animation, je pourrais faire quelque chose qui s’y rapporte, qui fasse penser à de l’animation classique, un peu comme ce qu’a pu faire Carmine Infantino.

Un petit mot pour les lecteurs de DC Planet ? 

Merci beaucoup de suivre mon travail, et merci également de votre soutien !


Et en bonus, voici un print de Batman réalisé par Yildiray Cinar pour l’occasion et qu’il a signé spécialement pour vous (une petite surprise viendra également dans le prochain DCFA) ! On attend donc à présent des nouvelles de cette prochaine série sur laquelle l’artiste travaillera, et nous vous donnons rendez-vous très bientôt pour d’autres interviews d’artistes qui ne devraient pas trop tarder ! Restez vigilants !

Yildiray Cinar Interview - 3