[Review TV] Batman, la relève : Le Retour du Joker

 Batman La Relève - Le Retour du Joker - Jaquette
Les points positifs :
  • Un retour à la hauteur du personnage
  • Étonnamment sombre
  • Les ponts jetés vers Batman TAS
Les points négatifs :
  • La bande-son rock indus
  • Doublages français inégaux
  • Les sbires insipides du Joker

« Tu n’es pas Batman ! » – Le Joker


  •  Batman, la relève : Le Retour du Joker – 2000
  • DVD – 1h16 – Réalisation : Curt Geda – Scénario : Bruce Timm, Paul Dini, Glen Murakami – ProductionAlan Burnett, Bruce Timm, Paul Dini, Glen Murakami – Casting : Will Friedle, Kevin Conroy, Mark Hamill, Angie Harmon, Dean Stockwell

Unique long-métrage situé dans l’univers de Batman BeyondLe Retour Du Joker est le quatrième film animé du DCAU, arrivant après Le Fantôme MasquéSubzero et La Mystérieuse BatwomanBeyond oblige, c’est Terry McGinnis qui porte le costume de Batman dans une Gotham futuriste, tandis que Bruce Wayne, vieillard soutenu par une canne, a jeté l’éponge depuis de nombreuses années. Bien plus sombre que la série dont il est tiré, ce film récupère de nombreux éléments de la légendaire série des années ’90, parmi lesquels un long flashback au milieu du film où on peut voir Bruce Wayne en BatmanBatgirl et Robin affrontant le Joker et Harley Quinn. Pour cette raison, le film se situe à cheval entre deux époques et deux générations de dessins animés qui ont marqué les esprits.

Le Joker est de retour ! Jusqu’à ce jour, Terry McGinnis avait souvent eu affaire aux Jokerz, les ridicules émules du Clown Prince of Crime, mais le Joker en personne, c’est une première ! Et pour une bonne cause : le Joker, le vrai, est mort. En tout cas, c’est ce que disent Bruce Wayne et Barbara Gordon, non sans avoir à retourner dans des souvenirs douloureux pour l’affirmer. Mais alors, qui est l’imposteur derrière cette mascarade de mauvais goût ? Pour le découvrir, Terry McGinnis devra remuer un des moments les plus sombres de la carrière du Chevalier Noir, et ce ne sera pas sans risque…

Sans atteindre le niveau de la série Teen TitansBatman, la relève (Batman Beyond en vo) apparaît à certains comme la première baisse de régime dans les productions animées de DC Comics depuis le quasi sans-faute dont l’éditeur profitait depuis le début des années ’90 sur le petit écran. Pour certains, le problème de Batman Beyond reposait sur son univers même, pourtant rafraîchissant ; pour d’autres, il s’agissait du ton, des blagues ras-des-pâquerettes, et des villains improbables. En revanche, les références récurrentes à Batman TAS ont permis l’aboutissement de quelques épisodes franchement mémorables. C’est dans cette même idée que Le Retour du Joker fonde son premier atout, puisqu’il préfère baser le gros de son scénario sur l’univers de la légendaire série animée Batman que sur celui de Batman Beyond. Ce n’est guère étonnant en conséquence de retrouver les noms de Bruce Timm et Paul Dini à la production et au scénario de ce film.

Piocher du côté de Batman TAS, c’est peut-être un moyen facile de racoler quelques spectateurs nostalgiques de la ‘grande’ époque, mais l’opération est magistralement menée, apportant un épilogue noir et inédit à l’univers construit par Bruce Timm. En effet, le gros flashback qui occupe le milieu du film, lorsque Barbara Gordon raconte à Terry McGinnis la mort du Joker, montre dans la foulée la fin de la carrière de Tim Drake en tant que Robin, explorant un pan de la mythologie du DCAU encore non-dévoilé. Ce flashback est particulièrement sombre, et les images horrifiantes qu’il amène resteront gravées longtemps dans les esprits, à tel point que les censeurs durent sévir avant la sortie du film. Il faudra attendre 2002 pour que paraisse une version non-censurée.

On pourrait craindre que Terry McGinnis soit réciproquement sous-développé puisque c’est le passé de Bruce Wayne qui est mis au premier plan, et c’est un peu le cas. Néanmoins le jeune justicier prend une belle ampleur dans la confrontation finale avec le Joker, à l’aide de lignes de dialogue d’une profondeur relative, mais néanmoins efficaces et qui parviennent à tirer Terry McGinnis de l’ombre de son prédécesseur. Le reste de son univers n’est pas à son avantage, les guignols qui servent d’hommes de main au Joker souffrent douloureusement de la comparaison, et l’entourage proche de Terry McGinnis se limite à de la figuration. Enfin le mystère derrière l’identité de ce nouveau Joker alimente allègrement l’intrigue en suspense. Malgré la courte durée du film, on a le temps d’emprunter quelques fausses pistes. Néanmoins l’explication finale est tellement inattendue qu’il est honnêtement impossible de la deviner avant l’heure des révélations, et ça fera grincer des dents à quelques-uns.

Il y a quelques autres petits points noirs qu’on ne retrouvait pas dans les longs-métrages animés précédents, comme le manque de subtilité de certaines blagues (cf le Joker qui fait pffrfrftfrfrt avec la langue), ou la place faite à l’action, à ce titre il faut prendre garde à ne pas se laisser décourager par la scène d’ouverture peu engageante, pleine de cascades et de gadgets improbables pour qui n’est pas familier à la série Batman Beyond. La musique, finalement, est désastreuse. Elle tente de se donner des airs modernes en délaissant l’orchestre des productions précédentes pour le remplacer par des plages de rock industriel peu inspirées. Le résultat est d’un goût douteux et, paradoxalement, a vachement moins bien vieilli que les bandes-son plus classiques qui accompagnaient Mask of the Phantasm ou Subzero.

À cheval entre les univers Batman Beyond et Batman : The Animated Series, Batman : The Return of the Joker compense sa bande-son à la ramasse et son doublage français parfois bancal par la noirceur subite dans laquelle il tombe passé le premier tiers du film. Portant une excellente interprétation du Joker, il a de quoi ravir même les plus récalcitrants au Batman de Terry McGinnis. 

UN DEUXIÈME AVIS C’EST BIEN AUSSI !!

Batman Beyond : Return of the Joker est un film d’animation qui, qu’on aime ou pas la série animée dont il est dérivé, est une franche réussite. On retrouve bien entendu les marques de fabriques de l’univers Beyond, à savoir un design anguleux et assez minimaliste, une musique techno/punk qui en devient un peu agaçante par moments, et la présence importante d’explosions à tout va. L’habitué de la série n’en sera pas dépaysé, et l’histoire nous raconte le retour du célèbre Joker – du moins, c’est ce qu’on veut nous faire croire. En marge de cela, l’histoire revient sur la relation entre Bruce Wayne et les (ex)membres de la Bat-Family, et le caractère et les actions de ce dernier sont remises en question – expliquant le fait qu’il se retrouve au final, toujours seul. Revoir le Joker dans cet univers est un pur plaisir, avec un personnage vraiment dingue et qui n’hésite pas à tuer de sang froid même les membres de son équipe – les Jokerz. Si Ghoul et les jumelles Dee Dee sont plutôt sympathiques, le reste du groupe n’a pas vraiment de charisme, et Wolf, le Jokerz splicé avec de l’ADN d’hyène est carrément horripilant. Reste que nous avons droit à un long flashback absolument dantesque qui reprend l’univers de Batman TAS – avec la musique « classique » qui va avec, nous offrant une séquence d’anthologie qui plonge le film dans une noirceur et un glauque assez terrifiant. On se souviendra à jamais du rire du jeune Tim Drake, croyez moi. Construit sur la base d’un thriller/action, Return of the Joker est pour moi un véritable plaisir, superbe complément à la série d’animation.

 – ArnoKikoo

En passant par les liens affiliés BDfugue/FNAC/autres présents sur le site, DCPlanet.fr reçoit une faible commission. Qu’importe le montant de votre panier, vous nous aidez ainsi gratuitement à payer l’hébergement, modules, et autres investissements pour ce projet.

Picture of TheRiddler

TheRiddler

DC COMICS: L'ENCYCLOPEDIE SUPERMAN

DC COMICS: L'ENCYCLOPEDIE SUPERMAN

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

À lire aussi

GB eye - DC COMICS Poster Shazam La rage des Dieux (91,5 x 61 cm)

GB eye - DC COMICS Poster Shazam La rage des Dieux (91,5 x 61 cm)

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Rejoignez la discussion

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
kav84
kav84
10 années il y a

Etant fan de Batman Beyond, j’adore ce film d’animation. Il mérite d’être vu.

anarchynpp
Invité
anarchynpp
10 années il y a

Un excellent film d’animation ^^

La B.O m’a pas dérangé ^^

Et j’ai pas vu en V.F ^^

Ceci dit je suis d’accord les sbires sont insipides :)

CaptainMasked
10 années il y a

J’adore Terry et son histoire donc cet animé me plaît forcément.

Brutal Destr0y333r
Brutal Destr0y333r
10 années il y a

Je ne me souviens plus de la BO de ce film en particulier mais la BO de la série était parfaitement géniale ! Je l’écoute assez souvent !
Sinon c’était plutôt cool commelong métrage.

MFW
MFW
10 années il y a

Riddler j’ai jamais vu le film en VF donc je peux pas dire. En VO ça marche très très bien et je n’ai vu que la version non censurée. ¨Pour moi ce film est un petit bijou qui a été une vraie claque au premier visionnage. C’est sombre, c’est glauque et violent. On parle à la base d’un film d’animation pour gamins… Je trouve en tout cas que ça apporte une bonne conclusion à the new batman adventures (c’est mon avis) et que la fin est absolument magistrale.
Pour les musiques elles ne m’ont pas marquées. Pour ma part ce serait un 4,5/5 parce que c’était un pari risqué.

Strax
Strax
10 années il y a

Ouhlà ! Beaucoup de charges contre Batman Beyond !
Alors que c’est une excellente série, et bien meilleure que Teen Titans.
De plus, parler de l’humour au ras des pâquerettes de BB en le comparant avec TT, c’est quand même fort de café !
Parce que s’il y a bien une série qui en abuse de cet humour, c’est Teen Titans !
Et puis, niveau graphismes, à trop vouloir rendre hommage à l’animation japonaise, Murakami ne fait que de la caricature et exagère tellement le trait que ça en devient ridicule.
Cela étant dit, je suis quand même fan de TT, mais c’est une série qui ne devient vraiment excellente que lorsque les gags relou et les caricatures SD se font moins présentes, passée la première saison, surtout.
Alors que Batman Beyond est une excellente série dès son premier épisode (mémorable, d’ailleurs !). Et Terry McGinnis est très attachant, contrairement à la cruche qui l’accompagne la plupart du temps, et qui vous mettra les nerfs avant la fin de la première saison !
___
En ce qui concerne le film Le Retour du Joker, il s’inscrit dans la droite lignée de la série dont il est tiré.
Une utilisation intelligente du Joker, le passé carrément inoubliable (je vous conseille surtout la version non censurée de la « fameuse scène », facilement trouvable sur You Tube), Tim Drake (doublé par Patrick « Jack Bauer » Béthune) qui fait un retour inattendu et une mise en scène qui fait monter l’intensité crescendo !
Non, pour moi, y a rien à jeter dans ce film, même la BO qui colle très bien avec l’ambiance, comme dans la série, d’ailleurs !

TimDrake
TimDrake
10 années il y a

Je n’avais jamais été tenté par ce, pourtant excellent,t Anime et c’est en tombant sur LE « Flashback » sur internet que j’ai mis un pied dedans.
Le destin de Tim Drake dans cette version me fait encore froid dans le dos. Une forme de petit trauma de le voir de manière aussi tragique.
C’est aussi le seul moment ou l’on peut voir le Batman TAS développer une violence et une rage incroyable et jamais vue dans tous les épisodes… Si Tim Drake n’apportait pas de résolution au cliffhanger de ce flash back, on jurerait que Batman est prêt à Tuer !!!

Vittorini
10 années il y a

Même avis que mes camarades du dessus. Film excellent pour une série excellent et dont le premier visionnage de la version non-censurée a sûrement dû en marquer plus d’un : ne serait-ce que le rire de Tim ou sa silhouette cachée dans l’ombre sont à vous glacer le sang. hommage assez particulier à Jason Todd au demeurant.
Allez Warner, ressort le projet Batman Beyond du placard et lance le pour de bon cette fois-ci !

stingrayfell
stingrayfell
10 années il y a

La version longue non censurée est d’enfer !!! la mort du Joker est meilleur !!!

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
10 années il y a

Super film animé, comme les autres !

bigkifran
bigkifran
10 années il y a

ah tiens c’est sympa les poilers dans les commentaires oO
même pas besoin de voir le film, merci :/

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
10 années il y a
Répondre à  bigkifran

En même temps, c’est un « review »; si tu n’as pas vu, lis pas !
heu par contre, l’image enfin plutôt la jaquette du film , c’est un gros WTF: depuis quand Le Joker à la tête du Bouffon Vert ??!

TheBatfan
TheBatfan
10 années il y a

Un des tout meilleurs films animés Batman; à égalité avec le Fantôme Masqué. Du grand art.

DC Universe FRA

Rejoignez la première et la plus grande communauté non officielle DC Comics Francophone et participez aux discussions Comics, Films, Séries TV, Jeux Vidéos de l’Univers DC sur notre Forum et serveur Discord.

superman
15
0
Rejoignez la discussion!x