[Review Ciné] Batman Forever

[Review Ciné] Batman Forever
Batman Forever
Les points positifs :
  • Moins mauvais que sa suite
  • Val Kilmer en Bruce Wayne

Les points négatifs :

  • Val Kilmer en Batman
  • Des méchants en roue libre
  • L’éclairage aux néons.

« I need a name! Batboy, Nightwing, I dunno. What you think? What’s a good sidekick name? » – Dick Grayson


  • Réalisation : Joel SchumacherActeurs : Val Kilmer, Tommy Lee Jones, Jim Carrey, Nicole Kidman, Michael Gough – Date de sortie : 1995
  • Compositeur : Elliott Goldenthal

Après deux épisodes signés Tim Burton, qui ont su s’inscrire dans la légende du chevalier noir, la Warner se devait de trouver un réalisateur capable de poursuivre cette série de films à succès tout en conservant le même niveau de qualité. Malheureusement, elle a fait appel à Joël Schumacher, pour un résultat plus que mitigé, bien que cette première « œuvre » batmanienne de cet artiste incompris ne soit pas aussi catastrophique que le tristement célèbre Batman & Robin .

Le scénario est plutôt simple, Batman tente d’arrêter Double-Face, alter-ego de l’ancien procureur Harvey Dent qui sévit à Gotham, au même moment, Edward Nygma, un employé de Wayne Entreprises, se forge une identité de super-méchant suite au refus de Bruce Wayne de soutenir son invention : une machine qui permet de diffuser directement la télévision dans le cerveau des spectateurs. Batman sera aussi « confronté » à la charmante Dr. Chase Meridian, psychiatre qui cherche désespérément à comprendre les motivations de l’homme chauve-souris, avant d’être aussi rejoint dans sa lutte contre le crime par Robin, son célèbre acolyte, présent pour la première fois dans cette franchise cinématographique.

Batman Forever

Dire que ce film contraste avec le travail de Burton serait un euphémisme : là où les deux premiers opus nous livraient une vision pessimiste de Gotham, en nous montrant une ville gothique emplie de noirceur, peut être suite à l’influence des comics de Frank Miller qui avaient fait grand bruit dans les années 80, Batman Forever renoue avec le côté coloré et déjanté de la série des années 60, tout en conservant quelques aspects sombres, de manière peu inspirée. On se retrouve ainsi avec une ville éclairée par des néons façon boîte de nuit cheap dans laquelle des scènes d’action peu originales s’enchaînent sans que cela ne réussisse véritablement à scotcher le spectateur sur son siège.

Côté interprétation, Val Kilmer reprend péniblement le rôle du héros dont il ne parvient pas à gérer les deux personnalités. Il fait un Bruce Wayne plutôt convaincant mais peine à nous faire croire qu ‘il est un super-héros une fois dans le costume du chevalier noir, sous lequel il débite de mauvais one-liners de série B. Chris O’ Donnell campe un Robin ridicule, jouant à l’adolescent rebelle en dépit de son âge et livre une performance inférieure à celle de Burt Ward dans le film de 1966 (et je ne trolle même pas). Ajoutez à cela une Nicole Kidman en roue libre qui joue l’allumeuse et qui débite des imbécillités pseudo- psychiatriques pour tenter de nous convaincre de l’intelligence de son personnage de groupie de Batman en chaleur.

Batman Forever

Et que dire des méchants ? Tommy Lee Jones est ridicule en Double-Face, le personnage est ici un simple ersatz du Joker du premier film de Burton, à des millions d’années lumières du Harvey Dent que l’on peut trouver dans les comics (l’infidélité au matériau d’origine est d’ailleurs le seul point commun avec le travail du précédent réalisateur). Notons ces scènes où l’ex-procureur se balade accompagnée de deux femmes de petite vertu assorties à chacune de ses personnalité, qui inscrivent directement le film au panthéon du nanar super-héroïque. Et quid de Jim Carrey, allez-vous me dire, eh bien je serai bien plus modéré à son égard. Le célèbre acteur comique reprend le style que Frank Gorshin donnait au personnage dans la série avec Adam West, bien que cela ne corresponde pas aux attentes des spectateurs de l’époque.

Batman Forever

Batman Forever n’est pas la catastrophe qu’est sa suite, mais place déjà les pions de ce qui fera l’échec cuisant de la franchise cinématographique lancée par Tim Burton : adieu le côté Grim & Gritty des deux premiers opus, bonjour les néons, les gags dignes des pires épisodes de la série de 1966 et les acteurs en roue libre… À réserver pour les soirées nanar entre potes, pour le regarder après le film avec Adam West et Burt Ward, en compagnie d’une pizza et de quelques boissons ,alcoolisées de préférence.

En passant par les liens affiliés BDfugue/FNAC/autres présents sur le site, DCPlanet.fr reçoit une faible commission. Qu’importe le montant de votre panier, vous nous aidez ainsi gratuitement à payer l’hébergement, modules, et autres investissements pour ce projet.

Picture of zeppeli

zeppeli

DC COMICS: L'ENCYCLOPEDIE SUPERMAN

DC COMICS: L'ENCYCLOPEDIE SUPERMAN

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

À lire aussi

GB eye - DC COMICS Poster Shazam La rage des Dieux (91,5 x 61 cm)

GB eye - DC COMICS Poster Shazam La rage des Dieux (91,5 x 61 cm)

amazon
Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Rejoignez la discussion

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

32 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
CaptainMasked
10 années il y a

Hahahahah. Ce film.
Très bonne critique et jolie conclusion. ;)

MFW
MFW
10 années il y a

Je suis totalement d’accord avec la fin ahha.

Mais maintenant même acoolisé ou totalement bourré je ne le trouve même plus marrant.

Sa suite cependant….

Comics Batman
10 années il y a

C’est surtout Jim Carrey en roue libre qui vaut le détour (on était en pleine « CarreyMania » à l’époque : Ace Ventura, The Mask… quelque part ce film fait honneur à cet acteur), pour le reste effectivement, c’est très moyen. Ça reste un divertissement familial, ce que souhaitaient les producteurs avant tout. Là-dessus le contrat est remplit. Pour ce qui est des Bat-Fans c’est une autre histoire. On critique beaucoup sa suite, mais pourtant quand on la regarde, on se marre vraiment, on est clairement devant un nanar et c’est amusant, ici c’est moins le cas je trouve, c’est entre deux et du coup ça oscille entre les genres et ça reste… sans plus.

Quelques anecdotes pour ceux que ça intéresse :

Il me semble avoir lu que Tommy Lee Jones désapprouve fortement le montage final, faute d’avoir eu la scène de son traumatisme et du procès correctement montrée (voire coupée), et appuyant le côté un peu plus dramatique (et proche du comic) de Double-Face.

Si ma mémoire est bonne, il y a des petites références à Metropolis et à « Nightwing » (« Les ailes de la nuit » en VF).

Ce film est la version préférée de Bob Kane, créateur du Dark Knight. Il trouvait que cette approche correspondait à la sienne. Il est mort avant d’avoir vu la suite…
(Malheureusement, Bill Finger, le co-créateur de Batman (et peut-être même son plus proche et véritable auteur) est décédé bien avant les premières versions de Burton, son point de vue aurait été indéniablement intéressant).

Également en information complémentaire : L’Épouvantail fut un temps pressenti en tant que méchant pour ce film, interprété par Jeff Goldblum ou par Johnny Depp. Pour ce dernier, c’était au cas où Tim Burton rempilerait derrière la caméra, mais il devait pour cela faire apparaître Robin, chose que Warner Bros lui imposait dès le second film et que le réalisateur a toujours refusé.
C’est aussi pour cela que le studio a radicalement changé d’univers : il voulait Robin, du divertissement familial et un côte tous public car malgré les critiques élogieuses de Batman Returns, le public a moins suivi (je crois).
Enfin, si Batman & Robin avait eu plus de succès, c’est Nicolas Cage qui aurait assuré ce rôle de L’Épouvantail dans le cinquième opus hypothétique, toujours réalisé par Joel Schumacher, avec Harley Quinn et le Joker ressuscité…
Autant dire que ce n’est pas plus mal que cet autre film n’ait jamais vu le jour et qu’on ait dû attendre huit ans avec d’avoir la version nolanienne de L’Épouvantail ^^

Vittorini
10 années il y a

Bonne critique mais qui passe à côté d’un très bon point de ce film : foutre une psy dans les pattes de Batman et explorer ses démons intérieurs. En effet, que se passerait-il si on « guérissait » Batman ? Il n’existerait tout simplement plus. Ce qui avait d’ailleurs exploré dans 52 également. Je pense pas que Forever mérite vraiment le titre de « nanar », il est plutôt médiocre oui, mais pas dépourvu de bons points pour autant. A chacun de se forger son avis quoi :)

Comics Batman
10 années il y a
Répondre à  Vittorini

Exact ! :)
Nanar qualifie sa suite, celui-ci non.

spectra
spectra
10 années il y a
Répondre à  Vittorini

Si tant est qu’il est possible de le guérir^^ Et surtout est-ce souhaitable de stopper la quête d’un homme qui lui permet de tenir psychiquement, de l’empêcher de déprimer réellement et sombrer dans la mélancolie?? enfin bref d’accord avec toi c’était bien médiocre^^ Et il me semble que Bale avait passé le casting pour être Robin!! Par contre Jim Carrey je dis non, ni avant, ni maintenant, jamaaaaaaaaaaais…. Pardon^^

Vittorini
10 années il y a
Répondre à  spectra

Quand je dis médiocre, c’est pas forcément péjoratif, j’entends plus par-là « moyen », à savoir qu’il mérite tout de même la moyenne, ce qui n’est pas le cas ici. Comme l’ont dit mes autres camarades, il y a de très bons points et le film passe encore très bien, je pense. Alors certes, il y a quelques scènes bien ridicules mais, il y a pas mal à sauver dans ce film. La comparaison qui conviendrait le mieux serait peut-être les Spider-Man de Sam Raimi. Les bloblottements de fesses et autres allusions en moins.

spectra
spectra
10 années il y a
Répondre à  Vittorini

Arf pauvre spidey^^ oh puis il faudrait que je le revois mais la liste des films de super-heros vraiment nazes est vraiment longue!! Hein les 4 fantastiques, daredevil, et green lantern?? ^^

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
10 années il y a
Répondre à  spectra

Le Spider-man de Sam Raimi est génial, hein, faut arrêter de dire des connerie (et je suis pas fan de Marvel)… puis, Green Lantern n’est peut-être pas un chef-oeuvre, mais reste bien quand même…bref, vous tous les même goûts (curieux…) : « Burton = génial, Schu’ = merde, Nolan = bien (WTF c’est supra-génial !!!… hum hum…), Donner = génial, Lester = merde (la je suis d’accord), Singer = merde (la pas), Snyder = bof (la non plus), ectr » enfin en bref: New = Shit, Old = Cool, quoi. Pas d’accord.

spectra
spectra
10 années il y a
Répondre à  spectra

@Mandalorwarrior: alors je t’arrête tout de suite, spidey 1 et 2 étaient sympas, mais le 3 j’ai détesté. Ce que je reproche à Raimi c’est d’avoir fait de Parker un débile en puissance, qui atteint son apogée dans le troisième opus… En tant que fan du perso j’ai pris ça comme un gros bras d’honneur aux lecteurs (WTF pour Gwen Stacy). Concernant batou ben forever passe avec des yeux d’enfant pour ma part, j’avais des étoiles plein les yeux en sortant du ciné, mais la suite est impardonnable, plus de batou pendant huit ans avec ses conneries à Joël^^ Et bon Burton je le trouve quelque peu surestimé mais cela n’engage que moi. Concernant Nolan accordons lui au moins l’honneur d’avoir réhabilité au cinéma un batman en perdition!!

Vittorini
10 années il y a
Répondre à  spectra

@Mandal : Je suis absolument pas dans une optique de « ce qui est vieux, c’est cool, ce qui est nouveau, c’est de la merde », bien au contraire. Mais vu le large panel de film de comics que j’ai vu et expérimenté un bon nombre de fois, je fais juste un classement, comme tout le monde. Le Spider-Man de Raimi n’est en aucun cas génial et, pour ma part, je trouve qu’à part les scène en CGI et leur rythme, y a pas grand chose à sauver. Je suis même entièrement d’accord avec Spectra (sur 90% de tout ce qu’il a dit d’ailleurs) qui a su mettre les mots justes : les Spider-Man de Raimi, c’est une trilogie où le héros principale est un « débile en puissance », bien lourdingue en plus, qui a des pouvoirs. Quitte à me faire huer, je préfère largement la saga de Webb que je considère bien plus « géniale ». Faut pas généraliser non plus, on a pas tous les mêmes goûts sur ce site, loin de là, c’est ce qui fait son charme et rend les débats aussi intéressants.

Jaster
Jaster
10 années il y a
Répondre à  Vittorini

Bon bah tu t’attendais sûrement à faire gueuler quelqu’un alors me voilà ^^
En effet, les points de vue divergent. J’ai du mal à me tenir en place quand on dit qu’il n’y a rien à sauver du Spiderman de Raimi ou en le plaçant au même niveau que Batman forever.
Je veux dire, on parle quand même du film (avec le 1er X-men) qui a réinventé le film de super-héros, qui est à l’origine de l’ére moderne, l’ère de gloire du cinéma super-héroïque.
Film sans lequel on aurait peut-être pas eu les Nolan et autres.
Donc exempt de défauts, non, mais « en aucun cas génial », je dirais presque que ça relève de la mauvaise foi ! Parce que si tu regardes le film d’un point de vue purement cinématographique, c’est un très bon film. Chacun son avis mais ce n’est pas moi (pas seulement) qui le dis, en toute objectivité: http://www.imdb.com/title/tt0145487/?ref_=nv_sr_3 et http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=29007.html.
Critiques presse et spectateur s’accordent vers l’excellent donc bon voilà. Dire « je n’aime pas » okay, dire « il n’y a pas grand chose à sauver », je commence à avoir de l’urticaire ;)

L'ergot
L'ergot
10 années il y a

je suis totalement d’accords avec Comics Batman, Jim Carrey vaut à lui seul son pesant de cacahuètes! Son interprétation, bien qu’éloignée de la version comics, fait de l’ombre au reste du casting (en même temps, c’est pas super compliqué).

Comics Batman
10 années il y a
Répondre à  L'ergot

Comme je disais sur la critique de Batman Returs/Le Défi, les ennemis du Dark Knight dans les films font systématiquement de l’ombre à Bruce Wayne/Batman : Le Joker, Le Pingouin/Catwoman, Le Sphynx (éventuellement Double-Face), le duo Mister Freeze/Poison Ivy est plus fun que Batman/Robin, et à part dans Begins où l’approche porte plus sur Wayne et où les ennemis sont plus en retrait on va dire, dans les deux suites c’est à nouveau Le Joker qui efface Batman, idem avec Bane et « Catwoman » dans The Dark Knight Rises.
Du coup ouais, y a que dans Batman Begins où je trouve que c’est bien « dosé », c’est pas forcément un mal pour les autres films, mais ça fait pas assez « film sur Batman » mais plutôt « film sur les ennemis de Batman » (mais ce n’est pas forcément péjoratif).

Jaster
Jaster
10 années il y a
Répondre à  Comics Batman

Justement trop éloignée de ce qu’est le sphynx, Jim Carrey joue trop Jim Carrey. Au lieu de nous livrer sa vision du personnage Jim joue son propre rôle, le même rôle que l’on peut voir dans déjà 3/4 de ces films et c’est un peu dommage.
Quand a ce que tu dis Comics Batman sur les vilains qui éclipseraient Batman, je suis pas tout à fait d’accord. Autant pour The Dark Knight, Health Ledger en Joker peut lui faire de l’ombre par son incroyable performance et aussi parce qu’à la base le Joker est hyper charismatique.
Mais pour le dernier film, Bane a pas un charisme hors norme et Catwoman est encore en dessous surtout dans ce film où Batman est presenté comme un putain de messie dont le retour quasi-divin est attendu par tout le monde.
Voilà ^^ Et la trilogie Nolan reste tout de même très centrée sur Batman, y’a quand même un très grand soin accordé aux origines, vie sentimentale, principes et autres états d’âme du héros dont ne bénéficient pas ses adversaires.
Merci pour les anecdotes en passant, bon à savoir ;)

Comics Batman
10 années il y a
Répondre à  Jaster

Jim Carrey fait du Jim Carrey, c’est indéniable. Personnellement j’étais enfant quand je voyais ce film et ça me plaisait bien. Désormais je connais mieux Le Sphynx, j’ai découvert les comics, donc forcément oui c’est complètement différent ! Mais du coup y a ce petit côté nostalgique et mon attachement pour Carrey qui m’en laissent un bon petit souvenir malgré tout ^^

Oui la trilogie de Nolan rééquilibre mieux cela, on est d’accord : notamment dans Begins comme je le soulignais, moins dans sa suite, forcément, malgré le combat cœur/justice/moral très intéressant mais dans The Dark Knight Rises je suis moins convaincu que toi. Bane me glaçait le sang, Catwoman était irrésistible dans la première partie, tandis que Bruce/Batman… sans plus. Ok on parle de lui, sa revanche, son retour, le symbolisme, etc, etc, mais c’était moins « puissant » que pour ses ennemis, en tout cas je trouve (après je ne suis pas super fan de Bale en Wayne, ça joue peut-être aussi haha) ^^

Et de rien pour les anecdotes, je ne suis pas sûr à 100% de tout mais de mémoire ce sont les principales à « connaître » :-)

Destroys
10 années il y a

Un film ne pas mettre dans le même panier que Batman & Robin selon moi.
Pour moi il y’a quand même une différence de qualité entre les deux. De plus il reste quand même un minimum sérieux ce film même si très grand public (pour ça qu’on a aimer enfant) contrairement a sa suite qui est une parodie.

Le film a pas mal de défaut (notamment Double Face) mais aussi des qualités. Les phases Flash Back avec Bruce notamment.
Et je fait partie de ceux qui adorent l’interprétation de Jim Carrey en Homme Mystère !

Bref j’ai adoré ce film enfant et maintenant je l’apprécie toujours quand même même si je vois bien plus de défaut que petit naturellement.
Par contre Batman & Robin je l’ai adoré enfant, en le revoyant maintenant s’est culte .. dans le mauvais sens du terme.

Billy Batson
10 années il y a

Le film contrairement à ses précédents s’intéresse à Bruce, ce qui manquait aux films de Burton. Je vous conseillerais de voir les scènes coupées qui sont très intéressantes et qui avaient été virées car trop sombre pour le studio qui voulait éviter un autre Batman Returns. Après on est à des années lumières du suivant même si le film souffre de clichés comme Robin ou Chase.

Strax
Strax
10 années il y a

C’est exactement le problème avec Batman Forever ! Enfin, le problème… disons plutôt ce qui le sauve : On le compare toujours avec l’autre, Batman and Robin ! Du coup on devient plus indulgent !
Parce que, soyons honnête, et faites le test chez vous, n’importe quel film médiocre ou nul devient acceptable lorsqu’on le compare avec Batman and Robin !
Batman Forever est immonde, et pas seulement à cause de ses couleurs fluo. Pauvre Double-Face… -_- et les répliques sont déjà moisies (encore une fois pauvre Double-Face.. ).
Pour le reste, je rejoins tout ce que dit Zeppeli, pas besoin d’en rajouter !
Ah si, quand même, bravo Maître Zeppeli, c’était une critique aussi efficace qu’un Yellow Sunlight Overdrive ! Nice ! :D

stingrayfell
stingrayfell
10 années il y a

Malgré toutes les critiques négatives que l’on connait tous, je tenais à dire que ce film reste pour moi quand même du grand spectacle. Je me le suis calé en Blu Ray avec un ampli 5.1 et ça arrache, le final quand Batman plonge pour sauver Chase et Robin est à mes yeux épique. Et en se qui concerne Robin, la scène où il libère sa rage contre Double Face et que suite a sa victoire il se tiens triomphant du haut de l’île de l’homme Mystère est héroïque à souhait. Mon seul regret, ayant lu le romans « Batman Forever » de Peter David, c’est que le film n’a pas suivi l’ambiance de livre ni celle de Burton. L’histoire est quand même de grande qualité car pour une fois on voit bien le côté torturé de Bruce Wayne contrairement aux opus précédant qui se consacraient pratiquement qu’aux vilains. Dommage qu’on ai jamais eu la version longue avec les scènes où on voit les medias dire que c’est a cause de Batman qu’il y a des tarés dans Gotham et que s’il veut sauver Gotham il n’a qu’a ranger son costume et garer sa Batmobile, et bien sûr la super scene coupée où Bruce est isolé dans le plus profond de la Batcave, retrouve le livre rouge et voit que c’est de sa faute si ces parents son mort car c’était lui qui voulait aller au cinema, de là la chauve souris géante revient et il se confronte a elle et décide qu’il est Batman Forever, d’où le titre. Avec tous ces éléments et si Double Face avait été mieux joué, on aurait eu certainement l’ultime film Batman.

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
10 années il y a
Répondre à  stingrayfell

Exactement !

Sledgy7
Éditeur
10 années il y a

N’empêche que pour un gosse, ce film, il passe. Et vu que c’est le but du film, bah il est pas si raté que ça.

Godsamo
Godsamo
10 années il y a

Le film est très moyen mais y a un passage que j’adore, c’est après que Dick ait pris la Batmobile et se mette dans le pétrin, prêt à se faire massacrer par des dizaines de petites frappes. Rien qu’en voyant Batman en haut d’un immeuble et malgré leur nombre, ils détalent tous. Je trouve ça énorme, ça montre à quel point Batman est un personnage hors norme.

Warrendal
Warrendal
10 années il y a

Eh bah eh bah! Perso j’adore ce film! XD. Je pense qu’il y a un esprit très comics au niveau des combats et du scénario. On est un peu dans la veine de Hercule ou Xena la Guerrière mais bon je trouve que ça a ses atouts. Et Val Kilmer est 10 fois mieux que le « Julien Lepers » des Burton. Je dois être le seul à aimer ce film mais bon je tenais à le défendre un peu.

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
10 années il y a
Répondre à  Warrendal

Perso, je l’aime bien aussi (pas au point de adore, par contre), mais il à le même problème que Burton, c’est à dire ne rien prendre au sérieux (et leurs scénario trop simpliste… que ce soit Burton ou S), mais sa reste un bon divertissement… c’est pour sa que mais préférer sont les Batman de Nolan; enfin du sérieux ! (et enfin un scénario digne de ce nom !)

batmanu
10 années il y a

Tout t’as fait d’accord pour cette review je pense que ce film a été fait pour faire des produits dérivés et le problème avec Jim Carrey bah c’est qu’il joue Jim Carrey pratiquement tout ces rôles ont un côté déjanté !! Et pour Tommy Lee Jones ça me fait mal parce que j,aime bien cet acteur mais là ils ont confondus Double-Face et le Joker que ce soit psychologie ou les vêtements trop flashies !!
Alors oui ce film a été apprécié par les enfants mais ont sait tous qu’un enfant…c’est con ! lol
c’est pas moi qui l’a dits c’est joueur du grenier d’ailleurs je vous conseille de voir sa vidéo ou il parle du jeu Batman forever il parle également un peu du film

Mandalorwarrior
Mandalorwarrior
10 années il y a
Répondre à  batmanu

Parce’que le Joueur du Grenier à toujours raison, maintenant ? non. « Quand » on est un enfant, on n’est pas automatiquement con, bien au contraire, par contre, quand on est adulte, on peut être très con.

Aristoloche
Invité
Aristoloche
10 années il y a

Perso, je comprend pas qu’on prenne ça autant au premier degrés. c’est clairement du kitsch assumé. Quand à Batman et Robin, ce n’est pas autre chose qu’une comédie pour moi. Il suffit d’écouter les dialogues et les répliques. On ne va quand même pas ajouter des rires enregistrés pour que ça se voit! :D

batmanu
10 années il y a

Ah non mais je suis d,accord c’est pas parce qu’on est enfant qu’on est con je disais ça sur un ton humoristique je suis tout a fait d’accord quand on est adulte aussi on est con.

DC Universe FRA

Rejoignez la première et la plus grande communauté non officielle DC Comics Francophone et participez aux discussions Comics, Films, Séries TV, Jeux Vidéos de l’Univers DC sur notre Forum et serveur Discord.

superman
32
0
Rejoignez la discussion!x