PARTAGER
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Allez, il faut se lancer, parce qu’il y a des choses qui me pèsent sur le coeur, qui me prennent la tête et j’ai besoin de déverser ma colère, mon incompréhension, mes attentes et mes peurs, de vous les partager, et qu’on en discute ensuite. Parce que d’une part cette rubrique est là pour ça, mais aussi que ça me coûtera moins cher que d’aller voir mon psy – qui d’ailleurs n’en a sûrement rien à foutre de mes préoccupations culturelles. Au vu du titre que j’ai choisi (avec cette si subtile référence), vous vous doutez sûrement de quoi je vais parler. La nouvelle série TV Gotham ? Bingo ! Bon, on va pas se le cacher, c’était facile à trouver.

Mais remontons un peu le temps si vous le voulez bien. En Septembre dernier, la FOX créait la surprise en annonçant Gotham, une nouvelle série s’inspirant de l’univers DC Comics (du moins, une partie de cet univers) et qui, selon les déclarations de l’époque, allait présenter les frasques policières du jeune inspecteur James Gordon, nouvellement débarqué à Gotham City. Et qu’en plus, il n’y aurait pas Batman – il n’y serait pas encore présent. D’un coup ça a claqué la porte aux rumeurs qui voulaient qu’une telle série retrace le quotidien du GCPD durant l’absence de Batman entre The Dark Knight et The Dark Knight Rises de Nolan. Et très vite, on a pensé, tout le monde a pensé au comic Gotham Central de Brubacker et Rucka, au succès et à la qualité reconnue de tous. Et le fantasme a duré quelques jours avant que Brubacker et Rucka eux-mêmes affirment qu’ils ne sont pas impliqués dans le projet, qu’ils n’ont pas été contactés, bref, Gotham ne sera pas Central. Ou en tout cas, rien n’est fait pour qu’on puisse penser à ça. Mais beaucoup espèrent. Puis vient le début des rumeurs plus ou moins fondées, avec cette histoire de casting d’un jeune Bruce Wayne (rumeur officialisée dès le lendemain) et que le premier épisode verrait Gordon enquêter sur un fameux double-homicide. Là aussi on s’interroge, on pense bien évidemment au meutre de Thomas et Martha Wayne, et au final c’est une bonne idée non ? Car faire une série dans l’univers Batman, avec Gordon, mais sans mentionner le nom de Wayne, ce serait une véritable hérésie. Et quitte à partir dans un délire de série policière, autant y mettre des meurtres connus, qui feront immédiatement « ding ! » chez la plupart des spectateurs. M’enfin, tout ça ne reste que des rumeurs.

Puis arrive l’annonce de Kevin Reilly. Le PDG de la FOX détaille un peu plus le programme de Gotham, en précisant que ce sera une histoire qui suivra l’évolution de Bruce Wayne (première suprise puisque Gordon ne serait plus le pion central ?) avec tous les personnages classiques du Bat-verse, James Gordon donc, mais également des super-vilains bien connus de tous tels que PenguinRiddlerCatwoman, et Joker. Sachant que ces vilains n’auront pas encore le costume, tout comme Bruce Wayne, qui ne revêtira la Cape que dans le final de la série. Et c’est à partir de ces déclarations que plein de gens sont partis en sucette. Mais littéralement, hein. Avec un mot qui circule doucement, qu’on se chuchote à droite à gauche : « Smallville ». 

Et c’est à ce moment que moi, bien tranquillement derrière mon écran, je vomis des torrents d’insultes et j’étripe des petits chatons à tous ceux qui murmurent ça (c’est imagé, hein, je suis pacifiste). Déjà tout simplement parce que Kevin Reilly ne mentionne nulle part, pas une seule fois, et même JAMAIS le nom de Smallville. J’ai épluché touuuus les articles sur ses déclarations, il n’y a pas une seule allusion qui y est faite, il ne dit pas « Gotham va ressembler à Smallville mais avec Batman ». Je ne comprends pas pourquoi, à cause des déclarations d’avant-hier soir, on est tous passés de Gotham Central à Smallville. Je veux bien comprendre qu’on soit déçu de ne pas retrouver une adaptation du comics de Brubacker mais pourquoi faire cette comparaison ? Parce qu’on va voir un jeune Bruce Wayne ? Jusqu’à ce qu’il porte le costume ? C’est ça ? Ou c’est parce que Reilly a utilisé le mot « opera » ? J’aimerais qu’on m’explique ! Non parce que déjà, à moins qu’à la FOX ils soient tous demeurés, on est tous d’accord qu’entre le meurtre de ses parents et celui où il devient BatmanBruce s’est entraîné et a parcouru le monde non ? Y a-t-il quelqu’un d’assez stupide pour croire qu’on va suivre les amourettes de Bruce quand il a douze ans ? Ou qu’il va rester à Gotham tout le temps ? Putain, c’est l’univers de Batman ! On est dans Gotham ! Le mec, ses parents se font buter sous ses yeux, et il décide de devenir justicier après ; c’est un personnage torturé, alors on peut s’attendre à voir un truc sombre, voire trop sombre diront certains, à la Nolan (même si Reilly a bien précisé que leur série était complètement indépendante de ce qui est fait par Warner Bros au cinéma), mais c’est QUOI ce délire ? C’est à se demander si les gens croient DC assez cons pour oser l’idée d’un Smallville avec Batman, s’ils seraient assez cons pour ne pas avoir retenu la leçon des nombreux défauts de la série consacrée à la jeunesse de Clark Kent. Puis Clark Kent à la limite c’était légitime de s’y intéresser, le mec passe vraiment son adolescence dans cette ville un brin paumée, il va vraiment au lycée, et les travers de l’adolescence n’avaient pas vraiment besoin de se justifier (l’acceptation de soi, le regard et le rejet des autres, ça arrive à tout le monde et pas qu’à Clark) ; et ça expliquait la diffusion de la série sur la CW, clairement ciblée adolescents.

Mais là c’est même plus la même chose. On est sur la FOX, qui ne cible PAS le même public et qui a fait des séries à grand succès comme Prison Break, X-Files ou Fringe, résolument tournées vers un public adulte. Alors ça ne veut rien dire certes puisqu’elle a aussi diffusé de mauvaises séries, puis c’est pas parce qu’une chaîne passe de bonnes séries que tout sera bien (bah ouais, tout ce qui sort d’HBO ou de Showtime n’est pas génial, désolé)… Et puis même, quand on y réfléchit, Smallville dans l’idée c’était bien. Un bon concept, non ? Je n’étais pas dans le milieu à l’époque où elle avait été annoncée, mais les gens ils étaient pas enthousiastes ? C’est dans la réalisation du concept que Smallville c’est foiré. Et encore, parce que tout n’est pas à jeter hein, elle a pas duré 10 saisons pour rien non plus. Je m’étends pas trop sur la série, je ne l’ai jamais regardée, et j’ai tendance à critiquer ceux qui parlent de ce qu’ils ne connaissent pas. Mais l’idée résolument énervante c’est que ceux qui font cette comparaison, enfin cette supposition, le font clairement dans une optique négative, pour descendre la série alors qu’on n’a encore aucune info concrète de la direction qu’elle va prendre ! Je sais pas, p’tet que tout le monde est frustré de pas avoir Gotham Central alors on va faire un jugement hâtif de la même façon que Ben Affleck s’est fait descendre dès l’annonce de son casting (ou Grant Gustin pour Barry Allen, et on sait tous comment ça s’est terminé) ?

Et quand bien même ce serait le cas, et que les gens se lâchent en commentaires, pourquoi pas. Des haters, comme on les appelle, ou des sceptiques, il y en a partout, et à chacun le droit d’avoir son opinion. Sauf qu’il y a des sites d’actualités qui se sont permis de faire passer leurs opinions avant l’information, dans la seule démarche de faire du buzz, d’attirer les clics, et je trouve ça proprement scandaleux. En fait c’est plus que du scandale, personnellement ça me fout la gerbe. Au vu des informations qu’on a eu on ne sait absolument RIEN de l’orientation de la série, et lorsque je vois un site français très visité, avec donc une grosse influence, titrer en gros « La série Gotham ressemblera à Smallville », j’ai envie d’enfermer l’auteur de cet article en prison (et là, je suis gentil). Qu’on soit déçu d’une annonce, qu’on ait pas envie d’aimer le projet Gotham, je l’accepte très bien, mais qu’on se permette de faire ce genre de titre non seulement racoleur, mais en plus mensonger, c’est affligeant. De un parce que c’est de la désinformation, clairement, mais de deux parce qu’avec une telle influence, qu’est-ce que ça donne ? Bah on donne une image négative à la série, et les gens ils vont pas regarder à cause de leurs idées pré-conçues, et la série risque de faire un bide. Alors pourquoi demander d’avoir des adaptations de nos personnages préférés si dès qu’on vous sort quelque chose qui peut vous faire penser à un mauvais souvenir, c’est pour basher ? C’est incroyable cette tendance à pas pouvoir laisser sa chance à une série avant même qu’un script ne soit dévoilé ! C’est pareil pour Constantine, tout le monde est méfiant, sceptique à cause de Keanu Reeves, (ou Ben Affleck avec Daredevil) mais bordel ça coûte quoi d’attendre un peu et de critiquer après avoir vu la chose ? Mais je vous rassure, la palme d’or de la connerie revient à un site US qui a titré : « Fox’s Gotham TV series is going to be Batman : The High School Years ». Nan, mais sérieusement hein. Genre en fait Bruce Wayne et tous les super-vilains ils vont au même lycée à Gotham. Et le gros problème c’est qu’avec des gens assez cons pour faire ce genre de titre (et de news), faut croire que y en a aussi assez crédules pour les croire ! Ou même, le site d’actualité, t’as tendance à avoir confiance, alors tu vas pas forcément vérifier… Alors je le répète en capslock en espérant que tout le monde me comprenne : GOTHAM NE SERA PAS SMALLVILLE !

Hé, au fait, le descriptif officiel de DC, ça donne ça :

Gotham est une nouveauté de la Fox se déroulant avant l’arrivée de Batman et qui se focalisera sur le jeune Jim Gordon lors de ses premières affaires au GCPD, affrontant la corruption dans les rangs de la Police et se confrontant à l’émergence de super-vilains.

Au final, si ça m’énerve tellement de voir cette comparaison faite (mais surtout relayée à tort par les sites d’infos) c’est que clairement, elle me fait peur. Je ne veux pas que Gotham soit Smallville, et l’idée elle-même me terrorise, puisque forcément la série souffre d’une image négative, dans le milieu j’entends. Et du coup, si on se retrouve véritablement avec un tel genre de série, je serai le premier à crier à la face de la FOX qu’ils ont osé faire de la merde et je hurlerai de rage avec tout le monde en allant brûler leurs locaux. Mais en attendant, je prends les informations qu’on me donne, je peux en faire ma petite analyse ou déduction, mais quand j’écris un article d’actualité, bah je donne les infos telles qu’elles sont. Point. Et même si j’avais des pensées négatives et que je trouve que le projet a l’air d’être pourri, bah je l’exposerai après, en commentaires, ou dans une rubrique comme le Off My Mind.

Ha bah ça tombe bien d’ailleurs, puisqu’on est en plein dedans (et vous aurez observé la magnificence de cette transition). Je souhaite à présent vous exposer ma vision de la série, avec ce qu’on sait. Premièrement, je crois au potentiel du projet et même si c’est pas HBO gnagnagna, si c’est bien traité ça peut être fanstastique. Pour moi clairement il faut qu’on soit dans une ambiance dramatique. J’veux dire quand tu commences d’emblée par la première enquête du jeune Gordon, qui doit se farcir un double-meurtre dans une ruelle sombre, laissant là un pauvre gamin orphelin. Bah c’est pas une série dans laquelle il faut s’attendre à rigoler beaucoup. J’avais déjà exposé mes attentes par rapport à Gordon, et Ô combien il y a d’histoires possibles avec lui, le voir affronter la pègre de Gotham, ses collègues pourris, lui peut à la limite avoir des histoires d’amour (qui se finissent mal bien entendu). Il y a beaucoup de potentiel dans ce personnage. Et il en va de même pour le traitement des vilains en devenir. Quand j’ai lu le terme « origin story » pour les vilains, et que Reilly précise qu’ils ne porteront pas encore de costume, personnellement ça m’inspire. Selina Kyle en fille de quartier pauvre, qui essaie de bosser, n’y arrive pas – là aussi tu peux coller une histoire d’amour si t’en as envie, sachant qu’avec Selina j’y crois pas trop aux vrais sentiments – commence à voler, puis à grimper les échelons de la société (hop, un petit chassé-croisé avec Gordon ?). Penguin, c’est le personnage rêvé pour tout ce qui a trait à des affaires sordides, à plonger vraiment dans un style Noire, avec un mélange de crainte et d’empathie pour le personnage, qu’on serait bien content de voir en train de détruire littéralement ses adversaires, un mélange de politique et de violence bienvenu. J’avoue que c’est pour Riddler que j’ai le moins d’idées. Et pour Joker, il va de soi que tout le monde le considère comme un pari très risqué, à ne pas louper. Mais je m’imagine très mal la série dépeindre un Joker enfant (à la façon de l’affreux numéro du Villains Month) ou adolescent. Je verrais très bien une inspiration de Killing Joke (of course) et des New 52, avec un jeune homme bientôt père de famille, qui perd son travail, à qui il arrive emmerdes sur emmerdes et se laisse entraîner dans le banditisme ; puis tragédie oblige, sa femme enceinte meurt, le mec perd pied avec la réalité, prend les rennes du gang du Red Hood (à voir, donc, si un costume ou pas serait adéquat). La transformation finale ne serait pas là puisqu’il faudrait Batman mais tout le monde connaîtrait le destin de ce personnage. Quant à Bruce Wayne bah on connaît son parcours. Forcément il y aurait l’après décès, le deuil, qui serait intéressant à traiter, mais là faudra trouver un super acteur (et quand c’est un gamin, c’est p’tet pas évident), puis son apprentissage, il faudra le voir en dehors de Gotham. On devrait s’attendre effectivement à des sauts dans le temps (entre chaque saison ? chaque mi-saison ?) de façon à voir évoluer tous les personnages. Mais le plus important c’est qu’il faut qu’on ressente que c’est la ville qui transforme petit à petit chacun des protagonistes. Qu’on les voie se transformer sous l’influence de cette ville pourrie. C’est elle, au final, l’héroïne, le sujet principal. C’est Gotham. Je disais il y a quelques mois, durant notre mois super-vilain, que mon vilain préféré c’était Gotham. Hé bien, c’est cette Gotham que je décrivais alors que j’aimerais voir retranscrite sur petit écran. Je ne sais pas ce à quoi on aura droit. Peut-être qu’on sera sur le cul, peut-être qu’on sera dégoûté. La seule chose qui me rassure, au vu des réactions, des débats, des fausses news faites, c’est qu’une chose est sûre : Gotham nous rend déjà tous fous.

Je remercie Edge et Nathko pour leurs conseils, et pour les calmants. 

ArnoKikoo

ArnoKikoo