Vous êtes ici: DCPlanet.fr > Dossiers > Dossier – Les vilains les plus véloces de The Flash

Dossier – Les vilains les plus véloces de The Flash

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Sommaire
dossier the flash

Dans la même veine que les précédent dossiers sur les vilains les plus emblématiques de Superman et les vilains les plus tordus de Batman, nous vous proposons ce dossier sur les vilains les plus « véloces » de The Flash.

Si Flash est un des super-héros les plus connus du grand public, ce n’est pas forcément le cas de ses adversaires. Si ceux de Batman sont pour la plupart des psychopathes sans foi ni loi, si ceux de Superman sont surpuissants, ceux de Flash sont souvent des malfrats qui pour la plupart ont des règles de conduite assez droites et sont pour certains des inventeurs astucieux qui compense leur absence de pouvoirs naturels, l’inventivité est donc de mise pour tous ces vilains. Beaucoup ont fait partie à un moment ou à un autre des Rogues (Lascars en VF, beurk), ce groupe de vilains souvent opposé à Flash. Enfin ce classement ne serait rien sans le scénariste John Broome et le dessinateur Carmine Infantino, inventeurs de la plupart de ces personnages.

Je vous laisse le soin de les découvrir dans ce classement personnel qui les reprends selon une numérotation de 10 à 1.

10. The Trickster

Trickster

Giovanni Guiseppe est issu d’une famille de trapézistes, mais souffrant de vertiges, il mit au point une paire de chaussures qui lui permettait de flotter dans les airs. Son nom de scène « James Jesse  »  lui donna l’idée de se lancer dans le crime comme Jesse James. Sa nouvelle carrière le poussa à faire face plusieurs fois à Barry Allen qu’il combattit à coups de gadgets comme des ours en peluche explosifs. Comme la plupart des Rogues il arrêta sa carrière dans le crime après la mort de Barry Allen et il devint un expert en effet spéciaux à Hollywood. Il devint un serviteur du démon Neron, mais se retourna contre lui quand il prit connaissance de la dangerosité du personnage et aida à le vaincre. Il rejoignit alors le FBI où il traqua Pied Piper, injustement accusé du meurtre de ses parents. Lorsque ce dernier fut lavé de tout soupçon, il lui proposa, ainsi qu’à Heat Wave de le rejoindre au Bureau pour arrêter leurs anciens comparses. Il fit alors face à Axel Walker, qui lui ayant volé ses gadgets avait pris l’identité de Trickster à son tour. Il le battit à plate couture et lui interdit d’utiliser son identité. Il fut recruté et manipulé par Inertia et participa à l’attaque qui s’est finie par la mort de Bart Allen, l’obligeant à fuir avec Pied Piper car traqué par tout ce que le DC-Verse comptait de héros et de vilains. Il mourut tué par Deathstroke.

Il n’a aucun pouvoirs mais a créé une paire de chaussures capable de flotter dans les airs et des gadgets offensifs.

Il apparut pour la première fois dans le Flash #113 en Juin 1960, créé par l’incontournable duo  John Broome et Carmine Infantino.

 9. Pied Piper

Pied Piper

Né sourd,  Hartley Rathaway fut soigné et développa une fascination pour le pouvoir des sons. Il mit au point une technique de contrôle des personnes par le son de sa flûte. Trouvant sa vie monotone, il mit à profit sa technique pour commettre des méfaits sous le nom de Pied Piper, ce qui le fit affronter Flash à plusieurs reprises. Après la mort de Barry Allen le crime semble l’ennuyer, il décide alors d’arrêter sa carrière de criminel, devient un activiste social décidé à combattre la pauvreté et l’ami de Wally West. Il réalisa son homosexualité avec son attirance envers Rod Lauren. Quand Hartley fut accusé du meurtre de ses parents, seul Wally West le défendit alors que toutes les apparences étaient contre lui et qu’Hartley lui-même finissait par douter. Finalement il fut prouvé que ce meurtre était l’œuvre de Miror Master. Il rejoignit plus tard les Rogues en tant qu’espion en compagnie du Trickster, mais dû fuir après la mort de Bart Allen auquel il ne prit pas part, poursuivi à la fois par les bons et les méchants.

Il ne possède pas de pouvoirs mais son audition artificiellement boostée après son opération, et son expertise dans le domaine de la manipulation des sons, qui lui permet notamment de manipuler les gens, en font un adversaire (ou un allié) redoutable.

Il a été créé en mai 1959 dans le Flash #106 écrit par John Broome et dessiné par Carmine Infantino.

Après Flashpoint, Pied Piper est un allié de Flash qui apparaît pendant l’attaque des Rogues.

 8. Golden Glider

Golden glider

Élevée avec son frère Leonard (Captain Cold) dans les mêmes conditions difficiles, celle-ci mène pourtant une brillante carrière de patineuse sur glace de haut niveau. Elle tomba dans la délinquance à la mort de son entraîneur, tué par Flash car c’était l’un de ses ennemis. Elle prit le nom de Golden Glider et jura de se venger du bolide. Elle fit même échouer les tentatives de son frère pour le tuer, décrétant que ce dernier n’avait pas assez souffert. Pour le faire souffrir elle s’en prit sans succès à Iris à plusieurs reprises. Son envie de vengeance étant principalement tournée vers Barry Allen, et à la mort de celui-ci elle arrêta sa carrière de malfaiteur et ouvrit une entreprise avec son frère. Mais bientôt l’apparition de Wally West en tant que Flash la pousse à former une nouvelle équipe de malfaiteurs. Ce qui lui coûta la vie puisque elle fut assassinée par un des membres de son équipe.

C’est une simple humaine, excellente patineuse qui porte des patins qui génèrent leur propre froid et lui permettent de se déplacer dans les airs et d’attaquer avec des gadgets de son invention.

Sa première apparition date de juin 1977 dans Flash #250, écrit par Cary Bates et dessiné par Irv Novick.

Dans les New 52, elle est mourante et doit être opérée quand l’EMP de Central City a lieu, provoquant la colère de son frère envers Flash, jugé responsable. Elle est finalement sauvée grâce à Barry Allen qui fait parvenir une cellule d’énergie suite à sa promesse envers Leonard. Mais celle-ci tourne le dos à son frère qu’elle juge responsable de son état. Elle forme alors les Rogues et attaque Central City.

 7. Weather Wizard

Weather Wizard

Alors qu’il était conduit en prison pour escroquerie, Mark Mardon, réussit à s’échapper et partit se réfugier chez son frère Clyde. Une fois chez lui, il découvrit que celui-ci avait mis au point une baguette bourrée de technologie qui permet de maîtriser la météo. Clyde dénonça son frère a la police, et quand ce dernier le découvrit, en découla une violente bagarre au cours de laquelle Mark tua Clyde avec la baguette de ce dernier. Il prit alors le nom de Weather Wizard et commença une carrière de criminel à Central City, la ville des Flash. Une de ses premières tentative de méfait fut de se venger des trois policiers qui l’avaient emprisonné. Après avoir réussi avec les deux premiers, Barry Allen l’empêcha de parvenir à ses fins avec le troisième.  Il arrêta sa carrière criminelle à la mort de Barry Allen, mais la reprit plus tard avec les Rogues. Il prit part au deal avec Neron et mourut avec ses amis, avant de revenir à la vie sous l’impulsion du même Neron  pour combattre Wally West. Découvrant qu’il a un fils, Josh, élevé par Iris West, qui maîtrise naturellement la météo, celui-ci le kidnappe pour le disséquer, découvrir ce qui lui permet de se passer de la technologie de son frère pour maîtriser les éléments et s’approprier ce talent. Il hésite au dernier moment, frappé par la ressemblance avec son frère et est arrêté par Flash. Inertia lui dévoilera plus tard que son pouvoir est d’ordre génétique et qu’il peut se passer de la baguette. Celui-ci fit donc sauter le blocage mental qui l’empêchait de s’en servir. Il participa au meurtre de Bart Allen avec les Rogues et fut frappé de remords, s’enfuit puis fut appréhendé en Louisiane. Son fils fut pris en otage par Balance qui menaça de le tuer si celui-ci ne le rejoignait pas, ce à quoi il répondit que ayant lui-même tué son frère peu lui importait ce qu’il advenait de son fils. Inertia  tua alors Josh pour lui prouver que c’était faux, avant même que Mardon ait eu le temps de prendre une décision. Cet acte déchaîna la colère des Rogues contre lui, et ils réussirent à le tuer.

Il peut contrôler les manifestations météo sur une zone proche de lui (vent, foudre, neige, température …) et peut voler en utilisant les courants d’air.

Créé en décembre 1959 par John Broome et Carmine Infantino dans Flash #110.

Dans les New 52, il s’appelle Marco Mardon et est, avec son frère Claudio, le chef d’une famille mafieuse. Après la mort de son père il s’enfuit de chez lui, devient le Weather Wizzard, et ne revient qu’à la mort de son frère. Patty Spivot ayant été kidnappé en enquêtant sur la mort de Claudio, Flash intervient, met en échec Mardon et obtient les aveux de la veuve. Découvrant cela Mardon tente de tuer la veuve et de se suicider en même temps en étant frappé par la foudre. Il en réchappe et est recruté par Golden Glider pour les Rogues.

6. Mirror Master

Mirror Master

Ce pseudo a été porté par trois personnes :

Sam Scudder, un détenu qui  a découvert par accident à l’atelier de la prison, qu’en fabriquant des miroirs avec certains produits on pouvait donner des propriétés inattendues à des miroirs. Il étudia les diverses propriétés que pouvaient prendre les miroirs jusqu’à sa sortie de prison.  Il utilisa alors ses pouvoirs pour semer la terreur à Central City sous le nom de Mirror Master, où il affronta Flash régulièrement. Il s’associa avec les Rogues et particulièrement Captain Cold. Il fut tué lors de « Crisis on infinite earth » par Krona, à peu près au même moment que Barry Allen qui  affrontait l’Anti-Monitor.

Digger Harkness (Captain Boomerang) porta brièvement l’équipement de son compère pour commettre des méfaits.

Evan Mc Culloch lui est un orphelin, abandonné par ses parents dès le plus jeune âge. Il fut recueilli par l’orphelinat tenu par Mme Mc Culloch où il vécut heureux jusqu’à ses 16 ans où il fut obligé de tuer un de ses camarades qui tentait de le violer. Il s’enfuit alors de l’orphelinat et se fit un nom dans la rue en tant que tueur à gages. Après avoir tué par accident son père et provoqué le suicide de sa mère, au bord du gouffre il fut recruté par une organisation gouvernementale américaine qui l’équipa avec l’arsenal de Scudder. Il finit par se retourner contre son employeur qui l’utilisait afin de faire pression contre la famille d’un activiste écologique. Lorsque celui-ci envoya des membres du FBI pour le retrouver, Mc Culloch les emprisonna dans une dimension miroir. Il rejoignit les Rogues, et à ce titre affronta plusieurs fois Wally West. Il mourut, convaincu par Abra Kadabra de vendre son âme au démon Neron, ce qui le tua. Mais il fut ressuscité grâce à l’intervention de Wally West qui força le démon à lui rendre la vie. Cette expérience le bouleversa et le fit sombrer dans une addiction à la cocaïne, ce qui rendit fou furieux Captain Cold qui s’en prit violemment a lui. Il finit par décrocher à la mort de Captain Boomerang.

Ils tirent leurs pouvoirs de leur armement, constitué de miroirs avec des capacités diverses : emprisonner des gens dans une dimension miroir, explorer eux-mêmes d’autres dimensions, voler grâce à un miroir dorsal, créer des hologrammes solides… Mc Culloch y ajouta un pistolet miroir assez proche d’un pistolet laser.

Scudder fut créé par Broome et Infantino en mars 1959 dans Flash #105 et Mc Culloch fut créé par Grant Morrisson et Chas Truog en février 1989 dans Animal man #8.

Dans New 52, c’est Scudder qui porte ce nom, il est définitivement prisonnier de la dimension miroir, fait partie des Rogues et semble très proche de Lisa Snart.

5. Abra Kadabra

Abra_Kadabra

Issu du 64ème siècle, le Citoyen Abra fut banni au 20ème après s’être rebellé contre le Chronarque, qui dirige la terre d’une main de fer dans un futur mécanique. Fasciné par la magie il utilisa la technologie supérieure de son époque pour se faire passer pour un grand sorcier. Il utilisa ses « pouvoirs » pour commettre des méfaits, ce qui le fit se heurter à Flash à plusieurs reprises.  Après la mort de Barry Allen il fut ramené à son époque par un chasseur de primes, du nom de Peregrine, où il fut condamné à mort. Il fut sauvé par Wally West, qui par la même occasion renversa le Chronarque. Kadabra, honteux d’avoir été sauvé par son ennemi, en trouva sa haine envers Flash encore renforcée. Il se trouva par la suite doté de vrais pouvoirs magiques après avoir passé un pacte avec le démon Neron. Pouvoirs dont il se servit pour kidnapper la fiancée de Wally West durant leur mariage et effacer ceux-ci de l’histoire. Finalement Flash l’obligea finalement à les ramener pile au moment de leur mariage et finit par le vaincre avec l’aide de Walter West son alter-ego d’une autre dimension. Il fut impliqué avec d’autres Rogues dans la mort de Bart Allen le 4ème Flash.

Il fut créé par Broome et Infantino en mai 1962 dans Flash #128.

Ses pouvoirs sont au départ issus de la technologie du 64ème siècle, qui donne l’illusion de la magie, mais plus tard il eut de vrais pouvoir magiques qui lui permettent de  lancer de puissants sort et de lancer des éclairs.

4. Heat-wave

Heat_Wave

Mick Rory est depuis sa tendre enfance fasciné par les flammes, sa passion vire bientôt à l’obsession et celui-ci devient pyromane. À tel point qu’il mit le feu à la maison familiale et resta fascinée par les flammes au lieu de s’enfuir. Il développa aussi une intense peur du froid, dû au fait qu’un de ses camarade l’ait enfermé dans un congélateur lors d’une visite d’un abattoir, il se vengea en enfermant son camarade chez lui et en y mettant le feu. Il trouva un travail de cracheur de feu dans un cirque, ce qui calma son obsession pendant un temps, mais elle reprit le dessus le jour où il brûla le cirque. Il décida de mettre à profit son obsession et non de la combattre en devenant un vilain. Il se créa alors l’identité d’Heat-Wave, s’arma d’un lance-flammes qui peut faire fondre quelque chose se déplaçant à la vitesse de la lumière et d’une combinaison en amiante pour commettre des crimes. Son aversion pour le froid en fit un adversaire de Captain Cold, avant que celui-ci ne le fasse intégrer chez les Rogues. Il retrouva le droit chemin pendant un temps  en devenant un consultant spécialiste dans la lutte contre les incendies, et devint même ami avec Barry Allen, mais finit par replonger  dans le crime.

Sa création date de novembre 1963, dans le Flash #140, par les inévitables Broome et Infantino.

Dans les New 52, il contrôle le feu et n’a pas besoin ni de combinaison en amiante (tant mieux pour ses poumons), ni de lance-flammes, et fait partie des Rogues.

3. Captain Cold

Captain Cold

Membre éminent et l’un des leader des Rogues, Leonard Snart n’a pas à proprement parler de pouvoirs mais maîtrise le froid grâce à un pistolet de son invention. C’est un voyou qui essaye de suivre une ligne de conduite la plus droite possible, en évitant de tuer, voire en faisant parfois preuve de compassion.

Élevé avec sa sœur Lisa par un père alcoolique et violent après le départ de leur mère, ils décidèrent de vivre avec leur grand-père, un marchand de glace, pour échapper aux sévices. Celui-ci les éleva correctement mais quand Leonard eu 12 ans celui-ci mourut. Leonard décida alors de partir et de commencer une carrière de criminel plutôt que de retourner vivre avec son père. Il rejoignit alors un gang qui porte des lunettes spéciales pour se protéger de la lumière dégagée par leurs armes à feu. Plus tard Snart garda ces lunettes dans son costume. Ils furent capturés et mis hors d’état de nuire par Barry Allen, qui devint une cible pour Snart. Il étudia le meilleur moyen de se venger en prison et découvrit que le zéro absolu pouvait affecter les pouvoirs de Barry Allen. Une fois en liberté il vola de quoi se fabriquer une arme, dont un cyclotron, pour l’alimenter. Il maîtrisa alors le zéro absolu et prit le nom de Captain Cold.

Il est apparu pour la première fois dans Showcase #8 de juin 1957, écrit par John Broome et dessiné par Carmine Infantino.

Dans New 52, Captain Cold maîtrise le froid sans même l’intervention de son pistolet. Il s’attaque à Flash car sa sœur, en danger de mort, ne peut être opérée à cause de l’EMP imputé à Flash. Contre la promesse de se rendre sans faire plus de dégâts Flash promet de tout faire pour sauver sa sœur, et en effet il fait parvenir à l’hôpital une cellule énergétique qui permit d’opérer Lisa. Celle-ci tourne alors le dos à son frère et met en cause « ce qu’il lui a fait ». Plus tard Cold et Allen s’allièrent pour arrêter les Lascars nouvellement formés par Lisa, mais au dernier moment Cold trahit Flash pour rejoindre l’équipe de sa sœur. Grodd apparaît et les lascars se mettent aux cotés de Flash pour sauver leur ville.

2. Professor Zoom

Profesor Zoom

De son vrai nom Eobard Thawne, il est aussi connu pour être le second Reverse-Flash. Celui-ci nous vient directement du 25ème siècle. C’était un des plus grands fans de l’éclair écarlate qui vivait mal le fait de ne pas l’avoir connu. Il  reproduisit l’accident qui donna ses pouvoirs à Barry Allen avec succès et voyagea dans le temps avec le tapis roulant cosmique de ce dernier, qu’il avait trouvé dans un magasin d’antiquités, pour rencontrer son idole. Mais celui-ci avait mal vieilli après tous ses siècles et ne l’amena pas assez loin dans le passé, et Thawne arriva après la mort de Barry Allen. Il découvrit dans un musée consacré à Flash que son destin était de devenir le Professeur Zoom, ce qui le rendit fou et précipita sa chute en tant que vilain. Il fut responsable de la mort d’Iris la femme de Barry Allen et, cerise sur le gâteau, provoque le plus gros paradoxe temporel du DC-Verse, Flashpoint,  dont découlèrent les New 52 !

Le professeur Zoom a été crée dans The Flash #139 en 1963 par John Broome et Carmine Infantino .

Ses pouvoirs sont la super-vitesse propre aux bolides, ainsi que le voyage dans le temps et ses conséquences, son costume est un costume de Barry Allen trouvé dans une capsule temporelle au 25ème siècle et dont le traitement pour amplifier l’énergie résiduelle a inversé les couleurs.

1. Grodd

grodd

Un des principaux ennemis de Flash et en tout cas le plus impressionnant physiquement, Grodd faisait partie à la base d’un groupe de gorilles ordinaire, dont le crash d’un météore radioactif (qui deviendra un vaisseau extra-terrestre dans les versions plus récentes) a accéléré l’évolution et les a rendus intelligents. Deux d’entre eux, dont Grodd reçurent en plus des pouvoirs psychiques. Ils vécurent ainsi pendant des années, gouvernée par l’Alien arrivé dans le vaisseau, jusqu’à ce que des explorateurs humains trouvent leur cité, d’un haut niveau technologique, nommé Gorilla City. Grodd força alors un des membres de l’expédition à tuer l’Alien pour prendre le pouvoir et tenter de prendre le contrôle de la Terre. Il se heurta alors aux différents bolides et à son congénère Solovar qui à plusieurs reprises les a aidés à le mette hors d’état de nuire.

Apparu dans The Flash #106 de mai 1959 et créé par le scénariste John Broome et le dessinateur Carmine Infantino, Gorilla Grodd est un des pires ennemis de Flash et quelques fois aussi de la Justice League.

Ses pouvoirs consistent en une force hors du commun, une intelligence supérieure et de la télépathie.

C’est aussi un des premiers ennemis de Flash à faire son apparition dans la version New 52. Dans cette version il est le nouveau roi de son peuple qui vénère l’éclair. Après un courte rencontre qui ne résout rien, Grodd envahit Central City avec son armée.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on tumblr
Share on email

Ceci pourrait vous intéresser