Image avatar

[Review VF] Batman Saga #9

1
[Review VF] Batman Saga #9
  • Nightwing #9
  • Batgirl #9
  • Batman & Robin #9
  • Batman #9
Les points positifs:
  • L’event La nuit des Hiboux
  • Le back-up Batman #9
Le point négatif:
  • Nightwing #9 qui débarque sans crier gare
  • Le back-up de Detective Comics tout seul

Des hiboux, des hiboux, toujours des hiboux…

Dans ce Batman Saga #9, Urban Comics a centré les numéros autour de l’event La nuit des Hiboux. En gros les ergots de la Cour des Hiboux envahissent Gotham. Nous avons droit à trois des titres réguliers Batman, Batman & Robin et Batgirl, auxquels s’ajoute Nightwing #8. Par contre ne cherchez pas Detective Comics #9, car vous ne le trouverez pas, vous trouverez seulement son back-up. C’est bien tenté de la part d’Urban Comics de vouloir rassembler le maximum de l’event en un numéro, mais du coup les lecteurs novices de Nightwing seront peut-être perdus dans l’histoire car ils n’ont pas lu les numéros précédents, et pour la fin le back-up de Detective Comics ne sert pas vraiment à grand chose. 

Le dossier proposé ce mois-ci est Batman Année par année 1942.

Nightwing #8 : Liens de sang

  • Scénario: Kyle Higgins – Dessin: Eddy Barrows – Couleur : Rod Reis

Pour les novices de cette série, il peut être difficile de comprendre ce numéro qui nous est proposé. En effet, l’histoire qui se déroule dans ce numéro commence dans le précédent, avec la révélation sur le passé familial de Richard Dick Grayson. Nightwing #8 continue dans la foulée de cette révélation. Ce qui donne des flash-backs, puis le présent. Présent dans lequel Nightwing doit protéger le maire Haly d’un ergot, assassin de La Cour des Hiboux. Pour ceux qui ne comprennent pas tout à fait ce numéro il faut donc se reporter au précédent numéro de Nightwing.

Les planches de Eddy Barrows sont très belles, elles sont accompagnées de beaux jeux de couleurs par Rod Reis. Le scénario de Kyle Higgins a l’air bien ficelé mais il y a de quoi s’y perdre un peu.

Nightwing

Batgirl #9 : Dans la ligne de mire

  • ScénarioGail Simone – Dessin: Ardian Syaf – Couleur : Ulises Arreola

Aller on continue, cette fois c’est Batgirl qui s’y colle. Elle affronte à son tour un assassin de la Cour des Hiboux, mais version féminin cela va de soi. Un affrontement pas si terrible que ça, peut être car elle a en face d’elle une ergot pas aussi inhumaine que les autres. Dans ce numéro, le plan de la Cour des Hiboux prend une ampleur différente. La comptine est réellement plus dangereuse que des simples avertissements. Gordon est également pris dans la tempête, et son courage le mènera exactement où la Cour des Hiboux le souhaite.

La Cour des Hiboux dévoile une partie de son plan, en piégeant Gordon même si côté Batgirl on ne peut s’empêcher de penser que le côté féminin et touchant prendra le dessus. Ce qui serait dommage. Pour une fois Gail Simone malmène bien son monde, et pas seulement Batgirl. Les planches d’Ardian Syaf sont toujours sublimes et agréables à regarder.

Batgirl

Batman & Robin #9 : Robin entend un Houuuu-Houuuu

  • Scénario : Peter J. Tomasi - Dessin: Lee Gabett et Andy Clarke – Couleur : John Kalisz

L’appels à tous les alliés de Batman par Alfred est lancé. Damian souhaite en premier lieu aller sauver son père, mais Alfred l’envoie sauver une autre cible : le général Benjamain Burrows. Armé de son nouveau joujou, Robin vole à son secours sur un camp d’entrainement militaire. Bien sûr Robin n’est pas de suite pris au sérieux lorsqu’il explique la menace, petite caricature. Mais le général comprendra le danger réel et suivra Robin. Puis l’affrontement entre Robin et l’ergot tourne vite court. Ces deux êtres se ressemblent, utiliser comme arme de destruction. Cependant, alors que les membres de la Bat-family chercher à neutraliser les ergots, Robin a sa propre façon de neutraliser l’ergot, plutôt radicale, mais qui correspond bien au personnage et à sa violence.

Peter J. Tomasi aime nous montrer que c’est Robin le personnage principal, et il s’en sort bien avec tout seul, sans Batou derrière ses fesses. Les illustrations sont pas mal, même si ce n’est plus Patrick Gleason. Bon Robin est un peu bouffi, c’est un détail je sais, et certaines expressions sont à la limite de la caricature, mais c’est pas mal.

Batman & Robin

Batman #9 : La nuit des hiboux

  • Scénario : Scott Snyder – DessinGreg Capullo – Couleur : FCO, Plascencia

Nous avions quitté Batman dans sa Batcave pris au piège par les ergots, mais en possession d’une toute nouvelle armure. Ici nous découvrons plus en détails l’armure, le plan de Bruce pour ralentir les ergots. De la grande bagarre entre tout ce petit monde, puis un toutou particulier les rejoindra, avant que les proies biologiques des hiboux deviennent leurs prédateurs. Batman est ici mis à mal, et on a l’impression que tout le monde connait son secret. Il partira ensuite à Gotham pour protéger les victimes des ergots.

C’est pas mal, ça ne nous apprend pas grand choses, mis à part que les choses présentes dans la Batcave ont toutes leur utilité. Les dessins de Greg Capullo sont fidèles aux autres numéros, et la colorisation de FCO, Plascencia est sombre et bien adaptée. Maintenant reste à savoir comment Scott Snyder travaillera Batman au prochain numéro.

Batman

Batman #9 : La chute de la maison Wayne – 1ère Partie (back-up)

  • Scénario: Scott Snyder et James Tynion IV  – Dessin: Rafael Albuquerque– Couleur : Dave McCaig

Dans ce joli back-up, très bien illustré par Rafael Albuquerque qui nous ramène bien dans le passé, nous faisons des découvertes. Nous découvrons des éléments du passé de la famille Wayne et Jarvis Pennyworth, le père d’Alfred. Le système de narration est simple, nous suivons cet épisode à travers une lettre qu’écrit Jarvis Pennyworth à son fils.

De belles illustrations, une narration efficace, une fin d’épisode étonnante qui laisse le lecteur perlexe. Un bon back-up même si pour le coup on le trouve un peu court.

Batman

Detective Comics #9 : Double Face dans 50/50 (back-up)

  • ScénarioTony S. Daniel  – Dessin: Szymon Kudranski – Couleur : John Kalisz

On se retrouve dans une sorte de polar ici, avec un Harvey Dent qui cherche un homme qui se fait appeler le Monstre. Les raisons vous les connaitrez en lisant, car sinon je pourrais vite trop en dire.  Ce back-up ne nous apprend pas franchement grand chose, et on peut ce demander ce qu’il fait dans ce Batman Saga #9. Peut-être aurions nous des réponses dans Detective Comics #9, mais il faudra attendre le mois prochain car il n’est pas présent dans ce numéro.

Sinon ça reste plutôt chouette à lire, rapide, une petite enquête bien illustrée et colorisée. Mais bon attendons un peu pour voir de quoi il retourne exactement.

Detective Comics




1 Commentaire »

  1. Image avatar
    Freytaw 28/01/2013 à 00:41 -

    L’event est lancé ! On ne voit ici que le sommet de l’inceberg. Autant la plus part des autres séries sont dispensable pour l’event (même si elles apportent toutes un petit quelques choses), autant j’espère qu’Urban trouvera le moyen d’éditer l’Annual #1 de Batman qui est excellent !

    Pour le back-up de Detective comics, je crois qu’il se prolonge sur trois numéros si je ne dis pas de betise, et il n’a pas vraiment de lien avec le story arc principal.


Réagir »

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.