Image avatar

[Review TV] Green Lantern : TAS – S01E18 « Prisoner of Sinestro »

0
[Review TV] Green Lantern : TAS – S01E18 « Prisoner of Sinestro »
  • Modélisation
  • Animation
  • Scénario
Les points positifs:
  • Sinestro est dans la place
  • Huis-clos sympathique
Les points négatifs:
  • Un vilain qui sert de prétexte
  • N’apporte pas grand chose

« He is Thaal Sinestro! »

  • Saison : 01Épisode : 18Titre : Prisoner of Sinestro

Il semblerait que la nouvelle menace du réveil des Manhunters et de leur maitre ne soit pas si dangereuse que cela. Il s’agit une fois de plus d’un épisode « bouche-trou » qui ne fait rien avancer du tout et peu se regarder sans avoir vu les épisodes précédents. Il ne s’agit pas d’un point d’entrée mais d’un épisode que l’on regarde pour le fun, rien de plus. Toutefois, l’épisode n’est pas dénué d’intérêt pour autant.

Celui-ci s’ouvre alors que l’équipe du vaisseau vogue à travers l’espace vers son prochain objectif. C’est alors qu’ils reçoivent un message de la part du célèbre Green Lantern Sinestro mais seul Hal Jordan semble content de ce coup de téléphone spatial, ce qui d’emblée, les rapproche en terme de caractère. Sinestro a donc besoin d’un coup de main car il a tout simplement « réquisitionné » un prisonnier des mains de la Spider Guild. Celle-ci n’est pas spécialement heureuse de la chose et va manifester son mécontentement en essayant de tuer Sinestro afin de récupérer le prisonnier.

Après une belle scène digne d’un gentil Starwars, Hal et ses compères parviennent à exfiltrer Sinestro. Les voilà enfin tous à bord et le prisonnier est placé dans la cellule du vaisseau. Celui-ci semble dormir. Forcément les évènements à bord du vaisseau vont devenir bizarres. Ses occupants vont progressivement se monter les uns contre les autres,  leur comportement change tour à tour jusqu’au point où personne ne peut plus faire confiance à personne.


Ce huis-clos est propice aux développements des personnages. Hal Jordan semble idolâtrer Sinestro alors que Kilowog s’en méfie comme de la peste. Bien sûr, Hal et Sinestro ont énormément en commun à l’exception près que le Green Lantern humain n’est que bonne volonté. Cela n’est pas le cas de Sinestro qui fera rapidement preuve d’un comportement bien trop borderline. La graine est donc plantée pour le futur du personnage et l’expression « la fin justifie les moyens » lui va à ravir. Aya tente de se rapprocher de Razor mais ce dernier n’a pas l’air de vouloir s’ouvrir pour le moment. Kilowog reste Kilowog.

Green Lantern TAS épisode #18 est un épisode correct, qui ne casse pas des briques mais marque l’arrivée du plus grand des Green Lanterns dans la série. Il n’est pas indispensable à la compréhension de la trame principale mais permet d’approfondir un peu les personnages qui composent l’équipage du vaisseau.

Fiche de la série


Réagir »

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.