Image avatar

[Review VF] Scalped tome 4 La Rage aux Tripes

0
[Review VF] Scalped tome 4 La Rage aux Tripes
  • Scénario
  • Dessins
  • Colorisation
51684BONQgL._SL500_
Les points positifs:
  • L’espoir qui s’envole toujours un peu plus
  • Focus intéressants sur deux bons personnages
  • Le lien entre chaque personnage
Les points négatifs:
  • Trop violent pour certains
  • Dessins inégaux selon les dessinateurs

« Ate Wakatanka Mitawa Ki… »

  • Scénario : Jason Aaron Dessin : R.M. Guéra – Davide Furno
  • Vertigo Classiques- Scalped tome 4- 5 octobre 2012 – 144 pages – 15€

Dans la foulée du tome 3, très vite dévoré, le tome 4 a subit le même sort. Ce tome intitulé « La Rage aux Tripes » est centré principalement sur 2 personnages. Red Crow et Dino. Leurs histoires étant liées tout au long de ce tome. Ce dernier, Dino, cherche réellement, ou pas, à quitter la réserve avec sa fille. Il va alors vivre une véritable descente aux enfers. Embringué dans une sorte de gang, il va se laisser influencer et happer par l’argent facile. Finissant par faire les sales besognes d’un nazi habitant non loin de la réserve, malgré les mises en garde de sa grand-mère. Alors que l’on pensait qu’avec sa volonté, Dino allait réussir, là où tous échouent, en fuyant cette réserve avec son bébé. Jason Aaron nous montre qu’il n’y a pas d’espoir à Prairie Rose, malgré son nom tout est noir là bas. Et lors d’une mission de trop Dino va se retrouver face à face avec le terrible Brass.

S7

Red Crow quand à lui essaie tant bien que mal de veiller sur l’âme de Gina afin de lui permettre de rejoindre le Grand Esprit. Encore une fois grâce à de très bons flash-backs on en apprend plus sur Red Crow, sur son histoire avec Gina, sur le drame avec sa fille, sur son acte barbare à l’encontre de son ami, sur ses menaces affreuses envers Gina. A travers ces scènes, Jason Aaron nous rend ce personnage plus humain, plus empathique, et on se retrouve à éprouver un peu de sympathie pour lui. Mais finalement, comme dans le tome 3, Aaron nous enlève tout espoir en faisant de nouveau sombrer Red Crow. Ce dernier décide de ne plus s’occuper des fantômes, dont Gina, mais de ses problèmes actuels, en l’occurrence les Hmong et plus particulièrement monsieur Brass.

S8

Et indirectement, Red Crow va sauver Dino. En décidant de régler le problème Hmong et plus particulièrement le cas de monsieur Brass, il va en effet arriver pile au bon moment pour sauver, sans le vouloir, le jeune Dino. Est-ce que ce sera sa dernière bonne action ? Hâte de le savoir. Hâte de savoir ce qu’il va advenir du pauvre Dino également.

S9

Bref, encore un tome d’une énorme qualité de Jason Aaron et RM Guéra. Le duo fonctionne en osmose et nous offre une œuvre majestueuse. Prairie Rose à l’inverse de son nom n’offre aucun espoir, et même si cela est assez cynique, il est tellement bon de voir ces personnages essayer de fuir les griffes de la noirceur en train de les happer.




Réagir »

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.