Image avatar

[Review VF] La Revanche de Bane

1
[Review VF] La Revanche de Bane
  • Scénario
  • Dessins
  • Colorisation
bane10
Les points positifs:
  • On apprend vraiment qui est Bane
  • Efface les préjugés que l’on pouvait avoir sur Bane
  • Rapport qualité/prix
Les points négatifs:
  • Dessins très années 90, peuvent ne pas plairent à tout le monde
  • Une deuxième histoire un peu maladroite

« Et pourtant tu ne violeras pas le sixième commandement. »

  • Scénario : Chuck DixonDessin : Graham Nolan

Au début j’ai acheté ce tome uniquement pour les origines de Bane. C’est un personnage qui m’est quasiment inconnu. Pour dire, honte à moi, je restais sur ses origines dans l’affreux film Batman et Robin (désolé), et d’ailleurs ce brave film résumait parfaitement tout ce que je connaissais sur ce personnage… Du moins je le croyais jusqu’à la lecture de ce tome.

Autant dire qu’avec de telles références, le personnage ne donnait pas envie d’en connaître plus. Et d’ailleurs lorsque j’ai appris qu’il serait le méchant dans l’ultime Batman de la trilogie de Nolan, je me suis dit « Et mer… » si vous me permettez l’expression. Et au final un vrai coup de cœur ! Une vraie découverte ! Une véritable bonne surprise.

RB1

Découverte car je suis en passe de devenir fan de ce méchant, de ce personnage. Son passé est terriblement bien ficelé. Emprisonné avant même d’être né, coincé 10 ans dans une oubliette. Voir ce qu’il réussit à devenir, c’est énorme. Je prenais le personnage pour un gros tas de muscles mais on est loin, très loin de cette image cliché qu’il est facile d’avoir. En plus d’être une force de la nature, Bane est pourvu d’une remarquable intelligence. Vraiment un personnage très intéressant. Malgré son côté méchant, j’ai de l’empathie pour lui, pour ce qu’il a réussi à traverser seul, étant enfant. Un peu comme ce que l’on pourrait ressentir pour un Dexter par exemple. Je vous l’accorde Bane est un méchant lui.

La première histoire, sur ses origines, est donc un régal à lire, on dévore les pages les unes après les autres avec envie. On rentre de plein pied dans l’histoire. De plus des dessins Graham Nolan n’ont absolument pas vieilli c’est un plaisir à regarder, à savourer. Il est intéressant de découvrir comment, au milieu de cet enfer dans lequel il vivait, là où il a grandit, de le voir s’entraîner, s’instruire et évoluer à une vitesse qui force le respect. Et en lisant, en relisant ces origines quelque chose m’interpelle. Bane, à travers son développement intellectuel et physique, cherche avant tout à se venger d’un passé tragique et malheureux. Difficile dès lors de ne pas remarquer qu’il s’agit du même développement chez notre chauve-souris. L’un décidant de punir le criminel responsable, l’autre en devenant un. Dommage que cette opposition symbolique ne soit pas poussée davantage.

Il suffira de cette simple histoire pour balayer d’un revers de la main l’affreux film de Joël Schumacher.

RB2

On a le droit ensuite, à une double page, coutumière à DC Comicsles auteurs nous présentent tout ce qu’il y a à savoir, de façon expéditive,  sur Bane. Pas forcément indispensable, mais toujours la bienvenue.

La deuxième histoire, « Le Fléau du Démon », est aussi très bonne. Bien qu’un ton en dessous de « la Revanche de Bane », on prend plaisir à voir Bane réussir à tenir tête à Ra’s al Ghul, et même à se jouer de lui. Bane m’impressionne encore davantage après la lecture de cette saga. Mais j’en aurais voulu encore plus. Et surtout pourquoi voit-on Batman à la fin alors qu’on ne le voit pas de toute la saga.  Cela n’apporte rien. Sans doute l’annonce de la suite ou de la prochaine saga à l’époque.

Et je remarque d’ailleurs qu’il est bon de ne pas voir le héros dans les histoires présentatrices de ses ennemis. On plonge vraiment au plus profond de l’esprit, de la motivation du dit ennemi. Cela dit cette saga n’est pas exempte de tout reproche. Notamment avec des retournements de situations un peu miraculeux…

RB3

Soulignons un très beau boulot d’Urban Comics, comme la plupart du temps. Et saluons l’initiative de cette collection DC Nemesis, mettant en lumière les plus grands ennemis de nos héros. En espérant en voir beaucoup d’autres.

Comme dit au début une vraie découverte, Bane rentre dans ma short liste de personnages à suivre. Vrai coup de cœur, c’est beau ! C’est intéressant !

Et puis pour ce prix difficile de faire mieux afin d’effacer l’image de musclor écervelé que l’on pourrait avoir de ce personnage qui s’avère un méchant majeur. 




1 Commentaire »

  1. Image avatar
    zeppeli 03/01/2013 à 19:13 -

    J’ai trouvé que « Bane of the Demon » n’avait pas vraiment sa place dans ce volume, c’est une mini série qui se situe à un point de continuité particulier qui me semble peu lisible quand on la sépare du reste. J’ai eu du mal à apprécier pleinement cet album,à achetr uniquement pour les origines de Bane.


Réagir »

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.