Image avatar

[Review VF] Watchmen

3
[Review VF] Watchmen
  • Scénario
  • Dessins
  • Colorisation
9782365770095-couv-M244x367
Les points positifs:
  • C’est un pan de l’histoire du comics
  • Alan Moore !
Les points négatifs:
  • Un découpage narratif qui peut être difficile d’accès

 

« … Un cadavre de plus sous les fondations fera peu de différence… « 

  • Scénario : Alan Moore - Dessin : Dave Gibbons
  • DC ESSENTIELS - Watchmen - 20 janvier 2012 – 464 pages – 35€

Watchmen nous décrit un monde qui se désintéresse totalement de ses super héros. L’uchronie est centrée autour du Dr Manhattan, un surhomme qui est devenu une arme de destruction massive grâce à laquelle les Etats-Unis ont gagné la guerre du Viêt-nam, et Richard Nixon s’est maintenu au pouvoir.

 J’ai toujours été tenté de lire Watchmen mais je n’avais jamais franchi le pas. Puis Urban Comics l’a ressorti en janvier, je me décide et je l’achète. Mais les mois passent et je n’arrive toujours pas à me décider. Il aura fallu qu’un ami me demande de lui prêter pour que je me décide. Etant assez lent à rendre les prêts je me dis je vais le lire avant. Et là ! Une révélation ou plutôt une illumination. J’ouvre enfin les yeux. Je suis tellement happé par l’histoire, par les personnages,  par l’univers fascinant que l’on m’offre que je n’en dors pas de la nuit afin de le lire d’une traite.

W2

J’avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dedans. J’ai bien du lire un chapitre, une chapitre et demi avant de plonger dans l’histoire de Moore. D’abord interloqué par les articles qui se glissent entre les chapitres. Avant d’enfin comprendre toute l’ingéniosité de la façon d’écrire Watchmen par Alan Moore. Tout est lié ! Au début on est dérouté par ces passages de coq à l’âne ces passages d’une époque à une autre. Au final on se rend compte que tout un univers, tout un nouveau monde est mis en place comme si de rien était.

Chaque chapitres pourraient se lire comme des histoires indépendantes avec pour toile de fond l’enquête de Rorschach. Tous les personnages sont travaillés de façons différentes afin de tous les rendre intéressants et importants. On nous apprend des choses sur leur passé, sur leur famille, sur leur motivation, leurs doutes, tout y passe et au final ces super-héros nous apparaissent comme de simples humains, ce qu’ils sont au final.

Et les petits intermèdes entre chaque chapitre nous permettent d’en apprendre encore davantage sur eux, et donne encore plus de crédibilité au récit de Moore. Grand fan également de sa façon d’écrire. Que ce soient les dialogues, les pensées de Rorschach, la narration, tout sonne juste et pique là où il faut. Un véritable chef d’œuvre.

W1

L’autre gros point positif de Watchmen après l’imagination d’Alan Moore, c’est le talent de Gibbons ! Que c’est beau.

On ressent ce que ressentent nos héros grâce à ses coups de crayons. C’est fluide, bien rythmé. Tellement bien maîtrisé ! Cela me donne envie de découvrir d’autres œuvres du monsieur. Le trait est fin, les cases sont pleines et belles. Un graphisme d’une rare subtilité (découpage, profondeur, dernières cases rappelant les premières…)

Bref en refermant ce beau pavé, on se dit qu’on vient de lire quelque chose d’important, quelque chose de bon, quelque chose qui a travers les années a laissé, laisse et laissera une trace indélébile dans le monde du comics, de la bande dessinée. Plus encore cette œuvre se suffit à elle-même. Elle est tellement complète tellement aboutie que l’on peut s’interroger sur l’intérêt d’un Before Watchmen, mais là c’est un autre débat.

Preuve de la complexité et de la profondeur de l’histoire d’Alan Moore, c’est qu’après relecture, je l’ai déjà relu une fois depuis, on découvre de nouveaux aspects passés inaperçus à la première lecture. Il y a tellement de choses à assimiler.

C’est une œuvre majeure qu’Urban Comics nous réédite dans une version magnifique, tant au niveau de la traduction, de la présentation que des bonus inclus (une vraie mine d’or d’informations). Merci Urban de m’avoir fait découvrir Watchmen !




3 Commentaires »

  1. Image avatar
    TheRiddler 28/05/2013 à 18:22 -

    Je suis en plein dedans, tellement bien! C’est fou! Le ton mélancolique, les personnages, le rythme, je suis bluffé, à tel point que j’ai revu à la baisse ma review de V pour Vendetta, oeuvre plus inégale en comparaison (mais très bien quand même). Et la fidélité du film est également frappante (sauf pour Ozymandia, trop ridicule sur grand écran). Enfin, merci pour ta chronique! Je me replonge dedans.

    • Image avatar
      Biggy 28/05/2013 à 18:43 -

      De rien, c’est clair que Watchmen est une oeuvre marquante. Hâte de connaître ton impression finale^^

      • Image avatar
        TheRiddler 02/06/2013 à 13:22 -

        C’est de la balle! Et la fin du livre m’a davantage séduit que celle du film, quelle merveille mon Dieu! Je crois que je n’ai rien lu d’aussi proche de la perfection!


Réagir »

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.